«

»

Imprimer ce Article

Prière et Ascension, l’ultime vérité…

 ouiPuisque depuis plusieurs centaines de milliers d’années, nous expérimentons la séparation d’avec nous-même, il est des outils qui se sont révélés tout particulièrement efficaces, et la prière est l’une de ces pierres angulaires…

En effet, avant de vous insurger en vous disant que je délire encore, je vous propose de lire calmement jusqu’à la fin et puis après, seulement, vous pourrez exprimer vos émotions car, je vous rassure, vous allez en avoir…

Mais bon, avant de vous éclaircir sur les véritables intentions et objectifs de la prière, il est peut-être bon de se rappeler le pourquoi de notre existence sur Urantia Gaia.

Nous sommes venus ici pour expérimenter la séparation d’avec nous-même, c’est-à-dire d’avec la partie féminine de notre esprit directeur qui, lui, est situé dans le soleil.

Dit autrement, nous avons fait en sorte que la partie masculine, la partie incarnée et prisonnière d’un corps physique dans une matrice “bidouillée”, se voit coupée de son autre partie qui ne vit dans aucun espace-temps.

Concrètement, nous en sommes venus à croire que nous sommes seuls dans l’univers, que notre vie ne vaut pas un clou et que nous sommes le fruit d’une erreur, d’un hasard “évolutionniste”.

Certes, une bonne partie de l’humanité prêche qu’un “Dieu” nous a créé et que nous sommes ses marionnettes, avec lesquelles il joue selon des voies dites impénétrables.

C’est vrai qu’elles sont impénétrables, puisque tout cela n’est que le fruit de notre imagination, et surtout de l’imagination d’un petit nombre qui veut manipuler à sa guise le troupeau de moutons “obéissants”.

Cette espèce de manipulation (ou campagne politique si vous voulez) s’appelle la religion. Au moins, ce que l’on peut dire, c’est que la méthode est efficace et que ses outils sont d’une simplicité biblique !

L’outil le plus performant a été la prière… En clair et dit autrement, la prière telle que des milliards de gens la pratiquent (et l’ont pratiquée) est la pierre angulaire de l’asservissement de l’être humain.

Alors, avant que vous arrêtiez de lire pour être sûr(e) de pouvoir continuer à prier selon vos voies, je tiens à vous rappeler que le propre de l’ombre c’est d’abord d’avoir un aspect lumineux. Lumineux dehors et donc moins lumineux dedans…

En effet, la vraie lumière ne paye pas de mine vraiment car elle est la même dedans que dehors, d’où une certaine absence de lumineux… En effet, n’étant pas dans la dualité, le contraste n’existe pas !

Je sais que la logique appartient à la 3D (le mental) car tout le monde sait, a contrario, que le cœur ne suit aucune logique… D’où l’arnaque majestueuse de la prière !

En effet, puisque le cœur (ou ce qui en vient) ne peut réfléchir, nos chers “manipulateurs” se sont donc appuyés sur un truc ne pouvant avoir une logique pour placer leur logique bien à eux.

Pour eux, cela a été très facile puisque les écrits de leur religion eux-mêmes ont été tellement bidouillés que seul l’irrationnel y trouve son compte. Ainsi, le terrain étant largement prêt, la prière devint l’arme ultime de la manipulation.

Pour bien comprendre le principe, je vous propose de passer par un exemple tout simple et que l’on a, au moins une fois dans sa vie, rencontré : celui d’être fauché !

Il est vrai que, dans ce cas-là, c’est seulement quand vraiment on ne peut rien faire avec notre mental et notre petite condition que l’on décide de s’agenouiller avec humilité et d’implorer ce Dieu si “cruel” à propos de notre condition présente.

