«

»

Imprimer ceci Article

La nature exacte de l’ADN et ses 4 étages

tore_1Pour décrire la nature exacte de l’ADN, nous allons d’abord faire un petit tour du côté du moule de La Création. Hé oui, nous parlons de l’UN, de La Source, assez facilement mais peu d’entre nous sont capables de vraiment le voir au quotidien et d’une façon matérielle.

En effet, qu’est-ce donc La Source et comment nous abreuve-t-elle de ses bienfaits ? Intuitivement, nous savons qu’elle est là, derrière chaque chose, mais on peine à saisir sa manière de faire matériellement parlant. Vous vous doutez bien, à la vue du titre de cet article, que l’ADN est un maillon de la chaine…

La Source se conjugue au féminin puisqu’elle EST le féminin. Elle est donc magnétique, d’où la difficulté à la saisir par l’esprit, ce côté si linéaire, spatial et masculin. Oui, la ligne droite ne peut être qu’une illusion du penser masculin, mais elle n’est que de la théorie que l’on ne retrouve nullement dans l’univers.

La vidéo à télécharger (fichier mp4)   La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 1 mn

Une droite n’est qu’un segment, une partie d’un cercle si grand que l’on peine à se l’imaginer. La droite théorique est infinie, mais en fait, c’est le rayon du cercle qui l’est. Ainsi, La Création est courbe toute entière. Oui courbe, comme les ondulations du corps, des mouvements, des sentiments, des émotions ou du mode de penser au féminin…

Tout masculin procède d’abord d’un féminin. La Source est mère de tout, à l’image que chaque être vivant est issu d’un corps de femme. Ainsi l’électrique, le masculin, l’information n’est que le produit d’un magnétisme, d’un féminin, d’une variation, d’une vibration, d’une onde. C’est donc par ce côté qu’il faut aborder La Création, et non par des équations mathématiques ou l’observation scientifique de la matière.

Il est dit que pour résoudre un problème, une énigme ou un mystère, il faut d’abord commencer par poser les bonnes questions. Et pour cela, il faut savoir changer sa vision, son angle d’attaque avec fluidité et non pas la rigidité de la logique. Le langage du cœur est donc plus approprié que le langage du mental. Ce dernier n’est qu’un suiveur, alors arrêtons de faire croire que c’est lui le chef.

Notre cerveau ne vient qu’en seconde place, celle qui suit le cœur, le féminin, le fluide, l’onde, le mouvement de l’harmonie. Si l’intelligence mentale est mise en premier, alors nous n’avons que résistance à l’avancement, résistance à l’intuition, résistance au changement, résistance à la fluidité. S’il y a des dogmes et des croyances, c’est parce que le mental les a créés, car dans le cœur, rien de tout cela n’existe, à l’image de La Création.

Vivre en 5D ne verra pas le mental mis en avant, mais plutôt la capacité à écouter ce qui se passe en nous, comme si on regardait un écran de cinéma. Ce n’est qu’après que l’on essaiera de comprendre ce qui arrive et d’en dégager une sagesse, c’est-à-dire une façon d’être encore plus en harmonie. C’est en cela que vous serez surpris que la sagesse origine du féminin et non pas de l’Esprit…

En écoutant votre cœur, vous êtes sage et deviendrez naturellement un sage. Hé oui, votre cerveau sera devenu sage, c’est-à-dire qu’il arrêtera d’être bruyant afin de pouvoir enfin entendre le doux murmure de La Source qui coule à travers tout. Voici aussi pourquoi on dit que quelqu’un est un sage (au masculin) et qu’il possède la sagesse (au féminin). C’est donc quelqu’un dont le mental écoute attentivement son cœur.

Voici aussi, entre autres, pourquoi je n’utilise jamais les termes comme surmental ou supramental parce qu’ils portent à confusion. Alors lisez cet article et écoutez les vidéos avec votre cœur, et ne vous souciez pas si vous ne comprenez pas ce que je dis. Ressentez et vous verrez la magie opérer. Commençons donc par le premier dessin.

A gauche, j’ai repris la sempiternelle 1ère poupée russe qui est l’aspect dimensionnel (Fig 1). J’ai représenté le côté féminin par les lignes de champ magnétique à l’image d’un aimant. Vu de 3/4, nous voyons que cela fabrique un tore (un cylindre se bouclant sur lui-même – Fig 2). Puis on remarque que les lignes de champ qui passent au centre forment comme un puits qui se rejoint des 2 côtés. Ça donne l’image d’une pomme (Fig 3).

tore_1

La vidéo à télécharger (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 2 mn

Puisque nous en sommes là, je vais en profiter pour vous aider à mieux visualiser cela dans notre monde matériel. En Fig 1, le tore est statique ce qui donne l’aspect citrouille. Mais comme tout tourne dans l’univers, les lignes du tore commencent à s’enrouler comme dans une spirale, créant un vortex en son centre (Fig 2). C’est alors que, vu de dessus (Fig 3), on pourrait prendre des clichés montrant la fameuse Fleur de Vie de Drunvalo.

