«

»

Imprimer ce Article

Prélude au dissèquement de l’ADN

aime-toi-toi-memeCompte tenu de la dernière planche de l’article précédent, vous savez maintenant comment les groupes s’organisent entre eux et avec quoi ils sont en relation. Partant de là, je vais essayer de vous faire ressentir comment les 12 couches d’ADN travaillent ensemble.

En effet, chaque couche a une qualité, mais elle est, dans la majorité des cas, indissociable du fonctionnement des autres. Si je prends un exemple, votre 2ème chakra (le corps énergétique), pouvez-vous dire qu’il est séparé des autres et qu’il ne dépend d’aucun des autres corps ?

Sentez-vous combien il affecte votre corps physique (la maladie, la santé) et combien il est dépendant de votre corps émotionnel (en joie ou en peine), ainsi que de votre corps mental (vos pensées, mémoires et idées préconçues) et des croyances associées (votre corps spirituel) ? Qui peut donc affirmer qu’un corps est indépendant des autres ?

Il en est ainsi de chaque chakra, et de même pour chaque couche de l’ADN. Dès que l’une des couches réagit, l’ensemble des autres est mise au courant instantanément, comme toute vaguelette émise dans l’eau du bocal. On peut donc regarder chaque couche isolément pour mieux sentir quelle est sa qualité, mais on ne peut la traiter comme une pièce détachée isolée du reste.

Voyez-vous l’illusion de vouloir s’adresser à l’une des couches isolément comme le pensent beaucoup de thérapeutes. C’est l’exemple typique du toubib qui vous donne un médicament. Il vous donne du produit chimique qui ne pourra agir que sur le biologique directement, mais en aucun cas sur l’énergétique.

Cependant si le patient croit que prendre ce médicament le guérira, cela introduira une autre donnée dans une autre couche de l’ADN. Cela s’appelle l’effet placébo (vous donnez un faux médicament et l’effet produit est identique à celui du vrai). Cela m’amène donc à vous dire un truc extrêmement capital quand on parle de l’ADN.

On ne peut bidouiller l’ADN pour lui faire fournir un truc que l’on désirerait. L’ADN est comme une montre étanche avec tous ses rouages intérieurs. Vous pouvez lire l’heure et éventuellement programmer une alarme à une heure précise, mais en aucun cas vous ne saurez comment elle fait. Ça, c’est son affaire et pas la vôtre !

Ainsi quand un soignant vous dit que vous pouvez reprogrammer votre ADN, il faut comprendre que vous pouvez changer l’heure de l’alarme mais pas modifier les rouages ou le micro-code à l’intérieur de la montre. C’est une nuance capitale pour comprendre le fonctionnement de l’ADN. Sans cela, tout ce que vous faites n’est qu’illusion, au même titre que la prière faite avec la tête ou le cœur mentalisé.

Vous croyez être le maitre qui se la joue à l’apprenti-sorcier et qui aimerait que ses lubies soient réalisées. Cette attitude n’est que la projection de l’égo qui aimerait prendre le pouvoir et en imposer à tout le monde, y compris à son monde intérieur. Cette attitude est innée pour tout individu qui vit en 3D, car c’est le piège même, l’examen qu’il nous faut passer pour ascensionner.

Vous pouvez donc en déduire avec justesse que vous êtes donc bien l’auteur de tous vos malheurs ainsi que de tous vos bonheurs, de votre bonne ou mauvaise santé, et de toutes les incarnations vécues. En effet, pas un seul individu-entité n’a pu vous faire quelque chose sans votre autorisation préalable, car telle est la loi de l’UN, qui est celle du respect total afin d’être en état d’unité.

C’est la stricte vérité, alors pensez un peu combien notre ADN est surprotégé contre toutes les tentatives de modification faites par l’égo. Hé oui, cette corruption est impossible. Même si physiquement vous arrivez avec la science à modifier l’ADN physique (les 2 premiers brins), vous ne pourrez accéder aux autres étages. Ce n’est donc pas en bidouillant parmi les 3 malheureux pour cent que les scientifiques pourront améliorer ce qui EST.

