«

»

Imprimer ce Article

Histoire d’une évolution incontournable…

incontournableIl ne se savait pas vraiment être un marcheur sur la voie. Il croyait seulement que c’était dans l’ordre des choses. Il pensait que tout le monde faisait de même, et de la hauteur de son adolescence il décida de voler de ses propres ailes. En effet, il avait découvert que ses parents, sa famille, ses proches étaient en fait ceux qui avaient planté le décor de sa propre vie.

Cela semblait normal, évident, car tout le monde faisait ainsi cependant, il sentait en lui la nécessité d’aller voir plus loin. Était-ce par curiosité ? Probablement, car une petite voix lui disait intérieurement de le faire, et ainsi de dépasser le conditionnement qu’il avait reçu.

Il n’avait vraiment aucune idée de ce qu’il fallait faire pour cela, et surtout dans quelle direction aller. Il décida donc d’écouter ses intuitions et aussi ces impulsions qui venaient d’où on ne sait où. Cela n’était pas facile, car il remarqua assez vite que celles-ci étaient souvent contrecarrées par des tas de règles établies par le bon sens de la communauté au sein de laquelle il vivait.

Il se rendit compte alors de l’évidente nécessité de quitter sa communauté afin d’aller voir ce qui se passait dans d’autres communautés parlant une autre langue et vivant sur d’autres territoires, d’autres continents. C’est ainsi que commença sa quête et qu’il compris la notion de pèlerinage. Il comprit que partir sur les routes, c’était surtout rompre avec la notion de sécurité et de confort.

Il comprit qu’à chaque fois qu’il prendrait sa valise, il lui faudrait abandonner une partie de lui-même, ainsi qu’une partie des vérités qui l’avaient aidé à se construire. Il découvrit que la route était d’autant plus facile qu’il voyageait léger. Il comprit que les liens qui unissaient les personnes étaient forcément des liens éphémères, surtout quand ils s’étaient construits sur des conventions, des agréments afin que chacun puisse y trouver à combler un manque.

Il découvrit au fil du temps que l’amour dont tout le monde rêvait n’était qu’une chimère, qu’une illusion rarement vécue dans la chair. Certes, quelques fois de grands moments firent frissonner son corps, son cœur et sa tête parfois. Et comme toute chose, c’était toujours temporaire, éphémère et majoritairement implanifiable.

Il pouvait projeter autant qu’il voulait, mais globalement autant le fil directeur semblait être conservé, autant les évènements vécus ressemblaient peu à ce qu’il avait effectivement vécu. Ainsi au fil du temps, le marcheur découvrit qu’il vivait comme dans un monde de rêve, un monde virtuel où tout n’était que projection, que visionnage d’images classiques enseignées par les différentes institutions.

Il y eut bien sûr les institutions classiques avec leurs règles de bonnes conduites. Les règles permettant à la communauté d’exister, et la sienne lui avait résumé tout cela en 3 mots : liberté, égalité et fraternité. Elles étaient mêmes associées à des couleurs : le bleu, le blanc et le rouge.

Le bleu, c’était la couleur du Ciel, la couleur du mental, la couleur de la liberté de penser, la couleur de celui qui fait sa vie grâce au pouvoir de son égo. Mais la vie lui fit découvrir qu’en fait, tout le monde pensait la même chose et que si vous disiez autre chose, alors tout le monde se dressait contre vous. En fait, le marcheur découvrit qu’il n’avait aucune liberté à part là où c’était permis et donc, en vérité, une liberté falsifiée, illusoire, et surtout menant à l’endormissement.

Puis, il y avait le blanc, la couleur de l’égalité disant que tous les hommes sont UN, Unis, car étant la somme de toutes les couleurs. C’était beau, c’était grandiose, c’était pur mais là encore, la vie démontra qu’il y avait des blancs différents. Il y avait celle des riches, celle des pauvres, celle des immigrés, celle des rejetés, celle des instruits, celle des diplômés, celle des religions. Dit autrement, il y avait au final beaucoup de sortes de blancs… au même titre qu’il y a des sortes de pureté.

Aussi, autant la couleur rouge, celle de la couleur du sang, celle qui va au-delà des différences raciales semblait exprimer la fraternité, le lien ultime de ce qui unissait les hommes, les humains, la seule fraternité vécue était justement celle de faire couler le sang. En clair, la fraternité n’était en résumé qu’une histoire de clan. L’histoire humaine ne pouvait alors être que combats et affrontements au nom de l’amour…

Le marcheur découvrit qu’à travers de nobles idéaux, il se cachait en fait toute la misère du monde. Le bleu, la liberté, n’était qu’une vue de l’esprit dominé par l’égo. Le blanc, l’égalité, n’était qu’une vue de la pureté totalement falsifiée. Chacun pensant être plus blanc que l’autre, purifier son âme devint une course sans destination précise. Puis, le rouge, la force du corps, la force de l’Agartha, la force de la fraternité n’était en fait qu’effusion de sang pour cause de la défense d’un clan…

Derrière tous ces mensonges montés en objectifs vertueux, le marcheur comprit que l’Esprit (la liberté factice du mental-égo) était un bourreau pour l’Âme située dans le Cœur (la pureté recherchée par un cœur-égo), qui elle-même faisait endurer au corps la notion même de l’égo qui est la survie dans sa plus grande barbarie.

Ainsi autant la fraternité idéalement est projetée, désirée et voulue, autant c’est d’abord étriper tous ceux qui ne sont pas en accord avec tes règles de clan. Ensuite l’égalité semble idéalement être la vision de la pureté de l’Âme afin d’approcher Dieu, d’approcher le Divin, autant dans les faits elle n’est que corruption, sombritude et déchéance.

Puis au final, autant la liberté semble être idéalement le rêve ultime, autant dans les faits elle n’est que servitude pour cause de normalité. Ainsi, les moutons, les normalisés, iront en guerre, feront de la boucherie pour purifier l’humanité des impurs, tout en clamant que c’est pour sauver la liberté…

Dit autrement, le marcheur découvrit que tous les idéaux mis en avant part les institutions publiques n’étaient qu’une déclinaisons des règles religieuses. Les premières s’adressent au mental, tandis que les secondes passent par le cœur, mais au final elles ne travaillent que pour l’égo et uniquement l’égo.

Ainsi, par la force des choses, le marcheur vint à prendre du recul par rapport à ces vérités rabâchées, car elles n’étaient que des illusions portant en elles des vérités fondamentales mais étant mises en application d’une manière totalement opposée. Ainsi le marcheur comprit assez vite qu’il était inutile de défendre quoi que ce soit en dehors de lui, car cela ne pouvait amener que destruction, malheurs et souffrances.

Il s’attacha donc à regarder en son intérieur et à observer ce qui s’y passait réellement. En effet, il avait découvert qu’il était la source même de tout ce qui lui arrivait. Il avait découvert que sa vision de la vie était directement reliée à ses croyances, à ses convictions, et surtout à ses attentes et états d’être. Dit autrement, il était à l’origine de son monde immédiat, mais aussi partie prenante au niveau supérieur que l’on appelle l’humanité.

Ainsi chemin faisant, il travailla sur lui-même, et toute aide à cet effet lui était agréable. Il passa de maître en maître, participa à de nombreux stages, essaya des tonnes de méditations pour au final découvrir que plus personne n’était véritablement à ses côtés. Il découvrit que sa quête, sa recherche concernant sa véritable nature, l’avait progressivement éloigné du monde. Il était devenu un solitaire, non par volonté de vouloir s’isoler du monde  et de se retirer dans une grotte paumée ou dans un quelconque ashram pour vivre sa vérité.

Il découvrit que cette solitude tant redoutée par les moutons n’en était pas une, car un compagnon en lui-même avait toujours été là. Il l’appela sa petite voix, tandis que d’autres parleront de leur ange gardien. Bref, qu’importe le mot placé dessus, il se savait en sécurité avec elle, car il-elle avait toujours été présente dans ces moments difficiles où il faut regarder la vérité en face.

C’est alors qu’une lassitude d’être en ce monde, en ce bac à sable, lui donnait l’envie de mourir, de partir ailleurs pour poursuivre son cheminement. Seulement voilà, à chaque fois qu’il était prêt à sortir de son corps dont il avait pris grand soin,  il reçut une réponse négative. Pourtant, malgré ces refus systématiques, il continua à écouter sa petite voix, car il savait que sa mission sur terre n’était pas terminée.

En effet, il savait que pendant tout ce temps qu’il avait marché seul à la découverte de lui même, à la découvertes de ses peurs, de ses angoisses, il n’avait pas vraiment pu agir à l’extérieur pour aider ses frères et sœurs. En clair, il avait été égoïste, car son regard avait été continuellement porté vers l’intérieur et non l’extérieur.

Ainsi, un jour, il vit combien son environnement extérieur fut progressivement annihilé. Il perdit femme (qui mourut), emploi (qui mourut aussi), enfants (qui partirent faire leur vie) et quasiment tous ses biens matériels (saisis par les huissiers). C’est alors qu’il comprit qu’on le faisait sortir d’un monde afin de pénétrer dans un autre monde. Il n’avait aucune idée de là où il fallait aller, alors il s’en remit entièrement à sa petite voix, car il savait qu’elle était la seule à être la clé de son avenir.

C’est ainsi que le marcheur abandonna son bâton de pèlerin et se retrouva mis au parking du développement personnel. Il commença donc à ouvrir une petite friterie sur le bord de la route. Il avait pour toit un simple parasol pour le protéger de la pluie. En cela, je veux dire qu’il maitrisait son émotionnel, ainsi il put résister au vent de l’incertain, aux gelées du doute, à la neige et aux blizzards de l’inconnu.

Il y avait alors peu de marcheurs, et donc peu de clients potentiels pour ses quelques frites (ses délires) présentées sur une feuille de journal (son blog). il vécu donc comme un sans-abri sur le bord de la route de la vie. Il ne se posa pas de question sur l’utilité de mettre des frites à disposition, bien que ses envies d’envoyer tout balader étaient régulières. Mais, à chaque fois qu’il allait lâcher, il se présentait toujours quelques pèlerins pour lui dire que ses frites étaient bonnes.

Puis, au fil des années, il passa du parasol à la cabane en tôles ondulées, pour finalement réussir à avoir une friterie digne d’une construction acceptable car restée simple. Aidé par la toute première cliente qui venait régulièrement (Brigitte), d’autres personnes vinrent se joindre à lui. C’est ainsi que l’équipe au sol se constitua. Chacun connaissait sa tâche dans l’organisation.

Le chef était aux fourneaux afin de concocter des platées de frites (donnant de la frite), tandis que Brigitte s’occupait de la logistique matérielle. Vint ensuite Sylvie pour appuyer principalement Brigitte dans sa tâche, et enfin la toute dernière serveuse spécialisée dans l’infographie grâce à ses dessins et vidéos. Bref, la petite friterie devint un véritable restaurant mais à ciel ouvert et sans véritable prétention.

Il faut dire qu’elle avait des avantages pour les marcheurs sur la voie. Le parking était grand et suffisamment aménagé afin de s’y retrouver assez facilement (l’ergonomie des blogs). Les menus étaient longs comme le bras au point de ne plus pouvoir choisir, mais plus encore, tout était gratuit. Seule une petite boite sur le bord du comptoir (la page équipe au sol) était là pour les marcheurs désirant laisser un pourboire.

Vous pouvez imaginer que cela était maigrichon, au point que le cuistot dormait par terre entre la friteuse et le téléphone. En effet, vivant dans une atmosphère proche du monastique, il devait toujours être disponible lorsque le téléphone sonnait pour lui dire quelle allait être la prochaine frite. Il n’y avait ni jour, ni heures, prédéfinis. C’était comme les fax, ça pouvait tomber n’importe quand.

Docile et obéissant comme un toutou bien dressé, il poursuivit son service avec humilité mais surtout constance. Il faut dire qu’à côté, il y avait des petits plus qu’il appréciait. En effet, étant au contact de milliers de marcheurs sur la voie, il put observer combien étaient leurs problèmes, combien ils étaient désorientés face à leurs multiples interrogations. C’est ainsi qu’au fil du temps, il put leur refiler quelques tuyaux au bord du comptoir.

Fort de cela, il comprit que sa mission était de donner des clés de compréhension et des astuces pour éviter les ampoules aux pieds, les coups de soleil et bien d‘autres choses que tout marcheur abordera tôt ou tard. Puis, les années passèrent et le parking semblait prendre des dimensions incroyables. Au début, il y eut quelques personnes puis des dizaines. Puis cela passa à la centaine, puis se comptât ensuite en milliers.

Dit autrement, du petit parasol on était passé à l’usine, et le contact avec chaque marcheur devint impossible. Ainsi le maître friteur ne put rencontrer et discuter individuellement avec chacun de ses invités. Tout cela allait bon train, mais le cuistot ainsi que son équipe rapprochée savaient et pressentaient qu’un nouveau programme allait être mis en route, car de nombreux éléments aussi bien intérieurs qu’extérieurs confirmaient que quelque chose était dans les tuyaux.

Le cuistot, décrochant comme d’habitude le téléphone-fax, reçut l’ordre de faire passer un message sur ses haut-parleurs afin d’indiquer aux nombreux marcheurs en pleine dégustation qu’une nouvelle formule de frites allait être délivrée. En effet, la méthode de cuire en plongeant les frites dans l’huile (toujours utilisée jusqu’à maintenant) allait être remplacée par une cuisson où l’huile allait être projetée sur les frites…

C’est alors que survint une réaction surprenante des invités-dégustateurs. Certains et certaines se levèrent et crièrent haut et fort que cela était une manœuvre des forces de l’ombre, et que forcément il était de mèche avec eux. Les commentaires explosèrent, et forcément certaines personnes trouvèrent normal de fonder un groupement pour défendre la frite à huile bien grasse. Dit autrement, au nom de la tradition, une résistance naquit avec, forcément, toutes les armes d’une bonne 3D dualitaire.

On accusa donc le cuistot de toutes les manœuvres issues des forces de l’ombre. On l’accusa de manipulation, de corruption en prenant des fausses identités, et la moindre réponse qu’il faisait était forcément de la justification prouvant ainsi sa culpabilité. Cela ne fit qu’amplifier le mouvement de révolte, et le pauvre cuistot comprit que fermer sa gueule et rester silencieux était préférable que de se jeter dans la bataille hautement égotique. Ainsi, même son silence fut pris pour de la lâcheté.

Bref, que le cuistot fasse un truc ou pas, de toute façon il est et resterait coupable de trahison. C’était donc forcément un traitre à la solde du bas astral, car comment pourrait-il en être autrement ? Et puis, qui est-il car nous, marcheurs sur la voie spirituelle, ceux qui sont en mouvement, ceux qui sont dans l’action, ceux qui vivent la loi de l’UN, nous ne voyons qu’un sédentaire qui ne fait que causer et livrer des frites ?

Pour qui se prend-t-il ? Pour Jésus, pour le sauveur, alors qu’il nous traite comme des poules de basse-cour ? Quel est ce prétentieux dont l’égo est aussi visible que la surface de parking où forcément des “groupies”, des marcheurs et marcheuses complètement sous son emprise (les lampadaires), sont prêts à le suivre sans un iota de discernement ? Comment cela se fait-il qu’il y ait autant de cons, autant de gens ayant pour cerveau un pois chiche qu’il faut se lever et défendre les droits de tous ?

