«

»

Imprimer ce Article

Imbrication et Intrication des Espaces-Temps

Espace-temps_011Seconde étape après la définition de l’octaèdre du temps, nous allons commencer à voir comment les Espaces-Temps s’imbriquent entre eux, et surtout vous faire comprendre que la matière noire manquante de l’Univers, chère à nos scientifiques matérialistes, ne manque nulle part.

Ainsi vous découvrirez aussi pourquoi le vide n’est, en fait, pas du tout vide mais plutôt plein de quelque chose que nous ne pouvons voir. En fait, la réalité que nous voyons autour de nous (même avec le microscope et le télescope) ne représente qu’une infime partie de ce qui EST, qui est d’environ 0,01% soit 1 partie visible pour 9 999 autres qui nous regardent béatement derrière le rideau de l’oubli…

C’est de là que vient la théorie du Big Bang qui dit que toute La Création que nous voyons était contenue dans la tête d’une épingle à couture au temps zéro. Les équations ne se trompent pas, on a bien le bocal de la vision aussi vide que 99,99%. Il est donc urgent de changer de point de vue, et donc de paires de lunettes…

Ainsi pour faire suite à mon précédent article, il existe 2 formes d’imbrications: il y a celle physique qui ressemble à des couches d’ognons, et puis une autre qui est plus vibratoire et que l’on appelle l’intrication. Et comme on sait maintenant que l’Espace est indissociable du Temps puisqu’ils font la paire, l’imbrication et l’intrication sont en réalité des vues différentes de la même chose.

ET_07

La vidéo à télécharger (fichier mp4)  La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 4 mn

La figure de gauche est l’exemple même de l’ognon [ c’est la nouvelle orthographe car avant la dernière Réforme c’était oignons et comme je suis en retard tout en étant en avance, j’écris oignon par réflexe – dit autrement je n’arrive pas à changer l’orthographe du mot dans ma tête. Comme on dit “ya un bug…”].

Cette représentation concentrique vous deviendra plus claire en regardant les illustrations suivantes. Alors passons à la figure de droite qui représente le 1er cercle Atomique. J’en ai déjà longuement parlé dans les articles sur les super-Univers. Bref, autour de l’Ile centrale (là où se situe La Source, le point d’Impulsion initial), il y a eu la création de 7 super-univers à la 1ère périphérie.

ET_09Chaque Super-univers est en fait un amas galactique complet.

Il est lui-même composé d’une myriade de galaxies

qui elles-mêmes sont composées de myriades de soleils,

qui eux-mêmes ont des paquets de planètes qui tournent autour

qui elles-mêmes grouillent de milliards de créatures,

qui elles-mêmes sont faites de milliards de cellules,

qui elles-mêmes contiennent des quantités astronomiques de molécules,

qui elles-mêmes possèdent une trimbalée d’atomes,

qui eux-mêmes ne chôment pas sur les nombres de particules,

qui elles-mêmes contiennent d’autres amas galactiques…

Ben, l’image de gauche vous en parlera mieux avec cette représentation visuelle.

 

La vidéo à télécharger (fichier mp4)   La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 5 mn

Les Espaces-Temps vont donc s’insérer dans chaque couche d’ognon comme le montre le tableau ci-dessous. C’est là que l’on se rend compte que si l’on multiplie ce qu’il y a dans la pyramide de l’Espace par ce qu’il y a dans la pyramide du Temps, on devrait normalement obtenir 1. Le seul truc gênant, c’est que très rapidement les valeurs indiquées ne veulent plus rien dire.

C’est donc à cet effet que j’ai mis des valeurs bidon, car même si l’on essayait d’être précis cela ne voudrait rien dire, parce que mesurer à partir d’un Espace-Temps est aussi idiot que prendre la grosseur de son pouce comme référence et dire qu’il y a 2 pouces entre telle étoile et telle étoile. Sur le moment ça semble juste, mais dès qu’il faudra aller de cette étoile à l’autre physiquement, cela ne sera pas 2 pouces mais peut-être des milliards de milliards de kilomètres…

ET_08

La vidéo à télécharger (fichier mp4)  La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 11 mn

Ainsi, quand on regarde la ligne au niveau de la particule, on imagine bien que sa longueur d’onde est si faible que l’on ne peut même pas la mesurer, puisqu’elle serait très nettement inférieure à l’atome et donc impossible à mesurer puisque la matière que nous connaissons démarre à minima à l’atome… (en termes de mesures, et encore…).

