«

»

Imprimer ceci Article

Réalités cachées de notre circuiterie énergétique

circuitVoici enfin le dernier article devant achever définitivement la croyance que le 6ème chakra est relié directement au 7ème… Nous allons donc aborder l’aspect circuiterie d’une manière générale, car entrer dans le détail ne sert strictement à rien, car ce blog n’a aucunement l’intention de faire de vous des forts en thème concernant la circuiterie énergétique.

Cependant, il n’est pas interdit de voir combien a été pervertie l’information originelle au fil des millénaires, et surtout combien cela a permis d’égarer dans les limbes les myriades de marcheurs sur le chemin de l’éveil. C’est à l’image d’une déviation pour cause de travaux, et dont les panneaux déviation s’arrêtent 3 intersections plus loin et en pleine cambrousse…

N’ayant pas de GPS ni de carte routière, on se retrouve alors subitement à tracer sur des chemins de traverse, où, bien sûr, aucun panneau ne vous dit comment arriver à retrouver la bonne direction. Ainsi donc au fil de la circulation, un nombre impressionnant de conducteurs s’entassent sur des parkings improvisés où progressivement (faim oblige) les baraques à frites s’installent.

Au départ vous n’aviez pas faim, mais, petit besoin aidant, vous vous retrouvez à vous assoir à une table afin de profiter d’abord des toilettes, et puis ensuite, logique aidant, à discuter le graillon avec les autres paumés. C’est forcé qu’au bout d’un certain temps, tout le monde tombera d’accord sur les panneaux qui les ont amenés autour de cette table.

Ces panneaux deviendront donc des références qui, dans les générations suivantes, ne seront quasiment pas remis en question. Les forces de l’ombre ont le temps devant eux, car il ne faut pas éveiller les soupçons en voulant trop forcer la main. Ça suit donc la politique des petits pas générationnels, qui font qu’une petite déviation ajoutée à une autre petite déviation, ajoutée à une autre fera qu’au final vous roulerez exactement à l’opposé du but initial.

Quand on dit que l’on marche sur la tête, c’est effectivement une vérité exacte, car il existe effectivement des vérités moins exactes. Elles ne sont pas fausses mais seulement un peu moins exactes, ce qui fait qu’à la longue on tombera dans le faux; mais comme elle a toujours été considérée exacte, tout prétendant à dire le contraire se fera tout simplement crucifié d’une manière dure (style Jésus ou asile psychiatrique), ou d’une manière soft (du style c’est un illuminé qui a forcément pété un câble quelque part).

Vous savez, c’est quand même un sacré tour de force d’avoir transformé la vision d’un être de Lumière afin de lui faire croire totalement et dans ses tripes qu’il est un nul, un moins que rien, qu’il est un péché sur pattes coupable de sa propre ignorance et du destin qui s’acharne sur sa misérable vie moutonnière. Comme on dit, c’est fort de café, sauf que maintenant, le café noir n’est plus à la mode en cette période d’Ascension. On lui préfèrera un lait de riz ou de soja. Ça fait plus dans la blancheur…

Passons donc maintenant au vif du sujet en abordant le comment on s’est fait avoir concernant la relation énergétique entre les chakras. Vous allez voir que c’est assez impressionnant et, de ce fait, une petite vidéo est la bienvenue.

chakra_9

Télécharger la vidéo (fichier mp4)  La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 29 mn

Comme vous aurez pu le constater, la vision simplifiée et la vision réelle ne parlent pas tout-à-fait de la même chose, puisque la 1ère figure à gauche montre la circuiterie sous l’angle de l’équilibre du masculin et du féminin afin que la résultante puisse permettre à la Kundalini de passer, tandis que le second dessin à droite décrit la câblerie pure et dure.

Ces 2 représentations ne sont donc pas comparables en soi, au sens strict, mais permettent de cerner que la représentation de gauche n’est pas la circuiterie réelle. En effet, et c’est là l’erreur, car les marcheurs sur la voie de l’éveil, en prenant celle-ci pour le plan de câblage, s’induisent eux-mêmes en erreur, d’où une perdition dans les campagnes profondes où seuls les clochers permettent de savoir qu’il y a un village (un rassemblement autour d’une idée commune).

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que tout marcheur a trouvé déroutant que, selon les représentations du dessin de gauche, il y ait des anomalies comme, par exemple, pourquoi Ida et Pingala ne vont pas jusqu’au 7ème. Et puis, s’ils s’enroulent autour de chaque chakra, comment font-il pour démarrer du 1er (vortex vertical) et terminer au 6ème tout en sachant que celui-ci est un vortex horizontal. Il semblerait logique qu’ils se bouclent et rejoignent sur le 7ème chakra qui, lui, est l’autre bout de l’axe vertical.

Bref, la figure de gauche n’est pas le circuit énergétique pour atteindre le nirvana, mais la représentation qu’il faut équilibrer le masculin féminin de chaque chakra afin de libérer le passage central. Ainsi quand on dit qu’il faut se centrer, il faut comprendre se centrer par rapport à la verticale (soit le chakra du coeur – 4 c’est bien le milieu entre 1 et 7), mais aussi qu’il faut savoir se centrer dans chaque chakra individuellement.