Bref, 2 semaines après l’annonce d’une nouvelle technologie, les manifestants ne relâchent pas leur colère intérieure en continuant à prendre toute la place dans les commentaires. Ils se croient chez eux, car ils sont des marcheurs sur la voie et se croient seuls investis de la véritable Lumière, de l’unique vérité. Ils sont devenus les croisés montés sur leurs grands chevaux, prêts à pourfendre qui n’est pas d’accord avec leurs croyances.

Cependant, pendant qu’ils faisaient leur barouf, l’équipe au sol fut formée à la nouvelle technologie. Cette période de silence, prise pour de la lâcheté, n’a été en fait qu’un congé nécessaire à suivre le stage que donnait le nouveau prof du Nouveau Monde. Dit autrement, on informa le cuistot qu’il pouvait reprendre son bâton de pèlerin afin d’emmener avec lui tous les invités satisfaits qui, silencieusement, ont déjà décidé de suivre la nouvelle tendance.

En clair, un nouveau blog est né, et il correspondra au nouveau chemin pris par le cuistot qui écoute toujours sa petite voix, au détriment des nombreux conseils avisés des pourfendeurs de la tradition. En cela, il faut comprendre que le blog 345D va être mis en situation d’étape, comme le furent précédemment les autres blogs.

Il ne sera donc plus alimenté par des nouvelles frites, et les commentaires seront tout simplement fermés jusqu’à temps que les pourfendeurs comprennent que le cuistot était à leur service par don de lui-même, et non une par obligation divine envers leur petite personne.

Bref, en l’espace d’un trimestre (du 12-12-12 au 12-03-13 soit “l’hiver”), j’aurai publié directement sur 345D avant sa mise en retraite définitive. Il est évident que les commentaires des derniers articles seront tout bonnement supprimés, car la négativité ne peut que faire descendre le taux vibratoire.

Je vous avertirai donc de l’adresse du nouveau blog quand j’en aurai fini de l’installation technique, et que j’aurai fait mes premiers essais avec la nouvelle friteuse. Il y a quelques temps, je vous avais prévenu dans un délire que le pont de l’UN toucherait à sa fin en termes de construction. Ce blog 345D restera donc un pont comme un autre, bien que nous n’ayons pu finir les détails.

Moi et l’équipe au sol avons pris armes et bagages pour la nouvelle aventure, alors ne vous attendez pas à continuer à recevoir des frites sur le parking 345D. Ainsi, comme le nouveau prof l’a annoncé, il va me faire une instruction en tant qu’ouvreur de chemin afin d’aider les marcheurs qui ont décidé de le suivre. Je suis donc bien au bon endroit, au bon moment et avec les bonnes personnes.

Il va sans dire que sur le nouveau blog, les commentaires séparatistes et puant l’égo à plein nez seront tout simplement non publiés. Cela ne sera pas un manque de respect pour les troubleurs de fêtes, mais plutôt un respect pour les silencieux qui en ont marre desdits trouble-fêtes. Cette fois-ci, l’harmonie et l’élévation de fréquence seront prioritaires sur tous les avis égotiques qui, par définition, ne sont là que pour foutre la merde.

Ainsi, la règle élémentaire du respect sera respectée : Si tu aimes tu te mets à table, et si tu n’aimes pas tu vas dans un autre restaurant. C’est simple et je comprends que ça peut mettre les boules quand il n’y pas d’autres restaurants ayant des menus et des frites si gustatives. La vie est choix, et j’ai pris la décision de manger des frites allégées, et donc de quitter les frites “à l’ancienne”.

La vie est progression. Pour moi, elle est de reprendre ma marche en avant, et cela me fait énormément plaisir puisque finalement ma petite voix m’a obligé à faire du sédentarisme afin d’attendre que d’autres marcheurs sur la voie puissent avoir un relais au seuil de la 4D. Maintenant qu’ils sont suffisamment nombreux et que l’an 1 de la 4D est arrivé depuis le 21-12-12, je laisse sans aucun souci ce qui appartient au passé.

Alors, je dis à tous ceux qui désirent rester dans la tradition de rester là où ils sont, car quand on est confortablement installé, je comprends que lever son cul est emmerdant. De toute façon, comme le cuistot ne délivrera plus de frites sur ce parking traditionnel, forcément ils iront bouffer ailleurs tout en ayant pour discussion de comptoir la trahison qu’ils ont subie…

C’est connu, quand on change les choses, il y aura toujours un mouvement de résistance des traditionnalistes. C’est leur droit et je le respecte, seulement moi, je ne suis pas un traditionnaliste par essence. Je suis un ouvreur de chemin, ce qui nécessite de sauter dans l’inconnu afin de découvrir ce qu’il est. A chacun son style, à chacun sa vibration, car à chacun son CHOIX.

Moi, j’ai fait le mien, et si vous aviez vraiment compris, d’après tous mes délires, que ce n’est pas le regard des autres qui fait ma vie, vous auriez tout simplement évité de me prodiguer vos conseils avisés pour me faire comprendre que je suis un pauvre d’esprit, incapable de discerner ce qui est bon et profitable pour lui, et que, comme par malchance, je suis tombé dans l’erreur fatale….

Bref, si c’est une erreur, alors laissez-moi au moins la chance de la vivre, car après je saurai que c’était une erreur. C’est ça le principe de l’apprentissage, et vouloir m’éviter cette erreur est donc une erreur en soi-même. Nous savons tous que les meilleurs intentions mènent à l’enfer, alors pourquoi vouloir interdire l’exploration de l’inconnu au délireur en chef ?

Après tout, mes délires n’ont pu exister que parce que, justement, par l’exploration de l’inconnu, j’ai pu retirer une expérience à laquelle vous vous êtes abreuvés, sinon pourquoi seriez-vous venus sur ce site ? Allez, réfléchissez un peu et sortez de la croyance que lire seulement des canalisations ou des récits d’expériences vous empêchera de faire un travail réel sur vous-même.

Dans l’amour, la paix et surtout le respect de l’unicité de chacun, je reprends mon bâton de pèlerin afin d’avoir de nouveau ce sentiment de marcher vers La Source, car vous savez, faire du surplace n’est absolument pas dans ma nature. Cela fait 7 ans que je n’ai pas marché, et moi aussi, j’ai besoin de me lever et de marcher, quitte à découvrir combien j’avais oublié ce que sont les rhumatismes dûs à l’immobilité.

Laurent DUREAU

PS 1 : J’annoncerai mon nouveau blog via les actus de ce blog, voire par un délire supplémentaire pour ceux et celles qui sont abonnés.

PS 2 : Et puis, si j’en ai la force et le courage, peut-être que quelques délires supplémentaires viendront clôturer les sujets laissés en suspend…

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/histoire-dune-evolution-incontournable/

(235 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Recipiend'air

    Bonjour Laurent et merci
    Reçois toute ma gratitude et reconnaissance
    Quant à moi j’attends aussi mon printemps ( retour de Chiron) éclairé par ta lumière.
    Bon chemin à vous tous

  2. Corinne

    OOOOOOoooh ! MERCI mercimercimerci !
    A te lire on voit combien tu as souffert de tout ceci 🙁 … Alors MERCI encore d’être revenu t’ouvrir pour nous.
    Tu es vraiment si pur !!
    Prenons des risques ensembles.
    Très affectueusement

  3. Jonathan Mabire

    Moi je dis juste « encore » merci.

    Ton blog m’aide à travailler sur moi même et à mieux comprendre certaines choses.

  4. Kiki

    joie , joie , joie …..Tout est bien qui change bien !

    Bonne route pour toi ,pélerin , et pour tes compagnons de voyage et merci pour tout !

  5. RASTA

    les nuages se dissipent le ciel redevient clair merci merci

  6. Myriam

    JUSTE MERCI POUR TOUT CE QUE TU NOUS DONNES;
    BONNE ROUTE Á TOUS

  7. Frederic

    En somme ,nous avons la même expérience si particulière. Le don inconditionnel (pour soi et non pas pour l’autre) est selon moi le « combat » ultime de soi pour l’autre. Je dis combat car j’en souffre encore parfois (par l’autre) et c’est la la preuve que je me « cherche » encore vis à vis de l’autre donc de MOI. Personnellement j’attends (mais c’est peut être la une erreur) que ma petite voix m’indique maintenant comment réussir à partager car être seul sur le chemin c’est parfois long…

    En tout cas vos délires me font encore évoluer… merci à vous

    Frédéric

  8. bellou

    juste un mot : magnifique!

  9. Nat

    OUI…en route mon frère… 😈

    Bises à Toutes et Tous

  10. AmPLi

    Merci Laurent, merci l’Equipe au Sol … Je serai avec vous pour la suite …

    Biz à tous

    Claude

  11. Monique

    Sois remerçié ! Toi et ton équipe !

  12. René Pierre

    Je suis très heureux de voir que tu continues à tendre la main à ceux pour qui tes lumières sont éclairantes et salvatrices.

    A très bientôt donc.

  13. nath

    Quel bel article !
    arrivée depuis peu, j’ai dévoré ces frites très nourrissants, et j’ai hâte de goûter les prochaines!

  14. Luc

    Merci Laurent et à l’équipe au sol. Écrire ces quelques mots, m’invite a
    M’ouvrir encore plus et laisser rentrer une énergie au niveau du cœur.
    Dans le présent et la volonté de continuer à arpenter le chemin. Merci . Luc

  15. Arlette

    En effet, la méthode de cuire en plongeant les frites dans l’huile (toujours utilisée jusqu’à maintenant) allait être remplacée par une cuisson où l’huile allait être projetée sur les frites…

    J’ai eu un énorme fou rire en lisant cela….Quel bonheur de retrouver tes délires précieux !
    je craignais de ne plus te lire et que tu nous aies abandonné pour une mission « secrète « …

    Merci pour ton dévouement
    Tu peux compter sur nous…

    Arlette

  16. CANNELLE

    Bonjour Laurent,

    Juste vous remercier d’être un « diffuseur de tuyaux » pour vous permettre et nous permettre de ne pas perdre de vue nos « espaces intérieurs » se remplissant tous les jours, nous nourrissent et nous font progresser pas à pas….salutations

  17. valérie

    😆 😆 😆

    Milles fois merci Laurent !

    Je suis très enthousiaste de manger des frites allégées..!

    Mon coeur bat encore de t’avoir lu ce matin, je suis bien avec toi et l’équipe au sol.

    Je me sens en phase avec vous, votre humilité, votre patience et votre efficacité discrète.

    De mon côté, j’aime aussi lâcher prise sur les acquis, c’est tellement instructif et libérateur….alors je pars sans hésitation. La vie est passionnante !!

    Merci merci merci ! ❓

  18. Françoise

    L’auto évaluation est souvent plus difficile à accepter que la « traditionnelle » note de la maîtresse ou du professeur!
    Alors pour ceux qui doutaient encore de tes informations sur la puissance de l’égo et la nécessité d’un travail personnel complémentaire à la lecture de tes communications ( ou d’autres) je leur souhaite tout le courage et le coeur pour s’y coller.
    Là réside la seule et valable gratification que chaque pré humain attend ( encore).
    Et puis comme dit l’autre  » cachun son chemin et son choix » et les insatisfaits,fichez nous la paix !
    Merci Laurent et l’équipe au sol et à tous les…lampadaires 💡
    Biz
    F

  19. Cécile, la licorne

    quelle clarté, quelle justesse, quelle beauté d’âme, quelle générosité de coeur, quelle grandeur, quelle humilité, quelle sagesse!
    Je m’incline devant tant d’amour,
    …dans la compréhension du coeur,
    merci mille fois à toi/vous Laurent, à toi Brigitte 🙂 et au reste de l’équipe au sol… et à bientôt

  20. Isabelle

    😈 😉 😎

  21. REBIFFE

    Pour moi, bébé sur le chemin du devenir, tout cela a été très perturbant, y compris les messages délivrés, mais j’ai beaucoup appris avec toi, les choses paraissent tellement plus claires quand tu me les expliques via les vidéos … alors je continue, parce que moi non plus je n’ai pas trouvé d’autre baraque à frites, et vu ma tendance naturelle à prendre du poids, je dis oui aux frites allégées ! tant pis si je me trompe, malgré toute la tristesse que ces évènements ont provoqué, « ma petite voix » à moi m’invite à continuer mon chemin avec toi Laurent et avec l’équipe au sol, alors je reste attentive à ta prochaine adresse !

  22. Swingmaya

    Merci Laurent, et oui… cette nouvelle aventure, je suis partante, c’est bien clair…en excellente compagnie 😈
    et quelle joie de te lire :
    « Le cuistot, décrochant comme d’habitude le téléphone-fax, reçut l’ordre de faire passer un message sur ses haut-parleurs afin d’indiquer aux nombreux marcheurs en pleine dégustation qu’une nouvelle formule de frites allait être délivrée. En effet, la méthode de cuire en plongeant les frites dans l’huile (toujours utilisée jusqu’à maintenant) allait être remplacée par une cuisson où l’huile allait être projetée sur les frites… » 😆

    Bisous à toutes et tous

    1. doudoumax

      Je sais où te retrouver Swingmaya 😀

  23. Thérèse

    A Françoise (commentaire d’hier)

    Ne pas confondre Françoise ATTENTE avec la souffrance du MANQUE et ATTENTE pour une guidance d’éveil comme le fait si bien Laurent.

    Ravie de voir un nouveau texte. Laurent a fait l’expérience de l’attaque de la part de personnes qu’il « dérange » mais comme il sait qui il est !!

    Recevez toute ma gratitude Laurent.

  24. Gérard

    Je suis comme toi Laurent je n’aime pas rester les deux pieds dans le même sabot et j’aime beaucoup la marche à pied je prend mon bâton et je veux bien venir avec toi
    Un frère de Cœur que la Lumière soit 😛
    Plein de Lumière

  25. alonzo

    A chacuns sa route,la mienne un jour m’a guidait vers toi 😛 en 2009 et depuis ma vie à pris une toute autre tournure aujourd’hui ta décision de te lever et de marcher t’appartient et à chacun et chacune maintenant de suivre sa petite intuition,son fil de vie aussi fin soit-il,en ce moment tout est en mouvement,instable,un funanbule se balacant à cinquante mètre au dessus du vide;voilà mon impression… 😐 alors puisque ca va secouer dur bonne intuition à tous.Un grand merci à toi Laurent et à toute l’équipe,je reste fidèle à mon coeur et il me dit que c’est ok comme ca…gros bisous ❓

  26. doudoumax

    Coucou tout le monde,
    ça tombe bien, j’aime les frites allégées! ➡
    En avant pour une nouvelle aventure 😈
    Merci Laurent et toute l’équipe
    Max

  27. Tina

    Un très très grand MERCI à toi Laurent pour toutes les graines que tu as semées. Respect profond pour qui tu ES, ton courage et ta pureté d’ ouvreur des nouvelles routes.
    A bientôt .

