«

»

Imprimer ce Article

A la rencontre de La Rencontre, préparatifs…

 rencontreMaintenant que vous savez que vous allez aller à la rencontre de votre double, de votre frère atomique ou de votre corps d’êtreté (Ascension: ce qui nous attend probablement), voyons un peu plus en avant les préparatifs avant la noce.

C’est vrai que chez nous, les préhumains, lors d’un mariage il faut réserver le traiteur, la salle, prévoir le cérémonial administratif, voire religieux (si, en plus), sans oublier pour autant tous les invités, les fringues à se mettre et les bagues !

Cela demande beaucoup de préparation, et donc de soucis et de surtensions pour un évènement qui se devrait être festif. Eh bien, je tiens à vous rappeler dès maintenant une règle fondamentale qui va vous éclairer sur ce qui vient.

Vous savez maintenant que le préhumain fait tout à l’envers des règles divines puisque c’était sa mission. Vous pouvez donc en conclure que la prochaine rencontre “mariale” va se dérouler à l’opposé !

Il n’y aura aucun mariage administratif ni religieux. Vous serez seul(e) à l’autel et il n’y aura pas de bague. Vous serez à poil et aucun banquet ne sera à préparer. En supplément, tout sera gratuit !

Il n’y aura aucun invité, et donc aucun klaxon dans la rue. La bouffe et l’alcool aussi ne sont pas invités, et tout se déroulera à l’intérieur de vous, sans bruit ni trompette. Bref, ça se fera dans le silence de votre êtreté.

Voyez, c’est simple, extrêmement simple, et c’est normal, puisque la voie du cœur est simplicité, humilité et intériorité. Cela se fera dans la véritable joie intérieure et non dans la joie simulée des trompettes et tutus des mariages classiques.

Et puis, pour la jarretière de la mariée, elle sera de pure lumière et vous l’aurez posée comme une couronne sur la tête. Ainsi, vous serez devenu(e) un(e) saint(e) pour démontrer aux ecclésiastiques que le mariage n’est pas le péché…

Bref, si extérieurement il n’y a rien du tout à faire, alors c’est donc à l’intérieur qu’il va falloir faire tout le boulot ? Eh bien, non… dedans, il n’y a rien à faire sinon être, tout simplement.

En effet quelle que soit votre volonté, tout ce que vous pensez devoir faire n’est qu’une projection de votre mental-ego. Ce qui vient à vous n’appartient pas à ce monde, alors comment pouvez-vous savoir ce qu’il veut ?

Vous ne pouvez le savoir par votre tête, mais parce que vous savez que sa nature féminine joue sur la loi de résonance, vous savez que tout se jouera sur votre capacité à être ce que vous êtes.

Cette rencontre ne peut donc être faite par un acte de volonté ou par une quelconque projection de foi, car c’est seulement quand votre vibration sera suffisante que votre corps d’Êtreté se présentera à vous !

Quelques-uns d’entre nous se marieront avant la grande vague, avant le tsunami qui nous est annoncé, car ils seront ceux et celles qui ouvriront les esprits de ceux qui sont à deux doigt d’ascensionner.

En effet, bien que le chemin soit individuel, c’est avant tout l’humanité qui doit ascensionner. La plage sera d’autant plus belle qu’il y aura de petits grains de sable qui scintilleront de leur divinité.

Ce tsunami sera une vague de vérité qui viendra laver les immondices de la 3D dissociée que nous connaissons. Il y aura donc un retour à l’unité dans l’océan de l’illimité. Ce qu’il y a devant nous, c’est le nouveau déluge tant attendu par certains, et totalement ridiculisé par d’autres.

Quand Noé construisit son arche en plein désert, tout le monde s’est foutu de sa gueule, mais sa « famille » l’a suivi sans broncher, car ils « savaient ». Ils furent donc aidés techniquement par des “conseillers (de la flotte intergalactique)” dans la construction du vaisseau…

Cette fois-ci, le déluge ne se fera pas forcément extérieurement par l’élément eau, mais il se fera intérieurement par l’élément feu. Eh oui, le feu du “Saint Esprit”, le feu de vérité.

A son contact, tout ce qui n’est pas unifié sera transmuté en une vibration supérieure. Ce qui va calciner, ce ne sera pas de la matière mais des croyances, des illusions et tout ce qui va avec.

L’énergie christique est le feu, alors ne vous attendez pas à du mielleux, à de l’arrondi, à de l’à peu près. Il y aura un nettoyage total, je dis bien total, et ce n’est qu’après que vous apprécierez la douceur des rouages débarrassés de leurs cailloux et grains de sable…

Ce n’est qu’après que vous sentirez cette mécanique si merveilleuse de La Vie. Vous entendrez La Vibration qui l’anime. L’harmonie vous transportera doucettement dans la véritable identité que vous avez.

Mais pour cela, quand votre Êtreté se présentera à vous, il vous faudra vous-même abandonner le manteau d’illusion que vous portez. Il va falloir se mettre à poil jusqu’à l’ADN et, quand l’accouplement avec votre Êtreté se fera, alors vous sentirez le feu faire son petit ménage.

