«

»

Imprimer ce Article

Dis Laurent, elle est où l’arnaque ?

 diffrencesOù est l’arnaque ? En voilà une bonne question ! Je vais donc m’empresser d’y répondre parce qu’il commence à y avoir des lecteurs qui se posent la question.

N’ayant rien à cacher, et surtout compte tenu de l’insistance de leur peur demande, il me faut bien y répondre un jour ou l’autre. Voyons donc sous quel angle je vais aborder la question…

Le propre d’une arnaque, c’est que c’est quelque chose qui est bien présenté et que, si elle l’est trop, alors on va relever l’oreille du mouton que nous sommes et de se dire que c’est trop beau pour être vrai…

Il est évident que simplement le fait de poser la question “Où est l’arnaque” cela veut bien dire qu’une peur est née en nous et que l’on ne sait pas par quel bout on va se faire avoir. Voyons donc l’étendue de la problématique au quotidien.

Seuls ceux qui ont joué au loto peuvent devenir millionnaires. Où est l’arnaque ?

Pour ce prix-là, cette occasion est vraiment une affaire ! Où est l’arnaque ?

Pourquoi cette jolie fille me sourit-elle ? Où est l’arnaque ?

Pourquoi ce playboy veut me tomber ? Où est l’arnaque ?

Pourquoi mon mari m’offre-t-il des fleurs aujourd’hui ? Où est l’arnaque ?

Pourquoi mon patron veut-il m’augmenter ? Où est l’arnaque ?

Bon, je pourrais continuer longtemps comme ça, mais je crois que vous avez compris que le simple fait de poser cette question dénote une position de repli, une position de doute, une position du « qu’est-ce qui va pas ? »

Quelquefois, cela peut rendre service, c’est du moins ce que l’on pense, parce qu’après tout cela vient bien du mental qui semble jouer l’air du déni de confiance total.

En clair, en se posant cette question, dans la majorité des cas, on pense éviter une catastrophe comme on évite une flaque d’eau sur la route et on se prend le fossé ou celui qui vient en face…

Comprenez donc que si vous voyez une arnaque quelque part, c’est que vous n’êtes plus centré dans votre cœur. Vous présumez qu’il y a un truc et d’ailleurs, pour le justifier, vous parlez de flair ou d’intuition, ce qui ne fait pas partie du mental comme par hasard…

On voit donc qu’il faut détecter ce qui est à la source de cette question. Est-ce votre corps ou une petite voix quelconque qui vous dit qu’il y a un truc pas clair derrière, ou est-ce votre mental qui est suspicieux de base ?

Dans le premier cas, pas de problème, mais dans le second, vous découvrirez que cela vous amène à vivre une vie d’enfer. Or, qu’est-ce qui peut déclencher le second cas sinon votre mental lui-même ?

Oui, je dis bien qu’à chaque fois que vous introduirez un doute par rapport à l’écoute de vos petites voix, il s’ensuivra automatiquement une remise en question mentale, car votre mental-ego joue sur toutes les brèches possibles.

D’après vous, où les forces de l’ombre peuvent-elles vous avoir sinon précisément ici ? Juste à la racine du doute, juste à l’endroit de la naissance de la peur… Pauvres moutons que nous sommes…

Alors si je reprends le cas du loto, nous savons tous que, globalement, on va se faire tondre statistiquement, mais cela n’empêche que régulièrement quelques-uns gagnent le gros lot…

Allez leur dire qu’ils se sont fait arnaquer avec un dossier technique aussi épais que la tour Montparnasse. D’après vous, pensez-vous qu’ils vont vous écouter et arrêter de jouer ? Vous, que feriez-vous ?

Dans le second exemple, si je prends une voiture, vous allez croire que le compteur a été trafiqué, que le moteur tiendra pas 5.000 km ou que la caisse a été accidentée sévèrement.

Et si c’était juste un pépé qui, bon an mal an, roulait 3.000 km par an, l’astiquait cinquante fois mieux que sa femme et que, soudainement, un Alzheimer sérieux lui a interdit toute conduite? La caisse a 15 ans et 45.000 km au compteur : où est l’arnaque ?

