«

»

Imprimer ce Article

Ô Miroir, dis-moi qui je suis ? (1)

 miroir_1Suite à un début de conversation sur le forum à propos de l’effet miroir, je vais détailler plus en avant ce qui peut paraître une banalité mais qui, en réalité, est la représentation d’une vérité très profonde.

Le miroir, objet banal dans la vie quotidienne, semble être qu’un morceau de verre qui ne renvoie qu’une image à condition qu’il y ait assez de lumière. En fait, le miroir est l’une des plus grandes lois de l’univers qui mène vers l’épanouissement et la connaissance de soi.

Je me propose donc de vous faire découvrir les qualités mais aussi les analogies des propriétés du miroir en le regardant sous au moins 3 angles (le corps, l’âme et l’esprit) afin de démontrer que l’exceptionnel se trouve vraiment à portée de main.

1 – Le plan matériel
Un miroir possède 2 constituants essentiels : le verre et le métal réfléchissant. Le verre est en fait un cristal qui a la particularité de laisser passer la lumière. Fabriqué à partir de minéraux basiques, il est porté à haute température puis il est modelé en figurine, coupe de champagne ou verre plat.

La qualité de sa fabrication lui donnera sa qualité de transmission lumineuse. En clair, la qualité, l’homogénéité du mélange ainsi que la pureté des matériaux lui donnera une transparence ou une opacité caractéristique.

Le second paramètre sera celui de sa planéité qui déformera la trajectoire des photons d’une manière plus ou moins importante. Selon l’effet recherché, on aura ainsi des verres plus ou moins déformants (grossissant, amincissant ou nul) en jouant sur le parallélisme de ses 2 faces.

Jusque-là, rien de particulier que vous ne sachiez pas. Le second élément est le métal fondu sur l’une des faces afin que les rayons lumineux repartent en sens inverse afin de donner l’effet miroir. Ce métal est l’argent. Là encore rien de transcendant, regardons alors sous un autre angle.

Le verre, contrairement aux cristaux naturels, est un cristal amorphe, c’est-à-dire qu’il possède les caractéristiques moléculaires d’un cristal mais pas les qualités énergétiques. Vous ne pouvez donc pas soigner quelqu’un avec du verre !

Le verre est donc neutre énergétiquement parlant. Il évite ainsi de déformer les propriétés des rayons lumineux qui le traversent. Cette absence d’interaction fait qu’il reste relativement froid même en plein soleil ! Il n’emmagasine donc pas la chaleur.

En résumé, c’est un cristal qui n’est pas un vrai cristal… C’est donc déjà une copie qui donne une illusion d’authenticité qui n’en n’est pas une. Ensuite l’argent qui lui est coulé sur l’une de ses faces semble rajouter une valeur qui n’en n’est pas une véritablement.

Selon sa qualité de fabrication, un miroir va coûter quelques centimes à quelques milliers d’euros au cm². Le miroir pour se raser le matin n’a en effet rien à voir avec le miroir d’un télescope spatial. J’introduis cette nuance ici car elle deviendra importante plus loin dans l’article.

2 – Le plan de l’esprit
Le miroir est LE représentant symbolique de l’esprit car il en possède toutes les particularités. D’abord l’aspect cristallin en termes de clarté (l’esprit est toujours clair, net et précis). Puis l’aspect tranchant, coupant voire saignant du verre. Puis l’aspect froid, insensible à la chaleur. L’aspect lumineux aussi bien en réception qu’en émission. L’aspect réfléchissant grâce à l’argent, et enfin l’aspect égotique du Je.

Le miroir appartient, comme vous le voyez, au domaine de l’esprit, du mental et représente dans la matière les énergies masculines. Je rappelle que ces dernières font dans la mathématique, le linéaire, la droite, l’anguleux et le froid…

Alors quand un individu se regarde dans la glace (miroir froid), l’ego s’y contemple ! Il se regarde et fait ce qu’il sait faire, c’est-à-dire juger ! Par le phénomène de la comparaison, il tentera de définir si c’est plus ou moins selon une référence donnée.

Un homme, étant matériellement un représentant majoritaire de l’énergie du Père et donc des énergies masculines, utilisera le miroir pour des raisons fonctionnelles : voir s’il est bien rasé ou si sa cravate est bien arrangée et puis il suivra son chemin.

Par contre, une femme (représentante des énergies féminines majoritairement) y verra autre chose. Elle essaiera de voir si ses attributs féminins physiques sont à la hauteur de ses références. A ce titre, une femme a toujours un miroir dans son sac à main alors qu’un homme s’en fout complètement.

