«

»

Imprimer ceci Article

La Lune, ses secrets et ses effets …

 luneLa lune a toujours inspiré, tant les poètes que les auteurs d’épouvante, car les hommes sentent que cet astre a un puissant conditionnement sur eux. Ils ne savent pas comment, mais ils le savent !

D’un côté, les scientifiques réfutent l’action des étoiles tout en reconnaissant les effets lunaires sur l’humanité. Les chiffres des urgences, des hospitalisations et de la criminalité ne laissent aucun doute, y compris celles des marées de l’océan. Alors physiquement parlant, où se plantent-ils ?

D’abord, la Lune n’est pas tout à fait un astre mort qui tourne basiquement comme un satellite autour de notre Terre. Elle a un rôle très précis par rapport aux formes de vie qu’il y a sur, et sous Terre.

Elle remplit de nombreuses fonctions grâce à l’étagement et à la disposition des grilles entourant la Terre à plusieurs niveaux. Je vais faire simple pour vous expliquer tout cela.

Je vais donc affirmer certaines choses qui vous dérangeront peut-être, car vous n’étiez pas au courant ou pire, vous en aviez une idée totalement différente. Et ce n’est pas ici dans cet article que je vais lever tous les voiles…. A chaque article sa petite dose !

Tout d’abord, regardons les “anomalies” qui ne chagrinent personne tant celles-là nous paraissent normales :
1 – La Lune nous montre toujours la même face
2 – La Lumière projetée sur Terre est blanche, sauf cas particulier
3 – La Lune influence différemment selon ses quartiers

Pour un scientifique normal, le point 1 s’explique avec des équations pas possibles où le commun des mortels est paumé. Mais si vous leur demandez le pourquoi, ça ils ne le savent pas. Ils ne peuvent dire que le comment !

Le point 2 est carrément passé sous silence, alors que tout astronome reconnait les planètes du système solaire grâce à leur couleur jaune (celle de la lumière du soleil) parmi toutes les étoiles blanches du ciel. Alors pourquoi la Lune fait-elle exception à cette règle ?

Le point 3 est constaté dans les faits quotidiens de la Vie de tous les jours, mais absolument rien de scientifique ne peut expliquer le comment, et encore moins le pourquoi. Sauf les magiciens “noirs” ou “blancs” qui en profitent un max pour faire leurs trucs d’initiés…. !

La réponse est fort simple et d’un basique à couper le souffle. Il suffit pour cela de prendre un peu de recul, et de faire une petite analogie avec un truc dont on se sert tous les jours : un disque dur !

Pour qu’un disque dur opérationnel existe, il faut plusieurs choses sur un plan physique, sur un plan électrique et sur un plan logiciel. Abordons donc les 3 plans, et nous ferons ensuite l’analogie de fonctionnement avec la Lune.

A – Le plan physique
Il faut un ordinateur (micro-processeur, mémoire et connecteurs) ainsi qu’un disque dur comprenant un moteur faisant tourner des plateaux qui seront lus-écrits par une tête de lecture.

B – Le plan électrique
Il faut que l’ordi soit allumé afin de pouvoir envoyer et recevoir des données vers le disque dur, qui lui aussi doit être alimenté afin que les plateaux tournent, et que la tête de lecture puisse se déplacer parallèlement à ceux-ci.

C – Le plan logiciel
Le système d’exploitation gère les entrées-sorties selon un protocole précis grâce à un formatage des données, mais aussi de l’emplacement où seront stockées les informations sur le disque dur (partionnement, secteurs, etc.).

Si tout se passe bien, si vous avez un ordinateur (A) et que vous l’allumez (B), le système d’exploitation se lance (C) pour vous donner ensuite la main. Après, vous pourrez l’utiliser selon vos désirs (normalement).

Bien, voyons donc cela sous un autre angle.

A – le plan physique
L’ordinateur c’est le soleil, le disque dur c’est la Terre. Le plateau d’enregistrement c’est la croute terrestre qui tourne autour d’un moteur selon le principe du rotor-stator, et la tête de lecture-écriture est la Lune !

Cela expliquera complètement le point 1 qui fait que nous voyons toujours la même face de la Lune. A-t-on déjà vu des têtes de lecture tourner sur elles-mêmes ?

Cette tête de lecture fait qu’à chaque rotation du disque (une journée), nous la retrouvons tous les jours, mais sous un angle différent, puisque la tête se déplace de telle sorte qu’elle doit en 28 jours avoir balayé tout le disque.

