«

»

Imprimer ceci Article

Qu’est-ce qui différencie l’Ame de l’Esprit ? (1)

 esprit1Voici une question que l’on me pose de plus en plus souvent. C’est vrai que la Trinité Corps-Âme-Esprit est connue de tous. Autant le corps est facilement compréhensible, autant l’âme et l’esprit le sont beaucoup moins.

Je vais donc essayer humblement de vous décrire ces différences tout en sachant que le vocabulaire humain reste assez limité. En effet, l’Esprit est par définition ce qui est à la naissance de tout et il englobe des réalités qui dépassent largement notre seuil de compréhension.

Néanmoins, il n’est pas interdit d’en approcher une description. En premier lieu, l’Esprit est conscience c’est-à-dire qu’il est un état d’être et non une manifestation physique. L’état d’être qui le caractérise est connu sous le nom de Paix.

La Paix, c’est l’absence de heurts, de chocs, de contraintes car il est en dehors de la matière. De ce fait, l’Esprit ne connaît pas le temps et l’espace. Il EST dans toute sa splendeur un immobilisme totalement conscient de la moindre vibration qui viendrait heurter son extrême sensibilité.

C’est un état de conscience où l’unité règne et où la béatitude est omniprésente. C’est un état de nirvana où tout est conscience, où tout est possible et où tout peut prendre place instantanément. Nos ancêtres, en voulant lui donner un côté matériel, l’ont appelé éther.

A partir de cet éther, la matière fût crée. Cette matière introduisit la notion d’espace car l’énergie tournant sur elle-même commença à délimiter des zones distinctes. Ces densités d’énergies différentes créèrent des mouvements et donc des enchaînements que l’on appela le temps.

Cette notion espace-temps appartient au monde de la matière, de la densité. Il est issu de l’esprit. Il est une manifestation de l’Esprit mais n’est pas l’Esprit lui-même. C’est une séparation consciente de l’Esprit mais la matière en est inconsciente.

Puis les différences de densités entraînèrent des frictions que l’on appela bruit. Ce bruit est le son original. “Au commencement était le Verbe” c’est-à-dire la musique originale de ce que l’on appela Dieu.

En effet, l’Esprit, Dieu, la Force, la Source ne sont que des dénominations différentes de ce qui est à l’origine de tout. Il est pure conscience, partout à la fois car il imprègne toute la Création. Il est aussi totalement intemporel et ne connaît aucunement l’émotion, la pensée, la souffrance, le mal, le bien, la mort où la vie.

Il EST hors du champ de la Création et de tout ce qui peut s’y passer. Il est pure conscience dans l’absolue éternité de ce qui est. En d’autres termes, il n’est pas atteignable en termes de distances physiques, d’émotions ou de pensées.

Il n’a aucune interaction avec la dualité. Il est donc libre de tout et n’a de compte à rendre à personne, ni à suivre une quelconque philosophie. On peut donc dire qu’il est complètement neutre et insensible au monde de la Création.

C’est la raison principale qui le poussa à créer la matière afin d’expérimenter ce qu’il est. Car c’est beau d’être omniprésent et omniscient mais à la longue (même si le temps n’existe pas) on s’emmerde un peu…

C’est ainsi dans l’intention de se connaître lui-même qu’il créa la Création, c’est-à-dire un monde de matière basé sur la dualité. L’interaction entre un plus et un moins, entre une énergie masculine et féminine, entre l’électrique et le magnétique, entre la lumière et le non-lumière, entre l’amour et le non-amour, entre la Connaissance et l’ignorance.

La Création est donc née de la volonté d’expérimenter ce qu’il est et aussi ce qu’il n’est pas. Vaste programme mais pas impossible puisqu’il peut tout faire ! Donc cette pure conscience globale a vu apparaître en lui-même des intentions, des envies d’agir de plus en plus grandes au fur et à mesure du déroulement de sa Création.

C’est ainsi que progressivement des parties de sa conscience se cristallisèrent sous la force d’intention et se détachèrent de sa pure Conscience. C’est ainsi que naquirent les âmes. C’est aussi pourquoi chaque âme a tant le désir de retourner vers Dieu, vers la Source car en partant de la maison, elle perdit bien des avantages et elle conserve à tout jamais en elle ce souvenir d’un monde d’éternité, de paix et d’amour.

