«

»

Imprimer ce Article

Création matérielle et origine de notre Etincelle d’Esprit

creation_originalCompte tenu du cafouillage courant entre l’Esprit, la Matière, l’Âme, les différents Soi et toutes les dénominations selon les points de vue, je vous propose une version extrêmement allégée (0% de matière grasse) afin de vous éviter l’obésité spirituelle qui nous pend tous au nez.

En effet, par exemple une soucoupe volante sera décrite très différemment selon que vous êtes un aborigène au courant de ses origines stellaires, un rural affamé et illettré, un urbain en plein délit de Nintendo, un scientifique à la botte des théories reconnues ou une personne sur le chemin de la voie intérieure…

La soucoupe, elle, n’a pas changé d’un iota. Elle n’a fait que passer par erreur dans ce bac à sable que nous apprécions plus ou moins selon nos humeurs. Bref, il en est de même concernant la description de ce qui se passe en nous (la soucoupe volante style assiette sur le crâne), qui fait que pour certains nous sommes des fous, tandis que pour d’autres on sera un saint parce que le bord de l’assiette irisé leur fera voir comme une auréole…

En clair, c’est le foutoir, alors je me suis permis de vous faire quelques petits croquis très simples pour vous démontrer que tous les mystères contenus dans les tonnes de papier philosophiques et religieux se résument à quasiment rien du tout. Juste quelques gribouillis sur la paroi de la grotte de l’ignorance.

En effet, l’homo sapiens est devenu un homo-ça-pionce tellement il est convaincu que le fond de sa grotte est plus sécuritaire que de mettre le nez dehors et voir des soucoupes volantes… Néanmoins, il est heureux que quelques artistes tentent de faire de la déco lumineuse dans l’obscurité régnante et lourde de cette grotte humide…

axe-creation

Télécharger la vidéo (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 12 mn

Voici donc le résumé du résumé où, à gauche, je vous ai représenté la matière, c’est-à-dire le support où l’Esprit va pouvoir faire des risettes et s’en donner à cœur joie. Expérimenter reste donc bien l’ultime objectif de l’UN. J’en profite au passage pour dire que l’UN a deux facettes (l’une masculine et l’autre féminine – on aurait pu s’en douter !). La masculine, c’est l’Esprit tandis que la féminine, c’est La Source.

La colonne de gauche représente le support (la matière) et la colonne de droite c’est le programme (l’Esprit). Comme de bien entendu, cela va de pair. Ainsi à chaque division (ou ramification) de l’esprit, il existe un niveau matériel équivalent. Ainsi plus on s’éloigne de La Source (le tronc), et plus l’esprit se divise en petites parties (selon la taille des branches) pour arriver au stade final qu’est la feuille, soit la particule d’esprit qui est coincée en notre cœur physique de préhumain.

Comme tout cela est régi par des règles infaillibles, il faut comprendre que l’identité d’un Esprit entier dans sa taille la plus petite est ce que l’on appelle un Esprit Directeur. Il est généralement logé dans un Soleil, équivalent à celui d’un univers local ou système solaire. Je rappelle qu’un soleil n’existe que pour expérimenter une idée précise et une seule.

Il me semble avoir déjà écrit tout ça quelque part. Je ne vais donc pas me répéter. Cet Esprit Directeur est bien sûr totalement androgyne, à l’image de l’UN. Il aura donc une partie féminine (le SOI – la Vibration – la partie non incarnée) et une partie masculine (le Soi – la Matière – la partie incarnée).

Chacune de ces deux parties est elle-même androgyne (loi de l’équilibre obligeant), elles se subdivisent matériellement parlant en 2 parties, ce qui donne ce que j’ai appelé le Grand SOI essence (le féminin-féminin de l’Esprit Directeur), le Grand SOI Energie (le féminin-masculin), le Soi supérieur (le masculin-féminin) et le Soi inférieur (le masculin-masculin). Le tout est résumé dans le symbole hyper classique du yin-yang, où l’enveloppe correspond à l’individualité de cet Esprit, et où chaque partie tourne autour du même centre de l’UN.