Si déjà, ici sur Urantia, vous rêviez d’avoir une petite montée de Kundalini, là vous allez carrément voir ce que ça veut dire. Ça en sera douloureusement extatique, tout en étant furieusement explosif pour vos illusions.

Cet accouplement ne pourra se faire que dans le complet abandon à la Lumière, comme un acte porté par une grâce infinie. Cet acte sera un acte de vérité, car vous marcherez vers votre vérité en acceptant de la voir telle qu’elle est et non comme vous aimeriez la voir.

Vous vous verrez sans filtre aucun, sans travers conceptuels, parce que vous avez émis cette intention de vous regarder en face avec votre divinité. Il est évident qu’à ce stade, cela va être très difficile pour ceux qui riaient de ces illuminés de première que nous sommes.

Ainsi, parce que vous aurez accepté les règles du contrat de mariage, vous ne jugerez de rien de ce que vous verrez et ainsi, ne condamnerez rien de ce que vous êtes, car l’objectif est d’impulser le véritable mouvement de la Conscience.

Vous serez donc en face d’un moment intense de révélations à propos de vous-même. Ainsi, dans cet abandon à la Lumière qui est demandé, vous découvrirez à vous désidentifier de vos croyances, projections et suppositions.

Pour cela, il vous faudra être un enfant, dans l’ici et maintenant (Précisions sur l’ici et le maintenant), et centré sur l’unification de vos consciences respectives. C’est dans cet état où il n’y aura aucune réflexion que vous pourrez vivre ce que vous avez à vivre, si telle est votre aspiration, si telle est votre Vibration.

Ainsi, votre Conscience se transformera d’un seul coup et en totalité. Ce sera l’une des principales étapes majeures de l’Ascension, car ensuite il faudra œuvrer en conséquence au sein de cette dimension pour élever sa vibration.

Vous voyez, cela n’a rien à voir avec une démarche intellectuelle et réflexive. Cela n’a à voir qu’avec votre capacité à être dans votre cœur et centré avec l’agir d’un enfant qui vit l’instant présent à fond.

Faites donc taire le bruit de votre mental, de vos blessures émotionnelles ou le vacarme du monde dans vos oreilles. Virez tout ce qui ne touche pas La Vibration elle-même, la vérité et la joie.

Il n’y a ni à craindre, ni à espérer. Il n’y a ni à projeter, ni à imaginer. Il y a, simplement, à redevenir comme l’enfant, vivant l’instant dans sa plénitude, dans sa joie et dans sa Vérité.

Être au sein de sa propre présence est en fait tout ce que l’on nous demande pour pouvoir aller se marier à l’autel des retrouvailles. (La Présence, mon ami, la Présence! )

Cet autel n’est, en fait, que le plongeoir de la piscine de l’Unité. Redécouvrez combien il est agréable de se sentir nager dans la joie de l’Êtreté. Mais pour cela, il va falloir sauter du plongeoir.

Il va falloir lâcher tout ce qui nous semble être une sécurité pour découvrir que nous savons nager. C’est à l’image de l’oiseau qui doit sauter du nid pour découvrir qu’il a des ailes. Faites-vous confiance et tout se passera bien.

De toute façon, si je me faisais un peu l’avocat du diable, que préférez-vous ?
1 – Continuer dans cette dimension avec tout ce qui s’y trouve ou
2 – Découvrir un Nouveau Monde.

Si vous optez pour la première solution, ne plongez pas, et pour la seconde allez-y à fond puisque de toute façon, dans le pire des cas, vous vous réincarnerez dans la solution 1…

Moi, j’ai déjà choisi. Je préfère l’aventure de l’Unité puisqu’ici, sur Urantia, ce n’est pas vraiment le cas, alors autant aller voir ailleurs. Si on est les kamikazes des kamikazes, autant valoir sa réputation jusqu’au bout. Au moins ainsi, j’aurai été en accord avec MA Vérité…

Mais bon, si vous me lisez, c’est que vous avez aussi un ras le bol de ce monde et qu’une petite excursion dans les mondes intérieurs ne vous effraie pas du tout.

Soyez donc le bienvenu dans la construction du nouveau vaisseau bâti dans le désert du Nouveau Monde. La ville du mental a sucé toutes les ressources du cœur et en a fait un désert où la sécheresse règne.

Soyons donc les Noé du prochain déluge, et puis, si on se plante, on aura au moins bien rigolé à avoir suivi une autre illusion de plus. Autant être dans la joie et l’ici maintenant à assembler des planches qu’à se faire chier dans la ville des « civilisés » où on est totalement intoxiqué.

Vivre d’amour et d’eau fraîche au bord de l’oasis de la 4D5D, c’est quand même plus nirvanesque. Et puis, construire le bateau, ça occupe entre les siestes et les nuits sous les étoiles…

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 30 août 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 14 août 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/a-la-rencontre-de-la-rencontre-preparatifs/

(1 commentaire)

  1. wosak pierre

    je me suis permis de mettre tout çà en poème, dans une sauce onctueuse et suprême
    suis entièrement d’accord avec ta conclusion, allons-y sans aucune peur-mission
    cela ne sera jamais pire que ce que la socièté, nous a manigancé pour le futur et dans le passé
    Gross bizzzz et, bigs bisous

Les commentaires sont désactivés.

«

»