«

»

Imprimer ce Article

Management 9 : L’Humilité

9_managementBien des idées circulent sur l’humilité, mais à mon « humble avis », ce sont rarement les bonnes. Ce mot est généralement associé à retrait, mise en veilleuse pour ne pas carrément parler de « fausse modestie ».

Cette qualité est si puissante qu’elle fait peur à ses détracteurs, pour ne pas dire tout le monde. Qui pourrait prétendre « être humble » s’il ne nourrit pas intérieurement un fort sentiment d’ego. C’est comme l’intelligence : Vous avez le droit de l’être, de le démontrer mais en aucun cas de le dire ou l’affirmer.

Quel paradoxe, quelle hypocrisie nous pousse à réfuter une qualité ou un don qui nous habite ? Est-ce un reliquat d’une religion chrétienne qui ne cesse d’affirmer que nous sommes des pauvres pécheurs issus d’un accouplement supposé sans plaisir ?

Moi, j’espère que mes parents ont pris leur pied et que je suis l’heureuse conséquence (non prévue mais prévisible) d’un moment de partage, d’un moment d’acceptation de l’autre, d’un moment de bonheur pleinement partagé.

Et puis, si ce n’est pas le cas, eh bien tant pis, moi je préfère m’en tenir à cette version. Je sais, c’est enfantin, mais je préfère être le fruit d’un partage d’amour que celui d’une copulation sans plaisir à des fins purement reproductives.

Alors, l’humilité là-dedans que vient-elle faire ? Elle vient du même problème originel : ce que nous pensons de nous, de nos parents, de la nation et du monde entier.

L’ignorance est la première plaie de l’être humain.

Par ignorance, il crée des peurs en lui. Il leur donne une existence, une force qui se retournera contre lui, et irrémédiablement contre tous. Pour moi, l’humilité est simplement l’acceptation totale que nous sommes des ignorants par rapport à toutes les formes d’énergies qui nous entourent et qui nous gouvernent.

Une fois ce premier pas de fait, le second est d’accepter tout bonnement ce qui nous fait, sans jugement. Alors ensuite, nous pourrons exposer ce que nous sommes, sans culpabilité, sans crainte.

La force véritable d’une personne humble est son acceptation de tout ce qu’il est, de tout ce qu’il ne sait pas et de tout ce qui le fait vibrer. De par son acceptation intrinsèque de toutes ces inconnues, sa propension à classifier afin de juger s’amoindrira considérablement.

Il évaluera mais ne jugera point. Il comparera tout avec tout, sauf avec lui-même ,car il sait aussi qu’il est unique et donc incomparable, incopiable et qu’enfin rien n’arrête le sablier du temps.

A partir de là, la vie lui ouvrira les bras comme les bras d’une mère. Il a tout à apprendre et ne se prendra pas le chou pour rallier les autres à ses croyances. Il sait qu’à chaque marche, chaque avancée de ses connaissances, il en sait plus qu’avant tout en découvrant que son ignorance grandit encore plus vite.

Alors vivre l’humilité, c’est vivre comme un enfant qui sait qu’il ne sait pas grand-chose mais qui a soif, très soif d’apprendre de cet univers et de toutes ses formes de vie qui y grouillent.

L’infini est fascinant parce qu’il est infini.

C’est seulement quand une personne pense connaître que le fini s’installe, que les limitations prennent formes. Voilà pourquoi nous n’aimons pas quand quelqu’un dit qu’il est intelligent ou qu’il est humble, car cela nous choque au plus profond de nous-mêmes. Cela frôle la vexation de l’esprit qui chauffe très rapidement l’affect.

L’humilité est un état d’être indiquant que la personne en question a du recul par rapport à ses connaissances et par rapport au monde qui l’entoure. Il n’impose pas ses vues mais aime les partager afin de communiquer, et donc de mieux comprendre le monde des autres.

L’humilité demande de s’exposer, de savoir remettre en cause ses propres connaissances. En contrepartie, une paix intérieure vous enrobe délicatement afin de contenir cet ego qui hurle que vous pensez avoir raison.

Par cette action calmante, cette paix de l’esprit vous permet d’avoir un bien plus grand contrôle de vos émotions. Celles qui sont bénéfiques à tous se propageront avec d’autant plus de vigueur que celles plutôt destructives auront été amoindries.

A-t-on eu plus en étant en colère ? Jamais, sinon de récolter plus de douleurs, de souffrances et d’emmerdes. Chacun de nous recherche la douceur, la compréhension, l’écoute active d’un mental ouvert et le ronronnement d’un cœur en paix.

L’humilité, c’est affirmer ce que l’on est et ce que l’on pense de toutes ses forces mais avec douceur et sérénité. Rien de plus, rien de moins !

L’humilité ne veut point dire se taire ou chuchoter, ni être transparent comme un pare-brise tout neuf. Ça, c’est le mental qui doit avoir ces caractéristiques mais pas votre âme, votre cœur véritable ou votre être intérieur.

Chacun, et plus particulièrement ceux qui encadrent des hommes, devrait normalement avoir développé dons et humilité afin de pouvoir être un exemple à suivre. L’exemplarité est l’un des plus grands moteurs qui soit pour entraîner les autres et avoir une autorité naturelle.

Point besoin de hausser la voix ou le ton, point besoin d’user de langage dur et destructeur, juste être vous-mêmes en pleine conscience de vos forces et faiblesses, de vos zones d’ombres et de lumières, tout simplement.

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 24 avril 2007 et réactualisé sur le blog 345D le 18 février 2012.

Article suivant: Management 10 – La Ténacité
Article précédent: Management 8 – L’Exemplarité

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/management-9-lhumilite/

(2 commentaires)

  1. kamala

    Bonjour Laurent
    Belle légéreté dans la lecture ! chaque mot prononcé se laissait enrober d une saveur éprouvée ! d un parfum d un été !… et pourtant que de temps parcouru depuis que le semeur a répandu sur la toile du net un si beau contenu ! c était en 2007 ! … et déjà un travail si subtil ! si sincère ! si hon net !.
    Merci laurent de sortir les textes anciens ils n ont que plus de valeur ! car ils nous permettent de dire et de faire ! avec ce qu lon a avec aussi notre étre ! lorsque l on a trouvé l humilité de paraitre en suivant doucement le sillage du Maitre.

  2. Suzy

    Bonjour Laurent
    L’humilité, vaste programme, c’est s’accepter comme on est, car l’acceptation est la base de tout en gardant toujours sa sérénité avec l’application chaque jour d’un art de vivre en partageant ses vues sans jamais imposer. C’est ETRE tout simplement.

Les commentaires sont désactivés.

«

»