C’est de l’illusion pure, tout en sachant que toutes les tentatives qui ont été effectuées ont toutes foiré sans exception. Citez-moi une seule réussite qui ait été viable dans le temps et sans effet secondaire. Vous n’en trouverez aucune; mais, par contre, elles ont toutes mené à des atrocités “diaboliques”. Alors, où est le diable ? Certainement pas dehors, sauf quand on parle de pharmacie…

En résumé, on ne peut modifier aucun rouage de la montre de l’UN sans aboutir inévitablement à l’arrêt de la montre elle-même. Pourtant, Dieu sait combien nous avons subi d’attaques bactériologiques et virales (vaccins,…), chimiques (la bouffe, la pollution, les médicaments,…), rayonnantes (radio-activité, rayons X, wifi, tél portable, antenne radio,…) et contraignantes (les infos, les religions, les enseignements, l’éducation,…).

Et avec tout ça, on s’étonne d’avoir le cancer, des maladies “rares”, et toutes les saloperies pas possibles, et pourtant nous sommes toujours en vie physiquement parlant. C’est dire combien notre ADN est surprotégé contre toutes les conneries corruptives de l’égo. La rouille de 3D ne peut modifier le fonctionnement parfait de notre ADN, il ne peut que le ralentir et, si tout va mal et se voit dans l’impasse, alors le suicide (qui fait de la boucherie) semble parfaitement normal.

Hé oui, même en biologie, les scientifiques ont découvert que des cellules se suicidaient afin que l’ensemble puisse survivre. Cela s’appelle l’apoptose. C’est donc en chacun de nous à l’image du père ou de la mère qui donnera sa vie pour sauver son enfant. C’est le mode auto-destruction fatal que l’on peut utiliser aussi bien positivement (sauver une vie) que négativement (en faire crever un max).

L’ADN n’est donc pas un truc que l’on peut bricoler, parce qu’en fait, c’est le moteur quantique de l’UN en action. Aussi quand on dit que le Créateur, l’UN ou Dieu, est en nous, je vous garantis que c’est la stricte vérité. Seulement avant, cela n’était qu’une croyance sans fondement; mais maintenant, au 21ème siècle, vous connaissez son nom et on l’appelle l’ADN.

Il est partout dans ce qui est “vivant”, car il est en fait la Création en mouvement elle-même. Alors, maintenant que vous le savez, qu’allez-vous faire pour en tirer avantage avec plus d’efficacité ? « Comment ça en tirer avantage ? Je ne veux pas que mon égo vienne y mettre son bordel !!! » Et pourtant vous le faites, car le principe même de l’ascension n’est que la capacité à redécouvrir ce que vous êtes véritablement, soit l’UN incarné avec le moteur quantique de la Création à l’intérieur du cœur de chaque cellule qui vous compose.

En effet, l’ADN attend nos ordres afin de les exécuter parfaitement, mais pour cela, il faut apprendre à communiquer avec lui. Vous comprenez que ce n’est pas avec les parasites du mental et de ses piaffements qu’il va pouvoir vraiment discerner votre véritable intention. Non, c’est dans la paix intérieure, dans le calme intérieur, dans votre centritude, que vous pourrez alors parler calmement avec respect et amour véritable, car c’est la langage de l’UN, le langage universel.

Ceci n’est possible que lorsque le degré de respect et d’amour envers vous-même atteint un certain seuil vibratoire. Il faut donc lâcher les lourdeurs, les ralentisseurs en tous genres qui affectent tous vos corps ou chakras. J’en ai déjà parlé un peu au-dessus (du médicament au religieux). De toute façon, même si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je vous dis, cela n’est pas grave, car vous ne faites, en plein respect avec votre unicité, que ce que vous voulez vivre.

