«

»

Imprimer ce Article

Axiome 2 : Autour – Sur – Dedans

 feu1Maintenant que nous avons fait un peu le tour de la trinité (2+1) (voir ADN, dualité et point zéro: révélations et L’amour Christique simplement expliqué), je vais aborder celle du 3 tout court. L’axiome 1 n’était qu’un préalable, avant que l’on passe à l’axiome 3 prochainement….

Cet axiome 2 vous parlera beaucoup plus si vous avez déjà pris connaissance des suites « schéma initiatique » (dans l’ordre: Votre ADN et son décodeur sont hautement désirés, Révélations tardives sur votre schéma initiatique et Schéma initiatique: ce qui nous reste voilé) et dans l’ordre: Les super Univers et nous, et nous …, Autres révélations sur le Cercle Atomique de Vie et Évolution du Cercle Atomique de Vie). Sans cela, cet axiome ne vous parlera pas autant.

Ce autour-sur-dedans peut être aussi décliné en extérieur-frontière-intérieur à l’image de votre corps physique. Il y a l’extérieur, l’intérieur et puis votre peau qui fait la frontière entre les deux.

Dans le cosmos, et notamment pour les entités ne possédant pas de corps physique mais se baladant dans des dimensions différentes, il y aura les dimensions extérieures (celles où ils ne sont pas), la dimension intérieure dans laquelle ils baignent et vibrent, et puis la frontière sera leur conscience.

Rapportée à l’homme, votre peau est votre conscience. Laissez-moi vous en donner la preuve… Si l’on part de l’hypothèse un brin ratatinée des 6 sens (toucher, vue, odorat, goût, ouïe et 3ème œil), vous allez vite comprendre.

Pour savoir jusqu’où un humain est capable de survivre, procédons par élimination… Ôtons le 3ème œil (la totalité des préhumains y survit), puis le goût et l’odorat (vu le nombre de fumeurs encore en vie, on voit que ce n’est absolument pas capital).

Ôtons la vue et l’ouïe, et là encore notre individu survit sans trop de problèmes. Arrivé ici, prenons l’individu qui rassemble tous les handicaps cités jusqu’à maintenant. Il est aveugle, sourd, fumeur et ne sent pas connecté aux anges. Voyez, c’est possible !

Maintenant, prenons un individu qui aurait tous les sens, sauf celui du toucher. Combien de temps d’après vous pourra-t-il survivre ? La réponse est pratiquement aucune, parce que tout simplement sans la notion de pression, il serait déjà incapable de savoir s’il est debout ou couché.

Il serait donc incapable de se sentir respirer, de savoir si quelque chose est froid ou brûlant. Il ne pourrait même pas prendre une cuillère puisqu’il ne sentirait ni son bras ni le poids de la cuillère.

En clair, votre peau est votre conscience et beaucoup d’expressions l’expriment clairement, comme “sauver sa peau” par exemple. Vous comprendrez ainsi rapidement le problème de ceux qui ont des ennuis épidermiques…

Bref, la peau et notre conscience ne font qu’un, sinon pourquoi sommes-nous si accros aux frottements de peau (câlins, caresse, mamours, rapport sexuels,…) mais aussi autant “épidermiques” (voir Émotion, sentiment, ressenti: c’est pas du pareil au même!).

Oui, je sais que beaucoup aimeraient voir la conscience logée dans la tête, dans le coeur ou peut-être ailleurs, mais non, le créateur a fait que ce soit notre peau… Étrange n’est-ce pas, et pourtant pas si illogique que cela.

Qu’est-ce que la conscience, sinon un état de vigilance et d’alerte ? Votre vie dépend entièrement de votre capacité tactile pour vivre dans un monde de densité. Sans cela, votre corps mort ne pourrait accueillir votre âme !

Prendre la main, faire une bise, donner une poignée de main, faire une accolade, donner une petite tape sur l’épaule, se frotter la boule ou d’autres parties font vraiment partie de notre quotidien.

