La position du Lotus est-elle nécessaire pour ascensionner ?

CielToujours dans la continuation de l’œuvre de mise au point nécessaire pour permettre au plus grand nombre de pouvoir ascensionner, je vais poursuivre par la démolition en règle d’une croyance aussi balaise que celle du 3ème œil (qui, bien sûr, va continuer à s’en prendre plein les dents dans cet article).

En effet, on désire tirer sur un bout de fil de la pelote de laine, et plus tu tires et plus tu te retrouves avec une collection de nœuds incompatibles avec le futur tricot que tu veux faire. Bref, en voulant enfoncer le clou concernant l’ânerie de la connexion nécessaire au 3ème œil pour se connecter au Ciel, j’en viens à être obligé d’aborder une autre anomalie (que j’aimerais écrire ânomalie).

Certes, la position du lotus (en tailleur) semble être naturelle chez les asiatiques pour cause de morphologie en rapport, mais est peu vraiment praticable pour qui n’a pas les yeux bridés. Il y aura toujours des non-bridés pouvant le faire et étant heureux de démontrer que c’est possible. Cependant, comme d’habitude, là n’est pas la question, car la vraie question serait plutôt la suivante : “Est-ce vraiment une méthode incontournable pour atteindre l’illumination ?” La réponse est NON, et laissez-moi vous le démontrer.

Hé oui, vous pouvez poser la question à tous ceux qui s’assoient comme ça et vous verrez qu’en fait, ils sont infoutus de dire si ça a apporté quelque chose ou non, à part le décrassage caractérisé des articulations. Il est évident qu’il vaut mieux être souple que coincé. C’est sûr que c’est beaucoup mieux pour la circulation de l’énergie.

Cependant, personnellement, j’ai vite compris que cette position avait de nets avantages, à condition que je ne martyrise pas mes articulations aux niveaux des genoux et des chevilles. Ainsi, je n’ai jamais mis les pieds sur les cuisses, car ma morphologie m’en empêche, tout simplement. Donc je m’assois en tailleur mais avec les pieds sous les cuisses.

A ce titre, si vous trouvez un blanc arrivant à le faire, regardez avec attention et vous verrez qu’il a une pointe de fierté dans ses yeux, parce qu’il peut le faire et pas les autres. A ce jeu-là, c’est 100% garanti. J’ai pratiqué pendant plus de 30 ans la position avec des milliers et des milliers de gens. De plus, pour vous rassurer, des millions d’Hindous sont incapables de le faire aussi, alors restez cool !

En clair, ce n’est pas parce que vous avez les pieds bien au creux des cuisses que cela vous donnera un quelconque avantage. Secundo, il serait absolument anormal que les forces de l’ombre n’aient pas pu endiguer cette pratique si justement elle favorisait l’accès à l’illumination. Il y a donc anguille sous roche et, comme d’hab, vous allez voir qu’avec un peu de jugeote, on peut envoyer paitre les “canons” des soi-disant accès au nirvana.

Je tiens à préciser que je ne suis pas contre tous ceux qui s’assoient de cette manière, car ça serait dire qu’il n’y a qu’une seule manière d’aller aux toilettes. Non, je dis que c’est la croyance associée à cette posture qui fait que nombre de prétendants nourrissent un mal-être par rapport à cela. J’écris donc pour eux d’abord, tout en sachant qu’il n’est pas interdit pour les autres de se renseigner.

Pour ne pas rater une marche, il est conseillé d’avoir lu les quelques articles précédents et visionné les vidéos, car je ne vais pas me répéter sinon ça va alourdir un peu trop le dessin suivant.

chakra_7

Télécharger la vidéo (fichier mp4)  La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 14 mn

Suite à cela, ne faisons plus dans le baratin et allons directement voir quelles sont les incidences directes et indirectes des postures que vous prenez lorsque vous êtes dans la vie de tous les jours, ou tout simplement en exercice de connexion appelé méditations.

chakra_8

Télécharger la vidéo (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 18 mn

Je ne vais pas trop rajouter de commentaire, car votre exercice maintenant c’est de prendre conscience intuitivement quand le jus passe et quand il est perturbé à cause de certaines postures. L’expérience directe de vos ressentis vous en dira plus long que toutes les argumentations que je pourrais vous donner.

Et puis, si vous pensez exprimer votre courroux via un ou des commentaires ravageurs, posez-vous la question en quoi cette vidéo vous a dérangé intérieurement. Vous verrez alors quelle est la partie en vous qui ne veut pas mourir à l’idée que vous ayez passé des années et des années à vous court-circuiter, alors que vous pensiez en toute bonne foi être dans la voie de l’éveil.

Laissez les choses s’exprimer et, s’il vous faut l’écrire, alors faites-le dans un email mais ne l’envoyez pas tout de suite. Laissez passer une nuit ou deux, et relisez votre email. Il y a 100% de chance que vous puissiez découvrir l’arbre qui cachait la forêt en vous. Prenez alors votre tronçonneuse et faites le nécessaire, et vous verrez aussi et ainsi qu’il est inutile de l’envoyer au destinataire, car après tout je ne suis qu’un miroir…

Je vous dis donc au prochain article, où j’aimerais vous faire partager une toute autre vision des chakras et des conséquences énergétiques dans l’interaction avec les autres sous-chakras ou chakras secondaires.

Laurent DUREAU

L’intégralité de l’explication vidéo :
Télécharger la vidéo (fichier mp4)  La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 32 mn

Article suivant : Réalités cachées de notre circuiterie énergétique
Article précédent : Dis, pourquoi tu veux monter au Ciel ?

Vos questions techniques
Si vous avez des soucis pour visionner les vidéos, trouvez des réponses sur cette page ou posez-y vos questions.

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 5 septembre 2012 et réactualisé sur le blog 345D le 28 novembre 2012.

Cet article a été visité 13 618 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/la-position-du-lotus-est-elle-necessaire-pour-ascensionner/

(1 commentaire)

    • oh ho on 28 novembre 2012 at 9 h 45 min

    tout à fait génial! merci Laurent, merci, je comprends pourquoi j’ai des douleurs côté gauche au coude, à l’épaule depuis déjà plusieurs mois,on me dit « viellerie ma belle » « tendinite » et j’en passe, mais j’ai aussi au niveau du plexus de la traché jusqu’à la gorge des douleurs, style remontée (gastrique) alors que je ne mange que ce que j’ai envie, pas de grosse bouf au contraire plus çà va moins j’ai faim et parfois je me passerai bien demanger, mais parfois comme des spasmes très douloureux, je ne prends pas de médicament mais peut on soulager d’une autre manière? je pense que j’ai un gros blocage à ce niveau là et que çà passe pas! et que « çà force » comment débloquer ? car c’est vraiment douloureux ..merci Laurent de tout coeur

Les commentaires sont désactivés.