«

»

Imprimer ce Article

Le coeur a ses raisons que le mental ignore …

 coeur1Et pourtant, notre mental veut quand même continuer à être le chef. C’est dire combien il a les chocottes de cet inconnu qui gagne souvent là où on ne l’attend pas !

Je vais donc aborder aujourd’hui la chimie particulière qui se trouve au niveau du cœur, et plus précisément la relation toute particulière entre le 3ème chakra et le 4ème.

Dans nombre de mes schémas, je représente la 3ème et 4ème ligne avec un symbole du Yin et du Yang qui est censé représenter l’homme coincé entre le Ciel et la Terre. Voici un petit rappel…

IChing3 Pour plus de clarté, j’ai entouré chaque symbole par une couleur spécifique. Le Ciel est en bleu, la Terre en rouge, et l’homme en jaune, jaune comme le soleil, jaune comme le plexus solaire….

Dans Chakras du cœur et confusions courantes, j’ai démontré que le vrai chakra du cœur n’était pas celui que l’on pense, d’où beaucoup de confusions, surtout dans les représentations classiques, de son emplacement.

Allons donc plus loin dans cette organisation, non seulement physique mais aussi fonctionnelle, car passer le voile de l’oubli (trait pointillé bleu) entre le 3ème chakra et le 4ème n’est pas une simple affaire “méditative” comme on pourrait le penser.

Si c’était si simple de faire le saut, on serait depuis longtemps en 4D5D, et notre épisode de “la chute” aurait été une formalité banale qui n’aurait duré que quelques siècles, voire décennies… L’expérience nous montre que c’est loin d’être le cas.

La raison en est toute simple : on ne peut pas tricher ! Donc point de mensonges, point de simulacre, car le gardien du voile de l’oubli est tout simplement incorruptible, immortel et possède une mémoire d’éléphant !

Pour ne pas parler dans le vent, voici un autre petit dessin qui vous permettra physiquement de faire le point sur comment marche le corps humain en parallèle avec notre processus ascensionnel.

thoraxComme on peut le constater, le cœur physique n’est pas placé à gauche mais bien au centre avec une petite orientation à gauche. De plus, si l’on prenait une aiguille que l’on vous plantait dans le plexus solaire (placé au sternum), vous traverseriez le cœur…

D’ailleurs, quand vous avez une grosse émotion (Émotion, sentiment et ressentis: c’est pas du pareil au même!) avec la sensation d’une aiguille à tricoter dans le cœur, c’est en fait votre plexus solaire qui coince en termes énergétiques.

Le vrai chakra du cœur, situé exactement à l’emplacement du Thymus, n’a aucune émotion mais plutôt beaucoup de sentiments et de paix. C’est par ce centre que l’on ascensionne, et pourtant tous les acteurs sont situés dans le muscle cardiaque…

En effet, le cœur physique (implantation de notre âme) est habité par l’Etincelle de vie que nous appelons aussi le Petit Être. Il est la particule de notre esprit ascendant qui se fait aussi appeler la cellule sans air (MOI et Moi, séparation, sabotage et coups tordus).

Rien que quatre dénominations juste pour la même chose ! C’est dire que le point est important. En effet, notre Petit Être est le chef d’orchestre pour notre ascension tout simplement.

Alors, quand on vous dit qu’il faut être dans votre cœur afin d’écouter votre petite voix, maintenant vous voyez exactement de quoi l’on parle. Ce Petit Être est donc coincé entre le plexus solaire (centre du mental-ego et régulateur des énergies des corps denses) et le Thymus (centre des sentiments et de la connexion au Sans Nom).

Je tiens à rappeler au passage que votre 6ème chakra (le 3ème oeil) n’est en rien concerné par l’ascension ! Ce dernier n’est qu’une antenne pour capter un certain nombre d’informations extérieures.

En clair, que vous soyez branché ou non à des entités extérieures, cela n’a pas d’impact majeur sur votre capacité à ascensionner. Cette dernière est directement dépendante de votre capacité à vous écouter vous-même, c’est-à-dire à écouter votre petite voix ou particule d’esprit.

C’est vrai que parler avec le voisinage (autres entités extérieures) n’est pas un malus, mais ce n’est pas forcément un bonus. Dit autrement, les “branchés” ne seront pas forcément les premiers à ascensionner !

Par contre, si votre ligne de téléphone intérieure fonctionne bien (votre petite voix), alors vous ressentirez combien les anges vous aident. Vous ne mettrez pas de noms dessus, mais cela n’empêchera pas que le boulot sera fait.