Hé oui, tout le monde trouve super les assemblages de la Fleur de Vie, mais aucun ne savait que ce n’était que l’enroulement harmonique de lignes d’Espace-Temps dans le déroulement de la création de l’Univers. Maintenant, vous savez où placer cette connaissance, mais continuons en Fig 4 qui représente plus finement la trame.

tore_2

La vidéo à télécharger (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 7 mn

Comme c’est un champ magnétique, le tore nous apparait torsadé dans ses couleurs. Par cela, je veux vous faire comprendre que toutes les dimensions sont mélangées intimement et qu’il est en fait totalement impossible de penser linéaire et uniforme. Je dirais que c’est uniformément réparti partout. Dit autrement, tous les espaces-temps sont intriqués les uns dans les autres, d’où cette sensation d’être partout et nulle part à la fois…

La Fig 6 vous montre comment le moteur quantique fonctionne avec la couleur rouge-rose en haut (le féminin) et la couleur bleu en bas (le masculin). C’est ainsi que le moteur est actionné. C’est donc à l’image d’un cyclone qui, par différence de chaleur (qui est un aspect du magnétisme) entre le haut et le bas, va s’auto-entretenir créant ainsi une spirale tournant sur elle-même (Fig 7).

En effet, nous verrons plus loin que le tore n’est pas tout seul et qu’il est étagé-imbriqué parmi des constructions similaires, mais à des tailles différentes. Ainsi, si je veux prendre un exemple concret, votre ADN, au niveau cellulaire, est un tore complet (le fameux moteur quantique) qui, associé à tous les autres tores inclus dans toutes vos cellules, va créer un plus grand tore appelé aura, elle-même imbriquée dans la Merkaba.

La Fig 8, à quelque chose près, vous montre 2 tores imbriqués l’un dans l’autre. Celui de l’intérieur serait celui du moteur de l’Humain (centré sur le muscle cardiaque), tandis que le second serait une ébauche de la Merkaba du préhumain, soit un diamètre de 3-4 mètres. Si les moteurs du Ciel et de la Terre étaient activés, nous aurions un tore allant jusqu’à 8m environ que l’on appelle le Véhicule de Lumière.

Je rappelle que ceci montre l’aspect magnétique (féminin), tandis que l’aspect spatial (masculin) prendrait la forme géométrique de la merkaba ou du dodécaèdre. Nous voyons donc l’aspect vibratoire emprisonné dans une forme géométrique.

Papa fabrique la maison pour maman, car sans maman, il n’a aucune raison de vivre, sans oublier que papa est forcément arrivé ici grâce à une maman… Nous voyons donc ici le principe de l’Esprit né de La Source et qui n’a qu’une mission : aider maman à pondre d’autres mondes. Le féminin primordial est donc effectivement primordial, et elle, elle n’obéit qu’à l’UN afin d’être à l’unisson. D’où la règle évidente : unissons-nous dans la joie et la bonne humeur et en unité…

Bref, maintenant que vous avez compris que l’ADN est à l’origine de notre véhicule de lumière et du bien-être qui peut régner dedans, il serait intéressant d’apporter quelques éléments de compréhension supplémentaire. En effet, si je reprends ma 1ère poupée russe divisée en 4 zones où règnent les 24 dimensions de base, on peut mieux comprendre maintenant les fameuses zones d’inversion du vortex central qui distribue les énergies d’Alcyone vers le fond du bocal…

tore_3

La vidéo à télécharger (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 6 mn

Le dessin central n’est pas terrible, mais je crois que c’est suffisant pour comprendre le principe qui fait que la lumière émise d’en haut soit suffisamment atténuée pour ne pas griller le ver de vase du fond. En effet, ce dernier n’est pas vraiment étudié pour bronzer en plein midi sur le sable chaud… Maintenant on sait d’où nous vient l’envie des grillades et des merguez !

Pour résumer un peu à ce stade, on comprend donc mieux maintenant comment la Lumière de La Source vient oxygéner la vase du fond. Ainsi, si on reprend l’image de l’aquarium, ce serait comme le tube à air qui envoie aux asphyxiés du fond de l’oxygène. La Source est donc partout dans le bocal et il est inapproprié de penser que pour toucher La Source il faut aller dans les vingt et quelques dimensions, là haut, tout en haut…

Sans ce contact permanent, on serait mort depuis longtemps; alors, si vous respirez encore, que vous avez le sourire (crispé ou radiant), sachez que vous êtes sous perfusion permanente de toute façon. Le seul truc à savoir, c’est que La Source envoie des particules adamantines qui, lorsqu’elles essaient d’aller en zone 1 (la zone grise), se cassent les dents et explosent en particules de prana.

Voici pourquoi que ce n’est que lorsque nous passons au niveau du chakra 4 que l’on peut avoir droit à ces fameuses particules adamantines qui portent aussi le nom de Lumière Authentique. C’est sûr que c’est plus facile de cocréer avec des parpaings qu’avec le sable tout seul, et surtout, ça va plus vite ! Ainsi, quand la conscience du têtard de base joue à la montgolfière, il respirera assurément un air plus pur que ce qu’il connaissait avant.