Tous ces gestes physiques ne sont que l’expression d’un intérieur qui s’extériorise, et réciproquement. Bref, si vous n’êtes pas d’accord à ce propos, alors demandez-vous pourquoi vous n’avez pas ces sensations dans vos rêves ?…

Comme vous pouvez le constater, cette trinité (Autour-Sur-Dedans) est valable dans toutes les réalités et en cela c’est une règle divine et cosmique qu’il est bien d’avoir à l’esprit quand vous réfléchissez à quelque chose.

En effet, que veut dire réfléchir sinon envoyer un rayon (de quelque chose) qui se réfléchit sur une autre chose. Entre l’émetteur et le récepteur, il y a une zone, une frontière qui va enregistrer ce qui se passe.

Si cette frontière n’existait pas, il n’y aurait pas séparation, et donc comment feriez-vous pour savoir qui vous êtes et ce que vous ressentez, puisque rien ne vous indiquerait le changement énergétique et vibratoire….?

Maintenant vous pouvez comprendre que le Sans Nom n’avait pas d’autres solutions que de créer la dualité pour se connaître. Sans cela il serait mort, car non vivant. Le vivant est donc une différence entre un dehors, un dedans et une frontière.

Comprenez-vous maintenant pourquoi le monde de la matière est aussi important que celui du spirituel ? Comprenez-vous l’immense avantage que nous avons d’avoir un corps physique ?

Sans lui, nous serions dans l’incapacité d’expérimenter, et donc de savoir qui nous sommes. Rester dans le concept, comme à l’origine, c’est peut-être bien au départ mais à la longue le temps devient long, surtout si le temps n’existe pas !

En clair, plus vous prendrez soin de votre corps, plus vous serez respectueux de ce qu’il est, et plus loin vous irez dans les étoiles. D’après vous, pourquoi toutes les religions font tout pour le dénigrer, le ratatiner à sa plus simple expression ?

A chaque irrespect que vous portez à votre corps, vous vous couperez du ciel… Comprenez-vous aussi pourquoi, lors de la chute, notre principale motivation a été de le dégrader ?

En le dégradant, en l’atrophiant, il nous fallait être dans le non-amour pour découvrir la souffrance, la maladie et la mort. Par amour du Sans Nom, nous avons été nos propres bouchers afin d’aller voir jusqu’où nous pouvions aller dans le reniement de nous-même, de notre propre divinité.

Maintenant, le jeu est terminé et il nous faut retrouver nos habits divins dans notre corps physique, afin d’abord de nous requinquer, et ensuite de regarder à la télé angélique nos exploits.

Ce que nous prenons pour inqualifiable, inhumain, atroce, c’est parce que précisément nous sommes sortis de notre état d’humain. Inhumain veut dire au-delà de l’humain, au-delà du raisonnable, au-delà de l’impossible, au-delà des limites et des frontières connues.

Bon, maintenant on a fait notre job et il serait bien d’arrêter de jouer ce jeu, mais malheureusement il va y avoir de profondes restructurations à faire dans les circuiteries pour remettre tout cela en place.

Notre recodification via le 3ème brin de notre ADN est là pour nous faire sortir du rail de nos illusions. Le double voile de notre oubli commence à craquer de partout mais ce n’est pas encore fini.

J’en reviens donc à cet axiome 2 du Autour-Sur et Dedans. Il est capital à comprendre, car vous allez ainsi découvrir la suite de notre véritable chemin initiatique.

En effet, autour de nous il y a le cosmos avec ses milliards d’étoiles qui composent tous les super univers. Et puis à l’intérieur de la Terre, (le dedans), il y a le noyau cristallin d’Urantia Gaia qui nous connecte à notre véritable esprit directeur qui réside dans le soleil.

En effet, le noyau de la Terre est l’enfant du soleil et il est à ce titre la porte des étoiles qui nous mènera vers toutes les destinations possibles. Comme d’habitude, les préhumains construisent des “voitures spatiales”, faites de boulons et de tôles, alors qu’en fait tout est sous nos pieds.

A part cela, et toutes les erreurs de direction du préhumain classique, nous somme sur le “sur” de la planète. Nous sommes le lien qui unit ce qu’il y a sous nos pieds et ce qu’il y a dans le ciel.