    P

  28. luciole

    Merci Laurent et Bonne Route

    le plan divin est parfait, que certains prétendent qu’il change ou prétendent l’améliorer
    fait partie des grosses ficelles du malin se déguisant en ange de lumière,
    comme les grosses ficelles des religions que tu nous as montré, Laurent: culpabiliser, rendre dépendant, faire peur,
    abaisser, mépriser, car le malin ne sait pas ce qu’est l’amour qui élève éclaire et purifie…

    L’esprit divin ne donne pas de cauchemar, il amène vers l’unité avec le divin…

    J’ai demandé à mon ange, mon soi supérieur, il m’a dit : pas de culpabilité, pas de cauchemar,
    par de menaces, mais le désir de servir la source dont nous sommes une partie, la joie et la paix totale
    que cela procure, à chaque instant présent,
    la justice et la vérité sont dans les lois universelles,
    donc pas de projection dans des pseudos futurs alors que nous allons vers la lumière.

    Le choix de l’unité avec la pensée divine ne peut se faire par la peur, mais seulement par amour…

    Laurent comme d’autres, nous a servi de la soupe bien chaude, nous permettant de devenir autonome, de
    dialoguer avec notre soi supérieur, d’écouter notre coeur dans les restaurants du paradis.

    Rien n’empèchera le jour nouveau de se lever, de chasser tous les miasmes qui encombrent notre
    atmosphère et nous empèchent de respirer à l’aise..

    Merci Laurent pour tes soupes chaudes, pour l’equilibre du féminin et du masculin dont tu nous as parlé,
    bon vent..Pour le discernement que tu nous as apporté, Bonne Route vers le service de la Source…
    Nous avons tellement à découvrir
    dans la joie et l’amour inconditionnel des enfants du UN qui veulent lui faire une confiance totale à chaque instant présent.

    citation de SMALLMAN:
    Le temps de gouverner par décret, par la force des armes, ou tout simplement en prétendant avoir le droit de le faire, puis d’agir,
    est révolu.
    Chaque être vivant est un enfant de Dieu avec les mêmes droits et responsabilités donnés au moment de sa création.
    Ces droits sont son héritage et son droit de naissance divins, qu’aucun autre ne peut altérer ou supprimer.
    Le Nouvel Âge est celui dans lequel vous reprenez possession de votre liberté. Vous ne l’avez jamais perdue,
    mais il semble que vous l’ayez temporairement égarée, et le moment est venu maintenant pour vous de la trouver et de l’exercer.
    Vous êtes des êtres divins souverains, bien-aimés de Dieu, et Il s’attend à ce que vous mettiez en œuvre les talents
    dont Il vous a dotés pour le bénéfice de tous. Le moment est venu maintenant pour vous tous d’avancer dans une bonté aimante,
    en démontrant clairement et constamment la sagesse et de la responsabilité que votre statut d’enfants bien-aimés de Dieu exige de vous.
    C’est le rôle que vous devez remplir, et le faire vous apportera une joie incomparable.

    A lire pour comprendre certains pièges: http://lapressegalactique.net/2013/02/14/discernement-spirituel-quand-tout-se-contredit/

  29. Annick41

    Les chiens aboient, la caravane passe ! 💡
    Merci Laurent et à l’équipe au sol, merci pour tout ce partage

  30. TINA

    Un très très GRAND MERCI Laurent pur toutes les graines que tu as semées, pour ta pédagogie , ton courage, ta pureté , pour ouvrir encore de nouvelles voies.
    A bientôt
    Tina

  31. Martin

    Bonjour Laurent, Bonjour l’équipe au sol,
    Dans toutes situations de la vie, il y a le bon et le mauvais, le pôle positif et le pôle négatif, l’ombre et la lumière etc… Tu nous apportais une lumière trop puissante, et forcément l’ombre demande sa part, l’équilibre est dans tout. Change tes frites ou change l’ampoule, le principal c’est que l’on continue à te voir et à te goûter.
    Tu m’as fait avancer à pas de géant, d’un sentier tu as fait une autoroute. Je ne suis certainement pas le seul à ressentir cela. Alors, s’il te plait, desserre les dents, respire, et va marcher, tu vas nous revenir en pleine forme, avec les joues toutes roses du bienheureux qui a la chance d’avoir repris contact avec notre bonne vieille Mère Gaïa et dégagé de grosses toxines. Foi de Naturo.
    A très bientôt et profite!

  32. Christian

    Merci <3 Laurent <3 ,
    C'est une joie de te retrouver.
    Alors en avant toute et pour la nouvelle friterie, je dis… Ohhh OUI ➡

  33. Louis

    Quelle joie de te lire à nouveau.
    Merci pour tout mon frére
    Toujours avec toi.
    Louis.

  34. ryque

    merci d’avoir conservé le bon cap , contre vents et marées , je poursuis le voyage en ta compagnie

  35. Marie-Odile

    Merci à toi et l’équipe au sol. Merci pour ton partage, merci pour tes visites parmi nous. Tu nous aides beaucoup à nous remettre en question. Très enthousiaste de goûter les frites allégées qui sont effectivement très alléchantes. C’est parfait! ❓

  36. nefer

    super allez on y go!! 🙂 😈 ☼♥

    1. Monique

      😈

  37. Nicole.A

    Merci Laurent et toute l’équipe,
    Je suis heureuse de continuer l’aventure du retour à l’UN, par le canal de ton nouveau blog.

  38. fanfan

    Quand j’hésite, j’arrête de réfléchir, c’est toujours comme ça que je prends la route qui me convient 😉 depuis « l’affaire », je me laisse encore plus porter et c’est ainsi que je me porterai sur le prochain blog avec bonheur, j’en souris déjà 😈
    Mille mercis 👿

    1. fanfan

      PS et si c’est une erreur, je m’en fous vraiment parce qu’elle me fera avancer aussi 😛

  39. Christian

    C’est une joie de te retrouver Laurent,
    En avant toute pour la nouvelle friterie… ➡

  40. mesnet

    Merci à toi de ton humilité…..et du reste.
    Je pars bientôt pour un long voyage en Inde et j’y aurais peu d’occasion de vous rencontrer tous….Vous m’avez aidé à ciseler ce que j’avais mis à jour, comme une dernière « finition »….
    Bon vent sur les ailes de la vie…
    Que l’amour soit notre pain quotidien……sous forme de frites, pourquoi pas ?

    1. Monique

      Je reçois, merçi, Mesmet 😈

    2. jujube

      Bon vent à toi aussi…
      heureuse de t’avoir rencontré, mais nous restons liés…c’est réconfortant.

  41. Jujube

    Une grande joie m’envahit ce matin. Je savais que le voyage n’était pas fini, je ne savais pas comment il se poursuivrait… Très heureuse de le poursuivre avec Laurent, l’équipe au sol et les lampadaires qui le voudront également.
    De grosses bises au cuistot en chef, déguisé en capitaine de bateau pour mieux nous entraîner avec lui dans l’aventure passionnante de nos retrouvailles avec la Source 😛
    De grosses bises à Brigitte et aux deux autres demoiselles…

  42. cath56

    Chacun sa route, chacun son chemin….Chacun son rythme….
    Merci Laurent, c’est l’expérience qui nous fait grandir… !
    Merci pour tes éclairages !Tes articles sont des bouffées d’oxygène, et ce dernier est une belle allégorie,
    Belle continuation, à bientôt

    1. LightSeed

      Cath 56 comme Cath 56 ? 💡

  43. Michel

    Merci Laurent.Ampoules aux pieds ,coups de soleil….et un grand coup de pied occulte en 99 …
    Je continue.
    Bises.

  44. Béatrice

    Oh ! Laurent, comme tes mots me touchent si profondément. Résonnent en moi, à faire couler mes larmes, tant je me retrouve, tant j’ai marché sur un chemin qui ressemble – à quelques expériences près- au tien. Tout perdre, y compris le lien avec l’Humanité et pendant des décennies. Aussi dures soient-elles, quelles leçons pour qui continue à marcher sur le chemin. Avec La Vie bien vissée au cœur. Et puis l’Amour, la Joie et la Douceur. Merci d’avoir parlé avec les mots du Cœur. Béatrice.

  45. Marylaure

    Merci Laurent pour ton retour et cette bonne mise au point. C’est comme avec les ados, de temps en temps, il faut remettre 2-3 limites ….Quand aux frites, il est important au bout d’un moment de changer l’huile…celle-ci devient « inconsommable »…ou changer de méthode: quelle bonne initiative!

    Ton expérience nourrit mon vécu. Merci d’être ce que tu es.

    Mes pieds me démangent, c’est avec plaisir que je vais continuer à cheminer à tes côtés et l’équipe au sol dans la sérénité.

  46. Frédérique 83

    Comment te décrire ma joie quand j’ai découvert ce matin que tu étais revenu !

     » sur le nouveau blog, les commentaires séparatistes et puant l’égo à plein nez seront tout simplement non publiés. Cela ne sera pas un manque de respect pour les troubleurs de fêtes, mais plutôt un respect pour les silencieux qui en ont marre desdits trouble-fêtes. »

    Tu résumes exactement la détresse de la majorité qui s’est sentie expulsée du havre de paix que tu nous avais créé , ne sachant plus où se réfugier tant toute la place était investie par cette minorité tellement virulente qu’il était impossible de lutter, quoique l’on dise .
    Merci de nous revenir Laurent !
    Aujourd’hui il pleut dehors avec tout ce que l’on a déversé mais il fait beau dans mon coeur ….
    <3

  47. Nomanzland

    Nous, nous sommes fin prêt(e)s et bien content(e)s que la perm’ soit finie.
    Allez, en route mauvaise troupe!!!!! ❗ 😉

  48. LightSeed

    Salut Laurent, content de te ré-entendre 😈
    Comme toi par le passé, j’ai appris depuis décembre à ne pas me culpabiliser d’attendre le bon moment pour me remettre en mouvement…C’est dans ces moments là que tout se calme (sauf pour certains excités 😆 ) et que l’on peut enfin retrouver la clarté de l’eau, une fois tous les sédiments retombés au fond du bocal !
    Synchronicités obligent ❓ je me sens depuis hier prêt à reprendre la marche….alors content de suivre une route parallèle à la tienne, et à la vôtre, tous mes compagnons lumignons !
    Belle journée à vous tous et toutes 😈

  49. joelle

    très touchant ton commentaire, j’aime, merci Laurent et tout l’équipe, à très bientôt sur ton nouveau blog

  50. Savy

    Hello,
    ça fait du bien de te relire. Quand j ai ouvert ma boîte mail ce matin, je me suis dit « ah enfin » dans le sens du soulagement, il est de retour yeahhhhhhhhhh. 😆
    Suis impatiente de te suivre dans tes NOUVEAUX délires car j’ai besoin de nouveauté de changement, de repartir à Zéro, c’est ce que je sens sur le moment, enfin depuis un certain temps mais pour l instant, j’ai, si je puis dire « le cul entre deux chaises » et c’est pas forcément agréable.
    Belle journée à toi et à l ensemble de l équipe et à trés bientôt
    Bye 😛

  51. isabela

    Quelle joie!!je suis la mon capitaine!!en route avec vous!
    Merci!!

  52. Marie

    Salut Laurent

    Merci pour toutes ces conversations qui m’ont amenées à comprendre le pourquoi de cette vie. Et puis, le changement effraie beaucoup de gens, il faut laisser ses habitudes et beaucoup de ses croyances et cela est très déstabilisant.
    Bon courage à toute l’équipe
    Marie

  53. paulette

    merci laurent et merci a l ‘ equipe au sol
    amitie ❓
    G ‘Day

  54. Florasol

    Merci Laurent,
    Je salue ton chemin et surtout je te remercie de nous le partager, qu’il fasse écho ou non.
    Personnellement, il m’encourage.
    Belle journée à toi, ton équipe et à toutes et tous.
    Dans l’Amour………….

  55. marilou

    OK Laurent et l’équipe !
    Dans cette attente, à la sortie de l’hivers… 😉
    recevez mes remerciements et mes salutations….à suivre !

  56. philippe

    gratitude infinie .
    Bonne route sur la suite du chemin.

  57. amélie

    Cool 😉

  58. cricri

    Merci Laurent

    Je te suivrai dans ta nouvelle cantine.
    tu as été si précieux plus particulierement ces six derniers mois et puis après tout on s’en fou de la direction, c’est le travail qui compte

    C’est avec douceur et paix que je vous salue tous

  59. menant

     » Je crains le jour où la technologie dépassera les capacité humaines
    le monde risque alors de voir une génération de parfaits imbéciles. » albert Einstein

    les imbéciles parle beaucoup, dans tous les sens, ils savent tous, connaissent tous, parle pour ne rien dire, parlent encore plus de sujet qu’ils ne connaissent pas.

    pendant ce temps le sage ecoute, il sait qu’il ne sait rien, et se tait car il regarde en plus, et rie, de voir ce spectable qui lui offre l’ego, le sage rie en lui mais car cela pour lui car cela pourrez etre mal intepreter, et surtout on a tous un sens de l’humour et certain n’en non pas, et encore moins de l’autoderision.

    alors je ne direz rien sur ce que ecrit laurent a savoir que il y a un temps pour tous.
    un pour s’arretter un pour marcher.

    en tous cas c’est chouette de lire les delires d’un autre illuminé, qui comme moi s’en fou de ce qu’on pense de moi

    continu et bon courage pour le menage de printemps qui arrive
    ca va y aller pour depouissierais la tradition et les bien pensant

    merci encore

  60. Jocelyne

    MERCI, MERCI, MERCI, toujours et encore MERCI Laurent et toute l’équipe au sol !

  61. lydie

    Le printemps arrive, et c’est l’explosion de joie. Les marcheurs vont pouvoir admirer un superbe paysage, s’ils lèvent le nez de leur cornet de frites !!!!!! (aussi succulentes soient elles )….. mais la dégustation fait partie de la balade. Alors un coup de brosse aux chaussures et on repart !
    Une ch’ti d’adoption;

    1. noble

      Salut tout le monde
      Salut Lydie

      Bien venu au pays des frites

      On tout cas je vois dans ce texte que ça ne rigole plus pas la moindre sauce.
      En attendant les nouvelles frites on va jeter un coud d’œil sur les pattes à Rome ainsi qu’un couscous sans oublier la bouffe falsifier.
      Aller on oublie tout et on remarche, et comme dirait l’autre « père pardonne leur car ils ne connaissent que les MACDO,
      Et n’oublie pas la sauce !!!, car les frites sans rire ça constipe.

      Aller bonne route tout le monde et A+

  62. sylvette

    MERCI LAURENT , ton message me va droit au coeur ; la route est belle et pleine de surprises
    Ravie de t’entendre transmettre les messages de KHUBYA . sur le blog de LAURA !.
    Bises

  63. REMEDIUS

    bonjour Laurent,

    Je ne me suis jusque là jamais exprimé ici. La VIE m’a pourtant mis en contact avec toi et ton  » oeuvre » ( si je puis dire) depuis maintenant de nombreuses lunes. « Observateur  » depuis toujours, j’ ai découvert et appris en Silence, tout en vivant ma propre expérience  » intérieure « … .
    Je me permets ici de citer un extrait d’un livre :  » … . Mais ce que l’être humain ne comprend pas, ne peut pas non plus lui apporter un profit spirituel car, du fait de l’incompréhension, cela ne peut prendre vie en lui.
    Cependant, ce qu’ il ne vit pas pleinement en lui ne lui appartiendra jamais en propre !
    Et seul ce qui lui est propre l’élève.  »

    Je souhaites te témoigner de mon  » vécu  » depuis maintenant plus de 3 ans et prendrais à cet effet contact avec toi.

