«

»

Imprimer ceci Article

Le changement est là, alors qu’attendons-nous pour changer ?

 terremeditationDepuis déjà quelques temps, je parle d’un nouveau monde qui est en train de se mettre en place. Et comme nous ne pouvons vivre dans 2 mondes tridimensionnels identiques, l’ancien monde commence à toussoter !

Au début, on se dit que tout va revenir à la normale tout en continuant nos habitudes qui nous sont chères. Mais, la situation semble devenir de plus en plus instable et on commence à vouloir trouver des coupables…

En effet, c’est forcément la faute à quelqu’un sinon tout tournerait comme avant. Cette réaction, bien que censée de prime abord, ne fait que refléter combien l’être humain a donné tous ses pouvoirs à d’autres.

Pourtant, malgré son renoncement à ses propres capacités d’évolution, l’être humain semble être toujours convaincu qu’il est à la barre. Grâce à son bulletin de vote, il pense influer le cours des choses…

Où est-il écrit qu’avec un bulletin de vote, on empêcherait que des patrons peu scrupuleux pillent les caisses des sociétés qu’on leur confie ? Où est-il écrit qu’avec notre bulletin de vote on puisse arrêter la sauvagerie qui s’abat sur la Terre ?

Où est-il écrit que l’on pourra interdire la corruption et le vol organisé par tous les banquiers du monde ? Je ne parle pas du banquier de service que vous voyez dans votre agence locale mais de ceux qui se planquent derrière leurs bureaux dans les étages supérieurs.

Vous ne les avez probablement jamais vus mais cela n’empêche que leur cupidité nous amène aujourd’hui à un désastre financier planétaire. Où sont donc tous ceux qui se trouvent à l’origine de nos ennuis ?

Ils se trouvent au chaud chez eux et seront probablement les derniers à être virés si la banque fait faillite. Ils se foutent de votre bulletin de vote car, pendant que vous pensez que tel parti politique sera meilleur qu’un autre, ils continueront leur petit business pour vous plumer.

Alors vous ferez comme certains. Vous sortirez dans la rue, brûlerez quelques boutiques, ferez une grève pour obtenir 6 sous que l’on vous reprendra dès le mois suivant via des impôts, des taxes et des augmentations de prix.

En effet, il est facile de demander à une entreprise de mettre la main à la poche, mais que va-t-elle faire systématiquement sinon que d’augmenter ses tarifs pour retrouver sa marge ?

En attendant, à quoi auront servi les jours de grèves sinon à appauvrir encore plus la bête sur laquelle vous vivez ? C’est une drôle de logique de créer de la pénurie dans une période de pénurie !

Les banquiers n’ont plus de sous car, en fait, ils n’en ont jamais réellement eu ! Ils fabriquaient de l’argent fictif à partir du vrai qu’était le vôtre. Informatique aidant, il y avait beaucoup de chiffres à l’écran mais pas beaucoup de papier monnaie dans les coffres.

En moins de 6 mois, la moitié des milliardaires russes a disparu et il en est certainement de même dans tous les autres pays du monde. Alors qu’allons-nous faire, nous les moutons, les esclaves d’un système financier perverti ?

Allons-nous aller pleurer dans les agences d’intérim, dans les agences du “pôle emploi” et aller voter dare-dare pour un autre politicien qui se dit plus rusé que les autres ?

Où se trouve la solution quand on a abandonné tous nos pouvoirs aux autres ? L’Etat, les toubibs, les curés, les juristes, les banquiers ? Il n’y en a pas un dans le tas qui se soucie si vous allez manger ce soir…

En période de changement, le chacun pour soi devient la règle de base car la survie semble dire “sauve d’abord ta peau et pour la suite tu verras…”. On peut comprendre que l’atmosphère va se tendre dans les temps à venir…

Alors que faire pour ne pas se faire emporter par la colère due à notre aveuglement volontaire et à notre refus de voir notre lâcheté véritable ? Faut-il attendre le clash pour comprendre enfin qu’il faut reprendre notre vie en main ?

Car, après tout, qu’est-ce que notre vie ? Bosser toute une vie pour avoir une maison que vous n’emmènerez nulle part et surtout pas au Paradis ? Avoir une grosse voiture pour démontrer que votre ego a besoin de cela pour exister ?

Qu’est-ce que la Vie véritablement pour vous ? Qu’attendez-vous d’elle ? Faites bien les comptes et vous verrez que c’est loin de tout ce que l’on vous raconte, et surtout du mode de consommation actuel.

En allant voir au fin fond de vous-même, vous trouverez que vous cherchez de l’attention, du respect et une raison de rendre service aux autres. Vous découvrirez qu’un moment de partage avec un être humain, qu’il soit un bébé, un enfant, un adulte, un vieillard ou un étranger, est la véritable signification de votre venue sur Terre.

