«

»

Imprimer ce Article

EGO, ce bienfaiteur que beaucoup voudraient tuer…

 ego2Baignant toujours en pleine dualité profonde, certains et certaines voudraient tuer leur ego afin d’atteindre la paix et la sérénité. Ce serait comme retirer le moteur de la voiture parce qu’il consomme trop…

C’est idiot, car sans moteur, une voiture n’est plus qu’un tas de ferraille pouvant à la rigueur servir de toile de tente par temps humide… Votre mental-ego est votre moteur, mais nous sommes bien d’accord que ce n’est pas lui qui doit prendre toute la place et conduire la voiture….

Sauf pour les mécanos qui ne pensent qu’à la puissance du moteur, à son bruit assez macho et au présumé effet sur la gent féminine. Ils organisent donc les tôles autour du moteur, même si la voiture devient un tape-cul ! Il n’y a qu’à aller voir sur les pistes de courses de F1 pour confirmer les faits.

Par contre, pour la majorité d’entre nous, le confort de la voiture passe avant l’énormité du moteur. Certes, l’intelligence mentale peut attirer, mais est-ce vraiment ce qu’il y a de plus important ? 

Dans l’ère du paraître, et son corolaire qu’est le jugement, il est normal qu’il y ait de profondes incompréhensions à propos de notre mental, de notre intellect, de notre ego, de notre personnalité et de notre cerveau.

Nous allons donc détricoter tout ce micmac qui fait que la majorité des prétendants à l’ascension se tire une balle dans le pied afin de courir plus vite vers les cieux…

Votre cerveau est le siège d’une forme d’intelligence appelé intellect. Ce dernier a pour objectif de rapprocher les choses afin que vous ayez une meilleure compréhension de ce qui se passe dans la densité.

Il y a, certes, des intellects qui tournent vite, mais cela ne veut pas dire pour autant que c’est meilleur que tout. Par expérience, je sais que plus un intellect est développé, et plus il va mariner dans des complexités qui feront que l’individu en question se posera 10 questions quand l’autre, normal, s’en posera une.

Comment voulez-vous avoir la paix quand quelqu’un vous dit “je t’aime” et qu’il vous vient 23 scénarios dans la tête à propos de la véracité de ce qui vient d’être dit. Croyez-moi, des fois, être l’idiot du village a bien des avantages !

Secundo, votre ego est ce qui établit une frontière entre vous et les autres. Sans ego vous ne pouvez établir de différence et donc, avoir une identité. Tuer votre ego revient à dire “je n’existe pas”.

En effet, si vous avez la chance d’être incarné aujourd’hui dans un corps, c’est parce que vous avez un ego. C’est ce dernier qui fait que vous arrivez à être différent des autres.

Dit autrement, il est la coquille d’œuf qui permet à un œuf d’être ce qu’il est. Sans cette coquille, vous seriez dans une bassine d’œufs bien battus pour faire une omelette. Rien ne vous distinguerait des autres. En clair, vous seriez l’anonyme qui n’existe pas. Alors, toujours d’accord pour tuer votre ego ?

Maintenant abordons la personnalité… Vous savez que vous en possédez une dans le plan de la densité humaine, mais vous en avez aussi une quand vous n’êtes plus incarné dans un corps.

Eh oui, tous les anges (et autres) ont une personnalité à laquelle ils tiennent vraiment, sinon ils seraient comme des œufs sans coquille, des anonymes noyés dans la plus profonde brume d’anonymat possible, et donc indifférenciés !

Vouloir tuer votre ego-mental relève de la pure connerie spirituelle, car cela reviendrait à dire qu’il faudrait vous arracher le cerveau afin de ne plus avoir de personnalité, d’ego, d’intellect, et donc de traitement de l’information.

Je sais que lorsque je dis ça, vous allez vous sentir un brin con-cerné ! Eh oui, à l’ère de la 3D (qui, je vous le rappelle, n’est pas encore morte), il y a des règles qui vous sont enfoncées dans les neurones par les forces de l’ombre (cf Dis au fait, c’est quoi les entités de l’ombre ?) .

En voulant tuer votre mental-ego, vous ne faites que dire : je désire me suicider au nom de l’intelligence fournie par les forces de l’ombre. Vous voyez un peu le schéma ?

