«

»

Imprimer ce Article

Quand l’amour humain évoluera…

 amour-emotionTout comme moi, vous avez pu constater que tout le monde parle d’amour, rêve d’amour et court après l’amour. Le seul problème dans tout cela, c’est que chacun y met de sa définition personnelle dans le mot amour.

Certains aiment les armes pendant que d’autres aiment la non-violence, etc… L’amour humain, vu par un extra-terrestre, ressemblerait plutôt à une projection totalement égotique et égoïste de ses propres besoins.

Quand un individu déclare un valeureux « je t’aime » à une autre personne, de quel amour parle-t-il ? Exprime-t-il un véritable sentiment ou plutôt un remerciement parce l’autre comble ses besoins ? Il y a probablement des 2 à la fois.

Alors, que doit-on penser quand l’amour se conjugue en action dans le style « faire l’amour » ? Apparemment, cette expression semble plutôt aller dans le côté physique où la copulation serait de mise. En effet, faire l’amour à un enfant vous enverrait directement devant la haute cour !

Que se cache-t-il donc devant cet amour humain qui ne dit pas vraiment sa véritable nature ? La réponse me semble sans équivoque : C’est un fourre-tout bien facile pour faire gober n’importe quoi.

Un soldat défend sa patrie et est prêt à tuer parce qu’il aime (ou pense aimer) son pays. Idem pour le « terroriste » qui va terroriser parce qu’il aime son Dieu. Idem pour le mari trompé qui tue l’amant de sa femme. Idem pour celui qui tue son premier-né s’il n’est pas un garçon. Idem pour la famille qui tue l’une de ses filles parce qu’elle a sali l’honneur de la famille, etc…

Au nom de l’amour, on n’arrête pas de tuer ! C’est bizarre comme conception, vous ne trouvez pas ? On accordera une peine réduite à un mari trompé alors que d’autres se prendront perpétuité pour moins que ça….

L’amour humain est un fourre-tout où se mélangent beaucoup de sordide et un peu de divin. Je n’ose parler de ceux qui prêchent le divin tout en espérant avoir sous contrôle psychologique toutes ses ouailles. Au nom de Dieu, ils ont torturé psychologiquement mais aussi béni les bombes…

Il serait donc intéressant de discerner d’autres conceptions de l’amour. On peut dire que l’amour est une énergie et que, dans ce monde, elle est polarisée. Il y aurait celle de l’amour-sentiment et celle de l’amour-énergie.

L’amour-sentiment se pressent comme une énergie féminine avec des caractéristiques proches du magnétisme et de ses couleurs chaudes. Par contre, l’amour-énergie serait beaucoup plus la projection des énergies masculines, plus directes mais aussi plus neutres quand elles ne sont pas carrément froides…

Derrière l’amour-sentiment se cache bien sûr l’amour-émotion, l’amour-passion. L’amour-énergie fait plus dans l’amour-respect, l’amour-dévotion, l’amour-sagesse.

Vu sous cet angle, il est alors possible de comprendre que l’amour-humain n’est qu’un MacDo où s’empilent plusieurs types d’amour différents, plus ou moins épicés, plus ou moins ketchupés, plus ou moins chargés de violence animale, plus ou moins farinés culturellement.

L’amour-humain est un amour peu diététique pour les Dieux.

L’amour-humain est beaucoup trop porté sur le perso, sur l’ego, sur l’appartenance, sur les idéaux et pas assez sur l’universel, le transpersonnel, le respect. L’amour-humain est un amour de classe de maternelle et il serait bien que nous passions en classe primaire.

Embourbés dans un monde de forte densité, nous nous devons de clarifier ce que nous prenons pour de l’amour afin de l’alléger de nos contingences matérielles, spirituelles et personnelles.

Afin d’y voir plus clair, je vous propose de commencer par prendre une personne, que vous aimez bien mais qui ne vit pas dans votre entourage immédiat, pour laquelle vous n’avez pas des émotions et des sentiments trop personnels.

Commencez à vous poser la question du pourquoi vous appréciez cette personne au point de l’aimer tout simplement. C’est sûr que si elle vient à partir de l’autre côté du voile, vous auriez certainement un pincement au coeur réel. Cherchez donc à discerner pourquoi et dans quel genre d’amour vous la classeriez.

