«

»

Imprimer ce Article

L’amour Christique simplement expliqué…

 adn2Maintenant que vous savez (grâce à l’article précédent) que notre ADN suit les évolutions de notre conscience, il va être notoirement sympathique d’en approfondir les recoins, d’où le point zéro !

J’ai bien dit le point zéro et non le point G, bien que l’analogie soit totalement vraie et donc hautement jouissive puisque nous allons découvrir, entre autres, pourquoi la 4D5D va baigner dans les énergies féminines… qui vont renaître de leurs cendres (et nous, les hommes, avec !).

En effet, la dualité c’est d’abord l’affrontement entre deux polarités. Et historiquement, ce sont , bien sûr, les énergies masculines et féminines. Ces dernières ont eu la partie belle dans le premier tour de manège (puisque le Sans Nom est totalement galant), mais le second tour s’est fait sous la domination masculine (ce qui est un juste retour des choses, na !)

Précédemment, j’ai expliqué que nous étions dans la séquence 2-3-4, soit énergétiquement le sandwich féminin-masculin-féminin au niveau des chakras. Dit autrement, pour la fusée que nous sommes, le corps est dans le féminin, l’âme dans le masculin, et l’esprit dans le féminin.

On peut donc comprendre qu’il y a eu un Age d’or avant la bérézina d’aujourd’hui. Cette dernière a commencé quand la femme (ayant surexploité l’homme grâce à son corps de déesse et sa capacité à communiquer avec les anges) a excédé ce bel étalon qui n’était devenu qu’un esclave et objet sexuel.

Pour cela, et avec toute la finesse que l’on connaît de l’homme en colère, la polarité s’est inversée (comme les pôles de la planète) et le sandwich est devenu masculin-féminin-masculin. Dit autrement, ton corps de déesse m’appartient, ton âme pleurera dans la souffrance (toutes des pleureuses) et ton intelligence/médiumnité on s’en passera !

Bref, ceci est une description très sommaire de notre monde d’aujourd’hui, mais elle décrit très bien ce qui se passe (cf Tu me tues mais je t’aime 1 et 2). La solution au conflit consiste donc, puisque les polarités s’affrontent, à trouver un point neutre (donc non polarisé + ou -).

Coincé entre un –1 et +1, le zéro semble adéquat, d’où cette appellation : le point zéro. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien mais qu’il existe un endroit vide de toute confrontation.

Comme je l’ai dit dans bien des articles, la trinité se trouve partout. Aussi bien au niveau atomique (l’électron, le proton et le neutron) qu’au niveau familial (papa, maman et les gosses qui sont des neutrons sexuels jusqu’à la fameuse puberté).

D’un certaine manière, d’un segment de droite (monsieur à un bout et madame à l’autre), on va passer au triangle. Et là, tout change ! Car le triangle est la première géométrie qui possède une forme spatiale et donc, qui peut être remplie par quelque chose.

Or, souvenez-vous (cf Révélations sur la Carte d’Identité Angélique-CIA), une forme (la géométrie / les nombres – le masculin) peut se faire remplir par la couleur (le féminin) afin de créer le son Créateur (l’enfant appelé matière).

Donc, vu de dessus, notre ADN n’aura plus l’air d’une échelle plate simple tournée sur elle-même mais d’une hélice à 3 branches en forme de Y. C’est grâce à cela que le code de débridage du programme sera généré.

En effet, à l’image de nos serrures d’aujourd’hui et d’hier, nos clés de maison étaient plates car la serrure avait la forme d’une fente droite. En passant à la trinité, la fente aura l’air d’un Y et la clé en sera notre ADN.

Chaque brin d’ADN étant en relation avec un chakra, nous allons donc générer des clés de débridage très spécifiques. Chaque clé triangulaire sera composée d’une couleur (polarité féminine = +1), d’un chiffre (polarité masculine =-1) et d’un son (le pouvoir créateur = l’enfant = 0).