En effet, comment voulez-vous être en équilibre à mi-hauteur si, déjà, chaque chakra n’a pas le même “poids”, le même débit ? La chose qui est sûre, c’est que la quantité de Kundalini qui passera sera en rapport direct avec le plus petit passage de vos 6 chakras. Alors, à quoi sert-il d’ouvrir grandement un chakra par de multiples exercices, si vous n’agrandissez pas celui qui a le plus faible débit ?

On en revient donc inéluctablement à la notion d’harmonie entre les chakras. Mieux vaut avoir tous les chakras avec un débit identique que 5 gros et 1 tout rikiki. Dit autrement, occupez-vous toujours en premier du chakra qui coince le plus, et ainsi vous vous autorisez à monter en puissance d’une manière efficace et surtout progressive.

En regardant le câblage réel, vous comprendrez aussi pourquoi la religion vous a culpabilisé à mort à propos de la sexualité en chakra 2. Je rappelle au passage que la sexualité n’est pas l’art de se reproduire (ça c’est l’aspect masculin du 1er chakra d’où le matériel à cet étage), mais l’art d’équilibrer son masculin avec du féminin physiquement en passant par le corps physique, puisque les deux premiers chakras appartiennent au moteur de la Terre.

En d’autres termes, quand la religion vous dit de vous reproduire, c’est surtout pour avoir de nouveaux fidèles mais si, en plus, elle vous interdit de ne pas y prendre votre pied, vous comprenez clairement son objectif de vous interdire à vous connecter au 7ème chakra, soit votre Soi Supérieur. Alors imaginez le tsunami provoqué par les méthodes contraceptives “modernes” qui permettent de s’amuser librement sans la crainte d’une grossesse indésirée…

Ça, ça été LE pavé dans la mare qui a fait que l’humanité a pu enfin se réveiller plus vite. Cependant, les forces de l’ombre ont pu le canaliser plus ou moins bien en développant outrageusement la pornographie dure, le hardcore, mais aussi indirectement par toutes les scènes de corps à corps dans les films d’Hollywood.

Ainsi progressivement, les jeunes ont été déroutés du sens sacré de la sexualité pour en arriver à faire des plans cul via leur téléphone portable. Après ils s’étonnent qu’il faut prendre des drogues de plus en plus dures pour avoir quelques sensations multidimensionnelles… Bref, pendant que ça fume les joints, que ça snife de la colle et que ça boit de l’alcool fort comme on boit une bière, ils s’étonnent que leur vie n’a aucun intérêt, alors ils parlent de t’exploser la tronche et de violer de la meuf si tu les prends pour des bouffons…

Certes, je caricature un peu, mais globalement, on sent la direction du vent… Aussi en revenant au second schéma, regardez combien votre mental-égo est en zone stratégique en étant justement au 3ème chakra, celui qui possède le plus de connecteurs, et donc de câbles… Vous comprendrez ainsi l’importance d’être en paix, en priorité à ce niveau-là .

Une fois cela fait, l’accès aux capacités du 5ème chakra est alors phénoménal, puisqu’il est puissamment connecté au 7ème ainsi qu’au 6ème. Dit autrement, si vous voulez découvrir la puissance des Dieux, la puissance de la cocréation consciente, la puissance de la 5D, il faut impérativement libérer votre mental de tout ce que votre égo vous y a mis d’une manière volontaire ou non.

Vous comprendrez ainsi beaucoup mieux la notion de vide, de vacuité, qui n’est que balancer par les fenêtres toutes les croyances erronées en écoutant tout simplement votre chakra du cœur. Voyez combien il est cool en ayant que 4 petites connexions : 1 pour le 5ème (la cocréation), 1 pour le 7ème (votre Soi Supérieur) et 2 avec votre cerveau (1 pour chaque hémisphère ou polarité). C’est minimaliste et donc très efficace !

Voyez que tout est parfait, car même votre mécanique est câblée pour vous faciliter la tâche afin de franchir le 1er voile de l’oubli situé entre le 3ème et 4ème chakra. Alors, de quoi peut-on se plaindre sinon de notre incroyance notable en nos propres capacités !!! Tout le matos est là, mais on n’ose pas faire reset par peur de ne plus exister, mais qui protège-t-on réellement ? Notre personnalité, cette illusion faite de bugs et d’émotions coincées… Quel gâchis !

Laurent DUREAU

Article suivant : Sonorités profondes et Couleurs véritables de nos chakras
Article précédent : La position du Lotus est-elle nécessaire pour ascensionner ?

Vos questions techniques
Si vous avez des soucis pour visionner les vidéos, trouvez des réponses sur cette page ou posez-y vos questions.

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 7 septembre 2012 et réactualisé sur le blog 345D le 28 novembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/realites-cachees-de-notre-circuiterie-energetique/

1 commentaire

  1. vb8b8b

    Merci Laurent!

    J’ai Appris quelques choses de Nouveau qui m’a Beaucoup plû!..

Les commentaires sont désactivés.

«

»