L’homme regarde les femmes car d’abord il recherche la vision matérielle des énergies féminines qu’il ne peut trouver en se regardant dans la glace. Par contre, les dames se regardent dans la glace pour s’assurer que les hommes vont bien les regarder…

Un miroir est donc bien masculin pour que les femmes lui soient si attachées. D’ailleurs la surface de miroir dans la salle de bain est souvent proportionnelle à la féminité que la maîtresse de maison désire avoir.

Alors messieurs, c’est à vous de découvrir quelle est la taille minimale du miroir à installer afin que votre femme soit à la hauteur de vos espérances. Mais sachez que dès que vous installerez une maquilleuse dans la chambre à coucher, vous vous endormirez avant qu’elle ait fini de se démaquiller…

3 – Le plan de l’âme
Clairement dit, votre âme se fout complètement du miroir. Elle recherche la chaleur et l’échange tactile principalement pour partager et rassembler, alors que le mental recherche le visuel, le jugement et donc la séparation.

L’âme connaît l’effet miroir dans la communication “chaude” à travers les émotions et non dans la pensée froide comme le mental. Elle est plus dans la transformation du matériau que dans l’utilisation de ce qui est froid et mort comme un miroir.

Rappelez-vous, le miroir est fait d’un cristal amorphe, c’est-à-dire qu’il ne possède pas de qualité de guérison sur le vivant. Les cristaux naturels, eux, possèdent cette qualité de régénération car ils sont élaborés par des énergies de vie et c’est aussi le pourquoi de leur prix.

Entre le prix d’un vrai diamant et celui d’une imitation en verre, les spécialistes font totalement la différence. Le miroir est une pacotille de l’ego. Sa diffusion dans la population s’est faite au fil de l’industrialisation.

Avant que le verre fasse son apparition dans nos maisons, comment faisaient nos ancêtres pour se voir ? Ils se regardaient dans de l’eau, voire des miroirs d’argents bien polis pour les riches.

Aujourd’hui le miroir nous paraît d’une banalité affligeante mais il y a encore quelques siècles, ils étaient aussi chers qu’une pincée de sel de l’époque. Le miroir est devenu le digne représentant de l’ego humain et du paraître.

En faire une utilisation importante dénote une prédominance des énergies masculines au détriment des énergies féminines. Quand une femme décide d’être ce qu’elle est véritablement, elle abandonne le maquillage car elle sait que la plus grande des beauté c’est sa personnalité aimante, sa radiance d’amour et la grâce de ses mouvements harmonieux.

En vivant ce qu’elle est, ce qu’elle sent, ce qu’elle ressent, elle exprime la vie qui l’anime dans toute sa splendeur et apprend à se foutre de la vérité affichée du miroir car elle sait que ce n’est qu’un menteur qui ne pense qu’à la rabaisser.

Tout le monde sait que la beauté est à l’intérieur, alors pourquoi passer autant de temps sur l’extérieur ? L’extérieur est bien quand l’intérieur est bon, alors travaillez l’intérieur et le reste suivra mais il vous faudra débrancher ce mental, ce juge qui vous dit à l’envie que vous n’êtes pas parfaite.

L’esprit recherche la perfection, c’est normal et je le comprends, mais faites en sorte qu’il ne devienne pas votre maître car être esclave de son image physique, c’est assurément vivre un calvaire qui est celui du paraitre.

Dans un second article, j’aborderai plus en profondeur pourquoi l’âme se fout du miroir terrestre amorphe. En effet, la loi du miroir de l’âme est la clé de l’évolution de l’âme dans la matière et dans tous les univers.

C’est ce que je vous propose de découvrir d’ici quelques jours. Le miroir fait de verre et d’argent est basé sur la loi de résonance mais ne s’adresse qu’au mental et à la matière. Dans ce prochain article, j’aborderai comment les âmes raisonnent entre elles pour résonner ensemble.

C’est beau, lumineux, chaud et sidérant de comprendre que l’effet miroir de l’âme est le plus beau cadeau que l’on puisse offrir à l’être humain désireux d’aller à la rencontre de lui-même.

Alors quand il posera la question : “ô miroir, dis-moi qui je suis ?”, il sera agréablement surpris d’entendre une réponse à chaque fois qu’il la posera. Car une âme répond toujours à une autre âme. Ne dit-on pas que nous sommes le miroir des autres ?

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 10 novembre 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 26 juin 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/o-miroir-dis-moi-qui-je-suis-1/

(2 commentaires)

  1. paulette

    Bonjour Laurent
    je suis toujours etonnee par la justesse de vos propos
    j’attends l’article suivant avec impatience

    Paulette 💡 ❓

  2. Nora

    Bonjours a tous et a toutes.

    O ➡ Miroir , dis-moi qui je suis… ➡

    Merci.

Les commentaires sont désactivés.

«

»