Esprit-Directeur

Télécharger la vidéo (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 5 mn

Cela étant dit, voyons comment cela s’articule avec les dimensions, les moteurs et les chakras du corps physique. J’en ai profité pour indiquer ce que l’on appelle les voiles de l’oubli dont j’ai parlé dans cet article. Et puis juste un petit rappel pour dire qu’à un Esprit Directeur sont rattachées 8 possibilités d’incarnation via 8 particules d’esprit distinctes. Dit autrement, au mieux, il y a 7 autres vous qui sont incarnés sur cette Terre par les temps qui courent.

axe-soi

En observant avec attention (et surtout avec votre cœur intuitif), vous pouvez sentir que les dimensions allant de 1 à 24 possèdent une logique d’incarnation spécifique.

En effet, le Grand SOI Essence est pure vibration, pure Lumière où aucune forme quelle qu’elle soit ne peut être prise, car aucun élément “masculin” ne peut lui donner une forme, un espace.

Par contre, la partie du Grand SOI Énergie, entre la 13ème et 18ème dimension peut prendre n’importe quelle forme selon les nécessités du moment. Ainsi quand des “Êtres de Lumières” nous rencontrent, ils peuvent prendre l’apparence qui nous est acceptable. Pour cela, il leur suffit de prendre les images que l’on a dans notre crâne.

C’est aussi pour cela que la notion de nos visions est de même nature que les rêves. En fait, on ne peut savoir où est le réel de l’irréel, sauf lorsque notre conscience observe le déroulement des choses.

Je dis le Grand SOI, car dire le SOI, si on veut faire court, amène l’ambigüité, lorsque l’on parle, de savoir si c’est en majuscule ou minuscule… C’est la raison de ce pléonasme apparent, car je sais que pour beaucoup d’entre nous nous lisons à voix haute dans notre tête…

Bref, ce Grand SOI se balade donc virtuellement entre papa Soleil et grand-père Alcyone. A ce titre, cette partie de nous est l’interlocutrice privilégiée avec La Source, puisque au-delà nous ne pouvons plus en prendre conscience en tant qu’Esprit Directeur !

Cependant, quand nous disons maison, nous disons comme un retour à nos origines stellaires que sont les constellations qui appartiennent forcément à la galaxie (le jardin de grand-père !).

 

 

Télécharger la vidéo (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 19 mn

Après, entre le Soleil et notre planète, nous y trouvons la partie incarnée sous une forme très physique (le Soi Inférieur, le masculin-masculin, le corps de matière) fabriqué à partir des composants d’Urantia Gaia. Dit autrement, entre elle et nous il n’y a aucun secret mais en plus, c’est avec nous qu’elle danse !

Cependant, c’est notre Soi Supérieur qui donne normalement les consignes. Cette partie est aussi connue comme étant notre double, notre frère atomique, notre essence, celle qui nous mènera à la maison, celle qui est notre GPS “divin”. Elle est malheureusement souvent associée à l’Âme mais, comme je vous l’ai dit bien des fois, l’âme n’est qu’une projection religieuse humaine au même titre que Dieu. Ce sont des égrégores de peur et d’emprisonnement où la dualité bat son plein.

En effet, essayez de dire à un taulard né en taule et qui n’a connu que la taule qu’il est prisonnier et qu’il lui faut s’échapper. Pour lui, la taule c’est son monde et si vous essayez de le convaincre qu’il a tort et qu’il n’a rien compris, il n’hésitera pas longtemps à vous infliger ce qu’il connait de la taule : la loi du plus fort, la loi du muscle, la loi de l’intimidation, la loi du mensonge, la loi de la survie.

Dit autrement, tant que vous resterez avec le vocabulaire de taulard, il vous sera difficile de vous en échapper, car, à chaque fois, la nostalgie de la taule viendra vous visiter. Ainsi, le 1er voile de l’oubli que j’ai représenté en vert pointillé correspond au passage de la prise de conscience que vous êtes dans une taule.

