«

»

Imprimer ce Article

Petits secrets sur les couleurs de l’être humain

 couleursNous savons tous ce que sont les couleurs, et pourtant la majorité d’entre nous ignore totalement la portée réelle de ces couleurs et de leur fonction dans la Création du Sans Nom.

N’avez-vous pas remarqué combien d’humains portent du noir pour des raisons de beauté, de conventions ou de religion ? Cette non-couleur est l’expression même d’un ratatinement vibratoire chez l’humain.

Nous savons tous que le noir absorbe, tandis que le blanc projette. Alors, d’après vous, pourquoi le sans-nom a-t-il fait des cheveux noirs, voire des hommes à la peau noire ?

Quand il s’agit d’un atout biologique, une raison est derrière, et elle s’appelle l’expérimentation. En effet, un cheveu noir captera d’autres vibrations qu’un cheveu blond, blanc, châtain ou roux.

Idem quand la peau est de cette même couleur. N’avez-vous pas remarqué combien les peuples dont la peau est proche du noir sont aussi très proches de la nature et des vibrations d’Urantia Gaia.

Puis, plus vous montez dans les couleurs, et plus l’espèce s’éloigne de sa vibration première. Le blanc est donc l’espèce la plus dévastatrice, et aujourd’hui elle a démontré que son modèle de vie tue littéralement la Terre.

Point besoin de vouloir argumenter sur ce sujet pour se défendre, car c’est tout simplement un fait indubitable. Les blancs sont loin d’être les plus éclairés, et les plus brillants, par rapport à l’écologie et aux rythmes de la Terre.

Imaginez alors quand un blanc porte du noir. Eh bien, cela empire la situation, car la couleur noire au niveau des vêtements est un couloir d’expression très étroit limitant ses “mouvements intérieurs”, sa force et sa santé.

C’est la pire association que vous puissiez avoir. D’ailleurs, le peuple associe toujours le noir à la mort, et en cela il a raison. Il y a donc les croque-morts, mais aussi les curés, les avocats, les jurés, les arbitres, sans compter toutes les tenues de commerciaux ou d’écoles de commerce.

Alors, pourquoi est-ce ainsi ? Parce que, tout simplement, c’est la couleur des forces de l’ombre en action ! Pour ce faire, il n’a pas été difficile de dire à une blondinette que cela faisait ressortir sa lumière (d’où toutes ces blagues déplacées), de dire à tous ceux qui ont les cheveux noirs que ça rentre en résonance, ou au noir qu’il est mis en valeur.

Bref, tous les arguments sont bons afin d’obtenir le même résultat : empêcher l’être humain d’extérioriser sa lumière. On peut dire que c’est une mission réussie, alors si vous portez du noir, et que vous êtes candidat(e) à l’ascension, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

La couleur blanche restitue les fréquences élevées, tandis que la noire fait plutôt dans les basses fréquences. La raison en est simple et un petit dessin va vous le rappeler tout simplement. (voir aussi Blanc ou noir? Les 2, mon général!)

yogi2 Chaque chakra possède une des 7 couleurs de l’arc-en-ciel en couleur primaire, puis ces mêmes 7 couleurs en secondaire.

Chaque chakra est ceinturé par le noir en bas, et par le blanc en haut. Ceci correspond à une obligation due à la dualité afin de séparer les plans d’existence.

Dit autrement, quand l’énergie monte dans un chakra (Kundalini), elle passe d’abord par le noir (le bordel = on ne sait pas où l’on met les pieds, car le noir est absence de couleur) pour ensuite expérimenter le rouge, puis l’orangé, puis etc., pour arriver au blanc qui est la somme de toutes les couleurs.

Le blanc émane donc de l’expérience acquise à travers chacune des couleurs traversées, alors que le noir est la première marche (la gadoue) qui est en fait le complémentaire et l’opposé de la couleur blanche du précédent chakra.

Autant le blanc brille et affiche sa fréquence élevée, autant le noir indique le ras du sol, là où il n’y a encore rien de construit. En portant des habits noirs, vous ne faites que mettre un “voile” sur vos propres couleurs !