    Les derniers événements ici sur ce site et ailleurs, m’ y invite désormais.

    Puisses-tu continuer ta marche vers la Source dans la Lumière de la Vérité.

    REMEDIUS

    1. Guillaume

      Bonjour REMEDIUS,

      Visiblement, la Vie nous a orienté vers la même Lumière… 😉 J’aimerais pouvoir échanger avec vous, à propos de ce Livre (j’ai eu la grâce de Le découvrir il y a bientôt 3 ans). Nous pourrions faire connaissance, parler de notre vécu, échanger des ressources en vue de l’Approfondissement… Mon adresse : guillaume2745 (a) free.fr

      Puissiez-vous toujours avancer avec Joie, Confiance et Conviction, dans les temps qui arrivent.

  64. Marlise

    Merci Laurent,
    Merci à toute l’équipe.
    A bientôt.

  65. Eric

    Merci pour tout Laurent et à l’équipe
    et aussi merci de lire les commentaires!!!tes vraiment un frère…un phare dans la nuit

  66. Christine

    Bonjour Laurent, bonjour tout le monde,

    ça y est, je viens de composter ma nouvelle carte d’embarquement

    Quitter sa zone de confort n’est pas si inconfortable quand on part à plusieurs…
    Je mesure cette « chance »

    Je suis bien d’accord avec vous tous : faut changer d’huile… la virulence des commentaires a été choquante et révélatrice, tout comme les messages de Khubya. Ces rafales ont quand même réussie à emporter mon parapluie et l’espace d’un rien, l’humidité du doute s’est infiltrée…

    eh oui, c’est aussi intéressant de voir comment la foi peut se désagréger… et puis, grâce à tous tes délires, j’ai lu, relu des articles sur le discernement, le libre-arbitre, les pièges du coeur égo… avec une nouvelle compréhension. Alors, merci, oui merci pour « tout ça »… pour ces balises, ces conseils, pour tous ces espaces de partage… et d’enseignement.

    Je t’embrasse, vous embrasse, et j’aimerais bien partager un moment en toute simplicité avec vous, le temps d’une partie de babyfoot… 😉

    1. sotcha vichase

      Wouah t as raison ! Partons s amuser à vivre ensemble !!!!

    2. Laurent

      Ici, à la maison dont tu connais l’adresse, un véritable babyfoot (version professionnelle et d’au moins 35 ans d’âge) est venu compléter le mobilier local. C’est donc quand tu veux pour une autre partie aussi délirante que la précédente. Bisou 😎

  67. Damouny

    😀 Merci Laurent,
    Dans l’attente de l’adress de ce nouveau resto et de pouvoir ainsi déguster ces nouvelles frites, Paix et Sérénité àtous

  68. Mireille

    Merci Laurent ! Merci à toute l’équipe. Merci du fond du coeur… on a besoin de tes délires… Ce message me touche profondément et je suis désolée que certains aient pu te traiter ainsi. Vraiment désolée…
    J’ai peut-être la trouille au ventre mais avec cette trouille, le sentiment que je suis sur la bonne voie …
    MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
    Avec plein d’amour

  69. cakou

    Merci Laurent et merci à l’équipe au sol,
    Ravie de savoir que la route continue
    A tout bientôt donc 😆

  70. christiane78

    Merci Laurent pour tout cet énorme travail que tu as fait, merci pour ton humour 😀
    il est tout a fait normal que tu choisisses ton chemin, tu ne dois rien à personne et chacun choisit le sien
    Je te souhaite une bonne route pour toi et l’équipe au sol 😀

  71. Lalu

    Un grand merci Laurent,
    merci pour m’avoir fait comprendre que je n’étais pas une extra-terrestre mais bien une humaine,
    merci pour me maintenir sur le chemin et m’avoir montré toutes les fleurs qui le bordaient. Je te souhaite bon courage pour les épreuves à venir.

    Un grand merci aussi à Brigitte,
    merci pour m’avoir conforté dans ma manière d’appréhender le monde et pour ton grand coeur.

    Merci à toute l’équipe de me donner cette ration de bonheur quotidienne.

  72. Murizec

    Merci Laurent pour cet article.

    Je fais partie des silencieux et je te remercie de penser à ceux qui préfèrent le silence intérieur pour avancer, plutôt que le vacarme extérieur qui a toujours été improductif en ne menant jamais nul part.

    Si la vie est mouvement, alors je bouge et je te suis sur ce nouveau blog.

    La tradition c’est la sclérose, la nouveauté c’est l’esprit qui s’ouvre un peu plus.

  73. charline g

    OUF un peu d air frais il etait temps !!!
    merci a toi capitaine …tu as gardé la barre du « bateau »
    respect et amities
    Charline
    💡

  74. DANIEL

    Je te remercie Laurent pour le travail considérable que tu as réalisé pour nous et la masse de documents et de vidéos que tu laisses à notre disposition dans ton site 345D.
    Je désire te poser une question par rapport à un point de ton commentaire de ce jour relatif à ce qui est blanc en vision 3D, est vu comme noir en vision 4D.
    Comment alors distinguer une personne chargée d’entités négatives avec la couleur noire sur elle et qui a besoin d’être purifiée, d’une autre ayant la couleur noire sur elle et qui s’avère n’être en fait que du blanc plus puissant en 4D ?
    Je te remercie Laurent pour ta réponse.

    1. sotcha vichase

      Peut être en écoutant le très fond de toi mm qui sais tout ?!0:) non?
      amitié

    2. Laurent

      Je reviendrai sur ceci dans le nouveau blog sans aucun problème.

      1. DANIEL

        Je te remercie Laurent.

        1. evelyne

          …… très bonne question …… …. c’est avec grand plaisir et surtout très bons ressentis que je suivrai l’histoire ……. à bientôt Laurent ….

  75. sotcha vichase

    😎 😎 Coucou Laurent,
    comme je me retrouve dans ton nouveau partage !
    Tu t senti seul parfois ? Moi aussi ! Sans vraiment de ressources, moi aussi ! Finalement on est nombreux et grâce à des gens comme toi : on peut trouver la Connexion
    Je te suis encore avec joie et gratitude !
    Flot vital constant à tous !

    Sotcha

  76. lumière de rose

    UN grand merci à toi Laurent et à toute l’équipe, je suis ravie de la nouvelle orientation et merci de nous épargner tous ces commentaires qui ne servent qu’à faire baisser nos vibrations.
    A bientôt donc dans l’amour et le respect.
    Excellente journée à toutes et à tous.

  77. Evelyne

    Merci Laurent et toute l’équipe !
    Ravie que tu changes de mode de cuisson !
    Jeter de l’huile sur les frites, aîe aîe !!! ❗

  78. Cherchant Ω

    Je vous aime, je suis désolé, je demande pardon, merci.
    Ho’oponopono
    Mille gratitudes à toi laurent et l’équipe au sol.

  79. magaly

    , Sa y est ,le printemp arrive , et les marcheurs aussi sont pret a aller en randonner, sur le chemin de Compostelle , devançer par leurs eclaireur , enfin je vais me degourdir les jambes !
    en route pour une longue et malgret tout , dur route , j’ai mon baton de pelerin , qui ma jamais quitter , juste mis de cotée ces temp çi , un depoussierage ,et hop !!

    Aller haut les coeurs , nous voilas repartis !!!! 😆

  80. Thierry

    Cela veut-il dire que le chapitre 13 restera définitivement inachevé ? Dommage… mais je respecte ton choix.

    Hâte de voir la nouvelle friterie. 🙂

    1. Laurent

      Je pense qu’il sera continué mais sous une autre forme sur le nouveau site. Sur ce dernier on pourra mieux l’appréhender par l’expérimentation plutôt que par l’aspect théorique que j’aurai pu en faire ici. Cependant il n’est pas exclu que je complémente 345D pour finaliser les dernières retouches. 👿

      1. Thierry

        Yes ! 🙂

        1. celine

          Hello Laurent,
          moi aussi j’ai fait partie des silencieuses qui ne lisaient plus les commentaires.. j’ai été surprise de ce changement de cap..mais comme tu disais dans tes articles, chacun est au bon endroit au bon moment, et tout est parfait.
          je suis contente que le futur blog parte plus dans de l’expérimentation, car j’avoue que j’avais un peu lâché les dernières vidéos, car je voulais passer du « comprendre » au « vivre ». Ca va être surement plus difficile à transmettre!!mais beaucoup plus efficace pour nous j’espère!
          en tout cas merci pour cette première tranche 345D, en quelques mois, j’ai beaucoup évolué grâce à toi
          je t’embrasse

  81. Jac

    Grand bonjour Cher Laurent,

    Grâce à ton blog, j’ai repris mes droits de sérénité, d’êtreté et je t’en suis très reconnaissante. Le bonheur est là quand on te lit. Le bonheur reste après t’avoir lu, car on reste centré et sur la bonne voie. Grand Merci à toi et à ton équipe.
    Cordialement,
    Jacqueline

  82. agnes

    bonjour Laurent et l’équipe.
    OUF tu reprends contact…. je tiens à te remercier pour tout ce que tu as délivré ; ma « petite voix m’avait dit que ça allait changer » et bien c’est fait!! Merci d’avoir trancrit en mots et délires tout ce que je sais être différent au + profond de moi. Je continuerai sur ton chemin car je ne me sens + seule…. j’ai souvent envie de dire REVEILLEZ-VOUS LES GENS – LIBEREZ-VOUS !!!!!

  83. Renaud

    Bonne route Laurent et merco pour tout !

    Avec toute ma gratitude.

  84. violette

    Un immense Merci à Laurent et toute l’équipe au sol, pour tous le travail effectué depuis des années…vous souhaite le meilleur dans l’amour et la lumière. ❓ 😀

  85. Elise

    Laurent,, cher pizzaïolo, Je préfère, aussi, les frites ALLEGEES. Bien souvent j’ai déploré les hoquets et les rots de Qui n’arrivait pas à digérer celles que tu servais en dernier. Re – prendre ton bâton de pélerin ou « alléger la nacelle » de ton Vaisseau de Lumière, n’est-ce pas la même opération ? …Ouf ! …. A chaque « poids » balancé par-dessus bord le ballon est secoué, le temps de se ré-équilibrer et les passagers sont secoués AUSSI. C’est indispensable pour que le ballon prenne de la hauteur, emportant les aventuriers/aventureux (pas tant que ça..) QUI ONT COM-PRIS que plus l’on s’éloigne de la pollution et mieux on RE-SPIRE. Pas d’inquiétude à avoir : les passagers, eux aussi, ont compris. com-prennnent, ou com-prendront qu’il leur faut , AUSSI, s’ A L L E G E R.

  86. Dominique

    Je sentais bien que ça remuait vraiment fort sur le parking de la baraque à frites.
    Bon ce pont là, ben va falloir se faire à l’idée… qu’on l’a passé, même si c’est pas encore très très clair dans tous les domaines !!! 💡
    Donc mon délireur en chef préféré va donner dans le « terre-ciel » ou « ciel-terre » incessamment sous peu ou même peut-être avant ! Génial 😉
    Je prévois le casque, le parachute et les comprimés d’aspirine car il va falloir suivre la nouvelle fréquence 😳 et par moment avec entre autre Khubya, ça fait un peu bobo la tête. Disons que ça ne me change pas d’étagère mais carrément de pièce. je vais ajouter une boussole.

    Merci, cher frangin délireur pour tes éclairages, ton humour et ton accompagnement sans faille dans les nouvelles aventures « lampadairiennes ».
    Merci aussi à toute l’équipe au sol !

  87. Dominique

    Gratitude cher Laurent, ainsi qu’à l’équine au sol.
    Tu fais comme tu le sens, ou comme tu l’entends.
    Je suis heureuse de faire partie de ce voyage, et de vous avoir connu tous.
    A bientôt de te lire, de ressentir, et d’ouvrir un peu plus encore la porte vers la réelle LIBERTÉ..
    Dom

  88. Coton La Brodeuse

    Vois-là qui (re)donne la Frit(t)e.

  89. Paul34

    Depuis que je suis « tombé par hasard » sur les sites de Laurent, je peux dire que j’ai beaucoup changé et que ça continue. Je suis heureux d’avoir fait ce bout de route avec vous et je suis partant pour suivre le friteur en chef et ses délires sur le chemin de LA SOURCE.
    Merci Laurent et bisou à Brigitte.

  90. reliance

    je suis désolé pour toute les mémoires de douleurs que je partage avec toi pardonnes moi je te remercie d’etre la pour moi et je t’aime pour ce que tu es

  91. Serge

    A la bonne heure 👿 Maintenent que la récré est finie et l’éponge passée sur le tableau, on va enfin pouvoir continuer à marcher, et sans se retourner hein ! 😎
    Merci Laurent et grosse Bizz à tous 😈

    1. Serge

      Si tu est en paix et en joie, alors je le suis aussi, puisque nous sommes tous L’UN ❓
      MERCI à toi, bizz 😈

  92. Khymera

    Salut Laurent,

    En lisant ton parcours de vie – nous avons tous les deux pratiquement le même âge -, je crois me lire à la virgule près , ayant vécu les mêmes facéties, que ce soit sur le plan professionnel, ou personnel..Mon chemin de vie fut une interrogation jusqu’au jour où , à défaut de baraque à frites, j’ai préféré devenir lampadaire….Un grand bravo pour l’ensemble de tes cours, fort compréhensibles pour tous.
    Musicien, je ne peux que te dédier ce titre si prémonitoire  » Sirius » d’Alan Parson Project , l’ancien ingénieur du son du Floyd…
    Life, live. L’amour rend vivant !
    A très vite.
    Jeff

    1. Armelle78

      C’est reposant, jamais un mot plus haut que l’autre dans cet album 💡 Merci pour l’idée Khymera !

    2. Armelle78

      « Silence and I » waow!

  93. MSdeM

    THE WONDER OF YOU, DEAR LAURENT
    SEE YOU VERY VERY SOON
    3xTHANKS
    LOVE

    1. noble

      Heuuu oui bon ,ce qui veut dire ……

  94. Armelle78

    Youpi (avec un minimum d’énergie) car trèèès fatiguée à nouveau mais plus que jamais imperturbable. C’est fait exprêt pour m’empêcher de parler surement… Bizzz ❓

  95. nabibie

    Merci pour mon menu Laurent, vive les frites allégées à la sauce Laurent et les serveuses zélées!
    Une petite question ce blog restera t-il ouvert pour permettre de revoir les cours qu’on a râté ou mal compris ou est-ce que le nouveau suffira ou que tu y mettra des liens au cas où ce serait nécesaire?
    J’ai souris ce matin en te lisant de la synchronicité avec les pensées de Sati, ces derniers jours bien en harmonie avec ce que nous, humbles lampadaires vivont.
    « L’écale doit être éclatée et alors ce qui est à l’intérieur sortira. Car si vous voulez l’amande, il faut briser la noix. » Maître Eckhart et hier: « Je préfère commettre des erreurs en faisant confiance aux autres plutôt qu’en me méfiant d’eux ». Shimon Peres
    En pleine confiance et bonnes vibrations
    Bonne route, je te suis sur ce nouveau chemin…

    1. Laurent

      Bien sûr que 345D restera en ligne puisque c’est un pont qui a pour objectif le transit de ceux qui sont derrière nous et qui en ont besoin pour nous rejoindre dans notre périple… 😎

      1. nabibie

        ok! super 💡 merci encore!