C’est sûr que ravaler sa fierté permet de mieux faire avaler la pilule manipulatoire. Ainsi réduits à quémander une faveur “divine” après avoir essayé toutes les autres, nous commençons à causer avec douceur et avec beaucoup de trucs qui vous serrent le cœur…

Jusqu’à maintenant, tout cela est parfaitement normal puisqu’après tout, c’est ça qui a fait que l’espèce humaine a survécu (jusqu’à maintenant) à sa propre déchéance et misérabilisme. Il n’y a donc rien à argumenter jusque là.

Par contre, l’arnaque va commencer au moment où vous allez énoncer votre problématique. Baignant, il faut le rappeler, dans un état de fébrilité due à la projection d’un scénario peu réjouissant pour vous, vous allez tout bêtement demander l’opposé de votre manque !

En clair cela donnera ceci :
1 – Mon Dieu, je sais que je ne suis pas un bon exemple de pratique religieuse, mais aujourd’hui je m’agenouille à vos pieds pour vous demander de m’aider.

2 – Je vais me faire expulser de mon appart si je n’ai pas réuni assez d’argent d’ici 2 jours. Alors, pouvez-vous faire un petit quelque chose pour votre humble serviteur.

3 – J’irai jouer au loto demain.

4 – Et puis si je gagne, je vous promets d’être plus pratiquant que d’habitude. Merci, mon Dieu de votre écoute !

Et puis, on se relève et on laisse brûler les quelques bougies que l’on aurait allumées auparavant, sans compter un bref coup d’oeil sur une icône religieuse dite divine. Et puis, si vous vous la jouez vraiment, vous aurez joué simultanément avec votre chapelet…

Bref, dans une mise en scène parfaitement ordonnée, vous aurez eu l’impression d’avoir bien suivi les règles de bienséance pour un résultat maximal, tout en ayant quand même un petit doute réel sur le résultat escompté !

Seulement, à ce moment-là même si vous savez que Dieu voit tout, vous espérez qu’il n’aura rien vu de votre doute… Mais bon, faisons comme si vous étiez vraiment véritablement sincère.

Outre ce dernier petit détail, une bonne prière bien conventionnelle commence toujours par
1) les excuses du manque d’assiduité à pratiquer (= je suis un pêcheur et aujourd’hui je reconnais que ma fierté n’est pas vraiment la meilleure chose qui soit mais bon, vous allez me pardonner de toute façon puisque que votre amour est inconditionnel… – et tac, prends en une au passage !)

2) On énonce le problème clairement et on implore une certaine forme de pitié (après tout on n’est qu’une œuvre imparfaite sinon on le saurait – et tac, en voilà une deuxième !).

3) Comme on n’est pas un con, on propose une solution 3D afin d’être sûr de ne pas recevoir une aide à la con comme d’habitude. Bah oui, comme les voies du seigneur sont impénétrables, il serait capable de vous envoyer une couverture pour ne pas mourir de froid une fois expulsé de l’appart…(et tac, en voilà une troisième !)

4) Au cas où ça marche (parce que dans 99% des cas ça ne marche pas, – et tac, en voilà une 4ème – d’où une sincérité pas vraiment véritable et donc cette fausse modestie concernant l’écoute faite par le présupposé au miracle), on promet des choses que l’on sait que l’on ne tiendra pas bien longtemps…

Alors d’après vous, quelles sont les chances de succès ? Minimes certes mais possibles, car comme tout humain qui se respecte, vous savez pertinemment que c’est votre intention qui va vraiment faire que cela se réalise ou non.

On n’est pas assez con pour croire qu’on peut tricher avec Dieu. Alors quand cela ne marche pas, on ne va pas accuser le Bon Dieu d’être le fautif, quoique il y a des fois, des petites crises d’énervement peuvent surgir…

Mais bon, en prenant le cas où vous y avez mis vos tripes, vraiment toutes vos tripes. Même vous-même vous avez été étonné de votre sincérité au point que des larmes ont roulé le long de vos joues…

Ainsi tout embué de cette émotion, vous savez que même si le Bon Dieu ne répond pas à votre demande, vous vous êtes senti bien à avoir fait cela. Vous avez ressenti que vous avez touché du divin quelque part.