Ne croyez pas que cela soit juste pour la mode et que cela n’a pas d’importance, car vous serez très loin de la vérité de ce qu’est la couleur dans son essence primordiale.

Chaque chakra est une dimension et un univers complet en lui-même. Coincés dans sa bulle de dualité, 7 rayons d’expérimentation sont à l’œuvre, car chacun d’entre eux correspond à un enseignement précis.

A chaque bande de lumière, il existe un Maître qui a un enseignement à vous donner. Or, pour des raisons de “chute”, il a fallu nous cacher notre véritable puissance lumineuse.

En effet, si nous avions été conscients des 49 plans d’existence et de maîtrise (7 chakras x 7 couleurs), nous n’aurions pas pu rester sous le voile de l’oubli pour expérimenter ce que le sans Nom nous a demandé.

Pour cela, il fût demandé à certains maîtres de devenir des guides bien particuliers. Vous savez, votre fameux ange gardien ! Eh bien, il est le gardien de vos 49 portes et a pour mission d’être l’interlocuteur unique lorsque vous faites une demande.

N’ayant plus qu’un seul interlocuteur, nous avons pu alors “sombrer” en toute confiance, et perdre ainsi les mémoires qui nous reliaient à toutes nos expérimentations passées, mais aussi à nos connaissances en tant que Maître dans ces différentes bandes de couleurs.

En clair, nous maîtrisions 49 langues différentes, et nous avons demandé à n’avoir qu’un traducteur universel afin d’oublier totalement qui nous étions. Voici pourquoi notre ange gardien est toujours le même depuis notre descente dans la densité des densités.

Nous avons eu des milliers d’incarnations, mais c’est toujours le même ange gardien ! Il nous est rivé aux basques jusqu’au jour où nous retrouverons toutes nos mémoires. Par contre, comme je l’ai indiqué dans Qui sont nos anges, les autres sont temporaires comparés à lui !

A titre de rappel, dans Révélations sur la carte d’identité angélique, CIA, je vous ai parlé du processus suivant : couleur – géométrie – son – parfum. Tout cela n’est pas un hasard, mais une construction bien précise.

La Lumière du Sans Nom a besoin d’un cristal pour révéler les couleurs. En effet, vous connaissez le fameux prisme qui transforme un rayon de lumière du jour en un bel arc-en-ciel avec ses 7 couleurs.

En clair, ce que nous prenons pour une couleur est en fait l’Amour et les Sentiments du Sans Nom dans sa forme première.

En reprenant le processus couleur – géométrie – son – parfum, nous obtenons alors, avec d’autres mots, ceci :
(les couleurs) – L’amour et les sentiments du Sans Nom (l’essence féminine)
(la géométrie) – Le corps physique / énergétique (l’essence masculine)
(les sons) – Les pensées
(le parfum) – La personnalité

Dit autrement, vos sentiments et émotions sont des couleurs que vous expérimentez. Ainsi, expérimenter les couleurs de vos chakras revient tout simplement à écouter vos émotions et sentiments.

Comprenez-vous ce que je viens de dire ? Chaque sentiment que vous éprouvez est une couleur de l’amour du Sans Nom.

Ceci a son importance pour que vous compreniez bien ce que nous sommes venus faire sur cette planète en prenant le voile de l’oubli de ce que nous sommes véritablement.

Nous sommes venus découvrir les couleurs inexplorées du Sans Nom qui sont cachées en nous, dans notre biologie, dans notre ADN. Ces nouvelles couleurs ont un nom. Nous les avons appelées la souffrance !

En effet, entre se noyer dans le noir (la désolation, la dépression, broyer du noir, etc.) et la béatitude du blanc (le nirvana, l’extase), nos souffrances révèlent notre trésor qui serviront de germes d’expression dans les nouveaux mondes !

Pendant des milliers d’années, nous avons souffert afin de remplir cette mission totalement casse-cou de pionniers, de découvreurs de nouvelles formes d’amour, et pour cela un ange gardien totalement fidèle est à nos côtés depuis le tout début de notre volonté à expérimenter l’impossible, l’inconnu et l’insondé.