En clair, plus vous essaierez de dénigrer votre mental-ego et plus vous vous éloignez de votre propre sauvetage. C’est comme si quelqu’un sur votre bateau vous demandait d’arracher les planches du fond pour avancer plus vite.

La plus grande avancée sera selon la verticalité (je coule), plutôt que dans l’horizontalité (j’avance). Comme vous pouvez le constater, les apprentis sorciers qui clament qu’il faut tuer notre ego-mental sont assez nombreux.

Alors, regardons cela sous l’angle de la 4D qui dit “faisons collaborer plutôt que confronter”, “faisons que le noir et le blanc se marient dans un mouvement qui nous donnera une force supplémentaire vers l’illumination” (cf Comment démultiplier sa force d’intention).

En effet, en chutant dans la 3D d’une manière volontaire, nous nous sommes coupés volontairement de notre mental ego supérieur qui, lui, est en 4D. Faisons donc un petit tableau pour éclaircir les vocabulaires associés.

ego-tab Regardez bien ce petit tableau, car il est la mine d’or de votre compréhension au sujet de l’ego. D’abord, l’ego c’est l’ensemble des deux dimensions (3D et 4D) qui correspond au couple des polarités masculine et féminine.

En 3D c’est l’intellect, le petit Moi, le mental inférieur et l’ego inférieur qui sont les représentants des énergies masculines situées dans votre cerveau. A ce niveau, dans mes écrits je parle du mental-ego, mais aussi du corps mental.

En 4D, on parlera du cœur, des énergies féminines qui représentent le mental supérieur (la fameuse intelligence du cœur) où se situe l’Etincelle divine (le petit Soi). C’est le grand MOI divin dont nous rêvons tous.

L’ascension correspond donc à notre habileté à faire travailler ensemble ces deux énergies : l’intelligence du cœur et l’intelligence de “l’esprit”. Vouloir tuer votre ego mental, ce serait vous priver du cerveau, or que peut faire un corps physique sans cerveau ?

Vous pouvez prendre le même raisonnement pour l’intelligence du cœur. Les tenants de la 3D font tout pour vous l’arracher, d’où toutes ces souffrances que vous endurez. Comprenez-vous maintenant la guerre qu’il y a entre eux ?

Vivre dans un monde de 3D (pour les anges que nous sommes) est une souffrance, mais ce n’est pas pour autant qu’il faille tuer notre mental inférieur pour être au paradis !

La paix dans le cœur ne peut venir que si l’on a fait d’abord la paix dans l’esprit. Dit autrement, en comprenant le fonctionnement dualiste de votre mental-ego et en comprenant que sans lui vous n’auriez jamais pu survivre dans cette expérimentation, vous pourrez atteindre la compréhension divine.

En chutant, nous nous sommes reportés à 100% sur notre partie masculine, car nous nous sommes coupés volontairement à 99% de notre partie féminine !

L’ascension (comme un ascenseur), c’est de nous reconnecter au cœur et à son intelligence “supérieure” afin de célébrer le mariage final en arrêtant le jeu de la dualité conflictuelle comme des célibataires endurcis.

Oui, nous nous comportons encore comme des célibataires qui refusent la polarité complémentaire au nom des souffrances passées. Cette chute n’a été que la séparation temporaire, comme on a fait dans les couvents et monastères où tout sexe est interdit !

L’ascension est la fin de la dualité sectaire, de la dualité séparatiste pour enfin redécouvrir la dualité collaborative, la dualité englobante afin de retrouver notre unité originelle.

Comme indiqué dans l’article Les 6 niveaux de conscience de l’être humain, la 3D baigne dans la densité tandis que la 4D baigne dans les corps subtils. C’est là toute la différence entre notre corps mental et notre corps spirituel.

En effet, le corps spirituel (comme je le nomme régulièrement) est la partie féminine de notre ego, l’intelligence du cœur qui nous relie au Divin car elle est le siège de l’âme qui englobe l’Etincelle de Vie (le petit Soi).

Notre corps mental n’est là que pour diriger les choses en ce monde de matière, mais il n’est pas là pour indiquer la direction à prendre. A ce titre, il se doit d’être aux ordres du cœur.