Cette clé vibratoire pourra alors “lire” l’information codée sur les autres plans de l’ADN. En clair, les trois premiers brins physiques d’ADN sont la nouvelle clé physique qui ouvrira les serrures logicielles des 9 autres brins d’ADN magnétiques.

Alors, quand on vous dit qu’ascensionner en 4D5D ce n’est pas de la petite bière, il faudra bien le croire. Par la même, on comprend que les anciennes clés “plates” de la 3D seront devenues totalement inopérantes.

Voici le pourquoi du lâcher-prise tant redouté par tous. En effet, votre trousseau de clé d’aujourd’hui va être tout bonnement recyclé, ou déconstruit si vous voulez reprendre le terme de ceux qui ne veulent pas trop nous faire peur pendant les canalisations.

En clair, la déconstruction physique sera la seule solution pour beaucoup de gens sur Terre lors du passage dans le nouveau monde de la 4D5D. C’est à l’image des gens qui auraient encore des programmes MS-Dos sur disquette et auxquels on offre un netPC sous Vista.

Ils chercheront partout le lecteur de disquette (style Jésus va revenir en chair et en os lors de l’Apocalypse), alors qu’il n’y aura que des ports USB. Il y aura bien quelques vaillants ayant encore des vieilles bécanes reliées en réseau pour transférer quelques infos, mais il est clair que les programmes seront incompatibles (d’où l’invitation sincère à accepter tous les autres dans leurs différences).

Au mieux on pourra récupérer quelques fichiers pas trop vieux, mais, globalement ,chaque être humain sur Terre va se retrouver à poil devant ce qui nous attend devant. Seul le slip de la sincérité, le bikini de la pureté de l’intention et la serviette de l’amour inconditionnel seront tolérés lors du passage ascensionnel.

Ce dernier s’articulera, comme toute clé, juste avant Noël 2012. Ça va ramoner dans la cheminée et le Père Noël nous livrera sa clé USB qui disparaîtra dans les profondeurs de nos grandes chaussettes, démesurées à l’image de nos attentes.

Il risque d’y avoir des déçus, surtout pour ceux qui n’auront pas de lecteur USB. Ça va être dur, d’où cette grande compassion que l’on nous recommande chaudement, car, rappelez-vous, on sera en hiver et pas sûr d’avoir encore du chauffage !

Le passage du binaire au ternaire va quasiment faire exploser tout ce que nous connaissons aujourd’hui, alors autant s’y préparer dès maintenant puisque nos chers anges nous ont envoyé les plans de construction du matos.

Cet humble blog a déjà commencé à vous en donner quelques compréhensions, mais sachez que dans les composants il y a une multitude de fournisseurs. Que le condensateur vienne de Taïwan, Shanghai ou d’ailleurs n’est pas le problème.

Certains jureront pour telle technique de méditation ou telle autre, là n’est pas le problème, car, de toute façon, il va falloir s’adapter à l’OS cosmique. Pour ceux qui ne sont pas férus d’informatique, l’OS (le système d’exploitation) est ce qui permet de faire la liaison entre les programmes logiciels et les composants matériels.

En clair, le matériel c’est notre corps, la clé USB c’est notre ADN, notre clavier ce sont nos intentions, l’écran notre conscience et la souris notre coeur.

Fort de cela, le système d’exploitation donné par le Sans Nom (oui, c’est totalement gratuit !) pourra s’installer en nous. Donc via les nouvelles énergies, notre clé USB (notre ADN) se charge de pouvoir accéder à nos programmes et, si nous cliquons avec notre coeur sur l’icône “Oui j’accepte les conditions d’utilisations”, cela lancera l’initialisation de l’installation du système d’exploitation.

Une fois tous les écrans renseignés par notre intention (le clavier), il devrait s’afficher sur l’écran (sur un fond d’écran nirvanesque) les prochaines instructions à suivre pour utiliser les programmes stockés en nous.