3ème exemple : si une super nana vous branche, cela veut-il dire qu’elle veut se marier parce que vous êtes riche ou occidental (parce qu’elle est de l’est) ou est-ce parce qu’elle a le sida et qu’elle a envie de réguler ses hormones ?

Où est l’arnaque ? Peut-être que tout simplement vous lui rappelez son frère, un ancien mec, et elle veut simplement causer avec vous pour se remémorer ces quelques instants de bonheur…

Et puis, vous madame, si votre mari vous offre un bouquet de fleurs, pourquoi penser tout de suite qu’il veut se faire pardonner parce qu’il a couché avec une autre fille ? C’est pas normal, où est l’arnaque ?

Ben, le fin fond de l’histoire, c’est que la femme de son collègue est morte et que son collègue s’est confié à lui. Il lui a dit combien il avait été con de ne pas avoir remercié sa femme du temps qu’elle était vivante.

Devant le regret et d’amertume du collègue, votre mari a alors réalisé combien il vous a délaissé lui aussi et, dans un élan de gratitude, porté par le bonheur que vous soyez encore en vie, il se retrouve avec une mégère en pleine suspicion !

La Vie n’est pas ce que l’on pense qu’elle est, car trop de paramètres peuvent influencer l’ici et maintenant. Par contre, si madame était dans son cœur, elle aurait ressenti que son mari était porté par une joie et une intention louable.

Lui l’indécrottable, lui le goujat, lui l’indifférent, est passé dans l’espace d’une discussion, d’une prise de conscience, à un tout autre statut. En cela je veux dire que si naturellement vous vous posez la question « où est l’arnaque » cela veut dire que vous êtes précisément à côté de vos pompes d’une certaine manière.

Le cœur ne pose pas de question, il ressent. Le cœur est ouverture et accueil, et non attitude de repli et de suspicion. Le cœur possède une intelligence que le mental-ego ne comprendra jamais. Il ne peut que l’accepter.

Alors Laurent, où est l’arnaque dans ce que tu fais ? Eh bien, elle est nulle part, sauf dans votre tête. Je vous recommande donc d’aller dans votre cœur et de voir si cela résonne en vous. Si oui, alors faites, et si non, passez votre chemin.

N’essayez pas de convaincre les autres dans les commentaires que je suis dans l’erreur, car précisément c’est vous qui n’êtes pas dans la bonne fréquence. Voilà pourquoi j’ai augmenté ma vigilance sur vos commentaires.

Oui, c’est de la censure dans le sens où je ne désire pas qu’une fréquence inadéquate vienne polluer la fréquence que je soutiens. Une pomme, même partiellement pourrie, entrainera forcément le pourrissement du panier entier.

Personne, autant vous que moi, n’a le droit de pourrir la vie des autres parce que l’on n’est pas d’accord. Si vous pensez le contraire, vous ne valez pas mieux que les terroristes qui se font exploser pour dire qu’ils ont raison.

Sous couvert de raisons hautement spirituelles et donc pures, ils tuent en se tuant tout en se disant qu’ils auront un paquet de vierges derrière. Le seul truc, c’est qu’arrivé de l’autre côté, ils déchantent lourdement.

Premièrement, le suicide est le truc le plus banni de tous les Univers, et donc le plus lourd en termes de peines. Si en voulant sauver une vie, vous mourrez, cela ne sera pas un suicide mais un acte de don de soi.

Si par contre, vous vous suicidez en tuant des gens, je ne vous dis pas la facture de l’autre côté. La seule chose qui sera vierge, ce sera le non-pardon que vous vous ferez…

Alors, au lieu de partir en guerre pour sauver les gens de la perdition parce que vous pensez qu’ils se font avoir, commencez par démontrer votre lumière en étant ce que vous êtes, c’est-à-dire moins dans le jugement.

Si c’est le cas, alors même si vous voyez l’arnaque, vous ne direz rien, car vous laisserez le droit à chacun de vivre ses expériences. Si la personne vient vous voir et vous demande votre avis, vous pourrez le lui donner sans problème.