Une fois cela fait, prenez d’autres personnes en vous rapprochant de plus en plus de votre cercle intime. Une fois arrivé à votre partenaire et à vos enfants, vous saurez alors quel genre d’énergie vous relie à eux.

Simple en apparence, cet exercice a pour objectif de vous faire discerner qu’il existe une infinité de combinaison avec pour chacun et chacune une proportion différente. Puis, au fil du temps, vous découvrirez aussi pourquoi vous aimez la personne que vous n’avez pas encore rencontrée !

En effet, une certaine forme d’amour-énergie (je suis ouvert à l’autre et je donne de ma transparence) vous fera découvrir l’amour-sentiment (nous appartenons à la même famille, toi l’humain que je ne connais pas encore).

Ainsi par cette clarification, vous allez comprendre que l’on peut aimer quelqu’un d’amour-énergie tout en étant plutôt « remonté » dans l’amour-sentiment. Par exemple, vous respectez votre concurrent par principe car il est quelqu’un de valeur mais en même temps vous le fustigez pour le dernier marché qu’il vous a raflé.

C’est étonnant de voir le monde ainsi car vous pouvez ainsi découvrir quelles sont les projections que vous faites de vous-même et quelles sont vos attentes. Plus cela sera clair pour vous, et plus votre amour s’éclaircira !

Il arrivera un moment où vous découvrirez que l’on peut aimer sans absolument rien demander en retour et croyez-moi cela est l’un des plus grands cadeaux qui puisse vous arriver dans votre vie. Vous ressentirez ce que veut dire le mot liberté.

Cette liberté d’être soi, tout simplement, sans jugement, sans parti pris, sans projection, sans demande. Juste être soi dans l’instant, dans le moment et juste prêt à découvrir une autre entité avec toute la force de l’innocence.

Par votre attitude extérieure, mais surtout intérieure, l’autre vous percevra comme une ile de sérénité au milieu de ce chaos permanent. Et puis lorsque vos regards se croiseront, une lueur en sortira presque instantanément comme si deux divinités se rencontraient.

Ce sont des micro-secondes magiques parce qu’à cet instant précis vous ressentirez l’autre comme jamais vous ne pourrez le faire plus tard. C’est l’un des seuls instants où l’on peut voir la vraie entité qui habite ce corps. C’est magique !

Une fois cela acquis, vous comprendrez alors mieux ce qui se passe dans les autres mondes où le corps physique n’existe pas tel que nous le connaissons. C’est pour cela qu’il est intéressant de mieux discerner pourquoi nous aimons une personne sous l’angle énergétique.

C’est alors que peut venir la palette multicolore de l’amour-sentiment. C’est à l’image d’un arc-en-ciel où l’on pourrait essayer de séparer certaines couleurs des autres mais cela n’est pas facile car le prisme, c’est nous-mêmes !

Contrairement à l’image classique d’un rayon lumineux traversant un prisme où nous nous attendons à percevoir 7 couleurs, la réalité nous montre que le prisme décompose d’une manière différente les couleurs selon son angle intérieur entre ses 2 faces.

En ouvrant le prisme, nous obtenons en fait 2 faisceaux bien distincts que sont le bleu et le rouge. Quand ces 2 faisceaux se rapprochent l’un de l’autre jusqu’à se superposer légèrement (en diminuant l’angle du prisme) il arrive un moment où une couleur verte apparaît

C’est la rencontre entre la Terre (rouge) et le Ciel (bleu). Cette couleur verte est la couleur de l’amour et c’est pourquoi la chlorophylle est verte : elle transforme l’énergie du Ciel (le Père) en mouvement dans la matière animée par la couleur rouge (l’agartha, la Mère).

C’est aussi pourquoi qu’au printemps la couleur verte de la nature est très fluo pour ensuite devenir plus foncée en été et virer dans les couleurs orangées et rouges à l’automne. Au printemps, l’énergie du père est importante mais en automne elle décline pour laisser place à l’hiver.

Cette couleur verte est aussi la couleur du chakra du coeur. Ce 4ème chakra est coincé entre les 3 premiers chakras et couleurs de la Terre (rouge, orangé, jaune) tandis que les 3 supérieurs sont le bleu, l’indigo et le violet et sont reliés aux énergies du ciel.

C’est aussi pourquoi nos téléviseurs utilisent les 3 grilles RVB que sont le Rouge, le Vert et le Bleu, pour reconstituer toute l’étendue de la palette de nos couleurs. Eh bien, l’énergie-sentiment s’accorde à être le rouge tandis que le bleu est celle de l’amour-énergie.