Il est donc inutile de laisser des commentaires virulents, agressifs et/ou corrosifs, parce que ce que vous pensez ne concerne que vous, que votre égo et, au final, que votre vibration. Aussi, pour éviter que cela se propage, tous les commentaires de ce blog sont passés à la moulinette de l’égo par quelqu’un d’autre que moi. En effet, pourquoi me ferais-je irradier quand on sait qu’il est préférable d’éviter les vibrations denses quand on veut s’alléger.

Ainsi, je ne compte plus ceux qui veulent sauver mon âme, qui veulent m’exorciser, sans compter ceux qui disent qu’il faut que j’apprenne à méditer pour découvrir les voyages astraux. Je ne parle pas non plus de tous ceux qui s’offusquent de mon ignorance du divin, car eux, ils savent !!! Ils pensent partage, mais en fait, ils ne réalisent pas ce qu’ils veulent partager. Ils n’osent prendre un peu de recul et découvrir combien ils sont menés par leur égo, par leurs croyances, par leur supériorité…

Je rappelle tout ceci juste pour vous faire sentir que derrière la bonne intention de partager ses désaccords (hé oui, il faut quand même de l’énergie pour laisser un commentaire souvent fait avec un pseudo olé-olé), en fait on ne fait qu’exprimer avec quoi on coince avec nous-même. Alors, faites comme beaucoup : écrivez le commentaire et ne l’envoyez pas, car ce message est pour vous. Il est le miroir de ce que vous avez à travailler tout simplement.

Vous voyez en quoi cela est inutile que je reçoive tout ça. Par contre, quand c’est de la gratitude, faites-le car c’est un message d’amour, un message de vibrations bienfaisantes qui non seulement vous fait du bien en l’exprimant mais fait aussi du bien à l’ensemble des lecteurs du blog. Rappelez-vous que l’on ne peut que partager ce qui fait grandir avec les autres et qu’il est préférable de bosser et de garder pour soi ce qui nous dérange, sauf si une personne vous le demande .

Par cette attitude, votre ADN saura que votre degré de conscience a évolué et vous verrez alors son cadran s’allumer afin que vous puissiez mieux lire votre heure intérieure. L’ADN sait qui vous êtes, car il est ce que vous êtes. En effet, sa 6ème couche est celle de votre Soi Supérieur. Il est donc complètement au jus et en connivence avec votre double.

De plus, il connait votre leçon de vie, votre contrat dans cette incarnation qui se trouve dans la seconde couche, qui elle-même a de très profondes connexions avec la 8ème couche qui est celle de votre karma et de l’ensemble de toutes vos vies antérieures. Oui, votre ADN est la plus grande de toutes les bibliothèques de la Création, car il est l’UN en action dans l’une de ses subdivisions, comme une feuille l’est pour l’arbre.

Votre ADN est le prolongement de l’UN tout en étant unique dans son comportement, et donc dans sa vibration intérieure. Le phénomène de l’ascension consiste donc à finalement s’affranchir des réincarnations en restant toujours accroché à l’arbre, quelle que soit la saison. Ainsi passer en 5D, c’est passer dans un monde où il n’y a plus de saisons tout simplement.

Par votre accès à votre ADN, vous retrouverez l’immortalité du corps, car je vous rappelle que nous sommes déjà immortels au niveau de l’esprit (zone 3 – Le lémurien – Le créateur – le féminin-masculin), lui-même alimenté par l’essence (zone 4 – le Divin – le féminin-féminin). C’est donc en quittant la zone 1 (le disque de la Terre, celle de la dualité – le masculin-masculin) pour aller dans le disque central (en masculin-féminin soit l’humain ou le Soi Supérieur) que nous pourrons vivre la non-mort.

En effet, si notre véhicule après quelques milliers d’années (et pouvant dépasser les 500.000 ans quand on est intraterrestre) vient à montrer des signes de faiblesse, il nous suffira de recréer un véhicule (un clone tout neuf) et d’y transférer notre conscience tout simplement. C’est grâce à cela que la notion de vie et de mort n’existe plus dès que l’on passe en 5D. Cette notion de mort que nous connaissons (avec les chagrins associés) n’est valable qu’en 3D-4D seulement.