  96. Isabelle

    Que de commentaires lumineux, encourageants et respectueux 😈 .
    Souvent sur certaines baraques a frites, il est noté :  » la frite, c’est la fête  »
    Alors bienvenue à la nouvelle friterie qui annonce Une Joie renouvelée .
    Vive la Vie ! Vive le chef , vive l’équipe au sol et vive tous les lu mignons!
    Hipe hipe hipe hourra tchik a tchik a tchik aille aille aille à tchik aille a tchik aille !!!!!!!
    😛

  97. Gérard

    Dis moi Laurent cela fais pas mal de bouche à nourrir tout ça !
    Plein de Lumière

    1. Laurent

      Oui, le serveur a encore sauté ce matin vers les 11h… ❗

  98. SUZY.

    Bonjour Laurent, contente de revenir avec vous tous.

  99. Colette

    Merci pour ce retour et a très bientôt sur le nouveau blog !Encore merciiiiiii…

  100. Sabine F.

    Merci à Laurent et toute l’équipe, c’est vrai que ce changement d’orientation nous a tous plus ou moins chamboulé mais je crois que personnellemment j’avais besoin de ça pour bouger.
    Je continuerai à vous suivre dans vos délires et si parfois la sauce est trop épicée et bien je la mettrai de côté pour y revenir plus tard.
    Merci pour tout ce que vous faites car ça tient du sacerdose quand même père Laurent ❓

  101. isabelle

    Laurent, merci.
    Ton souffle de liberté retrouvée a fait bouger ma voile car j’entends le bruit si familier que cela provoque et qui témoigne que le bateau peut de nouveau avancer.
    Consciente que j’avais jeté l’ancre de la dépendance dans la baie (ton blog) merveilleuse et très riche en nourritures, cet arrêt silencieux fut bon mais y a une fin en tout. J’ai d’autres ancres identiques à remonter, y en a encore tout autour de la coque. Je prends note de la direction que tu proposes, pourquoi pas, et t’en remercie beaucoup. Grâce en partie à toi j’ai bien avancé et t’en suis très reconnaissante. Garder l’équilibre entre l’intérieur et l’extérieur pour maintenir le cap est un travail effectivement hardu. Curieuse de nature je pense que j’irai faire un tour dans le nouveau blog, avec confiance. Le choix est encore présent pour travailler ce côté là, alors je le fais. Point barre. En avant toute !

  102. charlotte

    Quelle JOIE de recevoir ces nouvelles! Gratitude à Laurent et toute l’équipe au sol. Cette guidance est tellement précieuse meme si chacun fait ses choix et ses expériences en se connectant à sa petite voix. L’expérience d’un frère fait resonnance et procure une aide véritable.
    MERCI est un mot trop faible. Que l’Amour s’expanse!

  103. mariejo

    merci pour tout ceci et nous continuons, le chemin me convient, dans le bon sens que j’aime! affirmer le libre-choix et la tendresse, merci

  104. sashah

    Merci Laurent pour ce texte magnifique et, tellement juste comme d’habitude .J’en ai eu les larmes aux yeux .
    La difficulté pour les jeunes d’aujourd’hui, de vivre ce besoin intense de passer à autre chose , qui me semble puissant, chez beaucoup d’entre eux, est de se confronter aux parents qui ont peurs pour eux , aux institutions, même aux amis que l’on croyait indéfectibles . etc…. Il faut un vrai courage pour balayer d’un revers de main tout cela .Mais je vois ces personnes y aller coute que coute et accepter d’être incompris .Ceci néanmoins dans la souffrance qui laissera des marques de ne pas s’être sentis soutenus,aimés alors, que les voyageurs qui ne veulent pas (ou ne savent pas ) quitter le train, font tout ce qu’ils peuvent, mais bien sur dans la limite de leur compréhension..Je diffuse ce texte largement pour que tous les gens qui vivent ces moments se rendent compte que ce sont eux qui ont raison et qu’ils se sentent libérés .Merci Laurent.Bisous

  105. amiel

    MERCI MILLE FOIS MULTIPLIÉ, LAURENT POUR TOUT CE QUI A ÉTÉ ET CE QUI VIENT….OUI JE DIS : ENSEMBLE ENTRONS DANS CE NOUVEAU MONDE DE PAIX ET DE JOIE . ET QUE LE MEILLEUR NOUS ACCOMPAGNE TOUS. À BIENTÔT LAURENT ❓ 😈 😛

  106. outaouais

    bonjour a vous toutes et tous et bienvenue chez les CHTIS , donc tu vas changer de cabane a frite , pour faire « comme « chez momo  » , moi je te suis , car les frites a l » ancienne sont biens meilleures .
    sur le nouveau site y aura t il les mp3 , les vidéos, les interventions écrites et la salle de conférence (avec des frites 😳 ) 😈
    en clair c est l ascension des sites pour mieux nourrir le consommateur de 4D savourant les bonnes frites . 😉
    avec mes souhaits de bonne continuation dans la lumière divine

    s il y a des fautes, tant pis , s’il n’y en a pas , tant pis. osf ➡

  107. MAYA LA TOUR

    Hardi les coeurs, 🙂

    Dans la nouvelle vie, c’est l’honnêteté, la bonté, la générosité, la patience, la paix, l’harmonie, la fraternité… qui seront les valeurs les plus estimés. ❓ On donnera des « diplômes » à l’être qui par son comportement travaille à apporter la paix et l’harmonie.

    Nous sommes tous des aspirants au diplôme et tu nous montres comment réussir l’examen. Et chacun fait selon ses possibilités. Comme tout bon prof qui se respecte, tu rabâches inlassablement ❓ Alors, merci de ta patience Laurent.

    Bises printanières

    MAYA LA TOUR

  108. Sophie

    Suis partante pour écouter « la petite voix »:) bisous

  109. Rabha

    Merci Laurent et l’Equipe au Sol
    comme la majorité des lampadaires, je ne post jamais…
    par contre je te suis depuis dejà plusieurs années
    et tes delires m’ont beaucoup manqué ces derniers temps
    je suis ravie de ton retour et m’en vais de continuer ce bout de chemin avec vous
    merci encore

  110. phénix

    Merci Laurent.tu arrive en meme temps que le printemps et grand temps de mettre du supplément sur la dent ➡

  111. Philippe

    Merci pour tout a toi et ton equipe.il me fera un grand plaisir de vous aider a peler toutes ces patates .même si elles n’ont pas la même forme qu’avant.

  112. love bill

    Je fais partie de la « masse silencieuse » puisque je n’ai quasiment jamais posté de commentaire. Néanmoins, j’apprécie le travail – énorme – qui est fait sur ce site (rédaction, présentation, aspect technique, …) pour faciliter la compréhension.
    J’adore ce site et l’aide qu’il apporte pour éclairer ce qui se passe en ce moment.
    Merci encore à toute l’équipe 😈

  113. Rosabel

    Bonjour Laurent,
    Je suis tes délires avec délice depuis plusieurs années et je n’ai jamais laissé de commentaire sur le blog.
    Aujourd’hui, j’y dépose ma Gratitude et Remercie du fond du Coeur pour ce Service Divin … Soyez assurés de son bon usage.
    MERCI à toute l’équipe pour cette Aventure Passionnante et à bientôt pour la suite … ! 😀

  114. Mick

    Le remue-ménage enfin terminé, je me joints à toutes et à tous pour remercier LAURENT et l’équipe au sol pour un nouveau départ.
    Vous commenciez tous à me manquer.
    Bien affectueusement

  115. jujube

    Tu es beau Thomas !
    je t’aime comme frère !

    1. JO

      ou trouves tu de la beaute!!!

  116. johanne

    Bravo Laurent

    . Que je suis contente de te décision. 😛 Je vais résumer en une seule phrase, si tu me le permets: Cessons d’arroser les mauvais herbes! Gardons l’eau de souce pour les fleurs!

  117. Bianca

    Bonjour Laurent et toute l’équipe au sol Merci.
    Quel bonheur de te lire. C’est drôle, mais pendant un temps je ne suis pas venue sur le site, cela correspond sans doute à ces fameux commentaires. Je suis heureuse d’y avoir échapé.
    Je l’ai appris par le site de Laura que j’ai découvert grâce à toi.
    Ma foi assez décoiffant pour mon égo. Juste avant de découvrir ce site, je vivais l’expérience de voir à quel point mon égo dirigeait ma vie. J’ai touché la colère en moi et j’en suis très contente, car je vais pouvoir passer à autre chose. Une autre fritterie oh oui ! pour moi et avec vous les lampadaires joyeux.
    Au mois d’août dernier tu nous parlais des rassemblements, quand j’ai vu que tu collaborais avec Laura et Khybya, je me suis dit Tiens c’est de ça qu’il nous parlait. Merci pour tes messages clairs. Et merci aussi pour prêter ta voix chaude et douce aux messages de Khubya, cela m’a permis d’entendre différamment le message 29.
    C’est avec plaisir que je te rejoindrais sur ton nouveau site.
    Si tu as besoin, je suis là…
    A bientôt.

  118. Michel

    Qu’elle joie! Les frittes été déjà delicieuse, donc là on se réjouit pour cette nouvelle recette qui nous fera monter au 5eme Ciel !

    Merci Laurent pour ton extraordinaire travail et persévérance malgrés les ragaux.. Qui essayent de saboter ton travail… Il en faut plus pour un vieux routard de la lumière!

    Encore merci à toi et toute ton équipe! Nous t’aimons tous et rien ne pourra changer cela.

    On met notre casque de lumière et nos lunette de la flame noir et on y va!

    Michel

  119. LYDIE1

    cet article résonne en moi, profondément dans sa première partie, la seconde m ‘a ouvert le coeur, mon esprit est calme et en paix , merci

    1. Yanne

      Bon, je ne sais pas mettre les petites images , pas important….
      C’était souriant.

      1. Thierry

        Il suffit de cliquer sur les petits bonhommes au-dessus de la fenêtre de texte ou tu écris ton message (à droite de Message :*) 😉

        1. Yanne

          Merci Thierry.
          😀
          C’était trop facile, j’ai compliqué.

          1. Thierry

            Foutu mental 😉

  120. Patty

    Bonjour Laurent,

    Et bien, tu es loin d’être seul avec ton équipe au sol ! Merci et bonne marche… Je me réjouis de te lire sur ton nouveau blog. 👿

  121. Sébastien

    Bon bin c’est cool !!
    L’ aventure continue donc !! Super 😀 😀 😀
    et merci 😉

  122. Raymonde

    MERCI Laurent et à toute l’équipe au sol.
    De tout coeur avec vous pour la suite…… 😈

  123. Abeilles

    Ah ! Mille mercis au cuistot et à toute l’équipe !
    Que ça fait du bien de lire ça….

    Suis partante pour l’inconnu de la nouvelle technologie culinaire,
    ça me donne un bon coup de pied au cul !
    Et en avant pour l’aventure en ce début de printemps nouvelle ère.

    Je vous embrasse

  124. Micheline

    Quelle joie de te relire Laurent et de constater le calme revenu. En résonnance avec ton parcours même s’il n’est pas tout à fait le même et aussi avec tous tes délires qui ont été un baûme à mon coeur solitaire. Avec l’équipe au sol et tous les lampadaires j’ai trouvé une nouvelle famille en esprit et je ne me sens plus seule sur le Chemin. Bien sûr on dit souvent qu’on a besoin de personne et je suis satisfaite en mon Être Intérieur mais pour moi, l’Esprit se manifeste aussi par tous les signes et les interactions échangés qui se manifestent dans notre vie. Tu es un de ces signes qui s’est présenté à moi tout à fait par hasard et qui m’a révélé à moi-même. Très peu de gens donnent aussi chaleureusement tout en étant aussi affermi dans ses intentions et cela aussi m’a aidé à mieux saisir mon chemin. Mais je n’en suis pas encore arrivée au bout car on vient juste de traverser un autre pont qui nous mène sur un autre chemin qui se poursuit encore. En tes enseignements je prend ce en quoi j’adhère, qui me délivre, qui me touche quand je ressens la Paix, la Lumière et l’Amour jusqu’au fond des tripes.

    Mon corps, mon esprit se désenquilosent depuis que je fais ce travail intérieur avec toi, avec vous, alors je continue aussi avec vous tous sur ce nouveau chemin qui s’ouvre à nous; on verra bien ce qui en sortira de cette nouvelle aventure. J’ai toujours fait confiance en ma Voix intérieure alors je continue…

    GRAND MERCI Laurent et à toute l’équipe au sol pour votre générosité
    Micheline

  125. Fleury David

    Amour 😉

  126. piédade

    Merci Laurent et toute l’équipe au sol.
    Merci encore une fois pour tout ce que tu fais pour nous.
    Je trouve ton message très touchant et plein d’humilité.
    Que Dieu vous bénisse tous,
    A bientôt.

  127. Véro

    Merci infiniment Laurent , merci l’équipe au sol:))))
    Je suis;)
    Véro

  128. Fabrice

    Du mouvement, du changement, du déménagement…
    Ça sent bon le printemps !

    😈

  129. Denn

    Merci à toi Laurent et à ton équipe pour ce travail si précieux… :

  130. fago

    On a passe une cap?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cap_Horn
    On diria que on a passe une cap.
    Le cap de hornos,frites maison.
    Le cap panama version mc donald.
    La embarcacion es solida, el capitan a bien guiado su barco,con mano firme en esta ruta considerada como peligrosa, el equipaje fiel a sus puestos, ha sabido guardar la calma mismo si para aligerar el navio ha sido necesario,tirar por la borda algunas energias demasiado « lourdas ».
    La bruma se ha disipado,el mar es menos agitado.
    Buscar una bahia,tranquila,hacer un buen fuego,cantar,bailar y dar gracias por lo vivido (y por haber sobrevivido).
    El tiempo es frio,c’est pas grave,un partidito de baby footer,y entramos en, calor,y en comunicacion.

    Breve momento de descanso,justo el tiempo necesario para,acabar de limpiar,la embarcacion,reparar lo reparable,cambiar lo obsoleto por lo funcional,y ya la embarcacion se apresta a partir.

    Algunas preguntas se posan,,,,,,,,,,se continua,,,,, por tierra,,,,,se continua por mar,montamos por el rio,,???,
    No problema,cada cual sigue,,,,,, su « petite »voz,,,,,,,su voz interior.
    Tenemos la certesa de reencontrarnos,nuevamente entre el mar y la tierra,,,,,o « ailleurs »,,,,,,,,,,entonces nuevamente,haremos un fuego,cantaremos dansaremos compartiremos,y recordaremos con alegria este tiempo,este « cap » pasado.

