«

»

Imprimer ceci Article

L’arithmétique sensorielle (1)

 sens-1Aujourd’hui, je vais me livrer à un démontage en règle d’une anomalie conceptuelle qui, malheureusement, sévit dans le monde entier. A la question ” Combien avez-vous de sens ?“, n’importe quel humain vous répondra 5 avec une certitude absolue.

Si vous les regardez droit dans les yeux, vous aurez peut-être le rajout suivant: “Oui mais il y a aussi le 6ème sens”. Puis en continuant à insister, vous aurez peut-être plus d’explication du style “Vous savez la télépathie…” pendant que d’autres s’enfonceront dans la clair audience, la clair sentence, le contact avec l’astral, le channelling, etc.

Où en est-on exactement ? En effet, plus une certitude est évidente et fondée, plus vous avez de chance de trouver une ignorance de même ampleur. En ce monde de mouvement, il est normal que l’on veuille des certitudes pour avancer, sinon nous resterions là, coincés par nos peurs, en attendant la mort.

Regardez comme les enfants sont bourrés de certitudes, de valeurs, d’images qui leur permettent d’avancer avec enthousiasme vers l’inconnu. Puis avec le temps, l’enthousiasme s’en prendra un coup car des certitudes seront tombées.

L’exemple type est du style : “Si tu travailles bien à l’école, tu auras des diplômes. Et si tu as des diplômes, tu auras du travail et tu seras bien payé.”. En clair et pour résumer, si tu bosses super bien à l’école, tu deviendras riche mon fils !

Quelques années plus tard, formatés à fond par un enseignement plus ou moins discutable, on se retrouve à faire la queue dans les ANPE parce que ci, parce ça avec au final une réelle désillusion.

Autant on pourra remettre en question la fameuse logique imparable qui nous a fait endurer des moments pas très propices au bonheur, autant on ne remettra pas en cause le formatage et l’enseignement que l’on a reçu. C’est bizarre, non ?

Commençons par la fameuse arithmétique des 4 opérations. Vous savez : l’addition, la soustraction, la multiplication et la division. Ces quatre opérations bien distinctes que l’on trouve sur tous les claviers !

Eh bien, on a fait 4 opérations sans vous dire que c’était toujours la même. En effet, qu’est-ce qu’une soustraction sinon l’addition d’un chiffre négatif ? Nous savons tous, dans la vie de tous les jours que le monde est duel, que le monde est en soi une dualité.

L’addition c’est dire je prends, alors que la soustraction c’est dire je te donne (ou tu me prends).

Alors, qu’est-ce qu’une multiplication sinon une addition successive. 8 x 3 c’est bien 8 que l’on ajoute 3 fois de suite. Pour la division, c’est la même chose mais là, on soustrait …

Si on m’avait dit ça quand j’étais petit, cela m’aurait permis de combler les lignes des tables de multiplication que je n’arrivais pas à retenir. Et puis, les divisions auraient été beaucoup plus simples à faire….

Pour un adulte, l’arithmétique est très simple à comprendre. Pour l’addition, vous parlez de paye, d’allocations ou de remboursement de la sécu. Pour la soustraction, c’est dès que vous voulez quelque chose que vous n’avez pas. Pour la multiplication, c’est les ennuis et pour la division c’est les crédits.

En effet, la multiplication, c’est bien une addition répétitive et les ennuis viennent toujours à se rajouter aux autres. C’est bien connu, plus on en a et plus il y en a qui viennent. Pour la division, c’est bien une soustraction récurrente qui suit souvent un cycle mensuel comme les crédits. Et puis à la fin il ne vous reste… que des clopinettes !

Bref, maintenant si nous allions tordre le cou à l’arithmétique de nos fameux 6 sens. Dans un premier temps, je vais les classer dans un ordre suivant la logique de la matière. En effet, chaque sens joue selon un phénomène physique puisqu’après tout notre corps est fait de matière.

Commençons donc par le 1er sens qui est le plus en contact avec la matière : le toucher. Ce dernier prend l’état de surface (lisse / rugueux), la pression (mou / dur), la chaleur (chaud / froid) et le poids (lourd / léger). Déjà à ce niveau, il est difficile de comprendre qu’un seul sens en contient 4 autres à lui tout seul ! C’est seulement un début, ne vous inquiétez pas.

Le 2ème sens officiel serait le goût puisqu’il est en contact avec la matière “lourde” ‘(état solide et liquide). En complément des états cités dans le toucher (chaleur, pression, surface, poids), il rajoute des notions de fluidité (eau / huile), de goût (sucré, salé, acide, astringent).

Le 3ème sens est l’odorat qui palpe une matière allégée (état gazeux) avec une pléthore d’adjectifs en tous genres.

Le 4ème sens est l’ouïe, car il évalue une pression gazeuse (variation de pression sur le tympan).

Le 5ème sens est la vue qui évalue la présence ou non de photon (lumière) et qui, par 3 types de récepteurs différents (rouge, vert, bleu), permettra au cerveau de reconstituer une image en couleur (comme à la télé ou l’écran d’ordinateur).

Enfin le 6ème sens fait carrément au-delà du photon et donc dans l’invisible, la non-matière. Il est évident qu’à ce stade, nous sommes en pleine inconnue du point de vue des scientifiques totalement accrochés à la matière.

Vous pouvez voir que rien que dans l’énumération des différents sens, et si l’on mettait un peu cela en ordre, on dépasse largement le nombre de six. Mais avant d’aborder nos véritables sens (dans mon prochain article), il nous faut faire un petit exercice de base.