Une plante ne se pose pas la question et les animaux non plus. Ils ne font qu’avoir un programme de survie qui à un moment “t” se met en marche s’il y en a un qui vous court au derrière pour vous bouffer. Mais finalement, tous les animaux sont d’accord avec le principe et n’érigent aucun monument religieux pour pleurer et se rappeler. Au mieux, comme pour les éléphants, ils aiment bien aller se regrouper avant de partir, mais c’est seulement valable quand ils meurent de vieillesse.

Bref, maintenant que vous êtes au courant que c’est votre ADN qui est l’incarnation de l’UN en vous et qu’il possède toutes les informations vous concernant, il a toute autorité à enclencher les programmes d’activation de la conscience. Alors, aimez-vous vous-même autant que vous pouvez en vous montrant respect et non pas rejet.

Votre ADN n’a aucun jugement de valeur et c’est la raison pour laquelle il est important d’accepter toutes les parties qui vous composent, car, en les acceptant totalement, vous ne faites que vous reconnecter avec votre ADN. Vous ne faites que recâbler ce qui a été coupé et séparé par une dualité incomprise.

C’est en cela qu’en coupant les liens de ce qui vous affecte, vous ne faites que vous reconnecter au sentiment unitaire qui est le pilier central de l’UN. Faire Un avec vous-même, c’est faire Un avec la totalité de ce qui fait que vous êtes unique. Comprenez maintenant que votre ADN sait exactement tout ce qui se passe en vous, à chaque milliseconde, instantanément et partout à la fois. Il est le véritable ordinateur cosmique et divin.

Ne lui vouez aucun culte, mais adressez-vous à lui avec respect, car il est en permanence à votre écoute. Il est l’UN dans sa totalité et sa puissance est sans égale pour cocréer avec sagesse et responsabilité. En comprenant cela et en le mettant en œuvre à chaque instant, vous marcherez vraiment sur votre chemin intérieur, dans votre légende personnelle.

Ne regardez donc plus dehors, à l’extérieur, car celui qui peut vraiment vous aider est là, dedans, à l’écoute de vos ordres, de vos souhaits, car vous êtes l’UN en action. Vous êtes ce qu’il y a de plus sacré au monde et c’est pour cela qu’il ne faut plus prendre la vie de quiconque sans son accord. Le respect de la vie est donc la clé de voûte de cet ensemble incroyable.

Sans respect, il ne peut y avoir harmonie. Et sans harmonie il ne peut y avoir unité. Et sans Unité, il ne peut y avoir une fréquence d’amour capable de débloquer l’accès à notre ordinateur intérieur que nous nommons la conscience de l’UN. Tout se tient, mais il faut commencer par un bout et c’est celui là : aime-toi toi-même et le reste te sera donné de surcroit.

Laurent DUREAU

PS : C’est fou de voir combien de trucs je dois aborder avant de jouer à l’explication des couches de l’ADN. Mais bon, cela se fera dès le prochain article…

Article suivant : La Zone de l’Ancrage de l’ADN
Article précédent : La nature exacte de l’ADN et ses 4 étages

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 6 novembre 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 1er novembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/prelude-au-dissequement-de-ladn/

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. françoise68

    Merci Laurent , merci
    je n’ai pas trouvé de smille (?) représentant l’état de reconnaissance que je vis en ce moment précis… je sais que tu comprendras.

  2. Nicole.A

    Cher Laurent,

    La joie explose en moi, par la reconnaissance de mon ADN.
    Merci. Un nouveau ressenti et une nouvelle vibration sont en train d’éclore en moi, partout.

  3. anne

    Merci. Les pièces du puzzle sont toujours plus rassemblées et la vue d’ensemble devient toujours plus claire.

    Anne 😈

  4. Eledrie

    Haha 😈 Alleluya, amen. Qu’est-ce qu’on a de la chance d’être là quand même..même si on en chie un peu en ce moment dans nos p’tits vehicules ❗
    De Laurent barre je dirais même.
    Merci pour les balises !

Les commentaires sont désactivés.

«

»