Ainsi, le Temps étant inversement proportionnel à l’Espace, si l’espace est ridiculement petit, la dimension du temps sera encore plus grande que l’éternité elle-même. Dit autrement, s’il se passe 1 millionième de seconde chez nous, la particule aura eu le temps de vivre des milliards de milliards de milliards de milliard de siècles… Autant dire qu’elle ne sait même pas que vous existez !

C’est à l’image du glandu assis en pleine nuit qui contemple le ciel étoilé… La galaxie ne pourra le percevoir aucunement parce qu’une seconde pour la galaxie ce sera des millions de réincarnation pour le bipède curieux… On voit donc que plus l’espace est grand en termes de distance, et plus le temps s’écoule lentement. Réciproquement, plus le temps est grand et plus la taille physique sera petite…

Quand vous savez que le soleil met 26.000 ans pour faire un tour complet autour de son soleil, imaginez combien de réincarnations vous avez fait pendant ce temps là… Vraiment pour lui, notre durée de notre vie ne représente vraiment rien. Quand vous pensez que l’espérance de vie d’un préhumain tourne autour de 50 ans (c’est même pas l’espérance de vie d’un africain !), il vous faudra en mettre 520 à la queue-leu-leu entre 2 de ses premiers de l’an !

Alors imaginez quand vous lui envoyez une pensée… Il ne sait déjà même pas que vous existez, tout comme nous, nous n’avons aucune idée de ce que nos molécules ou atomes nous racontent. Si déjà on était au courant avec le niveau des cellules, ça serait déjà un progrès notable pour notre évolution !

Enfin, dernier petit cadeau pour cet article, je vais tenter de vous faire un petit résumé de l’évolution de La Création dans sa recherche à définir qui elle EST et comment elle s’y prend pour envoyer ses particules d’esprit évolutives à l’intérieur des Espaces-Temps. Il est évident que j’en dirai nettement plus long à l’oral qu’à l’écrit…

ET_10

La vidéo à télécharger (fichier mp4)  La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 29 mn

Cette illustration est simple en soi et elle va vous permettre d’Unifier bien des aspects de ce que nous pensons être, et surtout de la manière dont l’UN s’y prend depuis toujours pour mieux explorer sa propre identité. Aussi, pour des raisons de clarté, allez voir dans mes articles concernant le 2ème, 3ème et 4ème cercle atomique après avoir écouté la vidéo ci-dessus (Cours partie 2).

Je n’en écrirai pas plus aujourd’hui, surtout sur cette dernière illustration qui vous fait un tel résumé que je ne me sens pas la force d’écrire tout ce que j’ai dit (Le principal est rassemblé dans les pages de cours de ce blog). Désolé, mais je préfère passer maintenant au prochain article qui vous parlera des conséquences directes du pourquoi de notre 3D falsifiée. Ça promet…

Laurent DUREAU

L’intégralité de l’explication vidéo :
La vidéo à télécharger (fichier mp4)   La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 50 mn

Article suivant : 3D falsifiée : le Comment (parce que le Pourquoi, on le sait déjà!)
Article précédent : Pyramides et octaèdres de l’Espace-Temps

Vos questions techniques
Si vous avez des soucis pour visionner les vidéos, trouvez des réponses sur cette page ou posez-y vos questions.

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 28 décembre 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 10 novembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/imbrication-et-intrication-des-espaces-temps/

(1 commentaire)

  1. françoise68

    Ca c’est du TOPISSIME Laurent ! 😀
    Merci pour ce rafraichissement lumineux de nos mémoires . Tout vibre et prend forme sans avoir à mettre en branle mon intellect 😯 … ramolli !
    Apprendre c’est oublier 7 fois …, une fois par chakra ? Alors tous les mercis de mon coeur pour me réapprendre ce que je « sais » déjà , ce que nous savons déjà. Tu es un merveilleux enseignant passionné donc passionnant.

Les commentaires sont désactivés.

«

»