Demain, c’est le printemps…

 printempsCela peut paraître banal mais ce n’est pas n’importe lequel. Celui de 2009 a une signification particulière car, astronomiquement parlant, ce sera le premier appartenant à l’ère du verseau.

Qu’est-ce que c’est que ce bla-bla sans queue ni tête me direz-vous ? Encore une farce, un canular de premier rang ou du délire à peine voilé d’un mec qui semblait avoir la tête sur les épaules….

Non, non, je ne suis pas en plein délire d’initié complètement fondu d’astrologie. En effet, cette science et moi avons quelques difficultés d’apprentissage réciproque bien que je la respecte et la comprenne pleinement.

Derrière toute science (exacte ou non), il y a toujours des éléments de vérités qui font que des gens s’y intéressent et en parlent avec passion. Pour moi, c’est seulement l’aspect divinatoire “grand public” de l’astrologie qui me chagrine un peu.

Je lui préfère largement la Science du Design Humain qui se trouve être à l’origine véritable de l’astrologie classique. Vous y retrouverez tout mais avec une clarté nettement plus grande ainsi qu’un côté divinatoire totalement absent. D’ailleurs, tout astrologue sérieux tombe littéralement amoureux du SDH

Et tout ça, quel rapport avec le printemps ? Eh bien c’est simple : nous avons quitté l’ère du Poisson (l’espèce d’animal qui vit dans l’eau) pour passer dans l’ère du Verseau.

Les qualités des “poissons” sont sensibilité, réceptivité, imagination et générosité tandis que les difficultés sont l’indécision, la dissimulation et le manque de volonté. C’est un signe d’eau (= les émotions).

Par contre les qualités des “verseaux” sont la sincérité, l’altruisme, la sympathie, la générosité tandis que les difficultés sont la naïveté, l’excentricité et l’utopisme. C’est un signe d’air (= les pensées).

En clair, en termes de densité, nous allons monter d’un cran vers plus d’altruisme et de partage tout en baignant dans une sorte de rêve et d’utopisme. Léger comme l’air alors qu’auparavant on nageait en plein dans les émotions et la sensibilité en se planquant (mon jardin secret, mon intimité, mon chez moi) tout en essayant d’éviter de prendre des décisions en se comportant comme des moutons en troupeau.

Rassurez-vous, il existait bien des poissons volants mais cette fois-ci ils ne retomberont pas forcément dans l’eau. On va devenir des ULM de la pensée et les bonnes grosses émotions bien lourdes de notre quotidien vont faire place à une espèce de griserie sympathique dans les débuts.

A n’en pas douter, on va trouver des planeurs professionnels tandis que d’autres se débattront encore avec les joies mouillées par des grosses larmes de la densité ancienne.

Il est clair qu’à partir de maintenant les énergies qui arrosent la Terre sont des énergies qui vont faire que les eaux vont s’évaporer afin de forcer les poissons à abandonner leurs mares aux canards et tous les vers qui y grouillent.

Dit autrement, et sous l’angle philosophique, les choses cachées et en suspension dans l’eau vont progressivement apparaitre comme une boue qui tôt ou tard se dessèchera.

Toute cette boue est constituée de toutes les émotions générées par les humains. En clair, tout ce qui était caché va se faire connaître afin d’être promptement remisé au placard des antiquités.

L’avantage de cette transition est que cette boue n’est ni plus ni moins que notre karma. L’humanité, ainsi que chaque personne la constituant, va donc lâcher les valises du karma afin d’apprendre à voler à l’air libre.

Nos nageoires (de survie et de mouvement) devront donc se transformer en ailes afin de s’adapter au nouvel élément air. Cela veut dire que nous allons devoir regarder le monde différemment.

Le soleil (l’esprit) nous apparaîtra plus chaud, plus brûlant mais aussi plus lumineux. Nous découvrirons aussi que nos cris étouffés dans l’eau vont porter plus loin et à l’ouie de tous.

Notre mare à canard avec tous ses trucs glauques, secrets et non-dits, ne sera plus là pour cacher ce que nous sommes véritablement. Ce fameux “individualisme” dont nous nous réjouissions va lui aussi disparaître au profit d’un collectif où l’unicité sera mise en avant.

Autant un poisson seul pouvait survivre autant un oiseau seul sera démuni. Il y avait les bancs de poissons et il y aura aussi des nuées de moineaux mais globalement l’individu vivant à l’ère du Verseau va découvrir qu’il peut parcourir de grandes distances grâce aux autres.

Un proverbe africain dit “Tout seul on va plus vite mais à plusieurs on va plus loin”. Ce proverbe deviendra une évidence, et d’ailleurs les nouvelles générations sont déjà dans la notion de communautés virtuelles alors que nos ancêtres s’arrêtaient à la périphérie du village de leur naissance.

