«

»

Imprimer ce Article

Etre un être humain, à quoi ça sert ?

 etrehumainDerrière le côté reproducteur de l’humanité où il semble être automatique de devenir un être humain plutôt qu’une chèvre ou un cochon, quelle est notre véritable fonction ? Est-ce manger, faire la fête, avoir du sexe ou philosopher ?

La quasi totalité de l’humanité ne sait pas pourquoi elle est née et comprend encore moins pourquoi elle doit endurer des souffrances et des douleurs de toutes sortes. Il semblerait que le bon Dieu ne soit pas si bon que cela. Et pourtant, si vous saviez…

Pour faire suite à mes précédents articles sur la différence entre l’âme et l’Esprit, il est bien d’avoir à la conscience la véritable raison de notre périple sur Terre. On peut comprendre les incarnations. On peut comprendre que nous sommes dans un cycle d’expérimentation afin de savoir et d’être.

On peut comprendre tout cela et accepter toutes les misères, toutes les souffrances, tous les carnages, toutes les maladies, toutes les épidémies, tous les morts inimaginables mais pourtant rester sur une incompréhension de ce processus d’évolution.

Derrière toutes ces choses s’en cache une autre encore plus profonde, plus vitale et plus fondamentale. Elle est même l’essence même de notre existence véritable. Elle est l’aboutissement ultime de ce qu’un être humain peut arriver à faire.

Alors qu’est-ce que cela peut être ? Avoir des relations humaines parfaites, devenir un maître, être un exemple comme certains prophètes ? Non, rien de tout cela car ces exemples ne sont que des objectifs quasi inatteignables pour la majorité d’entre nous.

C’est la raison principale pour laquelle la majorité renonce à aller sur le chemin de l’éveil car ce processus d’amélioration continue demande déjà trop d’effort ou trop de sacrifices pour certains. Pourtant sacrifice vient de sacré

Alors qu’est-ce que le commun des mortels peut faire pour remplir sa fonction divine correctement sans passer par nécessairement par le chemin des “Saints” ? La réponse est la Trinité.

Kesako la Trinité ? Est-ce c’est celle que l’on nous rabâche à l’église avec leur histoire du Père, du Fils et du Saint Esprit ? Cela s’en rapproche sous un certain angle mais reste quand même trop teintée de religion pour être universelle et comprise par ceux qui ne connaissent pas la Bible.

Nous avons vu que l’Esprit créa la matière afin d’expérimenter ce qu’il est. Mais pour créer la matière, il lui a fallu créer la dualité. En clair, cela veut dire que lorsque vous êtes dans un monde de matière, vous êtes obligatoirement soumis à la dureté d’une polarité par rapport à l’autre.

Dans un monde de dualité, tout parait binaire. Si ce n’est pas blanc alors c’est noir. S’il fait jour c’est que n’est pas la nuit, etc… Si je suis un homme (biologiquement), je ne suis pas une femme. Si je suis un bébé je ne suis pas un adulte….

Bref, toute la journée, à chaque respiration et presque à chaque pensée, nous sommes en permanence en train de juger, d’évaluer, de comparer afin de pouvoir partager le blé de l’ivraie. Sans cette activité nous mourrions très rapidement mais ce questionnement permanent nous fait quand même vieillir plus vite que selon ce qu’on devrait…

Où se trouve donc la solution ? Elle se trouve dans l’élément supplémentaire à la dualité. C’est-à-dire à notre capacité à prendre du recul et à être au-delà de la dualité, être au-dehors de la dualité, être à côté de la dualité mais plus dans la dualité.

Cette capacité à être l’observateur amusé qui unifie les dualités qui nous assaillent permet d’atteindre cet état connu sous le nom de conscience de l’unité. Cette dernière n’est que l’émanation de notre propre essence divine. Être Un dans ce qui pourrait nous sembler être le chaos.

Le chaos n’est que la somme de dualité jouant à de multiples niveaux qui échappent à notre entendement quand nous n’en connaissons pas les règles. Cela nous semble désordonné alors qu’en fait ça c’est aussi ordonné mais pas totalement car tout est en perpétuel changement.

La Création telle que nous la voyons n’est qu’un brassage de choses qui interagissent selon des échelles de temps différentes. Comprendre cela est déjà bien mais vouloir en connaître tous les détails est quasi impossible à notre mental.