Bref, une fois le moment passé, regardons avec une certaine logique ce qui va se passer tout simplement. En effet, votre mental, auteur et surtout instigateur de la demande, a agi selon la directive que vous manquiez d’argent…

Il était donc dans une demande de manque et, aussi doué soit-il avec sa logique, il a exprimé avec ses mots l’exact opposé de ce manque. Eh oui, qui irait prier pour être encore plus en manque ? Il faudrait vraiment être dérangé du bocal…

Et pourtant, vous êtes tombé dans l’arnaque les 2 pieds joints, et sans les bottes ! En effet, les anges qui sont de l’autre côté, ils n’ont pas de corps et ne peuvent donc pas écouter votre mental qui vocalise à sa manière…

Ils ne peuvent voir que ce qui se passe dans votre cœur; or, que voient-ils ? Ils y voient de la peur, de la pleurnicherie, du déni de soi, du manque de confiance, un manque évident de foi et surtout votre état de manque…

Or d’après vous, quelle règle va s’appliquer à votre demande ? Ce sera celle de l’attraction, et puis celle de la résonance. Dit autrement, votre manque va être amplifié ainsi que tout l’emballage pleurnicheresques…

Vous aurez donc, au final, encore plus de manque et plus de colère contre ce “Dieu” qui se fout de votre gueule. D’une pierre deux coups :
1 – Vous êtes encore plus décentré (ce qui arrange ceux qui vous manipulent), et cela fera le bonheur financier de ceux qui essaieront de vous réparer (curé, psy, toubib,…)
2 – Vous allez être dans la merde encore plus vite, ce qui confortera encore plus ceux qui vous manipulent, et bien sûr ceux qui vont se frotter les mains grâce à vos malheurs…(banquier, institution, patronat, Pôle emploi,….)

En résumé, la prière, telle qu’elle est pratiquée dans notre monde de 3D, est l’engrais, le fertilisateur et l’amplificateur de toutes nos problématiques. Ainsi, la séparation d’avec nous-même, d’avec notre partie “immatérielle” va s’agrandir encore plus vite. Le résultat désiré est donc atteint !

Comme on dit, il ne faut pas être la moitié d’un con pour avoir mis ça au point ! L’emballage est si bien fait que l’on peut comprendre facilement pourquoi nous en sommes arrivés à ce point d’involution.

J’espère qu’avec cette petite démo, vous aurez compris qu’il va falloir ranger la prière au rayon des antiquités appartenant à la 3D. “Mais oui, Laurent t’as raison, sauf que moi je sais comment faire pour que ça marche ! »

En effet, au lieu d’exprimer le manque et donc recevoir du manque, je ressens la gratitude d’avoir pu payer la moitié du mois. Le simple fait de ressentir que cela relève du miracle fait que cela appellera à un autre miracle…”

Oui, c’est vrai, car cette fois-ci c’est la gratitude qui est amplifiée. Vous avez donc maintenant le truc qui permet enfin qu’une prière fonctionne à 99%. C’est le pourquoi de nombre d’enseignements qui vous disent d’être la chose; et plus vous le serez, et plus cela se réalisera !

Bon maintenant, allez dire ça à ceux qui jouent du chapelet et vous allez être vite débarqués, car qui serait assez humble pour reconnaître qu’il s’est fait avoir pendant autant de temps ?

L’ego humain est balaise, mais l’ego spirituel est le pire de tous. Je vous suggère donc d’aborder ce sujet avec délicatesse car c’est un sujet sensible où l’irrationnel mène la vie dure au rationnel…

Bref, maintenant que vous êtes au parfum de la manipulation, que comptez-vous faire au quotidien tout en sachant que nous sommes au seuil de la 5D ? Alors, est-il nécessaire de faire encore des prières ?

