«

»

Imprimer ceci Article

5D – Importance de la respiration solaire…

 respir3Après la respiration classique pour le corps de matière (dans “Respiration et changements face à l’échéance de 2012“), puis celle pour le corps spirituel (dans “2012 et respiration: quel rapport ?“), abordons maintenant la respiration pour les corps qui sont en relation avec l’âme.

En effet, notre fusée à 3 étages (Corps-Âme-Esprit) fonctionne avec 3 types d’énergies différentes pour cause de densité différente (voir “Quand l’énergie s’offre à nous“). C’est à l’image de nos fusées actuelles qui doivent démarrer dans l’atmosphère dense, puis passer en zone appauvrie en air, pour enfin se déplacer dans le vide…

Ayant cela en tête, vous pouvez comprendre que la respiration classique que l’être humain pratique inconsciemment n’est que le premier stade du décollage de la fusée. L’oxygène est donc mis lourdement à contribution.

Je vous incite donc à faire du sport et à apprendre des techniques de respiration tout en évitant tout ce qui bouche les tuyaux (tabac). Rien qu’en faisant cela, vous allez découvrir ce que c’est que de respirer en pleine forêt, et non plus dans les villes surchargées de gaz en tous genres.

Ce sont les boosters (réservoirs supplémentaires accolés à la fusée pour vaincre la force d’inertie du véhicule) qui seront ensuite libérés dès que l’on arrive dans la partie du ciel où il n’y a plus d’air et donc d’oxygène..

Arrivé à cette altitude souvent ressentie comme nirvanesque (vous vous sentez léger et euphorique), l’absorption de prana supplémentaire va carrément vous mettre en orbite.

Mais une fois cela fait (et son petit bliss associé), il est sympathique de pouvoir mettre sa tenue de cosmonaute et de pouvoir regarder le soleil dans sa toute beauté, ainsi que toutes les étoiles qui sont, elles aussi, des soleils.

C’est donc la raison principale pour laquelle il faut se préparer sur Terre à ce genre d’exercice en apesanteur. Je vais donc vous indiquer 3 types de méditation “solaire” qui ont pour objectif de vous reconnecter à votre Esprit Directeur directement.

En effet, notre Esprit Directeur est stationné sur le soleil et nous possédons, en nous, seulement une petite partie incarnée qui est appelée Étincelle de vie. Cette dernière, pour des raisons historiques, se trouve engluée dans notre âme au niveau du coeur physique…

Dit autrement, la respiration solaire nous aide à nous reconnecter à notre Esprit principal qui est totalement dans les lois cosmiques et divines. Cette reconnexion se traduira donc par une ouverture du cœur, un amour inconditionnel mais aussi un respect profond pour chaque forme de vie.

A ce stade, la Vraie Vérité sur l’Univers et sur vos origines vous est dévoilée. Puis, l’effet secondaire à cela, est que votre âme vous deviendra plus claire et plus lisible puisque la lumière intérieure se sera allumée.

En pratiquant la respiration solaire, c’est comme si vous allumiez un lampadaire en plein milieu du brouillard qu’est votre âme avec ses multiples incarnations. Le résultat est que vous allez comprendre beaucoup mieux votre trajectoire d’expérimentation, mais que surtout, vous pourrez sortir du moule de la dualité.

Une bonne respiration solaire, c’est l’assurance d’un rééquilibrage de vos différents corps mais aussi une profonde compréhension de ce que vous êtes véritablement. En clair, vous passerez dans un nouveau cercle de compréhension qui changera votre vibration.

Ce changement de vibration est ce que nous appelons l’ascension. C’est cette nouvelle compréhension qui fera que nous allons quitter un monde de dualité (la 3D) vers un monde de 5D où la coopération sera le mode de fonctionnement normal.(pour s’y retrouver dans les dimensions, lire “3D ou 5D: c’est quoi ce bordel dimensionnel?“)

Communauté et partage ne peuvent se faire que lorsque l’on a compris où est notre véritable place dans cet univers qui nous semble infini et totalement inconnu. D’ailleurs, pour info, ce mouvement de cette particule d’esprit contenu en chacun de nous appartient au mouvement ascendant.

Nous sommes donc ici sur Terre afin d’ascensionner, c’est-à-dire redécouvrir notre véritable identité, et celle-ci est, dans un premier temps, solaire.

Ceci explique, entre autres, que notre plexus solaire est non seulement le distributeur d’énergie dans notre corps, mais aussi, que les clés de fermeture et d’ouverture de ses vannes sont directement proportionnelles à nos blocages émotionnels, qui, eux, sont l’œuvre de notre âme qui ne comprend pas ce qui se passe.

C’est aussi la raison principale que notre cœur physique (la pompe) se trouve au niveau du chakra solaire, car il contient l’étincelle divine ou “petit être” du mouvement ascendant.