Par contre, si personne ne vient vous le demander, alors de quelle autorité voulez-vous vous immiscer dans le chemin d’expérimentation d’un autre ? Ne seriez-vous pas le premier à refuser cette ingérence ?

Arrêtez donc de jouer les madones ou les justes qui viennent sauver des “bas du front”. Probablement beaucoup n’ont pas le cerveau que vous avez, mais chacun possède un cœur et donc il est largement outillé pour se débrouiller tout seul.

Avez-vous si peu confiance en la capacité d’un préhumain à trouver son chemin ? Ou tout simplement vous prenez-vous comme étant une référence incontournable ?

Soyez humble dans votre vision des choses et n’essayez pas de vous immiscer sur le chemin des autres par votre mental, car il ne pourra en sortir que du moins bon, forcément, puisqu’il appartiendra au mental-menteur.

Ainsi, si je me plante dans ce que je dis, fais ou fais subir, laissez-moi l’entière responsabilité d’assumer qui je suis. Ce sera à moi et à moi seul de faire face aux réalités que je créé.

Et puis, d’après vous, que connaissez de nos karma respectifs à cet instant ? Êtes-vous totalement au courant de chaque lien qui me relie à chacun de vous ? En effet, si quelqu’un vient me lire et sent que ça résonne en lui, c’est que nous avons au moins quelque chose en commun.

Par contre, si vous y voyez une arnaque, c’est que vous n’êtes pas sur la même fréquence et donc que vous voulez faire dans le destructif pour corriger. Il est donc logique que vous êtes à côté de votre véritable centre puisque, si vous écoutiez votre cœur, il vous dirait de passer votre chemin…

Quand vous allez au supermarché, allez-vous au rayon alimentation pour chat et chien pour manger ce soir ? A chacun ses vibrations, à chacun ses attirances, à chacun sa vérité.

Soyez donc dans le respect de la différence, car nous sommes tous uniques. Que chacun garde ses brebis et la paix règnera forcément. Par contre, si vous allez faire brouter vos brebis chez le voisin, vous recevrez la chevrotine forcément !

A chacun ses vibrations et à chacun de savoir discerner ce qui est bon pour lui ou pas. Ça fait plus de 30 ans que je ne prends plus de protéines animales et je ne suis pas mort, et ce n’est pas pour cela que je pourris la vie de ceux qui s’en gavent. C’est leur vie et moi, j’ai la mienne.

Il y en a qui bossent pour le bio, le végétalien, tandis que d’autres font dans l’abattoir, la boucherie ou la pêche. Laissons à chacun faire ce qu’il aime faire en plein respect des autres et les brebis seront bien gardées !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 16 août 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 9 octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/dis-laurent-elle-est-ou-larnaque/

(2 commentaires)

  1. marina

    Depuis déjà quelques semaines que je te lis mais alors là ça résonne en moi comme jamais !!! Un très grand merci 🙂
    Euh presque tous les textes résonnent en moi, d’autres m’apportent du bien être, de la compréhension !!
    Ca me conforte dans ce que je pensais déjà sans réussir à mettre des mots, c’était un peu emmêlé dans ma tête. Aujourd’hui ça semble s’éclaircir !
    Alors merci encore

  2. amélie

    Bonjour. Ca fait des mois que je te lis Laurent et c’est le pied!
    Vie quotidienne, relations, ça bouge, ça décoiffe…
    Ouverture sur le monde, du coeur, discernement, ressentis, confiance..
    Un p’tit nouveau qui se pointe maintenant, la joie, délicieux..
    Pas l’habitude de faire des fleurs, mais quand on se nourrit quelque part longtemps et régulierement, la gratitude devient naturelle,c’est la logique du coeur!
    Pour une ancienne solitaire, je suis tres entourée, j’adore l’échange,
    On est tous des maîtres les uns pour les autres, quand on regarde de prêt!
    Résonnance (ressenti), je reste, sinon je passe mon chemin!c’est si simple.
    Juste observer nos propres comportements dans le moment présent, et changer si notre mental juge ou se croit arnaqué. Se voir tel que nous sommes, nous pardonner, et agir, c’est possible..chemin de patience et d’amour..
    Bises à toute l’équipe.

Les commentaires sont désactivés.

«

»