Dans notre chute, nous avons demandé à nos anges de l’ombre de ne point nous faire de cadeaux quant à nos possibles reconnexions à notre intelligence du cœur. Ils ont donc merveilleusement rempli leur fonction, notamment grâce aux religions.

En nous détournant de notre intelligence intérieure (au niveau du cœur) vers l’extérieur (les dieux, les religieux, les édifices religieux, les traditions), ils ont pu nous faire vivre l’isolement, la petitesse, le manque de confiance en soi et donc l’auto-dénigrement.

C’est alors que l’intelligence du mental a pu squatter lourdement la place en se croyant seule aux gouvernes. Au fil du temps, celui-ci étendit sa tyrannie, sous la coupe des forces de l’ombre qui firent tout pour le pousser dans ses retranchements.

Il en devint un fidèle serviteur baignant dans le jugement permanent, la dépréciation, la domination, l’esclavagisme, et surtout le sentiment que l’intelligence mentale était supérieure à tout !

Regardez aujourd’hui combien cette intelligence “mentale” prévaut sur tout. Si vous avez des diplômes, vous êtes supérieur aux autres. Vous aurez de meilleurs traitements sociaux mais aussi salariaux afin de paraître encore plus.

L’intelligence mentale adore le paraître, alors que l’intelligence du cœur préfère largement l’être.

Jetez juste un petit regard sur toutes les facettes du paraître qui vous habitent et vous découvrirez combien vous avez été manipulé.

En désirant retrouver l’intelligence du cœur, nous exprimons clairement que nous ne voulons plus vivre dans le paraître, dans l’artificiel, dans le temporel, dans le clinquant. C’est cela l’ascension, plus de vérités et moins de fadaises.

Car c’est grâce à l’ignorance que l’on a tué, vendu, brûlé et violé. Notre mental est un gouffre d’ignorance car il est séparé des mondes subtils (4D et plus). Alors enfonçons un autre clou dans ceux qui se croient spirituels.

Le corps spirituel correspond bien à l’intelligence du coeur et il est alors facile de repérer ceux qui se disent spirituels. Ils pensent avec leur cerveau et vous font des tirades spiritualo-religieuses afin de mieux vous contrôler.

Le vrai spirituel est quelqu’un qui est, qui vit et qui ressent. Il sait que son mental n’est qu’illusion et que son bavardage incessant n’est que du brouillard d’ignorance qui se complait dans l’apparence des choses.

Votre ego c’est vous, alors acceptez-le pleinement, puis, avec douceur et reconnaissance, écoutez votre mental dire ce qu’il a à vous dire puis, avec une infinie tendresse, remettez-le à sa place en lui disant qu’il a fait un boulot formidable.

En effet, sans lui nous ne serions pas là aujourd’hui, et surtout nous n’aurions pas chargé nos valises de toutes ces expérimentations qui sont maintenant gravées dans notre ADN.

Il doit maintenant revenir en son centre en abandonnant ses excès et en se reconnectant avec sa polarité inverse afin de retrouver l’harmonie qu’il connaissait avant la chute.

Dans le nouveau monde, aucune polarité ne sera supérieure à une autre. Pour cela, nos énergies masculines doivent se replier un peu pour laisser la place aux énergies féminines. Le final devra être du 50-50.

Comprenez alors que chaque fois que vous dénigrez votre mental-ego, vous ne faites que rejeter une partie de vous-même. Aimez-vous inconditionnellement en acceptant toutes les parties.

Mais que cela ne vous empêche pas de faire du ménage et de tout remettre en place afin d’avoir un temple harmonieux où se prélassent deux énergies qui ont une envie folle de fusionner pour le bienfait de tous.

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 31 août 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 18 août 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/ego-ce-bienfaiteur-que-beaucoup-voudraient-tuer/

(1 commentaire)

  1. Pierr'Un

    MON EGO A MOI, RIEN QU’A MOI
    Oups, c’est ce que je fais, je le calme, ne le dénigre pas et surtout jamais n’est voulu le tuer car j’ai toujours pensé qu’il faisait partie intégrante de moi. il me faut le calmer car parfois il rut des quatre fers.
    Merci à Laurent, tu es un puits de science et, à l’équipe au sol

Les commentaires sont désactivés.

«

»