Alors qu’est-ce que l’essence même de l’existence de l’être humain ? C’est tout simplement de savoir faire du vélo… Bizarre comme réponse mais totalement vraie !

Qu’est-ce que faire du vélo sinon compenser des déséquilibres par d’autres déséquilibres afin d’obtenir un équilibre qui va nous rendre service.

Transposé en d’autres mots, l’être humain est ici sur Terre afin d’expérimenter sa capacité à rester en équilibre dans un monde en perpétuel déséquilibre.

Dans un monde de dualité, il est capable d’apprendre l’Unité. En découvrant l’Unité, il redécouvre sa capacité divine originelle : celle d’être le créateur de toute chose et dont l’éternité est son quotidien.

Quand un individu a atteint cette capacité de recul tout en étant dedans, il sait, il comprend, il ressent qu’il est plus que son corps, plus que sa vie, plus qu’une incarnation, plus qu’un cycle d’incarnation. Il sait qu’il EST celui qu’il a toujours été, est et sera.

A partir de ce point non seulement de vue mais d’être, la vie ne l’égratignera plus jamais comme avant. Il aura cette sagesse d’encaisser ce qu’il ne peut éviter, d’aimer tout ce qu’il pourra aimer et de pardonner à tout ce qui paraît impardonnable aux yeux des humains.

Dans toutes les Créations de tous les mondes, de tous les univers, de toutes les dimensions, l’être humain est regardé avec bienveillance et beaucoup de respect car, contrairement à toutes les Créations, il est le seul à vivre sur plusieurs plans d’existence à la fois.

Dans d’autres articles, j’ai déjà parlé des 7 plans d’harmonisation car c’est de cela dont je parle. Ces 7 plans sont en fait 7 plans de consciences différentes et nous devons vivre avec en même temps.

Peu importe ce que vous vivez et ce qui vous arrive car c’est sur le comment vous allez y réagir qui est votre véritable mission. S’accorder intérieurement et garder un équilibre intérieur indéfectible alors que nous sommes chahutés de tous bords est notre véritable défi. Rien d’autre que cela !

Rester centré en permanence afin de ne pas perdre l’équilibre. Peu importe le terrain, la dénivellation, les conditions climatiques et émotionnelles, notre “vélo” intérieur doit continuer à rouler (avec joie et bonne humeur si possible !).

Alors peu importe le nombre de gadins, le nombre de fois que l’on s’est ramassé, le nombre de blessures à la tête, aux genoux, aux mains, aux coudes, à notre ego ou à notre cœur, le principal est de garder le sourire aux lèvres quoi qu’il arrive !

Regardez combien un enfant est heureux quand il est capable de faire du vélo pour la première fois sans les roulettes sur le côté. Il est radieux ! Radieux venant de ra=lumière et dieu soit la lumière de Dieu.

Alors comme un cadeau de Noël, rappelez-vous que la vie c’est avant tout de faire du vélo dans la dualité. Autorisez-vous donc à prendre du recul régulièrement afin de relativiser ce qui vous arrive sur le moment surtout quand ce n’est pas du bon.

L’objectif est de rester en équilibre quoi qu’il arrive. Vous saurez alors ce que veut dire le mot harmonie. Il est le mot qui exprime que toute vibration peut se trouver à la bonne place afin de créer un chef d’oeuvre qui atteindra notre coeur et notre divinité.

Alors quand un être humain s’harmonise cela veut dire qu’il a suffisamment de souplesse, d’amour et de sagesse, pour faire que les 7 plans qui l’habitent puissent coexister sans créer de dommages collatéraux bien qu’en étant soumis en permanence à un monde de dualité et donc de changements permanents.

Donc, que l’harmonie soit avec vous car c’est en fait l’objectif même de votre vie ici, maintenant sur terre et pour toutes les éternités à venir.

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 24 décembre 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 6 juin 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/etre-un-etre-humain-a-quoi-ca-sert/

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. GONZALEZ

    Ouiiiiiiiiiiiiii, c’est exactement ça ! C’est le but de ma vie. Je n’ai jamais réussi à exprimer les choses telles quelles…. rester en équilibre quoi qu’il arrive.
    C’est à ce quoi j’aspire chaque jour, c’est mon exercice de chaque jour, depuis longtemps.
    Etre en harmonie, c’est le but ultime de ma vie, de cette vie.