En expérimentant le monde de la dualité, la nouvelle âme inscrivit en elle une blessure ineffaçable : celle de sa naissance et de sa séparation d’avec le Tout. Mais c’est cette envie d’expérimenter, d’agir, de comprendre, de vivre et d’inventer qui lui donna véritablement naissance.

Il y eu donc au début des âmes qui s’incarnèrent dans des éléments. La première marche fût celle de la matière brute, ce que nous appelons le règne minéral. Puis au bout d’un certain temps et d’expérimentation, elle créa le monde végétal qui faisait le lien entre le Ciel et la Terre, entre l’esprit et la matière.

Puis ce monde végétal se pris l’envie d’avoir une liberté de mouvement et les insectes naquirent. Cela commença par des pattes (la Terre) puis des ailes (le Ciel) puis dans l’eau (ce qui va du Ciel à la Terre et réciproquement grâce au Soleil symbole du Père et de l’Esprit).

Jusqu’à ce niveau d’expérimentation, l’âme restait toujours une âme de groupe, globale comme son Père (le Ciel, l’Esprit) en accord avec sa Mère (la Terre, la Matière). Néanmoins cette création restait “froide” tout en étant équilibrée.

Les uns bouffaient les autres sans se poser de question et tout semblait aligner dans un mode de fonctionnement parfait. Tout était à “sang froid” et c’est alors qu’il fut décidé de faire du “sang chaud” c’est-à-dire d’introduire une autre forme d’expérimentation appelée les émotions.

Ainsi naquirent les mammifères au sang rouge et, de fil en aiguille, le monde animal vit apparaître quelques âmes qui voulaient vraiment aller encore plus loin. L’âme de l’humanité naquit ainsi mais avec la possibilité d’expérimenter individuellement chaque expérimentation.

Au début, l’homme eût l’intention d’être le gardien de la Création mais des faits extérieurs (d’autres énergies d’expérimentations venant d’ailleurs) l’ont totalement dévié de sa trajectoire initiale. (Je reviendrai plus tard sur le sujet dans les articles à suivre).

Alors en revenant à l’âme “humaine” où chacun semble avoir sa liberté d’action, elle n’est en fait qu’un support psychologique et non-physique de l’expérience. C’est une forme d’énergie issue de la source mais qui n’est pas matière à proprement parler.

C’est comme une sorte de mémoire où vont venir s’enregistrer les expériences. C’est une forme densifiée de la Conscience originelle (l’Esprit) qui va venir “s’incarner” dans un corps de matière afin d’enregistrer ce qui s’y passe.

L’âme est donc séparée de l’Esprit afin d’expérimenter la matière. Voilà ce qui explique, entre autre, que lorsque qu’un lion bouffe un bon steak de gazelle, il se sent à la bonne place à faire la bonne chose alors qu’un être humain ne le vivra pas forcément avec autant de paix même s’il dit en avoir pleine satisfaction.

Je dis cela pour vous faire comprendre que l’être humain en possédant une âme individuelle possède aussi une conscience individuelle. C’est vraiment ce qui le rend si différent des autres formes de vie de la Création car il possède, de fait, la puissance de Dieu, de la Source en lui.

Par le pouvoir de son intention, il a la possibilité de créer et de décréer ce que bon lui semble. Il suffit de regarder autour de nous pour constater combien il est vrai que nous sommes des Créateurs avec tous les pouvoirs.

Avez-vous déjà vu un chat construire un télescope, inventer la bombe atomique et s’extasier sur des œuvres d’art dans un musée ? L’avez-vous vu faire des guerres, inventer la croix rouge, créer des fondations tout en fabriquant des armes à sous-munitions ?

Voilà ce qui fait la différence entre l’âme et l’Esprit. La première vient expérimenter à fond avec la puissance de l’autre. L’une veut vivre tandis que l’autre EST. L’une est remplie d’espoir, de paix, de conquêtes alors que l’autre s’en fout.

L’une veut la Liberté, l’Egalité et la Fraternité alors que l’autre l’a déjà. L’une veut se débarrasser de sa culpabilité, de ses manques, de ses imperfections alors que l’autre est parfait.

L’une veut l’amour, les relations vraies, l’intimité alors que l’autre est l’amour, la sincérité, la transparence et l’universalité réunies. L’une est pleine d’espoirs, de doutes et d’émotions alors que l’autre apprécie tout ce qui est avec aucun jugement, aucun a priori, aucun état d’âme et aucune émotion.