Alors, en ce printemps 2009, qu’allez-vous changer en vous pour vous adapter aux nouvelles énergies ? Quel nettoyage de printemps allez-vous entreprendre pour être en phase avec l’horloge cosmique ?

Combien êtes-vous prêt à respirer l’air au lieu de l’eau ? Combien êtes-vous prêt à vouloir vivre en paix en laissant tomber vos croyances émotionnelles ? Dans quelle machine à laver allez-vous nettoyer la turbidité de votre aura ?

La turbidité, c’est le mot employé pour décrire la transparence de l’eau. Plus l’indice est fort et plus l’eau est sale et sombre. C’est en faisant la paix en vous-même et avec vos émotions que la boue pourra se déposer au fond….

Alors, l’eau devenant plus claire, vous verrez mieux ce qui se passe dans l’autre monde, celui de l’air. Vous y verrez des anges voler et applaudir à chaque saut que vous ferez pour vous extirper de votre mare.

A chaque essai de saut, vous retomberez en créant des vaguelettes concentriques qui indiqueront aux autres qu’il y a à manger de l’autre côté. Et puis, si tout le monde s’y met, cela changera le paradigme existant qui dit que vous n’êtes qu’un poisson bon à être péché par d’autres.

Dans un précédent article, j’ai déjà parlé des nouvelles énergies ainsi que du changement qui frappe à notre porte. De l’autre côté, il n’y a aucune chose planifiée qui nous attend. Il n’y a que notre imaginaire qui pourra créer quelque chose.

Certains deviendront des moineaux, tandis que d’autres des cigognes, des hérons ou des rapaces. Le seul truc là-dedans, c’est que la nouvelle aire de jeu ne permettra pas le même jeu que dans l’eau.

Autant un poisson flotte tout seul grâce à la poussée d’Archimède, autant un oiseau doit faire de réels efforts avant qu’il n’arrive à comprendre comment se faire porter par le vent.

En effet, une fois dans l’air, nous apprendrons à nous laisser porter par les courants ascendants et à vivre l’instant présent comme jamais on ne l’aura fait auparavant. Ce sera une liberté d’une telle légèreté que l’on sera surpris qu’avec aussi peu d’efforts on pourra faire des voyages en passant d’une région montagneuse à une plage balnéaire en quelques battements de pensées.

L’ère du Verseau, c’est aussi le symbole de l’homme ayant un genou à terre et qui déverse le contenu de sa jarre sur le sol. En clair, nous allons être abreuvés par la Connaissance du Ciel qui se déversera sur nous, sur la Terre.

De plus en plus de personnes sentent un appel vers la vérité de ce qu’ils sont, et pour cela ils ont besoin de savoir d’où ils viennent et pourquoi ils sont là. Ce blog, à son humble niveau, participe au mouvement à sa manière.

De nouvelles connaissances vont apparaître ici et là partout sur Terre car, naturellement, certains individus, hommes et femmes, ressentent ce qui se passe et laissent parler leur cœur et le transcrivent sur internet.

Ce sont des médiums de la Connaissance et par forcément des médiums de l’âme, car l’ère du Verseau va assécher les marécages de l’astral. L’astral n’est ni plus ni moins qu’une couche d’énergie entourant la Terre et qui est composée de toutes les âmes et émotions humaines (égrégores) qui sont restées bloquées dans leur processus d’évolution.

Par l’assèchement aussi bien physique que psychique des marécages émotionnels créés par les humains, la Terre va se libérer de cette carapace qui l’emprisonne depuis trop longtemps.

Le réchauffement climatique n’est pas du tout dû aux émissions de CO2 (voir page vidéo à cet effet) mais par l’apport d’une énergie stellaire à laquelle nous ne pourrons échapper.

Ce réchauffement a pour conséquence aussi d’attiser l’élément feu sur la planète. Les incendies sont là pour purifier ce qui doit l’être et l’eau va devenir rare pour beaucoup de terriens.

L’ère du poisson touche à sa fin et d’ici quelques années, l’homme aura profondément changé dans son comportement car il aura dû aider son prochain et modifier radicalement sa vision de la Nature.

Il comprendra par la force des choses que l’acquisition matérielle à outrance et le déni profond qu’il a par rapport à la Terre en l’exploitant d’une manière totalement irresponsable va lui coûter cher.

Alors, qu’êtes-vous prêt à lâcher pour pouvoir vous envoler vers le nouvel espace de liberté ?