Ce n’est qu’en abandonnant progressivement vos peurs liées au Soi Inférieur qui se sent séparé de tout et sans aucun objectif de vie (sauf celui qu’on lui a donné style boulot-dodo-métro ou travail-famille-patrie) que vous découvrirez qu’il existe des espaces de paix et d’amour consistants. C’est ainsi que le moteur du Ciel vous fera découvrir d’autres mondes plus subtils style 4D-5D-6D.

Et puis concernant le second voile de l’oubli, ce dernier est directement proportionnel au niveau de conscience de l’humanité, alors que le 1er voile est totalement personnel. Ce 2ème voile, bombardé par les Nouvelles Énergies balancées par les instances supérieures (nous-mêmes mais à partir des autres dimensions), s’amenuise et craque de partout.

Il faut dire que l’heure des comptes est arrivée et que, pour une partie d’entre nous, il a été clairement spécifié que c’était fini de jouer aux zombies de service et qu’il fallait remettre le service d’éclairage en marche. Ainsi, de la petite flamme vacillante au fond de la grotte de l’ignorance, un nombre certain d’entre nous ont bravé les interdictions d’aller mettre le nez dehors, là où il y a de la lumière.

La petite flamme s’est fait enfermer dans une lampe de certitudes, un verre transparent qui la protégeait de la soufflante protestative des préhumains jouant du souffle de la raison. Je vous rassure, pour ma part, ils sont tous passés à l’hyper-ventilation et donc avec les troubles associés (c’est eux qui l’ont voulu !).

En effet, lorsque l’on écoute sa petite voix sans broncher, le verre de la lampe est incassable, d’où cette sensation d’invincibilité dont parlent certains enseignements. Vous savez qu’aucun préhumain ne vous fera détourner de votre chemin, même si elle est mignonne tout plein et qu’elle abuse de ses charmes à fond. Rien ne peut vous dérouter quand vous suivez votre intime conviction.

C’est sûr que trouver la porte de sortie de la taule n’est pas évident, mais si vous avez quand même réussi à atteindre la fenêtre de l’illumination (vous avez vu la lumière du jour), plus rien au monde ne pourra vous le faire oublier. C’est alors que le 1er voile de l’oubli se verra définitivement percé de plus en plus par votre volonté-intention de passer de l’état du rampant (la chenille) à celui du volant (le papillon).

Ceux qui ont survécu aux camps de la mort ont été principalement ceux qui ont vu la lumière au-delà de la noirceur ambiante. L’espoir fait vivre dit-on, mais pour être plus correct il faudrait dire que l’espoir fait survivre. Ce n’est qu’ensuite, quand l’on marche dans le couloir de l’être, que l’on commence à découvrir ce que veut dire vivre…

Bien, je vais m’en arrêter là pour l’instant, mais la suite est dans les tuyaux où je vous parlerai des différents filtres mis en place pour que la luminosité d’Alcyone ne vienne pas nous griller définitivement, et surtout nous sublimer-évaporer carrément. Hé oui, entre voir une lueur et regarder le soleil en face, il y a quelques précautions d’usage inévitables.

Laurent DUREAU

L’intégralité de l’explication vidéo:
Télécharger la vidéo (fichier mp4)  La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 36 mn

Article suivant : Les 7 filtres de la Lumière Originelle

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 10 octobre 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 29 octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/creation-materielle-et-origine-de-notre-etincelle-desprit/

(1 commentaire)

  1. SUZY

    Bonjour à tous
    Quand l’homme se dépasse lui-même ou qu’il met son destin et lui-même totalement en jeu dans l
    le combat, l’amour, la fête. Cependant, plus il devient conscient, plus l’homme se retranche derrière les structures et les systèmes qui déforment l’ETRE. Mais avec l’approche de la maturité, se confirme sa quête d’un état intérieur qui laisse l’ETRE lui parler, non seulement par moments mais constamment parce que, devenu transparent, il n’interrompt plus son dialogue intérieur avec lui.Et comme dit Laurent  » Ce n’est qu’ensuite quand on marche dans le couloir de l’Etre, que l’on commence à découvrir ce que veut dire vivre…..

Les commentaires sont désactivés.

«

»