Affect, affectif, affection, affecté(e)…

 affectTant qu’un préhumain pensera que quelque chose est inévitable pour le définir, il sera scotché sur un rail de pensée qui l’emmènera inévitablement dans une impasse.

De par notre expérimentation, nous avons créé des choses, des bourgeons à partir de branches très spécifiques qui ne se retrouvent pas forcément dans toutes les formes de vie.

En ce sens, nous sommes des artisans ayant eu l’occasion de pousser le bouchon si loin qu’il nous semble aujourd’hui impensable de revenir à ce qui était à l’origine.

Par exemple, le corps émotionnel n’est pas donné à tout le monde dans les Super-Univers. Il n’est réservé qu’à certain type d’humanité ayant expérimenté certaines écoles et enseignements bien spécifiques.

L’émotion est un type d’énergie qui a été vue comme prometteuse dans l’expérimentation des différentes facettes de l’amour. Et c’est justement à cause de cela que nous l’avons expérimentée si lourdement.

Compte-tenu du sandwich à 7 étages de notre constitution, il s’est avéré que le corps émotionnel fut coincé entre le corps énergétique et le corps mental (Les énergies du corps humain).

C’est ainsi que tout désordre du mental (qui est une petite réplique 3D de l’Esprit) allait impliquer des tourbillons émotionnels qui auraient une profonde répercussion sur notre corps énergétique (la Force de vie de notre véhicule).

Tout désordre de notre mental (3ème chakra) ne peut provenir que de la séparation d’avec notre corps spirituel qui se situe dans le 4ème chakra qui est celui du Coeur, et donc de l’amour inconditionnel.

Ainsi plus nous allions dans la séparation d’avec notre Coeur, et plus notre mental allait générer un regard, une vision du monde déformée. De ce regard fragmenté naquirent des blocages énergétiques dans le corps émotionnel.

Ces derniers entrainèrent alors un blocage de la distribution de la force de vie, qui entraina inéluctablement le vieillissement, la maladie et la mort. Dit autrement, votre regard est à l’origine de la création d’émotions tordues qui bloquent la libre circulation de l’énergie de Vie de votre corps physique. (Axiome 1: Regard-sentiment-pensée)     

Tout se tient donc au niveau du plexus solaire… D’où la grande nécessité de réapprendre à respirer pour débloquer le diaphragme qui est le support idéal du maintien de vos émotions bloquées…

Du soupir qui dit tout, en passant par la grande respiration libératoire, le blocage du plexus a entrainé un certain nombre de conséquences qui font comme des bourgeons.

Ces bourgeons seraient comme des verrues, et d’ailleurs, nos frères des étoiles appellent ça des sacs mémoriels… Sous un angle énergétique, nous serions comme des sacs de nœuds dans tous les coins comme certains arbres totalement noueux.

C’est loin de faire dans le peuplier pour faire de belles planches. Par contre, quand on nous coupe en tranche, la planche montre de magnifiques arabesques dans tous les sens. C’est beau, bien que cela soit tordu !

Être sur le chemin de l’ascension, c’est tout simplement découvrir ces arabesques, les comprendre pour en tirer une leçon, car d’une certaine manière c’est une richesse immense.

Le seul truc, c’est que la solidité due principalement à la souplesse du bois est très problématique. Dit autrement, pour passer dans les autres dimensions, il va falloir dénouer le sac de nœud tout en sachant que celui-ci s’est recroquevillé sur lui-même par manque d’amour… C’est donc du sec peu travaillable.

Il nous faut donc retrouver une souplesse minimale en commençant par nous aimer nous-mêmes (on fait gonfler le bois). Puis après, on commencera à démêler le tout, en prenant soin de couper certaines branches devenues inutiles.

Je vais donc vous parler de l’une d’entre elles dans laquelle on se complait tant. En effet, dans l’arbre énergétique, notre mental (le singe) a élu domicile sur elle, car elle donne des fruits à l’écorce douce mais au contenu amer…

C’est la branche de l’affect. Cette dernière est une excroissance que nous avons créée à partir de la branche émotionnelle. Nous nous aimons quand nous sommes dans l’affectif, car, nous semble-t-il, l’affection nous est chère.

On pense à tort qu’un préhumain qui n’a pas d’affection est un être insensible et qui n’a pas de cœur… On ne veut donc surtout pas abandonner cette branche si sensible de l’émotionnel.

C’était normal en 3D, puisque c’était l’une de nos plus belles créations dans cette expérimentation. Alors, pourquoi lâcher les bijoux de famille si on veut ascensionner ? La réponse est très très simple…

En 4D5D, nous allons pouvoir de nouveau utiliser consciemment notre force de co-Créateur ; or, cela nous demandera une maitrise que l’on n’aura pas dans les tous débuts. Il y aura donc des couacs…

C’est à l’image d’un individu qui vient de mourir en 3D. Tant qu’il était dans ce monde densifié, ces pensées ne semblaient pas apparemment se réaliser assez vite pour qu’il les voie consciemment.

Par contre, une fois quitté son corps de matière, ce qu’il verra autour de lui sera ses pensées du moment. En effet, la matière n’étant plus là, ses idées se manifesteront immédiatement.

Alors s’il pense aller au paradis au moment de sa mort, il verra une sorte de paradis, mais s’il pense à l’enfer, il sera véritablement en enfer. Or, qu’est-ce qui nous attend quand on passera en 4D5D ? Plus ou moins la même chose…

Imaginez donc maintenant ce qui va arriver quand soudainement, votre partenaire pour qui vous aviez de l’affection vient à regarder une autre personne que vous… Vous allez être affecté comme en 3D, mais cette fois-ci, parce que vous êtes en 4D5D, cela sera amplifié et se réalisera très rapidement !