Cela explique le point 3 mais aussi le 2 (lumière blanche et non pas jaune). En effet, une tête de lecture grâce à des variations de courants électriques va écrire magnétiquement sur le disque.

C’est donc une lumière “polarisée”. Nous en voyons le côté électrique (lumière blanche) avec les yeux, mais nous ressentons son effet magnétiquement dans notre coeur.

Cette influence sera directement proportionnelle au point 3 qui, à cause du balayage effectué en 28 jours, provoquera des variations régulières appelées lune montante et lune descendante.

B – Le plan électrique
La machine du système solaire étant alimentée par la technologie du Sans Nom, nous n’avons pas à nous préoccuper de la facture, et donc de la coupure inopinée du courant.

C – Le plan logiciel
Là aussi, le système d’exploitation est totalement sous maîtrise de notre Père-Mère Hélios et Vesta qui coordonnent les quatre grandes forces primordiales en accord avec les 3 grilles de la Création.

Un petit article à venir vous en dira plus long, mais restons sur notre sujet principal. Notre Soleil est l’ordinateur du système solaire où chaque planète n’est qu’un périphérique spécifique type disque dur.

Dit autrement, notre âme n’est qu’un paquet d’informations visitant les différents disques durs selon les nécessités évolutives du programme lui-même. Je sais, ça peut chagriner certains d’entre vous, mais c’est tout bêtement cela !

En résumé, la Lune est une tête de lecture-écriture qui obéit aux commandes du Soleil. C’est donc, en soi, une sorte d’astre artificiel qui nous programme. Et nous ne pouvons pas y échapper !

Elle écrit dans notre champ magnétique pour nous faire vivre des choses. Je vais en parler plus loin, car le cycle lune montante ou lune descendante n’a pas le même impact sur nous et nos capacités.

Autre information (j’en profite) est que chaque nouvelle naissance correspond à un nouveau fichier qui vient s’inscrire sur le disque dur Urantia, alors que chaque décès correspond à un retour à l’ordinateur pour analyse.

Dit autrement, notre âme est un fichier d’informations qui se fera plus ou moins maltraiter par tous les virus trainant sur le disque dur. A ce titre, il se sentira vivant grâce aux multiples réécritures de ce qu’il est pendant l’utilisation du programme Urantien.

Notre Étincelle de vie porte le programme véritable, tandis que l’âme enregistrera tous les couacs lors des déplacements du fichier ou de l’utilisation de celui-ci dans le programme “humanité” qui se déroule sur Urantia.

Voyez que c’est simple : Votre vie n’est que l’expérimentation d’un fichier à travers un programme. Quand le fichier “claque”, cela veut dire qu’il a perdu son intégrité physique (et donc logicielle) et qu’il est bon pour être rapatrié dans l’ordinateur central pour analyse des défaillances… et des bonnes choses.

Puis, plus tard, avec débogage à l’appui, il repartira dans une version allégée, prêt à se frotter à de multiples nouvelles utilisations selon les maladies et expérimentations en cours sur le disque dur.

A ce titre, il est important de savoir, et de comprendre, que tous les jours, en fonction de la position de la Lune, nous sommes considérablement influencés. Forcément, ceux qui baignent en pleine ignorance jureront que chaque jour ils sont identiques….

Il y a donc une respiration entre le soleil et nous, et c’est la Lune qui en est la principale actrice. En effet, grâce à son côté magnétique de l’écriture-lecture, elle va faire respirer le disque dur énergétiquement.

La compression magnétique sera grande quand la Lune sera à son maximum (pleine Lune et Lune noire appelée Nouvelle Lune pour ceux qui ont peur de la magie noire…).

Comme dans tout cycle, nous allons retrouver nos inévitables 4 phases correspondant aux quatre polarités (yin-féminin, yin-masculin, yang-masculin et yang-féminin). Ces 4 phases correspondent aux 4 phases de la Lune retenues précisément par les astrologues….

Le même quartier de lune sera différent en polarité s’il est en lune montante ou en lune descendante. Alors d’après vous, maintenant que vous savez que les 4 phases de la lune sont de polarités différentes, seriez-vous capable de dire quand vous serez plus propice à la programmation masculine et à celle féminine ?

Qui plus est, pensez-vous que cela soit identique pour les hommes et pour les femmes ? Quand pensez-vous être la plus amoureuse, mesdames, et quand pensez-vous avoir les idées plus claires ? Idem pour vous messieurs ?

Exceptionnellement, je ne vais pas vous donner les réponses maintenant, car il faut bien que vous arriviez à décoder votre chimie intérieure qui est commandée par la Lune. Soyez logique et regardez sous l’angle compression ou dilatation.