Centrez-vous dans votre cœur et restez centré, c’est tout ce que l’on vous demande par ces temps de transition (Précisions sur le fameux “rester centré”). Alors ne venez pas compliquer la Vie avec tous vos bavardages mentaux et cosmiques…

Passons donc maintenant au processus qui permet à notre Étincelle de Vie de savoir si on lui raconte des fadaises, car, après tout, c’est elle le fameux gardien du voile de l’oubli.

On peut comprendre que se mentir à soi-même est automatiquement détecté par elle et que l’on ne pourra la bluffer, ni par les pensées, ni par le verbe, ni par les sentiments et émotions.

Dit autrement, seul ce qui EST est pris en compte dans votre ascension. Le PARAITRE restera donc aux étages inférieurs (chakras 1, 2 et 3) et ne pourra donc pas faire valoir ses droits dans les mondes subtils (chakras 4, 5 et 6).

Le chakra 7, bien que physiquement placé dans les hauteurs, est en fait totalement relié à cette Étincelle de Vie située dans notre cœur physique. Sans cette dernière, toute vie est impossible.

Ainsi, si l’on clone un organisme vivant de 3D (animaux et préhumain), la puissance du Petit Être est divisée, ce qui rétrécit d’autant la longévité. La duplication matérielle par clonage entraîne irrémédiablement un affaiblissement global de l’organisme.

Ne parlons pas des transplantations cardiaques. C’est une véritable catastrophe, car c’est littéralement du viol de l’esprit. Malheureusement, les personnes ayant subi cette opération devront faire face à bien des complications, au même titre que celles qui se suicident.

Quand on dit que le préhumain est un ignorant, c’est presque dire que les déjections n’ont pas d’odeurs… Mais bon, si déjà vous pouviez éviter les transferts sanguins, et incidemment les dons du sang, vous feriez un pas dans la bonne direction.

Si on vous dit qu’il faut devenir végétalien, c’est bien pour éviter de polluer votre organisme par l’âme de la défunte bête. Alors imaginez quand vous donnez de votre sang (votre âme) à un autre être humain ?

C’est carrément jouer du Dracula ou devenir un anthropophage n’ayant pas eu besoin de bouffer l’autre. Je sais, c’est dur de le dire et de l’écrire, mais la vérité doit être mise à jour si vous voulez vraiment ascensionner.

Déjà si l’on demandait aux “bouffeurs de cadavre” de tuer la bête de leur propre main, le monde serait végétarien depuis longtemps. Alors imaginez s’il fallait tuer ou emprisonner un préhumain pour le sucer ?

Bref, revenons dans le comment notre Petit Être s’y prend pour ne pas se faire avoir… Pour cela, il a besoin de lire une information qui ne soit pas trafiquable d’une manière ou d’une autre.

Par sa position entre les deux chakras (plexus et du cœur), il est aux premières loges qui se situent entre les 2 mondes (le monde dense et le monde subtil). Voici donc ses sources d’informations :

1 – Le sang
Cela le renseigne sur le mélange harmonieux des différents flux intérieurs. Sang frais d’un côté, sang chargé de l’autre, le cœur physique est le carrefour idéal pour savoir tout ce qui se passe dans le corps entier.

Je rappelle, à ce titre, que le sang est le support de votre âme. Donc le Petit Être sait très bien comment va votre âme à chaque seconde de votre vie. Donc point besoin d’essayer de planquer quelque chose…

2 – La lymphe
Truc plus ou moins inconnu du grand public, la lymphe est la partie “éthérée” ou subtile du sang. Ce dernier, vous pouvez toujours le voir sous le microscope ou en faire faire une analyse, mais pour la lymphe c’est tout simplement impossible.

La lymphe est le sang des corps subtils. Elle circule donc en parallèle du système sanguin mais pas dans le système sanguin. Elle est partout, sauf dans le cerveau. En étudiant la lymphe, le Petit Être sait l’état d’équilibre des corps subtils.

3 – L’air
Coincé entre les poumons, il peut savoir quel est le taux de pollution interne qui vous habite, et par extension l’externe. Donc si vous fumez vous êtes un Auschwitz sur pattes…

4 – La rotation des chakras
Le mouvement spiralé des chakras le renseigne sur l’état actuel de leur fonctionnement, et donc permet de mieux cerner la capacité de l’individu à réagir face aux énergies extérieures.

En effet, au moindre contact avec un organisme vivant, les auras s’interpénètrent et vont donc augmenter ou freiner les rotations des chakras. Ce système est donc un excellent moyen (car infaillible) de savoir comment l’individu appréhende le monde (en clair, ses réactions…).