Que pensez-vous qu’il va advenir de votre paix intérieure ? Resterez-vous centré ? La réponse est obligatoirement non, car, je le rappelle, nous allons devenir de plus en plus transparents au regard des autres…

La fameuse intimité de la 3D (où l’on pouvait planquer toutes nos saloperies pas vraiment avouables) ne sera plus là… On peut donc comprendre que si nous emmenons notre sensibilité affective dans le Nouveau Monde, on sera très loin du Paradis et très proche de l’enfer.

Cet enfer sera le nôtre, à son image, à sa ressemblance, alors pensez-vous toujours qu’il est super bien d’emmener ça dans le Nouveau Monde ? Ou préférez-vous calmement commencer à faire le ménage en vidant cette excroissance d’expérimentation ?

Vous avez le choix, bien naturellement. D’ailleurs celui-ci se fera tout naturellement, car, au fur et à mesure que la 4D5D va s’installer, vous allez devoir affronter votre hyper-sensibilité affective.

Je parie que vous allez tout de suite voir que les gains de cette hyper-sensibilité sont de très loin inférieurs aux problématiques émotionnelles que vous allez avoir. D’ailleurs, cela se verra sans problème !

En effet, quand vous êtes affecté(e), êtes-vous avec le sourire aux lèvres, êtes-vous ouvert aux autres, êtes-vous en paix avec vous-même, êtes-vous centré, êtes-vous en amour avec vous-même ?

J’espère que maintenant vous avez compris qu’il vaut mieux tranquillement commencer à scier la branche de l’affectif en commençant à comprendre que l’amour véritable ne fait surtout pas dans l’affectif.

En effet, le véritable amour est celui qui est inconditionnel; or, que se passe-t-il quand vous êtes affecté(e) ? Tout sauf de l’inconditionnel sinon vous ne seriez pas affecté.

Voyez-vous en quoi cet affectif n’est qu’une excroissance émotionnelle qui est due à un regard déformé et fragmenté de votre mental ?

Bien sûr, vous avez le droit de ne pas être d’accord avec ce que je dis. Cela n’est pas grave en soi, car, de toute façon, vous allez l’expérimenter de plus en plus avec les Nouvelles Énergies.

Ces dernières vont tout amplifier jusqu’à l’expulsion, puisque nous sommes en mode essorage. Beaucoup de nos sacs mémoriels vont nous revenir sur l’écran de la conscience comme une pub insistante.

On aura beau cliquer pour fermer la fenêtre, une autre s’ouvrira instantanément, comme ce qui se passe quand on tombe sur un site porno. A la fin, il n’y aura que le reset final qui stoppera l’affaire !

Ne soyez pas affecté par ce que je vous dis là, et commencez à prendre du recul par rapport à ce qui était une caractéristique fondamentale du préhumain de 3D. Maintenant, vous allez passer dans l’humain de 4D5D et il va falloir lâcher prise sur cette encombrante valise affective…

Pourrez-vous ou aurez-vous la force de découvrir une autre forme d’amour beaucoup respectueuse de votre paix intérieure, et donc de la paix du monde ?

L’affect partira avec le monde de la 3D car il appartient à la 3D. Il a été d’une grande aide dans notre recherche émotionnelle, et on peut dire qu’il nous en aura fait voir de toutes les couleurs !

Merci à lui, mais autre chose nous attend. Autre chose de plus paisible et de plus puissant, car en l’abandonnant nous retrouverons alors une meilleure circulation d’énergie dans nos corps, et donc moins de maladie et de vieillissement.

Nous aspirons tous à vivre mieux, alors autant se débarrasser d’une certaine forme d’énergie qui n’a fait que nous faire descendre dans nos vibrations et donc nous éloigner de l’amour véritable.

Merci l’affect ! Content de t’avoir connu, et aujourd’hui je suis venu te dire adieu. Bye bye….

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 5 juillet 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 3 octobre 2012.

Cet article a été visité 8 638 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/affect-affectif-affection-affectee/

(2 commentaires)

    • Nicole.A on 3 octobre 2012 at 10 h 51 min

    Merci Laurent

    Sans affect, il y a une paix intérieure qui s’installe. J’ai déjà vérifié ceci.

    • vb8b8b on 3 octobre 2012 at 22 h 06 min

    Pour mon cas je prends conscience que je suis en plein dans l’Affect…..

    et je sais que je vais avoir du mal a passer dans l’amour inconditionnel..

    MAis comme je suis en même temps dans la Solitude depuis maintenant 19 ans ça devrait suffire pour me « Chanfreiner » au Lapidaire de Toute façon, pour me « Tailler » comme le veut la source de l’Un……

    Pas le Choix Faut Avancer….

    Mon Meilleur « Maître » …. Les Epreuves…c’est comme ça que je Progresse….

    Dommage que je n’arrive pas à comprendre autrement quand même, ça serait moins Douloureux parfois…

    Bref! On a la Vie que l’on Mérite…..( Des fois on se prend des sacrés Baffes …)

    Mais comme Disait Mon Frère : » On a Beau être CON On Sent Bien quand On Se Brûle!… » Philosophe le Gars…LOL

    Merci Laurent Tous Tes textes sont Très Intéressants….Grâce à ton Travail J’Apprends pleins de Choses…Continue Jusqu’au Bout!…Merci…

Les commentaires sont désactivés.