Dans la souffrance, nous avons dégagé de la compassion. Dans la souffrance, nous avons découvert d’autres couleurs qui n’existaient pas dans l’univers. Dans la souffrance, nous allons naître à un autre monde : le second cercle atomique. (voir Les super Univers et nous, et nous)

De l’amour Christique, nous allons pouvoir expérimenter l’amour Solaire. C’est tout nouveau, tout neuf, et nous sommes les seuls à avoir vécu cela dans notre chair, dans notre corps, et dans notre âme.

Comprenez-vous pourquoi nous sommes si précieux aux yeux de toute la Création ? Nous avons exploré à la lisière d’une galaxie, elle-même à la lisière du dernier Super Univers connu, ce qui va être le résultat d’une expérimentation unique qu’a été l’amour Christique.(voir L’Amour Christique simplement expliqué)

Pour bien comprendre cela, je vous renvoie vers l’article Autres révélations sur le Cercle Atomique de Vie qui vous décrit que la fusion du 1er cercle atomique sera inévitable puisque notre corps est le lecteur (tel un clavier de piano) des 7 octaves (ou super univers), où chacune des 7 notes (ou couleurs) a été visitée.

Notre aura reflète totalement l’état des couleurs de nos chakras à chaque instant. Certaines couleurs peuvent être laiteuses, sombres, tandis que d’autres seront brillantes et intenses.

En clair, chaque sentiment, chaque émotion, chaque expression de l’amour que nous vivons, est instantanément visible sous forme de couleur dans notre aura. En 4D5D cela sera totalement visible, alors autant savoir comment cela se passe avant de hurler à la protection de son intimité.

Le voile de l’oubli n’est pas seulement la perte de mémoire de ce que nous sommes, mais aussi la perte de mémoire de comment utiliser notre corps pour redevenir la Lumière du sans Nom que nous sommes.

Quand une couleur est sombre dans notre aura, cela indique que nous n’avons pas encore su maîtriser l’émotion correspondante.

Voici pourquoi, un Maître est d’abord quelqu’un qui a lâché prise et qui vit les choses avec fluidité. Il suit le mouvement, car il sait que toute résistance est obligatoirement un affaissement d’intensité d’une forme d’amour.

Son ici-et-maintenant (voir Précisions sur l’ici et le maintenant) n’est que la gestion de ce qui le traverse. S’il reste en équilibre, alors il est un Maître, et s’il vacille, alors il sait qu’il lui reste encore une maîtrise à acquérir.

Vu sous un autre angle, le ciel est promis à ceux qui n’ont pas peur d’expérimenter, car ils savent qu’ils sont là pour ça. Ils ont la foi, et cette foi est à chaque instant testée, même s’ils ne connaissent ni les tenants ni les aboutissants.

Pas besoin de vouloir contrôler les choses extérieures, car ce qui importe, c’est la capacité de rester centré, quoi qu’il arrive. Par contre, ceux qui ont peur, ceux qui n’ont pas de foi, demandent des explications afin d’être sécurisés.

Notre mental-ego, par sa manie de vouloir tout contrôler afin de mieux nous manipuler, n’a été que l’instrument du Sans Nom dans cette descente dans la densité extrême.

Il a été le principal instrument pour découvrir toutes ces émotions, toutes ces couleurs qui étaient cachées au tréfonds de nous, mais maintenant la partie est terminée. Il nous faut réintégrer notre statut de maître afin de pouvoir passer à l’étape suivante qui est l’ensemencement des nouveaux super-Univers !

Alors ceux qui désirent rester en 3D sont totalement libres de continuer l’expérimentation, car probablement ils ne sont pas encore prêts pour l’étape suivante. Il leur reste encore à vivre des couleurs, et donc des souffrances.

Par contre, pour ceux qui sont prêts à ascensionner, cela s’exprime par une lassitude profonde de rester en ce monde de 3D. En effet, la lassitude n’est que l’expression d’une stagnation dans une couleur.

Quand vous êtes las de quelque chose, c’est que tout simplement vous avez fait le tour de la question et que votre envie vous pousse à changer, à aller plus loin dans une autre chose.