Votre âme est venue expérimenter l’émotion à travers le partage et la communication. C’est avec cela qu’elle repartira de l’autre coté laissant ainsi tous vos titres, vos diplômes, votre nom, votre n° de sécu et vos biens matériels.

Alors pourquoi se battre pour quelque chose qui vous est inutile ? Vous pouvez dire qu’il est toujours plus sympa de vivre dans le luxe que dans la pauvreté. C’est vrai mais faut-il un luxe qui se fasse au détriment d’un autre être humain ?

Quand en tant que consommateur, vous voulez le moins cher, pensez-vous aux conditions inhumaines qui ont été faites pour le produire ? Où se trouvent la justice et l’équité quand vous acceptez qu’un étranger soit payé 40€ par mois quand vous en touchez 50 fois plus ?

Un nouveau monde est en train de naître et c’est celui de la “Conscience”. Quand tout un chacun découvrira que le moindre de ses gestes quotidiens n’est qu’atteinte à la planète, à tous les règnes de vie, y compris ceux de sa propre condition, il commencera à utiliser son discernement.

Grâce à son discernement, l’être humain pourra enfin utiliser son vrai pouvoir : celui de décider pour lui mais aussi au nom du respect de tous les autres.

Et, comme nous le savons, l’être humain n’avance que sous la contrainte. Il hait le changement car cela lui fatigue les quelques neurones qui lui restent. Prendre des décisions lui coûte tellement il est ramolli….

L’être humain d’aujourd’hui veut qu’on lui procure un job afin qu’il puisse consommer comme on lui dit de le faire. C’est seulement quand il n’a plus de job qu’il va découvrir l’envers du décor.

La machine financière étant devenu une illusion totale, la machine économique va progressivement se gripper comme le ferait tout corps à qui l’on ne donne plus ni à manger et ni à boire.

La crise de “liquidité” va faire que beaucoup de moutons vont perdre leur job. Alors que vont-ils faire ? Des manifs, de la casse, brûler quelques voitures, piller quelques magasins, bastonner quelques uniformes ?

Nous savons tous que la colère n’est pas bonne conseillère mais c’est vrai que sur le moment ça fait du bien de se défouler, mais après ? On virera manu militari les politiciens du moment pour en élire d’autres tout aussi incapables !

Personne ne peut prendre votre destin en main sinon vous-même, alors qu’allez-vous faire dans les mois à venir ? Prendre un crédit, vider vos différentes économies en attendant que cela passe ?

Le nouveau monde sera celui de la prise de conscience qui enfin vous entrebâillera les paupières vers un monde plus lumineux. En effet, vous verrez alors les montagnes de boues émotionnelles et spirituelles dans lesquelles vous vivez sans le savoir.

Toutes les arnaques, toutes les corruptions se révèleront les unes après les autres et alors vous commencerez à reprendre vos droits à véritablement penser comme le ferait toute âme incarnée dans un monde en évolution.

Le changement est là et il est donc temps que nous changions même si nous ne sommes pas d’accord.

Arrêtons de tergiverser selon les bulletins de météo car, au final, c’est nous-mêmes qui fabriquons la météo ! Arrêtons de croire que l’air n’est que de l’air car cet air est respiré et rejeté par tous les êtres vivants de la planète.

Il est chargé de tous les toxiques qui sont en nous. L’air porte en lui toutes les vibrations que vous lui communiquez. Mais, c’est comme pour les ondes électromagnétiques, tant qu’un “scientifique” ne l’a pas écrit noir sur blanc vous n’y croirez pas.

L’être humain (et c’est malheureusement vrai) est 100 fois plus porté à croire ce qui est écrit sur du papier que ce qu’il ressent en lui-même. C’est vraiment la preuve de son monumental sentiment d’être l’ignare de service.

La Connaissance n’est pas à l’extérieur de vous mais en vous. C’est seulement le savoir qui est à l’extérieur mais pas la Co-naissance. La crise actuelle, petite sœur de la grande à venir, va vous faire découvrir véritablement qui vous êtes.

Chacun d’entre nous va être son propre bourreau car nous nous jugerons d’après ce que nous pensons être nos propres lois.

La pratique et l’expérience vous feront découvrir combien nous avons été abusés par tous les médias et tous les systèmes qui n’avaient que la seule envie de vous rendre inoffensif et peureux comme un mouton.

C’est la fin d’un temps avec la création d’un autre. Voici pourquoi les anciennes règles ne pourront survivre aux nouvelles. Elles seront tout simplement incompatibles.

Lâchez donc prise quand vous vous sentirez enfoncé vers le bas, vers le lourd, vers le nauséabond. Osez abandonner ce que vous connaissez pour découvrir de nouvelles règles qui vous attendent.