    Merci pour cet article qui exprime à la perfection ce que je cherchais à m’exprimer à moi-même.

    ça y est ! je suis heureuse pour au moins cette journée, d’avoir lu cette article.

    Merci Laurent
    Stéphanie

  2. GONZALEZ

    Vous venez quand sur Paris ? Mon amie chérie et moi aimerions vous voir, vous entendre, vous remercier….. alors….. heu…… vous avez des projets sur Paris pour très vite ?
    Merci Laurent

    1. Brigitte

      @ Stéphanie

      je voulais juste répondre à ton message que je n’ai pas publié et te dire qu’ici, comme sur Eclairages, le premier commentaire est toujours en attente de validation (par moi); et comme tu as changé de pseudo avec ton adresse email, l’anti-spam ne t’a pas reconnue.
      Quant aux infos sur les balades de Laurent, elles sont sur le site 5D6D, seulement rien n’est déterminé pour l’instant … 💡

      @ Stéphanie, Valérie, Kamala, … et les autres

      Bonne intégration des énergies de Vénus, les filles, je vois que l’excès d’Amour du Féminin a du mal à se gérer …
      Pensez à l’offrir à Gaia au lieu de le réserver à notre blogueur en chef, la 5D ne se focalise pas sur un seul et rayonne pour tous sans conditions … ❓

      Bizzz

      1. Valérie

        Merci Brigitte ! Tu as raison, j’ai du mal à gérer, et le mot est faible… Je suis envahie et ça déborde de partout.
        Sage conseil que de répandre cet amour, j’apprécie ce sympathique « rappel à l’ordre ».
        J’en profite pour te remercier de nouveau pour ta lecture SDH et pour le temps que tu m’as consacré. J’ai passé un super moment.
        Grosses bises.

        1. Brigitte

          Bizzz

  3. valérie

    Bon, je ne dois pas être la première, mais j’me lance quand même…

    Laurent, voulez-vous m’épouser ? 😳

    Et merci pour tout du fond du coeur !

    1. kamala

      Valérie je peux etre ta demoiselle d honneur ? quelle couleur la robe ? pour Laurent je le vois bien en salopette ? et à quel heure ? ensuite je vais à celui de Stéphanie … c est pas de la 3d tout ça !

      1. Valérie

        Coucou Kamala,
        Non non, c’est pas d’la 3D du tout… 😆
        Mais j’veux bien que tu sois ma demoiselle d’honneur ! 😯
        Derniers petits délires avant le grand saut en 5D…
        Merci pour ton commentaire qui m’a fait rire.
        Grosses bises.

  4. Stéphanie

    non, non et non, c’est moi d’abord….

    Pousse toi Valèr, il est à moi….. (heu oui, je m’autorise à ce que quelques personnes m’appartiennent ! 💡 )

    Laurent….. cher Laurent….. comment te dire…..
    Veux tu devenir mon mari ?

    Maiiissss, pousse toi Valèr nom d’un chien !

    Pour le meilleur et pour le pire….. blablabla….. et du Saint Esprit….. Amen…… blabla
    Vite, vite….. les alliances

    (Croche-pattes à Valèr – mais gentil le croche-pattes)

    Le bisouuuu…. le bisouuuuu

    Voilà, c’est fait, on est unis pour la vie.

    Article d’enfer, article extraordinaire, article qui est mien, article paradisiaque…..
    Waouuuu…..

    Merci merci merci

    1. valérie

      T’as raison de t’exprimer Querida, tu en as pleinement le droit….

      Et puis Laurent, tu dois savoir que la gente féminine est loin d’être indifférente à ce que tu dégages… Nous ne pouvons que « tomber amoureuse » de toi.

      En fait, c’est carrément super chouette…
      Vive l’amour !

  5. AnneMarie

    Je n’ai pas de mot pour exprimer ma gratitude c un article si puissant et pourtant si simple a la comprehension MECI MERCI MERCI INFINIMENT LAURENT !!!!

  6. Nora

    Bonjours Merci 👿

Les commentaires sont désactivés.

«

»