Voilà une question qui déchire dans l’espace du bien-pensant qui veut faire du bien à la planète… Ma réponse est tout simplement celle-ci :

Étant un poisson rouge dans un bocal de 3D dont on n’a pas changé l’eau depuis 350.000 ans, pensez-vous qu’il est sympathique de projeter quelque chose de mieux pour la planète ?

Si votre réponse est oui, alors je vous conseille de réviser votre concept de la dualité. En effet, ce que vous trouverez bon ne l’est pas forcément pour les autres… Et puis de plus, êtes-vous au courant de ce que Urantia aimerait bien vivre ?

Dit en d’autres termes, qui êtes-vous pour savoir ce qui est bien de ce qui ne l’est pas ? L’amour que vous aimeriez voir se développer en ce monde n’est-il pas un amour qui n’est que la projection de vos manques, de vos peurs, et basé sur votre notion d’amour de poisson rouge…

Qui vous dit qu’en 5D vous allez développer l’amour que vous pensez être l’amour dans notre boue de la 3D ? Ben non, parce qu’étant dans une matrice qui a été totalement corrompue, cela ne marchera pas dans une matrice non corrompue…

Dit autrement, la seule prière que vous puissiez vraiment faire est d’être vous-même, tout simplement. Si vous voulez la paix, alors soyez la paix. Si vous voulez être amour, alors soyez l’amour selon vos conceptions.

Ne projetez en rien vos désirs, vos attentes en des trucs à droite et à gauche, car, croyez-moi, vous allez de nouveau remplir des égrégores qui ne seront qu’obstacles au Nouveau Monde.

Le Nouveau Monde ne sera pas un nouveau bocal pour poissons rouges dont on aura changé l’eau. Il sera un espace où nous allons découvrir que nous sommes devenus des oiseaux se baladant dans de multiples dimensions.

Adieu à nos nageoires monétaires.
Adieu à nos bouées religieuses.
Adieu à nos flotteurs conceptuels.
Adieu à nos boues de croyances.
Adieu à nos forêts institutionnelles.
Adieu à nos prières plombantes…

Ne projetez plus rien et ainsi, vous aurez plus de chance de découvrir la véritable issue à votre propre énigme. Redevenez la simplicité. Redevenez l’humilité incarnée en vivant chaque instant pour ce qu’il est : une offrande à votre propre présence…

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 5 novembre 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 16 octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/priere-et-ascension-lultime-verite/

(2 commentaires)

  1. Aiouch

    Wow … quelle douche froide qui réchauffe le cœur …
    Merci pour cette reconnexion 🙂

    1. Romarin

      Fouya ou fouilla !!! (région St Etienne/gaga)
      ça m’a décoiffée sec…
      j’en étais encore à projeter un monde de respect ou chacun mangerait à sa fin, sans guerre, sans ingérence d’aucune sorte, bla bla bla…
      Un monde à ma façon de voir le bonheur, peinard, sous un soleil chaud (mais pas trop),
      et en lisant cet article, ma vision « bisounours » vient de se ratatiner et mes visions personnelles un peu con-con de prendre un coup de mou !
      chui tellement dans mon truc que je n’avais même pas imaginé que c’était MA vision….

      il s’agit en fait de moi et …..de moi
      selon tes paroles Laurent : « Si vous voulez la paix, soyez la paix. Si vous voulez être amour, soyez l’amour selon vos conceptions »
      et :. »Ne projetez plus rien et ainsi, vous aurez plus de chance de découvrir la véritable issue à votre propre énigme. Redevenez la simplicité. Redevenez l’humilité incarnée en vivant chaque instant pour ce qu’il est : une offrande à votre propre présence… »

      Gratitude pour ce que l’on est .
      SOI, en son centre, maintenant et toujours maintenant et basta.
      merci

Les commentaires sont désactivés.

«

»