L’amour-énergie est toujours là sauf la nuit où elle laisse place à l’énergie-sentiment complètement. C’est aussi une des raisons pour expliquer que la nuit il se passe tant de mauvaises choses en ce monde. L’amour-émotion y règne en maître car la lumière de la sagesse est absente !

Mais quand le soleil se lève et que le jour apparaît, une plus grande sagesse nous permet de mieux contrôler nos émotions, nos instincts. Sans le soleil, la vie n’existerait pas (pas de photosynthèse = pas de vie) et donc l’émotion n’existerait pas non plus puisque nous serions morts…

En découvrant l’amour-énergie qui anime vos relations avec les gens que vous dites aimer, vous ne ferez que mieux maîtriser l’amour-émotion qui vous traversera alors. S’il y a tant de variations d’amour sur Terre c’est parce que nous sommes soumis à des saisons plus ou moins lumineuses et plus ou moins froides.

Regardez ce qui se passe en vous quand il fait beau, quand il y a plein de soleil. Vous vous sentez plus clairs, plus ouverts à la communication même s’il fait froid. Par contre, si la pénombre l’emporte alors vos ressentis seront beaucoup plus dans l’énergie-émotion.

L’amour humain est donc cet amour où se côtoient le meilleur et le pire. C’est le mélange incompris de notre dualité entre la sagesse et l’ignorance, entre la beauté et le détestable, entre l’innocence et la manipulation, entre la disette et l’opulence. C’est une véritable météo…

Recherchez donc en premier l’amour-énergie car cela vous permettra de mieux comprendre et vivre l’amour-sentiment. L’inverse ne peut se faire véritablement sinon que par ceux qui sont totalement dépendant de drogues qui annihilent leur raison.

L’alcool, les drogues, le tabac, les médicaments ne sont que des toxines qui tuent la vie en vous. La photosynthèse ne se fait plus très bien et les feuilles de votre arbre de vie se fanent ou captent toutes les maladies qui trainent.

Vivre l’amour-émotion sans le garde-fou de l’amour-énergie, c’est assurément se suicider tout en s’assurant que nous ne serons pas les seuls à mourir. Si les gens ne vous sourient pas, c’est parce que tout simplement vous ne le faites pas !

Tout le monde veut s’assoir au pied d’un bel arbre pour conter fleurette et non pas au pied d’un arbre malade. Car sous l’arbre malade, il n’y a que la maladie qui vous attend. Vous le savez instinctivement alors pourquoi vouloir persister dans la destruction de votre corps par une vie dissolue au nom du plaisir ?

La vraie liberté commence intérieurement et se termine intérieurement. N’allez pas chercher l’amour-énergie ou l’amour-sentiment chez les autres car quand vous vous aimerez inconditionnellement vous serez énergie et sensibilité à la fois.

N’essayez-donc pas de suivre les canons du bonheur dictés par des cultures, des modes de pensées. Apprenez à ressentir l’énergie de la nature et du soleil, et vous verrez combien votre corps appréciera.

Mais surtout combien votre coeur pourra distribuer de cette énergie, de cette patate dont semblent manquer beaucoup de nos contemporains. En amour, quand on a, on donne sans arrière-pensée. Quand on est en manque, on calcule et on manipule.

Alors dans quel amour êtes-vous ? Dans celui qui donne ou dans celui qui prend ?

Donner de l’amour-énergie c’est s’assurer que vous aurez de l’amour-sentiment de bonne qualité et régulièrement. Par contre, si vous désirez des sensations, des émotions, des grandes aventures, c’est que tout simplement il y a encore un vide en vous qui n’a pas été comblé…

Laurent DUREAU

Article suivant : Quand l’Amour Humain évoluera (2): Les différents types d’énergie amour

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 25 juillet 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 20 juillet 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/quand-lamour-humain-evoluera/

(1 commentaire)

  1. thileli

    je pense avoir beaucoup donné, ecoute, amour,tendresse, sans compter, mais je ne peut que constater que j’ai peu reçu, soit la personne en face n’avait pas la capacité de donné soit je donne trop ? peut etre aussi que je ne suis pas assez egoiste pour moi meme, je devrais apprendre à m’aimer tout simplement ?

Les commentaires sont désactivés.

«

»