En fait, pour être précis, il n’y a pas de nouvelles règles sinon celles que nous allons créer. Pensez donc juste, pensez donc équitable, pensez donc fraternel, pensez donc partage, pensez donc nouveau car le nouveau monde ne sera que celui que nous enfanterons consciemment.

Ainsi, personne ne pourra devenir votre chef ou votre maitre à penser car chacun d’entre-nous construisons déjà en partie ce nouveau monde. Nul besoin donc de chercher un berger pour vous guider car je vous le rappelle, un berger c’est fait pour garder des moutons !

Faites sauter les verrous de votre prison intérieure non pas avec de la dynamite ou de la colère mais avec toute la Paix intérieure dont vous êtes capable. Gandhi a libéré l’Inde sans aucune arme sinon celle de la non-violence.

Tant que l’homme essaiera de résoudre son problème par la violence, il ne fera que mettre un pouvoir encore plus violent. Après 1789, il y eu Napoléon et après la révolution russe de 1917 il y a eu Staline. Et puis ne parlons pas de Castro et de tous les africains….

La Révolution n’est pas une boucherie mais seulement la fin d’un cercle qui en débute un autre. Que ce nouveau début se fasse dans le discernement et le choix d’un monde meilleur qu’il nous faudra appliquer dès maintenant.

Le changement est là car nous l’avons appelé depuis quelques générations. Il est donc fini de penser révolution industrielle. Il est donc fini de penser exploitation et esclavagisme. Il est donc fini de continuer à se comporter comme des con-sommateurs et moutons !

Réveillez-vous car le monde est en train de changer. Un nouveau train est en route pendant que l’ancien continue à perdre de son élan. Ce dernier n’est plus alimenté car il s’auto-consume par ses propres noirceurs.

Du charbon peut jaillir la lumière et la chaleur, alors faisons en sorte que nos peurs d’aujourd’hui soient notre courage pour demain !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 2 mars 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 30 juin 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/le-changement-est-la-alors-quattendons-nous-pour-changer/

5 commentaires

Skip to comment form

  1. paulette

    bonjour laurent

    cet article, il me semble l’avoir lu .
    il est d’actualite . cette derniere phrase me plait beaucoup
    poete a vos heures . c;est un enchantement pour ceux qui lisent
    C U soon

  2. Didier

    Merci Laurent de remettre encore une fois les choses à leur place, ou plutôt d’aider à changer de point de vue car c’est toujours la clé de la compréhension.

    En effet les banques sont mortes mais on n’a pas encore publié leur certificat de décès car ce sera le signal de la débandade. Le « bank-run » comme disent nos amis anglo-saxons, je cours après mon fric mais… il a disparu. C’est ballot, hein ?.

    En fait derrière cette apparent effondrement se cache une opportunité formidable, celle de refonder toutes les bases non seulement de notre vie en commun, de l’esprit qui animera chacun au sein de cette communauté humaine mais aussi bien entendu notre rapport d’amour à nous-mêmes et à l’Univers dont la définition fût si joliment illustrée par Michel Jonasz : Unis vers l’Uni..

    Ça fait longtemps que j’attends et vois venir ce clash, et maintenant que les pipeaux que racontent les politiciens frisent la psychiatrie, gardez plus que jamais le sourire aux lèvres et songez à votre puissance, même si vous n’en êtes pas encore totalement conscients.

    Je vous garantis le résultat.

    Bises et bonne soirée :lol:

  3. milo

    L’attention, le partage, le respect est notre veritable raison d’etre sur terre… Sa fait du bien de lire noir sur blanc exactement se que je suis. Je me sens moins con et moins seul.
    merci beaucoup.

  4. Loumaria

    Merci Laurent et toute l’Equipe au sol ,de nous ouvrir à la possibilité,si tel est notre choix,
    de penser,d’agir,d’Etre autrement et d’accèder à l’Evidence,chacun à son rythme,
    …avec un plus ou moins lourd sac à dos à laisser sur le bord de la route
    avant de prendre une direction jonchée de Joie,
    dans la Foi totale que l’UNivers pourvoit à Tout.

    Je propose cette vidéo,où Ghis, par bien des aspects,rejoint les écrits de Laurent :

    http://www.youtube.com/watch?v=6njdE-YNmmg&feature=youtu.be

    Je vous souhaite un bon moment avec Elle;

    Pour moi j’adhère totalement, mais je patauge encore grave dans le bocal ,ayant toutefois la certitude au fond des tripes que ma petite loupiote va être assez forte pour m’éviter le naufrage.

    Avec vous tous en mon Coeur qui Vous Aime.

  5. Nora

    Bonjours a tous et a toutes .

    Merci. :evil:

Les commentaires sont désactivés.

«

»