Il aura donc les idées plus claires, ce qui lui permettra vraiment de prendre de la distance par rapport à la zone des bas-fonds. Il sera alors comme une truite qui essaie de remonter le courant pour retourner de là où elle vient originellement, sa Source à elle. Ainsi chaque difficulté qu’elle trouvera sur sa route sera pour elle un plaisir, une aubaine, une joyeuseté qui lui donnera du cœur au ventre ainsi qu’un meilleur coup de queue.

En effet, jouer à plein poumon dans la fluidité de La Source, je ne vois pas meilleur paradis. Là, on pourra vraiment parler de fusion, d’harmonie et d’unité. Avant, dans la zone boueuse, c’était un rêve, un souhait et même si on pensait l’avoir réalisé, cela n’’aura été que cacahuète par rapport à ce qui nous attend. Pas besoin d’être diplômé pour comprendre ça !

Bien, maintenant que vous avez compris que La Création fonctionne sur un mode quantique, c’est-à-dire où tout est partout simultanément dans le bocal, nous allons pouvoir mieux aborder les 4 groupes contenant les 12 brins d’ADN. Hé oui, à l’image du I’Ching, chaque trigramme correspond à une zone “polarisée” à laquelle j’ai déjà donné un nom et qui correspond à une partie de notre Esprit Directeur.

tore_4

La vidéo à télécharger (fichier mp4)    La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 10 mn

Chaque groupe d’ADN contient donc 3 couches vibratoires qui, en fait, ne peuvent être séparées. En effet, dans la partie jaune de l’aquarium (la zone 4 – L’UN – le SOI Essence), il n’y a que quelques différences de pression atmosphérique, mais tout cela n’est que de l’air. On ne peut donc dire que la molécule d’air à la surface de l’eau est comme ceci ou comme cela, car le vortex central vous remue tout ça avec ardeur.

Je touche là un point fondamental qu’il vous faudra toujours avoir à l’esprit : parler d’une couche ou brin d’ADN n’est qu’une vue théorique et surtout linéaire de notre bonne vieille 3D. Ainsi tous ceux qui vous disent qu’ils travaillent sur telle ou telle couche de l’ADN sont tout simplement dans l’illusion totale. Je tiens à préciser que je n’ai rien contre eux, car tant que nous sommes encore en 3D, l’ignorance sévit autant que la crasse sur votre maillot blanc.

De plus, si l’on prend les zones 1, 2 et 3, qui sont remplies d’eau, je ne vois pas comment on pourrait dire qu’une molécule d’eau du bas-fond est inférieure à celle de surface puisque, grâce au mouvement perpétuel, chacune d’entre elle fera les aller-retour d’une manière ou d’une autre. Alors cessons d’avoir les jetons de l’Ascension, car même si vous ne bougez pas votre cul, l’eau “oxygénée” du haut viendra vous rendre visite quand même et c’est ce qui nous arrive précisément maintenant.

On les appelle les “nouvelles énergies”. En effet, il y a quelqu’un qui a remis du mouvement dans le bocal, merci Grand-père. On comprend donc mieux pourquoi papa soleil qui est en plein milieu tousse comme pas possible, et qu’en conséquence il y a des levées de poussières du fond. C’est sûr que la vérité (la merdique d’abord) va être levée, poussant ainsi les asthmatiques (les illuminés) à monter dans les hauteurs où une vérité plus éclairante leur fera sauter le voile de l’oubli…

Oui, cette zone basse est la couche dense de notre ADN qui est appelée la zone d’ancrage (chakra 1, 2 et 3). On nous demande donc de lever l’ancre et de devenir des humains à part entière et non plus être des animaux se croyant humain. Voici la raison du pourquoi je parle de préhumain, c’est-à-dire du stade avant l’humain mais après l’animal quand même.

Enfin, le 3ème groupe de l’ADN est celui du Lémurien. A lui tout seul, c’est une longue histoire que je vous raconterai dans un prochain article. En effet, je vais enfin pouvoir commencer à parler de chaque groupe séparément et des différentes aptitudes de chaque couche qui le compose.

Quand j’en aurai fini avec cela, je pourrai alors vous donner la suite de la méditation adamantine ainsi que la clé ultime pour définitivement lever l’ancre. Mais avant, il vous faut prendre conscience que vous êtes une Ferrari super balaise que vous tirez par ignorance à l’aide d’un âne. Le bourricot peine lourdement et bloque souvent. Voyez-vous de qui je parle ?

Laurent DUREAU

L’intégralité de l’explication vidéo :
La vidéo à télécharger (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 25 mn

Article suivant : Prélude au dissèquement de l’ADN
Article précédent : Vérités sur l’ADN, ce blasphémé !

Vos questions techniques
Si vous avez des soucis pour visionner les vidéos, trouvez les réponses sur cette page ou posez-y vos questions.

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 5 novembre 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 1er novembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/la-nature-exacte-de-ladn-et-ses-4-etages/

2 commentaires

  1. Nicole.A

    Merci Laurent

  2. gallépé

    Oupps,,,petit lapsus,,,
    Non pas Bernard, mais bien Laurent,,
    Désolée :?:

Les commentaires sont désactivés.

«

»