    Bonheur,a ton nouvel depart,cher Laurent,,,on prend, le baton,pour marche,on prend la mer,pour navigue,,,tojours en bonne companie,y avec le sourire,,on echange de adresses,on se ecrit on se lire,,on comunique,et,,,,,,,on continue,,,,,,

    Merci a toi Laurent,merci a Brigite y a tout le equipe,a terre,,,,merci a les lampadaires et merci a tous les etres de lumiere pour nous avoir guide et continue a veille sure tous nous.

  131. senductus

    qu’il est heureux le lampadaire,il a la frite et de plus il continue à marcher sur le chemin.
    Y A DE LA JOIE.

  132. Lise

    Namaste cher Laurent,

    Tu valides totalement mes ressentis,

    Ce matin je faisais le bilan de l’année 2012, ainsi que des dernières années…

    Que de chemin parcouru!!!

    Ton évolution personnelle pourrait s’appliquer à tous les ouvreurs de chemin que nous sommes, nous, les éveillés qui ont saisi, pas nécessairement compris, mais saisi que nous dormions profondément. Que nous étions dans une fascination morbide (heureusement ou malheureusement) et, cela nous a pris du courage et de la persévérance pour briser cette prison dans laquelle nous étions.

    Aujourd’hui avec le recul, je comprends mieux les étapes que j’ai traversées.

    J’ai en tout premier lieu libéré mon enfant intérieur (corps émotionnel), guéri les blessures qui remontaient à la surface et, suis sortie de ma prison intérieure.

    Ensuite, la phase adolescente est arrivée avec force et vigueur. J’ai vraiment désiré (très fort) m’affranchir de toutes mes chaînes. Croyances, endoctrinement, dominants, pouvoir, manques, illusions. Faire s’effondrer l’ordre établi, les hiérarchies, et surtout le manque d’intégrité (la mienne et celle des autres) J’ai obligé l’égo à se taire. Je me suis révoltée, comme une vraie « ADO », passage particulièrement difficile. J’écoutais ma petite voix sans savoir ce que j’étais entrain de dépasser, de réaliser.

    Pendant les affrontements sur ton blog, j’ai vécu ces révélations, je voyais la révolte monter en crescendo… gronder comme le tonnerre, la mer en folie. C’ÉTAIT LA RÉVOLTE!!!! Celle qui libère!!!!

    J’ai alors constaté que l’humanité est enfin rendue à l’étape « ADO » celle qui crée les changements, qui fout tout par-dessus bord sans distinction du vrai ou du faux, cette génération qui à toute la vie devant elle, qui veut changer le monde avec passion et espoir!!!! Celle qui se fout des convenances, de la sécurité, de ce que les adultes pensent…

    Cette génération qui peut vraiment changer le monde parce qu’elle n’a rien à perdre!!!! (Fini la 3d ???)

    Et maintenant???

    Est-ce la phase où l’on apprend à devenir des adultes responsables, matures et pleinement éveillés???

    C’est la page blanche, un nouveau monde, très très inconnu car jamais vécu!!! Tout à découvrir!!!

    Qu’allons- nous créer???
    C’est à suivre…

    Je remercie tous ceux et celles qui ont permis que cela se produise, qui ont fait le travail sur eux-même sans relâche. Je remercie aussi tous ceux et celles qui ont joué un rôle conscient ou non dans cette libération!!!

    Merci à toi Laurent d’être là!!! Et j’ai bien hâte de connaître ta vision du futur amélioré!!!

    Merci! Merci! Merci!

    Affectueusement,

    Lise

    1. Josiane

      Bonsoir Lise .merci pour avoir compris que ces échanges tempétueux c était pour accoucher d autres révélations, d autres sentiments ,une autre vision d éveil , d autres perceptions sur la foi ! vous êtes l exemple , d un respect sincère et émouvant envers ceux qui ont essayer ( peut être maladroitement à échanger ,a communiquer) vous avez sus dépasser et transander ces étapes pour en tirer le meilleur comme un nectar précieux , vous n avez pas rejeter, n y chercher a effacer les enfants turbulents ! encore merci Lise pour cette leçon d humanité ! Votre exemple est a méditer! Amitié !

      1. Lise

        Merci Josiane,

        vous avez bien ressenti mon message d’espoir basé sur mon expérience personnelle, mais en fait, touche toute l’humanité!!!

        Lise

  133. Françoise

    merci Laurent pour ton humour
    on te retrouve et on aime
    Finalement, tu nous donnes la frite 😀
    merci
    bises à tous

  134. Catherine Gobin

    Laurent,

    Dans la perspective de savourer de délicieuses frites façon nouvelle cuisine !!!!! Je prends même par avance, une carte de fidélité et je m’installe à table en toute confiance, les papilles en émoi !!!!.
    Merci pour tes talents de cuistot que bien de gourmets savent reconnaitre et apprécier.
    Bravo pour ton courage et en la foi de ta petite voix qui continue à te guider divinement.
    Mes pensées et mon coeur vont aussi à toute l’équipe au sol que je félicite grandement.

    Bien fraternellement, bises à tous

    Catherine.

  135. Françoise

    Je crois encore qu’il va y avoir des pique-assiettes 😀

  136. Michel

    Bonsoir Laurent,
    Je vois que personne n’a rien compris au voyage du marcheur, que seul
    ce même vécu peu éveiller la raison profonde de la détresse de cette solitude qui
    renvoi notre raison d’Etre à l’essentiel.
    Nous sommes désespérement seuls et moi j’ai compris que ceux qui veullent suivre doivent s’accrocher. c’est net et sans concession.
    Bien à toi.
    Michel

  137. Olivier

    Merci laurent, ça fait plaisir de te lire à nouveau.

    Moi ces histoires de baraque à frites ça me parle… mais c’est surement parce que je suis belge. Mais dit, t’aurais pas des pickels pour aller avec ? 😛

    Ceci dit, je comprend pourquoi tu a viré les commentaires du précédent article mais je trouve ça un peu dommage car toutes ces réactions étaient plutot instructives… ❓

    1. Josiane

      Bonjour Olivier et merci pour votre leçon de tolérance . Pour cheminer dans sa spiritualité, et essayer de trouver la paix et la grâce dans son cœur ,et son esprit , on doit intégrer la compréhension et la tolérance envers ceux qui pensent différemment ! Nous sommes un tout , chacun avec ses richesses, chaque bourrasque est une leçon à apprendre ! Merci Olivier de prendre en compte tout le monde (vous n avez pas mis la poussière sous le tapis) ! Amitié a tous!

      1. Olivier

        Bonjour Josiane.

        Heuuu… J’ai fait quelque chose de bien pour avoir droit droit à des louanges ?
        Etonnant de ma part 💡 ❓

        Bon je ne comprend pas trop et finalement ce n’est pas grave, ton commentaire m’a bien fait plaisir.

        Amitié ^^

        1. Josiane

          Bonsoir Olivier: vous avez trouvé dommage que toutes les réactions soient effacées , car elles étaient instructives, dites vous ! il me semble voir dans votre remarque de la tolérance pour tout ce qui a été dit avant ……, une tolérance, qui ne rejette aucuns commentaires , car il en ressort toujours quelque chose de positif , vous n êtes pas un censeur , c est tout a votre honneur !! vous êtes dans un état d esprit d ouverture ou vous savez écoutez tout le monde ! Merci Pour votre intégrité !

          1. Olivier

            Ha oui je vois ^^

            Mais pour etre sincère j’ai encore beaucoup de travail en ce qui concerne mon intégité :mrgreen:

            (L’intégrité c’est d’abord agir en accord avec ses propres convictions et sa nature profonde malgré les pressions extérieures) et je suis loin d’etre au point crois moi.

            Mais j’y travail, promis !!! ❗

  138. Françoise

    on est seul car on n’est plus connecté à notre étincelle de vie (la Source , le dieu suprême (pour les religions), l’énergie de vie…) les plantes, les animaux l’ont … : – la petite voix dont parle Laurent toujours-

    la matérialité nous en a séparé… et on a été bien aidé dans ce sens !
    à chacun de se reconnecter !
    pour que la Terre et l’Univers puissent évoluer aussi…

  139. Samuel

    Une situation particulière est restée gravée dans ma mémoire lors de mes cours de Kung-Fu. Elle va illustrer mes propos. Une des seules choses que j’ai gardées de ces cours sont des exercices de renforcement musculaire que l’on nous imposait. Notre « maître » nous épuisait et on attendait simplement la fin du cours. Après plusieurs excercices, il nous a demandé de renforcer les muscles de notre nez en frappant légèrement le bout de notre nez avec la paume de notre main. Nous l’avons fait pendant 10 minutes. Il nous a regardé attentivement avant de nous annoncer que nous avions tous échoués. Aucun d’entre nous n’avait réfléchi ni réagit à l’absurdité de ce qui nous était demandé de faire. Sous prétexte de l’avoir accepté comme notre « maître » (dans le sens d’un enseignant), nous avions perdu tout jugement, recul et que tout ce qui vient d’un enseignant n’est pas à prendre.

    Laurent nous a proposé les canalisations de Laura, nous l’avons suivi. Il nous a prévenu que le ton allait être différent, nous nous y préparions donc plus ou moins. Il nous a prévenu qu’il fallait s’adapter. Je l’ai pris à la lettre, je me suis forcé car c’était Laurent, notre enseignant, qui nous conduisait (je parle de perception et non pas forcément de la réalité). Au final, on aime ou on déteste, peu d’entre deux. Sur le blog de Laura, j’ai émis mon ressenti, mais après 3 jours de réflexion, donc à froid. Les propos de Khubya me paraissent juste dans ses premières canalisations mais malgré ce que beaucoup témoignent sur ce blog, moi mon coeur de vibre pas mais pas du tout sur plusieurs choses qu’il annonce. J’ai posté mon témoignage sans juger celui des autres. Le résultat a été des réponses que je ne comprenais pas, que je ne cherchais pas au fond de moi-même. Je ne veux pas que l’on me fasse comprendre quoi que ce soit. Je prends connaissance des avis et ressentis des autres, et je fais mon bonhomme de chemin dans la manière de les intégrer et j’ai pas envie que l’on me pousse dans un chemin. Maintenant, je vois des commentaires de béatitude sur le blog de Laura, je les accepte mais je ne m’y associe pas car je n’ai pas le même ressenti sur la nature réelle de Khubya et de ses objectifs. Je ne juge pas non plus Laurent par rapport à la référence à Khubya qu’il nous a proposé.

    J’ai appris ma leçon, prenons ce dont nous avons besoin d’un enseignant, acceptons que chacun n’y trouve pas la même chose.

    1. Nomanzland

      Tes paroles sont empreintes de sagesse, Samuel.

  140. Nathalie

    Et Brigitte ? elle va bien ?…

  141. marina

    Bonsoir à tous
    Ravie que l’aventure continue 😛 😛
    Je reste évidemment

  142. MICHEL

    Merci à toi, encore bravo et à très bientot!
    Kenavo

  143. Gilbert

    Merci à vous tous.
    Comme les choses se répettent…
    Il y a 2000 ans un gars merveilleux à voulu lui aussi vivre un DÉLIRE.
    On sait ce qui lui est arrivé.
    Les mouches sont nombreuses et coriaces cherchant à avarier LES FRITES.
    Laurent Bravo de ta décisions, car elles devront aller ailleurs.
    J’attendrai avec impatience que tu veulle bien nous redonner des miettes de ta nourriture.
    PAIX HARMONIE AMOUR… MERCI

  144. Chris

    Clair ,net ,et précis.
    Merci pour l’humilité et la fermeté,très complémentaire ici.
    Beaucoup veulent vivre cette expérience, et elle ressemble beaucoup au pari de Pascal.
    Donc que craignons nous ?

    1. MSdeM

      Et quel était le pari de Pascal?
      Merci de m’éclairer Chris!

      1. Chris

        le pari de Pascal consiste à se poser la question suivante;
        croire en La Source ou pas, implique quels risques?
        Si l’on y croit pas et que La Source existe.alors on aura perdu un temps précieux de ne pas l’avoir prise en considération pour notre travail intérieur.
        Si l’on y croit pas ,mais que malgré tout on fasse un travail intérieur,en se disant que si La Source existait , on aurait tout à gagner, et que si Elle n’existe pas ,au moins nous n’aurions rien perdu.
        Donc il voulait dire que nous avions tout intérêt à croire en Elle ,puisque nous n’avions rien à perdre ,et seulement à gagner dans l’éventualité de son existence.

        1. MSdeM

          RE: LE PARI DE PASCAL
          MERCI BEAUCOUP CHRIS. LUMIÈRE!

          ***

          SALUTATIONS À TOI LAURENT NOTRE GÉNÉREUX DÉLIREUR PRÉFÉRÉ À NOUS TOUS QUI CONTRIBUONS SINCÈREMENT ET VIBRATOIREMENT À CE QUE TA PAROLE CIRCULE EN FORCE,EN BEAUTÉ ET EN CONNAISSANCES LE TOUT DANS L’AMOUR.
          SACHE QUE DE TE LIRE EST TOUJOURS UN BONHEUR RENOUVELÉ.

          QUE D’ÊTRES MAGNIFIQUES SUR TON BLOG LAURENT!!!!

          GRATITUDE ET TENDRESSE À L’ÉQUIPE AU SOL SUR LE TARMAC ET À TOUS ET TOUTES LES LAMPADAIRES DE BONNE VOLONTÉ EN ÉVOLUTION DE PAR LE MONDE,

          RESPECTS À TOI, COURAGEUX LAURENT!
          TAKE CARE!

  145. Françoise

    Et bé…!!!
    Quelle histoire..!! Quelles histoires..!!!
    Je ne sais plus quoi en penser et je ne cherche plus non plus..
    Mais ce n’est pas simple tout cela.
    Un peu décue tout de même de tout ce shmilblick, à lors que j’aspire moi-même à la clarté.
    Charivari. Cela me conforte dans le sens de n’écouter personne plus que moi-même. Autant sage et expérimenté qu’il se présente. Autant professessoral qu’il s’annonce.
    Vive moi, mon petit cheminement pas exemplaire ni abouti mais qui petit à petit s’éclaire sans donner de leçon ni de vérité que je n’ai pas à personne …

  146. Françoise

    soit béni, oui! oui!

  147. Thérèse

    Bonsoir Laurent
    je te lis depuis presque 3 ans avec grande attention
    cela m’a permis de mieux comprendre ce qui se passait en moi et autour de moi
    merci infiniment du fond du coeur à toi et à toute ton équipe pour votre implication
    très heureuse que tu continues
    on a besoin de toi
    tous mes encouragements et mes sincères remerciements
    Thérèse

  148. Franck

    depuis ton article « 4D 5D c’est quoi ce bordel de dimension » je te suis discrètement (je me suis exprimé 3 ou 4 fois en plusieurs années), a l’époque je commençais à ne plus trop supporter le coté mielleux et abstrait des différents chanel c’est pourquoi ce fut un bonheur de découvrir ton blog.
    puis le temps passant, même si le tableau était toujours de plus en plus beau cela tournait toujours autour du pot.( c’est mon coté impatient,optimiseur, court-circuiteur…)
    mais le pire pour moi qui ne m’intéresse qu’à toi (ou tes délirs), c’était de voir le mielleux des autres abeilles qui rodait autours de toi, je me disais :
    « merde, c’est clair que je ne suis pas comme eux alors pourquoi es-qu’on bouffe la même chose? »
    c’est quand même pas compliqué :
    DIEU est 1 il est pas 2 donc il est au-delà de la dualité, du bien et du mal.
    donc à notre niveau inextricable de dualité (pour l’instant ❓ )
    je suis celui qui est au centre : le seul point qui met à égalité toutes les oppositions.

    donc les gens haineux et les gens cui-cui, c’est du même acabit et je les fui.

    tu imagines ma joie quand j’ai lu Khubya, enfin un message centré, réaliste et bien plus efficace.
    je me sens très proche de lui dans ses méthodes, depuis le temps que je lutte seul et passe pour un connard, tout cela me rassure enfin.

    donc bravo LOLO t’es un CHAUD, tu es libre et tu fais ce que tu veux, on verra bien ou ça nous mènent.