En effet, un champ magnétique se dilate pour être inscrit, et il se sent comprimé quand il est inscrit. Ressentez quand votre mental est comprimé-dilaté au même titre que vos sentiments-émotions.

Si les soirs de pleine lune sont sujets à beaucoup d’accidents et de débordements criminels autant que sentimentaux, c’est bien parce que nous sommes dilatés et comprimés dans nos polarités mentales et sentimentales….

Pour plus d’infos, regardez quelle lune aiment bien les initiés de la magie noire et ceux de la blanche. Voyez quelle lune programme votre mental tandis que l’autre programme votre cœur….

Bon, je vous souhaite une bonne découverte, et au mieux un sujet pourra être ouvert sur le forum pour comparer vos expériences et déductions selon vos polarités respectives.

Bref, maintenant que vous avez compris que la Lune est une tête d’écriture, je vais vous donner une autre info plus physique concernant le « comment cela se passe » afin que vous compreniez que vous êtes là pour expérimenter…

Lune-1 Voici une petite coupe schématique de la Terre avec les 3 grilles primordiales nécessaires à la Vie.

La grille cristalline est collée au noyau d’Urantia, car c’est elle qui maintient le cœur de notre planète.

Puis il y a l’écorce terrestre (ou croûte) qui tourne autour du noyau. Entre les deux c’est vide, car effectivement la Terre est creuse.

La vie biologique est donc possible à l’intérieur de la croûte (les intra-terrestres) et à l’extérieur, c’est-à-dire nous, parce qu’elle est comprise entre la grille atomique et la grille solaire. Tout ce qui est à l’extérieur de la grille solaire sera considéré comme extraterrestre…

La grille solaire (souvent appelée grille magnétique – le pôle féminin – les émotions) se fait déformer par le passage de la lune qui est polarisée par rapport à la grille atomique (l’atome – l’esprit – le pôle masculin).

Donc quand la Lune est pleine, elle tire vers le haut la grille solaire et crée ainsi une dilatation de l’espace entre les deux grilles. C’est la phase inspiration de la terre à cet endroit là, car les deux polarités se complètent.

La phase expiration se fait au moment de la lune noire, car étant de polarité masculine (yang-masculin) la grille solaire magnétique Yin se fait comprimer et donc écrire.

Dit autrement à la pleine lune on secoue le tapis, et à la lune noire on l’aplatit bien. Tout ceci devient “lumineux » lorsque l’on regarde le tableau suivant :

Lune-2En voilà un bon récapitulatif, ne trouvez-vous pas?

Comme vous pouvez le penser, c’est fou comme on ressemble à un bout de fichiers qui se débat parmi des tas de bouts de fichier dans un programme qui semble nous dépasser un peu !

Ainsi, chaque jour, chaque minute, n’est que l’historique des interactions entre des bouts de fichiers qui se font écrire dessus selon l’intention d’un être qui nous regarde gentiment à travers l’écran de la Vie.

Que nous le voulions ou non (consciemment), la lune nous influence au-delà de tous les trucs minimalistes de nos fameux scientifiques qui officiellement s’acharnent à trouver des champs magnétiques suffisamment forts pour être crédibles !

On comprend pourquoi ils dénient que les autres planètes du système solaire nous influencent, parce qu’ils s’acharnent à mesurer du magnétique alors que c’est la réflexion neutronique (grille atomique) qui est concernée !

Bref, pour l’instant, et pour cet article, je vais m’arrêter là sinon le mal de crâne va vous guetter autant qu’un virus quelconque qui va vous bousculer les data intérieures.

La suite au prochain article où je vais aborder la relation entre les grilles, votre ADN, les quatre forces primordiales et les 4 éléments qui humblement nous constituent.

Bref, la classe va continuer pour ceux et celles qui voudront comprendre que le monde d’aujourd’hui n’est qu’un monde holographique total. En clair, une illusion que l’on tient pour vraie tout le temps que l’on ne connait pas autre chose…

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 10 septembre 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 4 août 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/la-lune-ses-secrets-et-ses-effets/

1 commentaire

  1. Gys

    Coucou Laurent d’Amour,

    Il manque une donnée dans ton article:
    Une lune croissante n’est pas forcément montante, elle peut être descendante.
    Ce qui permet, avec cette diversité de son impact, que  » la tête de lecture » n’ imprime ou lit, jamais deux jours de façon identique, en plus.

    Bisousenmusiquedesétoiles.Gys

Les commentaires sont désactivés.

«

»