L’Ascension n’est que le passage d’un milieu de densité à un autre milieu moins dense. Alors, il est clair que les petits cailloux qui ornent votre bocal ne seront pas transportables dans le nouvel élément…

Qu’allez-vous lâcher pour vivre véritablement votre vie d’ange incarné ? Je ne parle pas de sacrifice selon la définition courante mais de sacrifice qui vient du mot sacré. Un sacrement n’arrive que par des sacrifices “volontaires”.

Quel nettoyage de printemps allez-vous faire afin de mieux vivre le prochain nettoyage d’été, puis d’automne, et ainsi de suite ?

Aujourd’hui, et jusqu’à fin 2012, nous allons être bombardés par des énergies de transition que la Terre n’a jamais connues. L’humanité est à la fin d’un temps pour renaître à un nouveau temps et probablement à une nouvelle civilisation.

Vous pourrez dire que cela est du bla-bla, mais pour vous en convaincre, vous n’avez qu’à regarder autour de vous et voir que l’ancien monde est déjà sur son lit de mort tandis que dans l’autre pièce un berceau attend un nouveau-né.

Déjà un certain nombre d’humains ont compris la musique et s’évertuent à vivre selon la nouvelle donne. Cela est difficile car d’un côté ils ont encore une nageoire tandis que de l’autre une aile se dessine.

Pas facile dans ces conditions de nager ou de voler correctement alors pour l’instant, à plat sur le côté, une aile brasse du vent tandis que la nageoire essaye de diriger le tout.

C’est une sorte de surf “new style” qui est inconfortable (financièrement parlant) mais qui donne quelques frissons quand une rafale de vent décolle l’ensemble. C’est vraiment jouissif et les autres “poissons” commencent déjà à dire que nous vivons dans un autre monde.

Ils n’ont pas tort car ils ressentent que nous ne sommes plus vraiment des poissons. Pour l’instant, ils nous regardent avec indifférence mais, quand le niveau d’eau aura suffisamment baissé, ils demanderont alors comment il faut faire pour avoir des plumes…

A l’inverse, certains poissons vont s’ancrer à la lettre dans des textes religieux datant du début de l’ère du poisson. Ils deviendront radicaux, quitte à poser des bombes pour dire qu’ils ont raison.

Il ne sert à rien de les combattre car ces religions disparaîtront comme les religions romaines (ère du Taureau) ont disparu avec l’avènement de l’ère du Poisson. Combattre cette ancienne énergie par la violence comme en Afghanistan ne mène à rien sauf à des morts et à de la désolation.

Le terrorisme n’existe que par la peur de la mort qu’il engendre.

En étant indifférent à cette énergie, vous ne la nourrissez plus et elle s’éteindra d’elle même tout simplement.

Plus “l’eau” va s’évaporer et plus il apparaîtra de mare à canard où chaque “culture” va essayer d’exprimer son unicité. C’est la raison principale qui explique une espèce de racisme tribal qui s’exacerbe de plus en plus.

Plus l’eau va manquer et plus les hommes vont s’entretuer pour affirmer leur différence culturelle et leur droit à vivre. Les flux migratoires vont créer de nombreux conflits à cause du réchauffement climatique et la seule solution qui nous reste, est de comprendre que nous ne faisons qu’un.

L’humanité est une et indivisible, et c’est tous ensemble que nous passerons dans la nouvelle ère sauf pour ceux qui le refusent. Il est normal de respecter le libre arbitre de chacun mais en aucun cas nous ne pouvons obliger quelqu’un, même si c’est pour lui sauver la vie !

C’est à chacun de décider de son sort. Plus il sera conscient de ce qui se passe et moins il souffrira dans son corps et dans son âme. Résistez et vous serez broyé car personne, même l’homme, ne peut vaincre les forces cosmiques.

On ne peut que les accompagner et faire preuve de créativité pour en tirer le meilleur parti. C’est une décision à prendre entre l’inconnu ou disparaitre. Je dis ceci sans aucune violence mais seulement avec compassion (et nous en aurons besoin de beaucoup dans les temps à venir !).

Nous sommes des Dieux en action et selon la règle du libre arbitre, je laisse à chacun le soin du sort de sa vie terrienne, car après tout nous sommes tous venus ici pour voir comment on allait réagir en étant dans le feu de l’action !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 20 mars 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 7 juillet 2012 .

Cet article a été visité 5 436 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/demain-cest-le-printemps/

(1 commentaire)

    • paulette on 7 juillet 2012 at 11 h 56 min

    Je suis une fervente lectrice , je reçois beaucoup d’enseignement et de bien etre
    en vous lisant . ma p’tite voix me dit que vous etes quelqu’un de bien :?:bon week end / : 😉 :

Les commentaires sont désactivés.