«

»

Imprimer ce Article

Que la joie soit avec vous ! (8)

lot15 Avant dernier épisode de la série des 7 paramètres pour booster votre joie intérieure, j’espère que vous avez mis en oeuvre les quelques recommandations faites dans mes précédents articles.

Je vous rappelle que la joie est une attitude qui se travaille jusqu’au moment où d’elle-même elle prendra les rênes du commandement. Au début, il a fallu créer quelques automatismes mais à la fin ce sera du « câblé » totalement inconscient mais, oh combien, bienfaiteur !

Le 6ème paramètre est le suivant :

6 – La joie nait du sentiment de connexion avec votre être supérieur

En effet, au fil de mes articles et surtout si vous les avez mis en oeuvre, vous avez probablement découvert que votre âme ou votre être intérieur obéissait inconditionnellement à quelque chose de plus grand.

Souvent considéré comme une entité séparée de nous, certains l’appellent le Soi (avec un grand S) par opposition au petit soi (petit s) qui serait notre être intérieur.

Je dis séparé de nous mais cela est, en fait, le contraire : c’est nous qui sommes séparés de lui. Sans cette connexion nous sommes des orphelins dans un monde de brutes. Mais sous sa protection et son commandement, le monde est un paradis.

Alors, si vous ressentez que vous vivez dans un monde de brutes malgré votre pratique religieuse, posez-vous la question pourquoi ? Pourquoi faut-il faire des choses bien pour aller au paradis ou plutôt éviter l’enfer ?

Je vous rassure l’enfer n’est pas dehors, autour de vous ou ailleurs. Il est en vous ! C’est le paradis qui est dehors, mais pour cela il vous faudra dompter le calomniateur qui habite en vous. Le « diable » est en nous et il correspond à tout ce que nous aimerions nous complaire par manque de courage à affronter qui nous sommes vraiment.

Croyez-moi, si vous vous sentez riche en vous-même et que vous vous respectez, même la pire des pauvretés extérieures vous semblera une aubaine. Le simple fait de respirer et d’ouvrir les yeux chaque matin serait déjà un cadeau fabuleux.

Les morts-vivants (mort dedans mais ayant un corps encore vivant) pourront vous dire qu’ils sont heureux avec leurs richesses extérieures et qu’ils sont de « bons » vivants par le nombre de festins ou de litres d’alcool ingurgités.

Quelqu’un de connecté avec son Soi est d’abord quelqu’un qui prendra soin de son corps. Car ce corps n’est ni plus ni moins que le temple dans lequel habite son âme, son petit soi. Par la simple négligence de ce fait, nombre d’êtres humains raccourcissent non seulement leur durée de vie mais sont accompagnés de maladies chroniques ou rédhibitoires.

D’ailleurs, à chaque nouvelle année, le « surtout une bonne santé » trahit cette fatalité où quand vous avez la santé, vous vous en foutez en faisant n’importe quoi pour ensuite courir après quand elle est partie, tout en sachant que vous ne l’aurez jamais plus comme avant.

Comme nous l’avons vu précédemment, la joie est le cri de l’âme en pleine jouissance. Alors pouvez-vous imaginer l’expression de la joie dans un cloaque ?

Par la simple mise en oeuvre des articles précédents, vous avez probablement compris et ressenti que respecter et aimer le monde c’est d’abord vous respecter et vous aimer vous-même.

Par la conscience que vous avez de ce que vous êtes, vous agirez en conséquence.

En vous connectant à votre soi, vous découvrirez que vous êtes beaucoup plus qu’un numéro de sécurité sociale, beaucoup plus qu’un simple corps de matière, beaucoup plus qu’une simple intelligence, beaucoup plus qu’un homme ou une femme.

Vous découvrirez que vous êtes un ange avec des facultés incroyables. La première de ces facultés est que vous comprendrez que vous êtes immortel dans l’âme. Rien ne peut vous atteindre ou vous déstabiliser, même pas la peur de la mort.

Vous ressentirez cette invincibilité de l’âme sur la matière. Vous n’aurez plus besoin d’être sur vos gardes car votre âme saura toujours ce qui est en préparation. Elle est au-delà du temps puisque le temps n’existe pas pour elle (sinon elle serait mortelle).

Libéré des carcans de la matérialité, votre regard sera différent et vous pourrez vous épanouir dans le bonheur, dans la joie de l’instant présent.

Si en français on parle de « bonheur » et de « malheur » cela n’est pas par hasard. Car la vie n’est qu’interaction entre nous et l’extérieur. Ces « heurts » (du verbe heurter) on peut les prendre en bien ou en mal, cela dépend de nos croyances.

Le bonheur n’est que la somme des moments où vous avez bien pris les choses (c’est-à-dire à votre avantage), alors que le malheur n’est que la casse que vous vous êtes vous-même infligé.

Je sais, c’est dur à encaisser, mais cela n’empêche pas que cela soit vrai. Demandez donc à votre âme ce qu’elle en pense et pourquoi elle vous a mis dans des situations très critiques qui vous ont profondément marqué ?

Elle, elle le sait, et si vous êtes suffisamment en paix, elle vous le révèlera sans problème. Mais par contre, si vous hurlez comme un âne, il vous sera difficile d’entendre ce qu’elle a à vous dire.

Piquer un coup de colère cela fait du bien de temps en temps pour lâcher la pression et c’est très compréhensible, mais la couver en permanence est très destructif. Voici entre autres pourquoi le monde est dans un tel état de destruction, de guerres et d’inégalités.

Nous sommes nos propres bourreaux et, comme des enfants, nous ne voulons rien savoir ou comprendre. Alors, en colère intérieurement, nous nous comportons comme des tyrans et sommes devenus ainsi des prédateurs en route vers une énième destruction de la terre.

Quand on se sent connecté au Soi, la vie est plus simple car nous acceptons de recevoir des ordres de notre âme qui nous régalera abondamment avec des tonnes de joie. Même si elle vous envoie dans des galères pas possibles, vous savez intérieurement qu’elle n’a aucune intention de détruire votre corps physique car, sans lui, elle ne peut plus rien faire sur terre.

Alors pas de panique, écoutez-la même si ses ordres vous semblent totalement infondés, irraisonnables ou impossibles. Vous aurez au moins la chance de découvrir ce que veut dire le mot miracle, car votre vie en sera tellement jalonnée que vous deviendrez une attraction à vous tout seul.

C’est cela aussi qui vous rendra aussi irrésistible, aussi magnétique et aussi charismatique. Les gens sentiront que vous êtes différent, voire même mystérieux. Cela a bien des avantages et facilite grandement la vie !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 30 juillet 2007 et réactualisé sur le blog 345D le 11 mai 2012.

  Fichier mp3 à télécharger

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/que-la-joie-soit-avec-vous-8/

(2 commentaires)

  1. IZABELA

    MERCI

  2. bebel

    😛 merci pour vos délires

Les commentaires sont désactivés.

«

»