    MERCI pour toutes les POMMES DE TERRE gratuite.

    ps: si tu peux mettre mon CV sur la table de dieu au passage (bon Khubya ça ira), juste au cas où…

  149. Marianne

    Bon…eh bien, je suis plutôt ravie de la tournure des évènements, tout ceci devenait bien lourd et lâcher les casseroles…..ouf, ça fait du bien….. l’essentiel est de ne pas se renier, tant pis si ça dérange…Marcel Proust disait « n’ayez pas peur d’aller trop loin, la vérité est bien au delà encore » je partage tout à fait ce point de vue et franchement je ne comprends pas pourquoi il y a eu tout ce tintamarre, absolument rien ne m’a choquée dans ce qui a été proposé…au contraire même, j’ai trouvé cette nouvelle approche vivifiante et j’adhère…merci à toi donc, j’ai trouvé beaucoup de choses intéressantes dans tous tes « délires ».
    Je n’ai aucun conseil à te donner, mais laisse tomber les pleurnicheurs et tous ceux qui grincent des dents….. je ne leur répondrais même pas, continue ton chemin, il est clair et lumineux, le reste on s’en fout, on sait très bien qu’il y en aura beaucoup sur la touche, parce qu’ils n’ont pas voulu entendre, toi, tu as fait tout ce qui était en ton pouvoir et avec beaucoup de générosité, merci pour tout ça….
    Bonne continuation et reposez-vous un peu…Laurent, Brigitte et les autres…. à bientôt.
    Marianne

  150. Ghislaine

    Tu préfères gouter de nouvelles frites…. c’est ça ? eh oui on a toujorus besoin tot ou tard de changer de marque soit d’huile soit de frites, …
    en tout cas, je te remercie pour tout ce que tu as pu offrir, tel que tu es, avec ton franc parler qui au moins touche tout le monde, tu es un éclaireur, un ouvreur de chemin, en ayant allumé les lampes, à chaque maintenant de le prendre ce chemin, même si il y a des ampoules qui n’éclairent plus, mais il faut avancer ;..; car qui n’avance pas ….. recule ! et tu as permis à beaucoup non seulement d’ouvrir le chemin, mais d’énlever des oeillères, de booster nombre de personnes,
    J’ai été comblée et ravie de te découvrir, de te connaître, tom empreinte est toujours présente, et à mon tour de te souhaiter une bone route, avec ton bâton de pélerin, ton baluchon, tel le mat, poursuivant ta route comme tu le souhaites.. avec tous tes éclairages, nous avons tout ce qu’il faut ….pour avancer, et non pas rester là à lire, … mais bien à éclairer à notre tour, en nous propulsant sur la route que tu nous as montrée….. Merci pour tout l’Amour que tu émanes, diffuses….
    Belle belle route …. je sais que la Lumière t’accompagne et illumine d’autres chemins !
    La Source a permis de t’envoyer pour un travail bien spécial qu tu as rempli avc brio et en nous donnant de beaux coups de pieds aux fesses à tous ou presque tu as permis qu’on avance plus rapidement . MERCI Laurent , pour tout !

  151. derumière

    je t’ai lu patiemment pendant je dirai, 2 année, sans jamais laisser aucun commentaire.Je me suis toujours senti en accord avec tout ce que tu racontais, tu as nouris mon âme en neutralisant subtilement mon égo (il faut dire que le neutraliser était une de mes volonté première),Je me sents maintenant libre de mes choix, je n’ai plus peur de me tromper car tout est expérience et je n’ai même plus peur de l’expérience des autres! je respecte chacun dans son ressenti avec de plus en plus d’humilité( là je peut encore m’améliorer).Je suis consciente que je suis encore bien voilée, je me centre maintenant tout particulièrement sur le travail d’unification de mon être,féminin/masculin ,lumière/ombre.Voila, je voulais te dire que tu as contribué pour une grande part dans ce cheminement, sois en remercier aujourd’hui par cet écrit, mais sache qu’il y a toujours eu un merci prononcé verbalement de ma part à chacun de tes écrits. je continurai donc à élever ma conscience sous l’oeil éclairé de la tienne jusqu’à ce que le bébé que je suis puisse marcher tout seule.

    de coeur à coeur,
    valérie

  152. ''Christ en Vue''

    Merci à vous toutes et tous pour vos commentaires de reconnaissance vers notre  »ouvreur de grands chemins » exceptionnel et son équipe infatigable.
    Merci à toi cher Laurent de nous guider dans nos recherches pour sortir du labyrinthe.
    Bizzzsss.

  153. vero

    Continuez à nous donner envie….de continuer…MERCI 👿
    Bonne journée à vous

  154. Marydro

    Dis Laurent, le cuistot ouvrira t’il cette année, sa friterie « au locaux » qui ont très envie de déguster des frites allégées ?

    En tout cas merci pour tout ce que tu nous apportes.

    1. Laurent

      Bien sûr et à la condition qu’il en soit ainsi dans les plans… 😀

  155. Karine

    Je fais partie de ces personnes qui lisent tes messages « en silence ». Mais aujourd’hui, je veux te dire MERCI et tout est PARFAIT 😈
    Tous ces tours de super huit m’ont un peu épuisée certes, mais j’ai trop adorée !!!!!
    Quoi qu’il arrive, je suivrai toujours ce que ma petite voix me dicte ! Dans ce rôle de pèlerin, tu es parfait Laurent ! MERCI MERCI MERCI et BIZ ! 😀

  156. Catherine

    Bonjour Laurent et toute l’Equipe au sol,
    Je ne me suis jamais exprimée sur ce blog, mais lisais et digérais l’une après l’autre tes « délicieuses frites » en tentant de les appliquer à mon propre Chemin. J’ai déjà créé mon entreprise en 3D et subi les représailles des huissiers et autres au moment de mon dépôt de bilan. Je me sens très en retrait depuis quelques années mais j’espère pouvoir créer une « super friterie » en 4D avec des valeurs reconnues cette fois.
    Merci de ton soutien, de ta vibration que l’on ressent à la lecture de tes textes.
    A très bientôt de te lire sur ton prochain blog.

  157. Christel

    😛 Merci Laurent pour ce bel article du cri de ton coeur !…..Il faut beaucoup de Courage et d’Amour , pour dire toutes ces vérités ! Cela éclaire les esprits embrumés par la Peur !….Merci pour ton aide précieuse !…. 😛 …..A bientôt de te lire ! 😈 😈

  158. Erzengel

    Bonjour Laurent et toute l’Equipe au sol,
    Je ne me suis pas beaucoup exprimé sur ce blog(2 ou 3 fois en 3 années), mais lisais tes délires tentant de les appliquer à mon propre rythme .
    Maintenant je suis heureux de voir que nous pourrons poursuivre sur l’autre rive,bien que si tu avais décidé de n’en rien faire ,cela aurait été très bien aussi.
    Les polémiques de ces temps derniers étaient bienvenues car elles m’ont permis de me situer,toutefois ,je suis aussi heureux que tu les ai supprimés car elles finissait pas plomber le site.
    Je serais plutôt du genre discret ,amis quand j’entends sans cesse râler que « les frites ne conviennent pas où qu’il faudrait manger ci ou çà  » la lassitude me gagne et j’ai envie de crier « Si çà te convient pas ,va manger ailleurs et arrête de faire c*** le monde.
    Comme tu le voit ,il me reste du chemin a parcourir sur la zénitude,pourtant j’aime à penser que le « Mal ne peut progresser que si les gens de Bien ne font rien »,alors transmutons au lieu de blablater quitte a remettre un peu d’ordre dans la maison.
    Coeurdialement a TOUS mes frères et soeurs dans l’UN

    1. Simplet

      Bonjour à toi et à tous ! Il n’y a pas de Bien, pas de Mal ! Seuls sont les insensés, les Sensés puis les Encensés…Chaque UN et chaque UNE aura  » SA  » BELLE Destinée et son monde de rêve absolu. Salut !

  159. Chris

    eh oui Simplet lorsque l’on prononce Absolu je résonne avec Toi.
    Les mots ne sont là que pour jouer,n’ayant aucune capacité d’exprimer l’Absolu.

    Les insensés ,encensés,est ce un non sens ou devrions nous censément aller vers le sens critique qui nous dira que l’insensé devenu censé l’aura été par nos sens affûtés qui finalement ne serait qu’un sens giratoire nous permettant de revenir au sens figuré,puis découvrir ce sens égotique pour enfin réaliser ce sens Absolu. ❓

    1. Simplet

      Salut, Chris ! Non, point de non sens ! Les Insensés veulent garder tous leurs sens physiques, mentaux, égotiques et karmiques (donc illusoires), les Sensés oscillent entre un choix et un autre, se posent de judicieuses questions et adoptent un comportement nouveau et honorable…Les Encensés quant à eux ont été adoptés et chéris par l’Ineffable dans l’incarnation…Bénis soient-ils (elles) car ils (elles) participent activement au renouveau de notre si belle terre et de notre humanité…Nous devons les aider au maximum par la pensée, la prière, la parole et l’action en toute adéquation. Bonne Soirée à tous !

      1. Chris

        Bien Simplet ,très juste.
        Je m’étais simplement amusé avec les mots.
        Par contre ma finalité qui n’en est pas une aboutit à l’Absolu,c’est là,où je voulais en venir,
        le travail intérieur indispensable,n’est que l’échafaudage qui va nous permettre de le réaliser.
        Mais vous l’aviez compris.

        1. Simplet

          Tout est bien qui vient dans le meilleur des mondes de l’Inconnu…Ce que vous appelez Absolu, Simplet le nomme Ineffable, c’est notre seule différence. Bien à vous !

          1. Chris

            😛

    2. Monique

      Merçi pour votre partage, Chris et Simplet 🙂

  160. Benoit

    😉
    Me voici, avec un peu de retard, et comme la porte n’est pas fermée, alors je vous rejoins tous.
    Laurent remerciement renouvelé à toi et à toute ton équipe.
    🙂

  161. Awesome Divine

    Que dire de plus? Ben , un GRAND MERCI supplémentaire pour tout ce que vous faites Laurent etl’équipe au sol. Vous savez l’essentiel: le gros de la classe suit les enseignements avec assiduité. Le reste, aucune importance. On Vous soutient à donf! Never forget! 😈

  162. DD l'ermite

    Gratitude pour toute l’effervescence de vérités révélées.
    Inquiétude aussi de voir disparaître une « mise à plat »poussée de notre complexité, rendue limpide.
    Et puis il y a aussi celà : la Révélation de Krhishna dans notre conscience « Occidentale ».
    La tradition Indoue le rattache à une Joie immense, rituellement chantée.
    Est-Il celui de la Baghavad Gîta ? Cette Joie est-elle celle du Christ (« que votre joie demeure »)?
    Les Lampadaires sont-ils porteurs chaque jour de la Joie immense de Krishna ? Toi oui.
    Respect et Amitié.

  163. Seb

    Silencieux, mais toujours là, en équilibre entre intériorité et écoute extérieure.

    Frères et Soeurs, poursuivons notre route, chacun à son rythme, tout en suivant le tempo cosmique.

    Fraternellement

  164. Courbon

    C’est le plus beau texte qu’il m’est été donné de lire en ce lieu.
    Il transpire le courage d’être soi.
    Je découvre qu’il s’est passé quelques batailles ces derniers temps. Je ne sais pas où elles se sont déroulées. J’ai été épargnée de me trouver sur leurs champs. Je relève néanmoins qu’il est étrange de trouver une énergie de séparation chez des êtres qui cherchent la lumière.
    Je ne sais pas si je vais comprendre où je devrai déposer mon sac à dos pour savourer les prochaines frites version meilleures. Mais il est une chose certaine, c’est que le court voyage effectuer dans cette friterie en clôture a éveillée en moi des évidences. Et lorsque les larmes me viennent aux yeux, je sais qu’elles ont leur source directement de mon cœur. Alors, je suis sur le bon chemin. Merci Laurent. Merci l’équipe au sol. Heureux soit le jour où mon énergie aura la grandeur de la votre.
    À bientôt.
    Patricia

    1. doudoumax

      😀

  165. Roge1326

    Laurent HISTOIRE D’UNE EVOLUTION INCONTOURNABLE
    Pour moi, lire et Relire tes Délires est préférable à t’écouter lire ou relire les canalisations de mademoiselle Laura ou de ton nouvel associé Khubya, ou  de Marie-Claude  ? 
    Je sais que de bonnes raisons te portent vers ta rencontre avec Ton Grand Soi, mais je ne comprends plus ta présence,,,Mon coeur ne résonne plus  lorsque je lis tes commentaires en partage de conversations Skype  avec ces nouveaux amis que tu nous as présentés hier sur le blog de khubya,fr ?
    Je ne comprends pas cette envie de soutenir l’insoutenable, je ne comprends pas cette association ?
     Donc j »attendrai car moi aussi je suis patient , je suis très patient !
     j’attendrai que  tu écrives une aussi belle page que ta dernière en date pour m’aider (si tu le souhaites encore ?) à comprendre ce jeu de rôle, de falsification . 
    Plus précisément, pour tenter de m’ expliquer clairement cette énorme farce présentée par ton amie Laura :  » La résolution de l’histoire de Solayama ? »

    J’attendrai donc le retour des Ecrits de Laurent Dureau ici ou sur ton nouveau site mais surtout j’attendrai la Résonance de mon Coeur que seul mon Soi,Supérieur saura me faire entendre par une voix (plus si petite que ça !  et ce : grâce à tes écritures 🙂
    Je te remercie donc pour toutes celles que tu nous a offertes pendant toutes ces années où Seul, et en bon Pèlerin tu marchais sur les routes de la Francophonie,  tu n’as jamais cessé de Marcher de construire de consolider, non ! pour moi  tu ne resteras pas dans ma mémoire l’aubergiste faiseur de frites à cuissons variables…
    Mais tu resteras le Bâtisseur Solitaire  de Vérités ressenties par mon humble coeur,
    Alors ne permet à personne de censurer ou de brider ce dernier message d’Amour  INCONDITIONNEL que je t’envoie,
     Bonne route et que ton nouveau blog soit porteur d’espérance, de Lumière Authentique comme l’a été ton Passé.
    MERCI LAURENT DUREAU .