Allez, dernier petit cadeau du jour, je vais vous révéler, pratiquement parlant, une petite astuce pour bien vous faire comprendre le processus que je vous ai décrit plus haut.

En inversant le processus “couleur – géométrie – son – parfum”, nous obtenons le processus “parfum – son – géométrie – couleur”. Et compte tenu de leur traduction pratique, nous obtenons “personnalité – pensée – corps – sentiment”.

Alors, si vous prenez par exemple un musicien, il exprime son parfum (sa personnalité divine) avec des sons (la mélodie, les notes) à travers un instrument (un corps matérialisé) afin de restituer une ou des couleurs, soit des sentiments ou des émotions.

Voici pourquoi la musique est le langage universel pour les hommes, parce que fondamentalement elle recopie le processus de la Création. Il en est de même pour le langage universel (la télépathie) qui n’est, en fait, que des sentiments qui s’organisent comme des couleurs sur un tableau de peintre.

En effet, le peintre exprime sa personnalité via l’utilisation des couleurs sur un matériau physique afin de faire ressentir quelque chose. C’est identique pour le poète ou l’écrivain qui exprime ce qu’il est via sa pensée en écrivant sur du papier un sentiment qu’il veut vous transmettre.

En résumé, si vous aviez à retenir quelque chose de cet article, sachez que vos sentiments et émotions sont des expérimentations de couleurs que nous pouvons voir dans votre aura.

Ainsi en 4D5D, vous pouvez imaginer que l’on va gagner un temps fou dans les communications et la réalisation des choses puisque nous pourrons voir instantanément les interactions de chacun et chacune.

Ça va vraiment être jouissif cette affaire ! Plus besoin de dire je t’aime ou je t’adore puisque l’autre verra immédiatement l’effet qu’elle (ou il) vous fait. Ça va être super pour les timides car ils pourront enfin s’exprimer sans rien dire !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 16 septembre 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 25 juillet 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/petits-secrets-sur-les-couleurs-de-letre-humain/

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Annemarie

    Merci ! 😉

  2. Didier

    Quand vos croiserez une femme noire (vous savez, celles qui sont « bien en chair » et rigolardes) regardez ses vêtements. Tout en couleurs, plus belles et chatoyantes les unes que les autres !!

    Merci Laurent 😈

  3. Marie-Françoise

    Bonsoir Laurent

    Je lis régulièrement vos billets. Ma fidélité s’est développée au fil de votre expression unique.
    Donc, elle est certainement l’expression de votre CGSP ou PPCS!!!!!!!!!! Enfin, bravo. J’apprécie particulièrement les personnes qui osent leur « ÊTRE ».
    Pour ce sujet, je me sens concernée. En effet, je joue avec les couleurs, les formes et je les harmonise avec les corps: je crée des vêtements personnalisés.
    Ce qui est assez drôle, quand on aborde le sujet expression/création, la pensée va vers la musique, l’écriture, la peinture et autre expression artistique (et j’adhère totalement à leur noblesse).
    Cependant, à mon humble avis, la créativité du vêtement est trop oubliée. En effet, étant sur ce plan terrestre, nous sommes confrontés à ses différents climats. oui, je vous l’accorde, vous avez énoncé le sujet en parlant du noir!!!!!!!!!! Alors là, je rejoint totalement votre réflexion et me permet de vous écrire que cela fait quelques années que j’exprime (dans mon petit coin), que la couleur sur le corps est la véritable expression de l’instant. Et, une garde robe arc en ciel est nécessaire pour se réharmoniser!!!!!!!!!!!!!
    Voilà, un billet d’humeur qui me fait du bien, parce qu’enfin, je me sens accompagnée dans me démarche.
    Marie-Françoise

  4. Nora

    Bonjours a toutes et a tous.

    Grand Mercis chère ❓ de m’aider 😳 a voir de + en + claire avec toutes ces belles couleurs 😆 .

    Bises

  5. Thierry

    Laurent, tu m’as fait voyager dans ce magnifique article. Merci 🙂

Les commentaires sont désactivés.

«

»