Là, c’est pareil, car point besoin de payer quiconque puisque tout a été livré dès l’origine quand papa et maman ont pris leur pied. Certes, il y a eu quelques petits patchs (rajout de programmes correctifs) qui se sont faits après, mais l’essentiel était là.

Pour ceux qui n’ont jamais trouvé le manuel d’instruction concernant votre véhicule d’incarnation, je peux , au passage vous en décoder les grands titres via la nouvelle science qui sera obligatoire à l’école dans le Nouveau Monde.: le SDH.

Donc, pour revenir à nos moutons informatiques, votre souris reste l’élément privilégié pour naviguer sur l’OS cosmique. En effet, pouvez-vous imaginer bosser avec windows sans souris ?

Si vous pensez que oui, alors je vous propose d’aller upgrader votre windows très rapidement ,car depuis longtemps cela n’existe plus vraiment. En clair, je veux dire que si vous ne voulez vivre le Nouveau Monde qu’à partir de votre tête ou mental-ego, vous êtes franchement mal barré !

Seul votre cœur pourra aller cliquer sur les icônes bien-être, paix intérieure, joie, félicité, compassion, amour inconditionnel. C’est connu que là où il y a une souris, il y a du cœur et pour cause, car on va se faire submerger par les énergies féminines.

Alors, messieurs, mettez-vous au parfum en abandonnant l’after-shave “macho”, et surtout en développant votre doigté romantico-céleste. Caresser la souris cela fait toujours du bien, sauf quand c’est à rebrousse-poil. Cherchez donc le bon sens tout de suite pendant cette période incertaine en ouvrant les volets de votre sensibilité intérieure…

Pour cela, je vais vous indiquer la manière la plus classe, mais aussi l’une des plus performantes (normal puisqu’elle est classe !). Mesdames, bien sûr, vous pourrez faire de même car les messieurs, non plus, n’aiment pas être pris à rebrousse-poil. Un effort est attendu des 2 côtés et, croyez-moi, les mouflards s’en porteront mieux. Ils seront tous gentils et très avenants, normalement…

La méthode va donc consister d’abord à vous représenter un pois cassé (vous savez, on en fait de la purée !). Un pois cassé est, comme son nom l’indique, cassé, c’est-à-dire qu’une moitié de lui est séparée de l’autre moitié.

L’un est une demi-sphère et l’autre son complémentaire. Scientifiquement appelé cotylédon (pas cotillons mais ça revient au même, car ça se passe entre les deux !), chacun se sent seul car séparé de sa moitié. Le mec est d’un côté et la nana de l’autre.

De temps en temps, ils taquinent le pistil sans avoir vraiment l’intention de faire pousser le germe, mais globalement l’un se met en opposition à l’autre. C’est seulement sur une toute petite partie (là où est le germe ) qu’ils peuvent, pendant un certain temps, être d’accord.

On est donc en pleine dualité où l’un veut prendre l’ascendant sur l’autre. Ce simple fait suffit à créer une grande déperdition d’énergie, car basé sur la défensive plutôt que sur le constructif. Pendant quelques moments, on peut vraiment faire dans le constructif mais globalement le destructif l’emporte.

Nos deux cotylédons vont donc s’épuiser mutuellement et devenir tout fripés à la longue. Alors prenons un peu de distance et regardons qu’avec une petite translation de rien du tout par rapport à un centre donné, on peut arriver à la trinité (cf Être un être humain, à quoi ça sert ? ) dans toute sa splendeur.

Un schéma valant mille mots, je vais vous économiser les milles mots (enfin presque) :

polarite_1
En figure 1 – On retrouve la configuration tout à fait classique de la dualité qui s’affronte partout où elle peut. Globalement personne n’y gagne, sauf les coups et les douleurs/souffrances allant avec. Chacun veut rester dans son centre sans faire de concession. C’est le Moi-JE du mental-ego qui veut bloquer tout mouvement pour continuer à gouverner.

En figure 2 – Chacun des protagonistes décide de mettre de l’eau dans son vin et du vin dans son eau tout en conservant l’énergie initiale de leur Moi-JE. Ils décident d’un commun accord d’un centre qui définira, par la même occasion, le centre effectif de leur association.