    Un Véritable Maitre m’a enseigné un Jour  : SOYEZ PASSANT ! (logion 42)…CODEX II Nag Hammadi 1945.
    Alors Je tente de le rester et c’est avec une plus grande joie que je quitte (après l’avoir traversé !) ton Pont inachevé de L’UN PENSABLE.
    Avec tout mon Amour Christique,

    Roge1326 et/ou Marius pour Le blog de Laura (l’IP étant le même Brigitte saura vérifier, avant de te les soumettre, que mes trois commentaires laissés sur tes sites n’ont jamais été irrévérencieux  ! Mais Sincères t véritable et ressentis.

    Lire et Relire,,,,des Extrait de ton Oeuvre 
    ( « LES PIEGES LIÉS À L’ASCENSION 1-2-3 ~ 18 octobre 2010)
    « ../…Bref, pour revenir à nos moutons, c’est en étant au niveau vibratoire de votre 7ème chakra que vous pourrez rencontrer votre double (Ascension: ce qui nous attend devant probablement ) sans aucun problème physique.
    En effet, vous serez alors en liaison directe avec votre grand SOI (ou votre double). Ainsi vous ne canaliserez plus des entités extérieures à vous-même mais tout simplement vous-même !
    On sait tous que tant que l’on aura besoin de béquilles extérieures à nous-même, nous ne serons pas autonome, et qu’est-ce que l’Ascension sinon être nous–même !
    Oui, ce qui nous attend véritablement, c’est simplement retrouver notre identité véritable, celle qui est dans les cieux et au-delà de l’astral inférieur et supérieur. Maintenant, j’espère que vous comprenez que lorsque l’on vous demande de lâcher prise, cela veut dire de ne pas rester accroché à l’une ou l’autre des couches de l’astral.
    Un fois cela fait, vous découvrirez alors ce que veut dire la multidimensionnalité. Le voyage astral est sympathique, mais pourquoi vouloir continuer à s’amuser chez Disneyland quand on peut avoir mieux, plus grand, plus balaise et forcément plus jouissif ?
    Élevez votre fréquence jusqu’au point où vous vous canaliserez vous-même. C’est alors que vous remarquerez que votre vie deviendra un conte de rêve, car, grâce au jeu des synchronicités, tout vous sera donné selon les vues de votre grand SOI et non selon votre personnalité.
    Certes, quand viendra l’heure de rencontrer véritablement votre double, votre Soi Supérieur, vous découvrirez que tout ce qui touchait à l’astral n’était qu’illusion. Ainsi votre “personnalité” viendra à se dissoudre dans le néant dont elle est issue.
    Certes qu’elle n’est pas d’accord mais, en contrepartie, vous aurez refait le contact avec votre individualité qui est la signature première de la particule d’esprit du Sans Nom.
    Individualité, c’est l’indivisé dans la dualité (la trinité), alors centrez-vous et regardez avec étonnement et sans aucun jugement, cette dualité qui est le support de la vie qui permet l’expérimentation.
    Comme vous pouvez le constater, nous sommes tous, de près ou de loin, tombés dans les différents pièges posés par notre mental-ego. En effet, lui, il ne veut pas perdre son pouvoir et sa suprématie.
    Ainsi donc, ces fameuses forces de l’ombre que l’on croit toujours à l’extérieur de nous sont en réalité à l’intérieur de nous. Le monde n’est que le reflet de ce que nous sommes dedans, alors soyons raisonnable et ne portons quand même pas ce manteau de culpabilité…. »

    1. BlueCristal

      Magnifiquement bien dit ! ❓ En parfait accord avec vous 💡
      Merci beaucoup …

      Perso Laurent, j’aime pas les frites je préfère les potatoes ➡
      Bizzzz 😉

    2. Chris

      Roge ,je comprends parfaitement votre pont de vue et le partage.Mais comprenez que les textes de Laurent sont justes, mais théoriques,et il faut passer par cette compréhension avant la partie pratique,qui elle,sont les dernières marches de l’échafaudage.
      Le plus difficile a été réalisé,il s’est jeté dans l’inconnu et a entrainé (chacun selon son ressenti au niveau coeur)un certain nombre qui viennent de prouver de par leur humilité ,qu’ils étaient prêts.Nous voilà proche de l’inconnu ,à devoir travailler sur nos peurs afin de réaliser ce que nous sommes de toute éternité.
      Et au pire ,si la route n’était pas la bonne ,chacun de nos coeurs est suffisamment armé pour se ressaisir.
      Aucune crainte donc,il y a mille chemins et forcément chacun le trouvera sans duels.
      Ces temps sont terribles ,dans tous les sens du terme et vont nous forcer à aller creuser encore plus loin.Nous ne pensions pas que l’Ascension était si demandante ,mais nous réalisons aujourd’hui la hauteur de l’échafaudage.C’est pourquoi ,quand il y a une partie de ce dernier en escalier roulant,il vaut mieux sauter dessus pour être plus sûr d’atteindre le sommet au bon moment.
      Pour ce qui est de la partie Marie-Claude(qui peut paraître ridicule,et elle l’est) elle aura mis l’égo à nu et chacun selon son désir « d’avancer » y verra une opportunité.(ou pas).
      De toute façon ,beaucoup d’expériences insoupçonnées vont se présenter et nous permettront de continuer notre route choisie.Fraternellement.

      1. ROGE1326

        Remerciements
        Merci CHRIS et Merci BLUE CHRISTAL, pour vos considérations et je confirme que « Le plus difficile a été réalisé » Laurent, et nous tous, dans un même élan de Vérité, nous nous somme jetés ensemble dans les bras de l’inconnu et nous avons trouvé, le chemin de L’UN connu.
        La route peut, et doit, continuer pour chacun d’entre nous avec ou sans les « boosters » de Laurent, je le sais maintenant ! Et j’avoue, que je m’étais un peu trop habitué au confort de suivre des Valeurs, sans vraiment penser que les Véritables Valeurs je devrai un jour les formuler moi-même « sans béquilles » comme disait Laurent.

        Si je me suis permis d’interpeller Laurent sur les échanges troublants de skype. Ce n’était pas pour afficher le Grotesque de leurs propos, mais pour essayer de comprendre pourquoi je me suis trouvé brutalement en rupture de ressenti et surtout en opposition de phase…Anyway, …Je crois CHRIS que ta réponse restera la seule raison valable, Oui, J’ai certainement traversé une Zone de turbulence égotique qui m’a fait croire que Laurent pouvait aussi répondre par une lettre bien inspirée sur la valeur intrinsèque de cette histoire d’Associés fraichement clamée par Laura et son émanation.

        Mais à bien y réfléchir et comme l’écrit SIMPLETTE (Que j’embrasse au passage) à vrai dire, Peu m’importe de savoir si cette nouvelle association Khubya/Dureau a un sens révélateur ? On va dire que pour moi il n’y en pas !
        Donc en route et Bonne Marche à Tous que votre MONADE RESTE DIVINE !

        1. Nathalie

          Pareil que toi ROGE : « rupture de ressenti » …

          Je remercie Laurent et son équipe pour ce qu’ils ont donné depuis que je lis Laurent Dureau (1 an et demi environ). Ces messages étaient en concordance et en harmonie avec ma propre progression sur le « chemin », j’ai adoré les schémas et les vidéos explicatives, quel talent pédagogique ce Laurent !

          Mais à présent, ma route prend une autre direction que celle que Laurent nous propose via ces derniers ecrits et surtout l’histoire de Khubia …
          Je n’irai pas sur le site de Khubia, mais peut-être jeterais-je un coup d’oeil au nouveau blog de Laurent… et si ça vibre tant mieux (pour moi), sinon, c’est pas ma route, et voilà !!!

          Bises à TOUS, j’ai quand même passé des bons moments 😈
          Nathalie.

        2. Chris

  166. JO

    ce que l’on combat chez l’autre ‘est ce que l’on n’aime pas chez soi
    c’est que l’on veut imposer sa propre vérité alors que dans une tour
    le locataire du rdc et celui du 20 ieme étage qui sont deux êtres identiques
    n’ont pas la même vue
    ils ont chacun leur vérité
    nous sommes un élément du grand puzzle chacun a son chemin à suivre
    avec son libre arbitre pour que l’âme grandisse
    lire les commentaires pourquoi pas surtout ne pas se faire des images
    mais vibrer à la résonance des mots en lisant à haute voix
    bon parcours sur l’autoroute de l’Unisson

  167. Sylviane

    Merci Laurent,
    Je ne change pas de « cuistot » !
    Tout mon amour pour toi et les « serveuses ».

  168. Serge

    Je reviens ce jour (10/03) après une longue absence.
    Je retrouve ta vibration toujours aussi belle.
    Je n’ai pas vécu la crise de la frite, apparemment je ne devais pas la vivre.
    Non tu n’es pas parfait comme chaque être vivant sur cette planète, ou si, justement tu l’es, car même les imperfections font partie de la grande perfection.
    Au bout du compte, seul importe ce que tu es, un être magnifique … comme chacun d’entre nous.
    Tout mon amour à vous tous.

  169. CANNELLE

    Bonjour Laurent,

    Moi aussi je sais être patiente quand il le faut et il me semble que là « ça vaut le coup »!
    Alors, au rendez-vous des vibrations nouvelles pour aller plus haut, plus profond en soi… servir
    et beaucoup d’autres actions…c’est à l’infini….
    à bientôt…

  170. simplette

    Bonjour Laurent! Bonjour à vous lampadaires! Depuis 1 an et demi que je suis les délires de Laurent, ils m’ont permis d’avancer dans mon petit chemin, ils m’ont réconforté et donné chaud au coeur… Laurent je t’en remercie, tu as été pour moi un grand frère qui m’a épaulé à chaque instant. Tes délires m’allaient droit au coeur! j’ai cru comprendre enfin, dualité, amour inconditionnel, non jugement, et tant d’autres choses qui étaient complètement « abstraites » pour mon raisonnement: et ça faisait « tilt » à chaque fois au plus profonde de mon être! Je ne sais pas si je vais suivre tes nouveaux délires, ça ne fait plus « tilt » en moi… Je suis allé voir chez Khubya et j’ai poursuit la lecture malgré que ça ne me « touchait » pas, simplement parce que tu l’avais conseillé. rien à faire, ça ne me parle pas! j’ai même eu qlq instants de confusion, se voir ainsi plongée en pleine dualité de 3D!!! mais je ne voit aucun problème à ce que ça parle à d’autres! et je te fais absolument confiance mon ami Laurent à ce que tu continues à suivre ta petite voix! je n’ai aucun jugement sur le sujet, les commentaires « pour ou contre », les agressifs ou gentils, j’ai lu tout ça avec un recul qui m’a surpris. à aucun moment je n’ai eu l’envie de plonger dedans ou de faire un choix. j’ai lu, j’ai aimé chaque commentaire, je vous ai tous aimé à ce moment. je me suis aimé en vous aimant, je vous ai aimé en m’aimant… et je souhaite une bonne route à tous. chaque chose qui est a une raison d’être. ma petite voix me dit de rester centrée. le reste je m’en fou en qlq sorte. j’ai fait un rêve, il y avait une tornade dorée qui détruisait tout sur son passage en avançant dans ma direction. vision d’apocalypse. tout était aspiré et détruit par l’immense vortex doré! essayer de fuir comme les autres gens en panique? à l’évidence c’était vain. alors j’ai accepté. je me suis même dit: « alors, c’est comme ça que tout ça va se termine?!… » j’ai accepté de mourir, mieux encore j’ai accepter de voir mes enfants mourir avec moi! « rester centrée… » La tornade arrive, dans un bruit assourdissant tout est aspiré par elle. je suis tjs là, le coeur battant fort, centrée sur ce moment présent en pleine acception… et toujours encrée au sol avec mes enfants. on voir ce vortex énorme et si brillant, en tendant la main on pourrai le toucher! il passe, quelques poussières d’or viennent m’effleurer tendrement et je me suis réveillée. ce rêve dont je ne connais pas le sens, m’a permis depuis de mieux comprendre certains délires de Laurent. j’ai réalisé ce que veut dire rester centré sur soi-même, sur ce moment infiniment unique qui est l’instant présent. je vous aime mes frères, mes soeurs. on se retrouvera sûrement, mais on s’en fou. je ne m’inquiète pas pour vous, parce je vous aime et que quand on aime, on fait confiance. Merci!

  171. Cyberandris

    Tout simplement: Merci Laurent!

  172. sotcha vichase

    Cc Laurent,
    autre question : comment fait on la distinction entre les pensées les messages ‘externes’ et les émotions d’un point de vue physique ?

  173. Yannick.

    Bonjour à tous,

    c’est avec joie que t’attends donc cette nouvelle naissance, cher Laurent ! Je n’ai lu AUCUNS de ces commentaires de ces derniers temps, mais ton article en fait une synthèse bien parlante, il me semble ; alors, comme on dit, je n’ai rien perdu !! 😀

    Au plaisir donc de la suite, en compagnie de tous nos frères de routes, qui eux aussi ont su remettre à la place qu’il se soit, leur égo, celui du serviteur, et non pas du maitre…

  174. cédéjàfait

    Merci de te livrer ainsi depuis le coeur du coeur.

    A nouveau chacun peut y puiser l’inspiration,
    et peu importe sur l’océan les vagues des égos,
    tu traces ton sillon abrité du tumulte de surface
    tel un sous-marin guidé par son sonar (petite voix).

  175. Frédérique

    Merci Laurent pour ce partage! : 🙂
    A bientôt 😉 ….

  176. agathelove

    quelle joie de te retrouver enfin laurent 😉 espérons que le calme revenu, tu ne nous quittera plus 🙄 encore merci laurent et merci a brigitte et à la géniale équipe au sol 😈
    Haut les coeurs les amis ! on lâche rien laurent ! et miam! miam! elles sont vraiment trop bonnes ces frites! c’est vrai….
    plein de lumiére pour tous

  177. caroline

    Bonjour Laurent,
    cela ne fait pas longtemps que je suis présente ici . Merci à vous Laurent pour votre présence. je connais bien ce que vous avez ressenti . je suis heureuse de la nouvelle ouverture.
    tendrement
    caroline

  178. DomiLuce

    énorme clin d’œil de quelqu’un qui vit dans le Nord, à la frontière belge, et donc qui s’y connait en frites !!!! 💡

  179. MARIE ANGE

    Un GRAND MERCI, Laurent, pour nous « les silencieux qui en ont marre desdits trouble-fêtes » ! Que ceux qui n’apprécient pas, aillent voir « ailleurs » … et merci au SUPER CUISTOT et à ses délicieuses frites dont nous nous régalons … J’attends la suite. Bises lumineuses.

  180. Aloha

    Merci Laurent,
    Merci Brigitte
    Merci Sylvie,
    Merci à la toute dernière « serveuse » spécialisée dans l’infographie.
    Je vous suis …..
    Pour l’heure, reconnaissance et gratitude.

  181. joyce

    Merci à toute l’équipe et à toi Laurent qui a sû suivre « ta voie ». N’écoutes qu’elle …. Je prends aussi mon baluchon et j’y vais …..où ????? : suivre « ma » voie . Bonne route et à bientôt j’espère , dans un nouveau paradigme . Nous sommes tous sur notre chemin avec le coeur en fête ….
    gratitude pour toutes ces explications claires et sensibles pour les humains en devenir ;Bon voyage à tous .AMOUR TOUJOURS

  182. Le Brun François

    C’ est très bien.
    Merci. 😈 😉 🙂

Les commentaires sont désactivés.

«

»