Le chakra du cœur proprement dit se trouve entre le plexus solaire et la gorge, là où se situe la glande du thymus qui est la pièce maitresse de la 5D. Développer notre thymus, c’est développer la véritable reliance à la lumière de Vie qui n’est qu’amour inconditionnel.

Bref, passons à la pratique, en regardant les 3 exercices de base pour le prétendant à l’ascension, et donc à la santé, à une meilleure compréhension de lui-même et des autres, mais surtout à cette connexion indéfectible au Grand Constructeur que nous appelons la foi !

Exercice 1
Le plexus solaire est facile à repérer puisque, grosso modo, c’est là où se trouve le sternum (avec le coeur juste derrière). L’exercice va donc consister à rentrer en résonance avec le soleil de notre système solaire.

En effet, notre plexus solaire est l’image de notre soleil mais à l’intérieur de notre corps physique. Souvenez-vous que l’on ne peut connaître ou reconnaitre quelque chose qu’à la seule condition que cela soit déjà dans notre entité.

Alors comme nous parlons de respiration, il est clair que nous allons utiliser l’inspir et l’expir dans cet exercice. Là aussi, ce n’est pas par hasard que le diaphragme se trouve lui aussi à ce niveau et que toutes les tensions émotionnelles viennent s’y glisser.

Bref, face au soleil si possible, mais ce n’est pas du tout obligatoire, inspirer les rayons du soleil comme si votre chakra solaire était un trou noir dont rien n’échappe et sentez cette énergie se diffuser dans tout votre corps.

Faites un inspir lent et conscient et ressentez comment cette énergie se distribue dans votre corps. Plus vous serez conscient et plus l’exercice sera efficace. Il est clair qu’il faut avoir fait préalablement un petit exercice de respiration classique, ainsi que pranique, pour augmenter l’efficacité du travail.

Puis à l’expir, tout aussi lent, vous ressentez que cette énergie s’expanse dans vos cellules. C’est la phase d’intégration tandis que la phase d’inspir correspondait à celle du transport et de la livraison.

Cet exercice doit se faire en totale harmonie. Vous devez donc être en paix dans un coin tranquille. En fait là où vous vous sentez le mieux. Ce peut être sur la plage, en forêt ou au bureau.

En effet, si vous voulez vous déconnecter du bordel ambiant et vous reconnecter, faites cette respiration très consciemment et cela vous pausera d’une manière incroyable tout en vous reconnectant à tout.

Cet exercice peut se faire autant de fois que vous voulez et aucune contre-indication n’est connue, sauf qu’il vous faudra gérer l’attitude zen que vous aurez après, car souvent les autres ne vont rien comprendre à ce qui se passe….

Maintenant passons au niveau supérieur. Les deux exercices suivants correspondent à votre reconnexion consciente avec la Terre et le Ciel. L’exercice 1 correspondait à votre reconnexion stellaire, mais ces deux exercices là sont des reconnexions avec les deux autres étages de la fusée.

Commençons par la reconnexion avec le Ciel – Exercice 2
Couché, debout ou assis (et par forcément en bouddha qui vous casse les genoux et vous oblige à une concentration physique minimale), vous faites passer cette fois-ci les rayons du soleil par le haut de la tête (7ème chakra) et vous les laissez redescendre jusqu’à vôtre plexus solaire.

C’est la phase de l’inspir, puis à l’expir vous envoyez cette énergie dans les bras tout en prenant soin d’y baigner toute la poitrine. Faites en sorte que cette énergie ressorte par les sous-chakras qui sont situés au centre de votre paume et en les renvoyant vers le soleil.

Très rapidement vous allez ressentir des picotements dans chaque paume pour ensuite ressentir comme une boule de feu. En amorçant ainsi la pompe entre vous et le soleil, vos chakras supérieurs vont être redynamisés.

Vous verrez, cela fait des effets très sympathiques et clarifiera, entre autres, vos pensées, tout en augmentant vos capacités télépathiques. Bref, que du bon pour celui qui aspire à l’ascension !

Cet exercice, tout comme le second, peuvent se faire même sans la présence physique du soleil. L’imaginer et le ressentir suffit largement et apportera souvent un meilleur résultat. L’intérieur vaut mieux que l’extérieur pour cet exercice.

La position des bras ainsi que du corps se fera en fonction de ce qui vous semble le plus agréable et non pas des stéréotypes comme la position du bouddha. D’ailleurs cette dernière position n’est pas conseillée pour l’exercice suivant, car elle coupe le flux passant par les jambes.

Passons maintenant à la reconnexion avec la Terre – Exercice 3
Celui-ci reprend le même principe que précédemment, sauf que la boucle d’aspiration va être non pas via le soleil physique que nous voyons avec les yeux mais via le soleil qui est au centre de notre planète.

En effet, le soleil qui est au centre de la Terre est l’un des enfants de notre soleil principal. C’est aussi là que réside l’esprit d’Urantia Gaïa et avec qui nous faisons équipe dans cette expérimentation.