Figure 3 – Les forces, au lieu de s’annuler, vont devenir complémentaires dans leur mouvement, car elles tournent autour d’un centre appelé point zéro. Ce centre de la neutralité totale est représenté en fig. 4. C’est le principe même de la trinité, c’est-à-dire que le 2 (+1 et –1) vit le UN (au centre).

Figure 4 – Vous comprenez maintenant la véritable signification de ce symbole classique du Yin-Yang, du féminin-masculin qui dansent ensemble dans une parfaite harmonie. Souvent, dans ce symbole, un point noir ou blanc est inclus à l’intérieur même de la polarité principale.

Tout ceci est pour dire que l’homme possède aussi une essence féminine, et réciproquement pour la femme. Tout être humain possède les deux polarités simultanément. On peut donc reprendre le même exemple.

En vous-même, vous possédez le même assemblage, mais chez les hommes, la polarité féminine est peu développée et, par exemple, le noir remplit aux trois quart (ou plus) le cercle. C’est en cela que la 4D5D va remettre de l’équilibre.

La femme n’aura pas ce problème majoritairement, mais il lui faudra aider l’homme à réapprendre à exprimer et utiliser sa sensibilité féminine. C’est l’homme qui est celui qu’il faut choyer aujourd’hui, car c’est encore lui qui est aux commandes de ce monde.

La femme depuis presque un siècle a appris à redresser la tête, mais maintenant il faut que l’homme descende de son piédestal, celui de la supériorité du mental-ego, en ouvrant son cœur et donc sa reconnexion aux lois divines.

Enfin, et le plus miraculeux dans tout cela, c’est que, lorsque l’on passe de la dualité à la trinité, un autre phénomène apparait et qui était absent dans le monde de la dualité. En effet, dans le monde duel où l’affrontement et l’opposition demeurent, les polarités s’annulaient réciproquement.

Maintenant, le +1 et –1, font apparaitre dans le monde trinitaire ce que l’on appelle un champ magnétique. Avant, ce n’était qu’électrique (d’où les châtaignes et les frictions), et maintenant ce champ magnétique vient nous enrober d’une fluidité appelée amour.

En effet, si vous regardez bien la figure 4, elle est entourée d’un champ protecteur d’autant plus puissant que la coopération des deux polarités sera grande.

L’amour est d’essence magnétique, alors que l’intelligence est d’essence électrique. Les deux, le féminin et le masculin, une fois associés peuvent ainsi être lumineux, car vous savez que la lumière n’est qu’une onde électromagnétique.

Et puis, toutes les conséquences de cette danse cosmique vous seront racontées dans le prochain article Comment démultiplier sa force d’intention.Vous y découvrirez aussi que cette danse parfaite entre les 2 polarités s’appelle tout simplement l’amour Christique.

Oui, vous savez le fameux Christ dont on parle. Il est tout simplement venu nous démontrer la puissance de la loi que je viens de vous énoncer.”Je serai là où le deux sera Un”. Vous commencez à comprendre ?

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 24 juillet 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 9 août 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/lamour-christique-simplement-explique/

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. françoise

    ça devient LUMINEUX 😛

  2. Didier

    Lumineux, limpide, comme d’hab Laurent, merci encore 😈

    Histoire de rigoler un peu je me suis amusé avec un contrat de licence de la prochaine mise à jour de notre logiciel (copier/coller le lien dans votre navigateur) :

    http://esal-metz.fr/formation/images/conditions-d-utilisation.gif

    😀

    1. Didier

      Euh non pas besoin de copier/coller en fait. Un hochement d’index suffira. ➡

      1. Brigitte

        Génial 😎

        Et j’ai même affiché l’image, même pas besoin de copier-coller 😉

        Bizzz

        1. Didier

          Merci très chère 😈

          A bientôt 😉

Les commentaires sont désactivés.

«

»