Voilà en fait le véritable cadeau dont nous sommes totalement ignorants. Nous sommes le joint entre le dehors et le dedans. Cette information devient capitale pour comprendre ce que je décris dans Evolution du Cercle Atomique de Vie.

La phase 2 qui est celle du “pendant” que je décris ne sera déclenchée que lorsque le préhumain que nous sommes vivra à nouveau selon les lois divines et cosmiques en entrant dans la 4D5D.

Je vous avais dit que nous étions importants parce que nous étions aussi les derniers des derniers. En reprenant notre place dans la 4D5D, nous concluons l’une des phases évolutives les plus importantes de tous les temps.

Que vous y croyez ou pas ne changera pas la donne, car dans ce schéma c’est surtout la compréhension de ce qui se passe qui vous permettra de véritablement vivre ce qui vient avec facilité.

Lors d’un commentaire récent, quelqu’un m’a demandé à quoi cela servait de savoir tout cela et qu’il suffisait d’être, tout simplement. La seule vraie différence est que le premier marchera calmement parmi les perturbations avec le sourire, alors que le second essaiera de sourire sans savoir ce qu’il l’attend. D’après vous, qui va garder le sourire le plus longtemps ?

La différence est de taille suffisante pour avoir envie de se mettre au parfum sans pour cela tomber dans les délires de ceux qui papillonnent sur le foutoir de leurs croyances.

Bref, je reviendrai sur le sujet concernant ceux qui (principalement pour des motifs égotiques inconscients) se mettent à phosphorer sur des trucs complètement abracadabrants.

Il est dit qu’il y aura beaucoup de faux prophètes au jour du jugement dernier, et vu les délires qui se trimballent sur internet dans les forums et les commentaires de certains blogs, on peut au moins assurer que l’on est proche du dénouement final.

Bien sûr, pouvant faire partie de ces faux prophètes, je ne cherche pas à clamer que je dis toute la vérité et rien que la vérité, tandis que les autres ne racontent que des conneries. C’est à vous de discerner et vous serez seul responsable de vos propres choix !

Moi, je fais mon job de raconter mes délires et s’ils vous plaisent, alors tant mieux et j’en écrirai d’autres. Si par contre, ils ne vous plaisent pas, eh bien je continuerai quand même à les écrire juste … non pas pour vous embêter mais pour ceux en qui ça résonne !

Bref, en revenant à cet axiome 2, vous avez dorénavant la compréhension globale de l’importance que nous représentons aux yeux de toutes les entités et formes de vie de tous les univers et super univers.

On est l’étincelle qui va entraîner la fusion du 1er cercle atomique, tout en faisant péter de mille soleils le second cercle atomique. En cela, nous sommes vraiment bien des types radioactifs.

D’après vous, pourquoi on se fait si peur avec la bombe atomique ? C’est parce que nous l’avons en nous, tout simplement. Il n’y a pas de secret, et tous les mondes de tous les univers savent que nous sommes les détonateurs !

Comprenez-vous pourquoi on nous a planqués à la limite extérieure d’une galaxie dans un système solaire à un seul soleil ? Pourquoi autant d’extraterrestres nous ont pistés pour s’accaparer nos connaissances.

Dans notre ADN se trouvent toutes les infos. Notre corps est le lecteur, mais celui qui appuiera sur le bouton rouge est situé dans notre cœur. Oui rouge comme le cœur, rouge comme le sang, rouge comme la vie !

Bref, moi je suis d’accord pour l’amour qui fusionne, pour l’amour qui vous chauffe les envies, pour l’amour qui va au-delà des refroidissements des con-gelés. Eux, ils jouent avec la bombe atomique dehors, alors que nous, nous désirons le faire à l’intérieur de nous.

Ils veulent nous mettre les pétoches pour que l’on reste des esclaves asservis, mais nous, on va leur montrer de quel bois on se chauffe. On ne tombera pas dans le panneau de la lutte extérieure, car tout cela n’est que dualité.

Mais par contre, quand notre cœur fusionnera avec les forces de la Vie, avec les forces de la Nature, avec les forces de nos frères extra et intra terrestres, on verra bien qui va claquer des genoux…

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 29 août 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 31 juillet 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/axiome-2-autour-sur-dedans/

«

»