Quelle serait notre capacité de survie si, à la manière des enfants curieux, nous retirions les sens un par un d’un être humain afin de voir jusqu’où véritablement nous avons besoin de ceux-ci.

Je vous préviens de suite, la partie suivante va taquiner votre susceptibilité, surtout si vous tombez dans les cas cités. Ne m’en tenez pas rigueur car vous seul êtes maître en la demeure, et chacun est libre de se mutiler à sa convenance.

Commençons donc par les sens de haut en bas du 6ème au 1er. Le 6ème, apparemment, n’atteint pas le fonctionnement du corps humain puisque déjà une grande partie de l’humanité non seulement récuse son existence mais fait tout pour ne pas l’utiliser. Pour cela elle a l’alcool.

Pour le 4ème et 5ème sens, le nombre d’aveugles, de sourds et des deux à la fois démontre qu’il est possible de vivre en société. Donc la survie est possible mais, il faut le constater, avec des désagréments. D’ailleurs tous les vieillards l’expérimentent d’une manière ou d’une autre, un jour ou l’autre : “Hein, qu’est-ce t’as dit ? j’ai marché dans la m…. “

Pour le 2ème et 3ème, on peut constater qu’un fumeur invétéré peut vivre sans connaitre vraiment le goût de ce qu’il mange ou boit, sans être du tout dérangé par l’odeur de tabac froid qu’il traine avec lui. En conclusion, on peut largement survivre vu le nombre astronomique d’individus concernés.

En faisant un résumé à ce niveau de la démarche, on peut être assuré qu’un individu fumeur, alcoolique, vieillissant vite (donc partiellement sourd et aveugle vers la fin de vie) a toutes les chances d’approcher la statistique officielle de l’espérance de vie avec une assistance “minimale”.

Par contre, pour le 1er sens, là on ne peut plus rien faire. En effet, si nous sommes incapables de discerner le chaud du froid, le prochain café risque de nous faire très mal. Idem pour le frottement, car si nous ne pouvons pas faire la différence entre des marches glissantes ou pas, le résultat est prévisible.

Idem pour la pression, car si nous ne pouvons faire la différence entre ce qui est dur et ce qui est mou, je ne sais pas comment on prourra prendre sa fourchette puisqu’on ne pourra pas savoir si on la tient suffisamment fermement… Idem pour la densité, car si nous ne pouvons faire la différence entre une plume et du plomb. Je ne vous dis pas quand mamie vous sautera dans les bras.

Enfin bref, vous l’avez compris, le moindre manquement au fameux sens du toucher et votre vie s’arrêtera dans les secondes qui suivent. Imaginez que vous ne pourriez même pas sentir que vous existez, puisque vous n’aurez aucune notion de poids, de chaleur, de frottement ou de pression.

Alors dites-moi, toujours d’accord que vous avez 5 ou 6 sens ? Toujours d’accord que la réponse classique est intelligente ? Toujours d’accord que chacun fait de son mieux pour survivre avec ses 5-6 sens ?

L’enseignement que l’on nous a donné est déficient car on veut que l’on soit déficient. Quand un être humain veut s’améliorer, via tous les trucs de développement personnel possibles, il doit d’abord commencer à éclaircir quels sont les vrais outils qu’il a à sa disposition.

En commençant par un véritable inventaire, on se donne beaucoup de chance de comprendre quels sont les paramètres qui nous permettront de mieux nous connaître afin que nous puissions mieux nous explorer.

Nous avons des sens pour vivre dans ce monde et en ce monde. Les négliger ou les affaiblir par ignorance, c’est incontestablement limiter nos potentiels d’expressions de ce que nous sommes véritablement.

Rassurez-vous, le prochain article décrira plus en détail ces fameux capteurs que nous possédons en nous-mêmes et dont nous avons cruellement besoin de prendre conscience afin d’être le dieu que nous avons toujours ressenti en nous.

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 18 juin 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 30 juillet 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/larithmetique-sensorielle-1/

2 commentaires

  1. J'aqueux Tests-Sert

    J’ajoute-raies ;-) pour l’odorat que les E.T. d’UMMO nous auraient révélé faire chez eux (dans l’aaa-hhh-mas de la Vierge…) faire chez eux des concerts d’odeur, car ayant vécu très longtemps sous terre, leur planète entière au climat type de l’Islande (à deux soleils naines brunes et froides), ils dévoilaient avoir un odorat très développé, équivalent à ceux de no chiens ! (Ummo + sciences sur le net). :arrow: A vos pisse-pis en tournant en rond autour des arbres, sans crainte d’El Nino chamboulé de fait…!*!*!*!

  2. J'aqueux Tests-Sert

    Pour le sens du TOUCHER (touche chais ? :twisted: ), les mêmes E.T. ummites :?: :!: de la planète Ummo (passe cells hume-maux) auraient les bouts des doigts si sensibles (qu’ils ne pouvaient chez nous même appuyer sur un bouton d’ascenseur…sueurs, sinon avec une ‘fall-l’ange’ !
    Vous pouvez les repérer ainsi sur Terre, genre nordiques blonds, et avec des taches suspectes sur la peau… Mais gare à ne pas toucher leurs femmes :oops: ‘sue-perd’ ‘inn-tel-hii-j’entre’, et pas avec le même ADN ni cerveau que nous !!!

Les commentaires sont désactivés.

«

»