5 – La contraction du diaphragme
Respiration ample ou contractée, le diaphragme indique votre niveau de paix intérieure, et donc de relaxation. Tout blocage au niveau du diaphragme indique une énergie mal digérée, comme les émotions par exemple. Ceci est dû à ce que le plexus se trouve juste devant.

6 – Le plexus solaire
Étant le soleil intérieur d’un corps humain, le plexus solaire est la centrale de distribution des énergies de Vie. L’étude de la “température” du plexus renseigne combien l’individu est ouvert à la Lumière de Vie, tout simplement.

Comme vous pouvez le constater, l’emplacement “physique” du Petit Être est vraiment au carrefour de tous les flux, aussi bien sanguin, lymphatique, émotionnel et énergétique.

Bref, on peut transcrire tout cela en regardant un simple carrefour au centre d’un petit village, appelé place de la mairie ou de l’église. La rue principale c’est le sang, puis elle est coupée par celle de la lymphe.

L’air renseigne sur la pollution, le débit du trafic est donné par la rotation des chakras. L’heure est donnée par le plexus solaire (jour-nuit) et le rythme des feux tricolores par la contraction du diaphragme.

Il ne manque plus que la fourgonnette bleue postée sur la place qui observe tout ce qui se passe. Sans elle, ce serait la pagaille, mais comme la majorité des automobilistes roule en aveugle (ils dorment ou ont de fortes lunettes de soleil), ils en oublient la fourgonnette qui ne bouge pas d’un iota.

En effet, le Petit Être ne sortira de sa fourgonnette que lorsque tout autour cela sera propre, harmonieux, lumineux et sans danger. A contrario des humains en képi, il n’est pas là pour distribuer des plombes, retirer des points et faire sa loi.

Lui, il attend que les chauffeurs se réveillent, ôtent leurs lunettes de soleil, respectent les consignes divines et cosmiques, que les voitures soient écolos et que tout le monde bosse ensemble avec joie et bonne humeur par une journée lumineuse et ensoleillée !

On pourrait croire qu’il est vraiment difficile, et croyez-moi c’est le cas. En effet, en tant que gardien du voile de l’oubli, il ne va pas se la jouer fille de l’air, candide, optimiste et totalement naïve !

En tant que parcelle d’esprit en voie d’évolution, il ne sortira de son petit roupillon cosmique que lorsque le véhicule sera prêt à circuler sur les voies cosmiques et que le code de la route divine sera en activité contrôlée.

En attendant, coincé dans son bocal sans air, il bulle gentiment en regardant régulièrement à travers la fenêtre pour voir si tout est enfin arrivé à terme afin qu’il puisse enfin grandir dignement et en pleine sécurité.

Pour que cela arrive, il va falloir que le mental-ego ne pète plus des gaz toxiques (les pensées), qu’il conduise le véhicule avec révérence et gratitude pendant que l’âme embellit le carrefour avec les magasins de la douceur, du respect, de la compassion et du don tout en nettoyant les effluves de ses passions et émotions.

Puis, il ne restera plus au corps physique qu’à ôter les feux tricolores, qu’à faire que les lampadaires de la santé éclairent 7/7 et 24/24 afin que la circulation devienne fluide et que le diaphragme diffuse une musique de fond nirvanesque et reposante.

En clair, le Petit Être, tel un nouveau-né à quatre pattes, pourra alors prendre le carrefour comme aire de jeux pour grandir. Cela fait des milliers d’années qu’il attend cela, mais on sait tous qu’un bébé dort beaucoup tant il préfère être ailleurs qu’ici…

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 12 octobre 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 26 juillet 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/le-coeur-a-ses-raisons-que-le-mental-ignore/

(1 commentaire)

  1. Stéphanie

    « 2 – La lymphe
    Truc plus ou moins inconnu du grand public, la lymphe est la partie “éthérée” ou subtile du sang. Ce dernier, vous pouvez toujours le voir sous le microscope ou en faire faire une analyse, mais pour la lymphe c’est tout simplement impossible.

    La lymphe est le sang des corps subtils. Elle circule donc en parallèle du système sanguin mais pas dans le système sanguin. Elle est partout, sauf dans le cerveau. En étudiant la lymphe, le Petit Être sait l’état d’équilibre des corps subtils. »

    Et si justement, suite à 2 lourdes opérations, où tout a été sectionné, la lymphe reste bloquée dans les membres inférieurs et créé des oedèmes importants sur toute la longueur des jambes…… que cela signifie t’il ? la guérison est elle possible ? l’équilibre peut il se rétablir ?
    merci de ta réponse Laurent

Les commentaires sont désactivés.

«

»