L’une veut devenir parfaite alors que l’autre l’est déjà ! L’une veut revenir à la Maison alors l’autre EST la Maison. L’une veut exister alors que l’autre est déjà Tout. L’une est immortelle alors que l’autre est l’éternité.

Vu sous un autre angle, voilà ce qui fait la différence entre l’Âme et l’Esprit..

  • L’un est le Créateur alors que l’autre est la Créature qui agit dans le monde de la Création.
  • L’un est en Paix tandis que l’autre est en Joie ou en désespoir.
  • L’un est perfection alors que l’autre est à la recherche de la perfection.
  • L’un sait tandis que l’autre ignore.
  • L’un est amour alors que l’autre n’est que peur.
  • L’un est permanent alors que l’autre est temporaire car tôt ou tard retournera à la Source.

Bref, comme vous pouvez le constater, l’Âme et l’Esprit sont de nature différente car ils n’ont pas le même rôle à jouer. Bien comprendre cela est déjà une grande avancée. Dans le prochain article, je vous décrirai comment l’Esprit communique avec nous et comment nous pouvons faire la distinction entre notre mental et notre véritable germe d’esprit.

En effet, beaucoup de confusions demeurent à ce niveau car, par exemple, l’esprit ne demeure aucunement dans notre tête ! Mais nous verrons cela dans le prochain épisode où j’aborderai le côté pratique de la chose. Rien de tel que des bons exemples du quotidien…

Laurent DUREAU

Article suivant : Qu’est-ce qui différencie l’Âme de l’Esprit ? (2)

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 5 décembre 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 4 juin 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/quest-ce-qui-differencie-lame-de-lesprit-1/

3 commentaires

  1. Michel Tabourel

    Bonjour Laurent
    Merci pour toute cette theorie. Je voulais savoir si vous aviez lu « Alice Bailey » et si oui pourquoi votre theorie n’est pas en coherence avec la sienne? Bien sur les termes ne sont pas les memes et entre autre elle appelle ego, l’ame et ce que l’on appelle maintenant ego, la personnalite que vous differenciez de l’ego. D’autre part si nous utilisons le concept de l’hologramme la trinite Esprit, Ame, Corps est toujours presente meme dans notre 3D alors que pour vous seul l’ame est presente mais peut etre n’ais je pas compris votre explication.
    Je serais heureux de connaitre votre point de vue sur ces remarques.
    Encore merci. vous faites un travail titanesque mais votre source est elle irreprochable? J’ai vecu une experience avec Ramtha qui a developpe mon discernement.
    Que la Lumiere vous guide
    Michel

    1. Laurent

      Bonjour Michel,

      Je connais Alice de réputation mais n’ai jamais lu sa prose. Je ne peux donc te répondre mais cependant je pense que tu trouveras réponse à ta question en poursuivant tes lectures sur mes différents blogs.

      Ainsi tu pourras alors faire œuvre de discernement et découvrir par la même que la « source » qui m’abreuve n’a pas de nom car je suis ni médium ni canal et que je ne parle au nom de personne.

      Je ne suis donc pas un poste de radio qui crachouille mais seulement un préhumain qui essaie d’expliquer avec des mots de tous les jours ce que d’autres aiment à enjoliver afin de gagner leur vie ou une réputation.

      Mes délires sont donc une offre totalement gratuite au monde francophone et chacun en fait ce qu’il lui plait. Et puis, si je signe en bas de chaque article par mon nom c’est aussi pour dire que je parle en mon nom et que j’assume totalement ce que je raconte sans pour cela citer des « références » pour me justifier.

      Dit autrement, tu fais ce que tu veux de ce que j’écris car l’essentiel est que tu trouves ta propre autorité et vérité intérieure car tout le reste n’est qu’extérieur à toi et donc sujet à caution. Mes écrits sont donc des panneaux indicateurs et n’ont aucune autorité sur la route que tu dois prendre.

      Toi seul est maitre à bord et je ne compte absolument pas argumenter sur mes dires car comme je le mentionne ce sont mes délires personnels et je ne fais que les mettre à la vue de tous afin que chacun voit que l’on a tous plus ou moins les mêmes tendances. A chacun de faire son tri et de prendre ce qui l’intéresse selon ses besoins du moment.

      Bien à toi, :grin:

  2. suzy

    Puisque l’esprit est conscience, un état d’être, on ne sait où il va on ne sait ‘ou il vient, c’est l’UNITE dans toute sa splendeur.

Les commentaires sont désactivés.

«

»