Autant le soleil physique fait office de Père et donc d’autorité (lois cosmiques), autant le soleil d’Urantia Gaïa est notre mère avec tout l’amour qu’elle nous donne. Sans elle, nous n’aurions pas de corps physique !

Donc pour se reconnecter avec elle, il faut inspirer ses rayons d’amour via notre 1er chakra situé dans l’entrejambe puis les faire remonter jusqu’au plexus. Puis lors de l’expir, nous renvoyons cette énergie via les jambes pour enfin la libérer à travers la plante des pieds.

En effet, nos jambes sont l’équivalent de nos bras mais pour notre mère la Terre. La plante des pieds n’est donc pas le terminal qui réceptionne ses messages, mais plutôt celui qui émet les nôtres.

Il est clair qu’en portant des chaussures, nous nous coupons d’elle dans notre émission, car si la réception avec elle était coupée nous serions tout simplement morts, sinon comment un cul-de-jatte pourrait-il vivre ?

Bref, en nous reconnectant avec notre mère la Terre, nous nous permettons de réaligner nos corps denses (chakras 1, 2 et 3) tandis que l’autre exercice reconnectait nos corps subtils (chakras 4, 5 et 6).

Cette reconnexion consciente entre nos deux parties va largement concourir à l’ascension dans la 4D, car nous aurons franchi le blocage qui se situait au niveau du 3ème chakra qui est celui de l’ego-mental (le pouvoir).

Dit autrement, nous sommes actuellement des pré-humains car nous baignons en pleine zone d’égoïsme qui nécessite la séparation et l’isolement. L’ignorance de ce que nous sommes entraîna les peurs, puis les doutes, pour qu’enfin nous abdiquions face à nos responsabilités et donc nos pouvoirs personnels et divins.

En nous reconnectant consciemment, nous exprimons notre volonté à reprendre nos pouvoirs grâce à l’accès à notre véritable identité. Chemin faisant, nous redécouvrons ainsi que nous sommes des anges ayant oublié qu’ils en étaient.

C’est alors que l’étau de la dualité se dissoudra petit à petit pour laisser place à une paix intérieure gagnée grâce à ce recentrage conscient car profondément désiré. En commençant donc par l’exercice 1, vous indiquerez votre volonté à redevenir un être solaire.

Grâce à cette volonté, vous pourrez ensuite redevenir un Être Humain en rétablissant la connexion entre le haut et le bas, entre le Ciel et la Terre. Ce faisant, votre âme pourra s’exprimer pleinement car c’est à travers elle que la Terre peut rencontrer l’Esprit. (voir “Qu’est-ce qui différencie l’âme de l’esprit 1 et 2“)

En faisant cette jonction, l’âme pourra enfin se libérer de sa mémoire karmique afin d’être reconnue comme une enfant de l’Esprit. Dit autrement, spiritualiser la matière n’est entre autre que l’exercice d’élever notre taux vibratoire de compréhension. C’est tout bonnement cela, l’ascension.

Et puis, une fois tout cela fait, un jour, nous n’aurons plus besoin d’avoir un corps de matière car nous aurons transcendé notre véritable réalité. Ceci se fera quand nous aurons atteint la 7D.

D’ici là, je vous souhaite de bien pratiquer. C’est totalement gratuit et vous pouvez le faire n’importe où, n’importe quand et aussi souvent que vous le voulez.

Bref, je reste confiant car je sais que, dès que vous aurez vu les premières miettes de résultat, vous aurez carrément envie de manger le gâteau complet ! C’est super, car la seule chose qui grossit c’est votre aura ainsi que votre beauté, votre sagesse, votre respect, votre envie de partage et votre amour.

Alors vous ne risquez rien du tout en cas d’overdose, sauf probablement l’incompréhension de ceux qui vous entourent à cause de la luminosité de votre aura qui rayonnera comme un soleil !

Et puis, s’ils trouvent, au détour d’un regard, que vous portez comme une couronne sur la tête, rassurez-les sinon vous allez avoir à gérer une nouvelle croyance….

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 6 juillet 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 12 septembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/5d-importance-de-la-respiration-solaire/

3 commentaires

  1. Nicole.A

    Cher Laurent,

    Encore une fois mille merci pour ces précieux outils d’éveil et d’ascension.

  2. M.A

    Bonjour Laurent,

    MERCI pour ce Magnifique travail.
    J’ai une question : Quelle est la différence avec la Méditation Adamantine ?Et pour Ceux qui « sont à la bourre »…comme moi….(2012 est là )!, que conseilles-Tu ? L’une ou l’autre pour enfin démarrer ?
    J’ai un peu trop dormi dans mon mental et mes ruminations et là , je me dis qu’il serait peut-être temps que je me réveille .

    Merci pour la réponse que Tu pourras m’ (Nous) apporter.
    Belle journée,

    M.A

  3. Raymonde

    Bonsoir Laurent,
    Merci pour toutes ces précisions qui me confortent dans ma démarche.

Les commentaires sont désactivés.

«

»