«

»

Imprimer ce Article

Les pièges de la maîtrise, toujours et encore !

 maitriseAu fur et à mesure de mon humble avancement vers ce Nouveau Monde, je découvre régulièrement des personnes vraiment incroyables à bien des points de vue.

Cependant, les pièges posés par le mental-ego sont loin d’être aussi grossiers et tapageurs qu’on voudrait nous faire croire. Il sait faire aussi tout en finesse, et cela je le vois de plus en plus de nos jours.

Il est clair que je veux parler tout particulièrement des personnes qui sont sur le chemin de l’Ascension. Car les autres, le gros bataillon du peuple, n’en sont qu’aux subterfuges classiques de domination.

Oui, je découvre en effet des personnes ayant une grande finesse d’analyse, un savoir ou une connaissance hors pair, et qui pourtant sont aveugles à l’emprise réelle de leur mental-ego.

Au début, ce n’était pas évident de débusquer où était l’erreur, car l’emballage est superbement bien fait et la logique imparable. En clair, ce n’est pas avec la tête que l’on peut vraiment découvrir où se situe la faille…

Souvent, sur le coup, je me suis laissé porter par la vague pour enfin découvrir que mon humble barque allait tout droit se faire fracasser sur les rochers prévus à cet effet. C’est subtil et ô combien stimulant d’avoir enfin quelque chose à se mettre sous la dent !

Je sais que là, c’est mon esprit de compétition qui rentre en jeu mais il faut bien ça pour démasquer l’intrus de l’ombre. Discerner l’ombre quand elle est très lumineuse n’est pas simple. Le tout est de trouver la bonne paire de lunettes !

Or, la meilleure qui soit est tout simplement le cœur. Je sais, vous l’auriez aussi trouvé facilement parce qu’aujourd’hui on ne parle que de ça, que du cœur, de la voix de son cœur, etc.

Le truc, c’est pas d’en parler qui compte, c’est de savoir l’utiliser pour discerner le blé de l’ivraie. Il faut donc monter dans les fréquences, monter son taux vibratoire de manière à être plus pénétrant que l’autre.

En clair, si votre fréquence est plus élevée que l’autre personne, vous réussirez à devenir plus mou, plus malléable, et donc plus pénétrant. En effet, quand l’armure est super bien ajustée, il faut être encore plus fin que les jointures !

Pour cela, il n’y a pas photo. Il faut mettre dehors tout ce que vous possédez comme ego afin d’être le plus possible dans la vibration. Ainsi sans pensée, sans a priori, sans jugement, sans rien du tout, vous devenez un informe, un mou, et donc aussi un facile à berner !

J’ai donc eu l’occasion de me dévertébrer carrément, au point que l’autre personne a senti qu’elle pouvait prendre l’avantage et donc me façonner à sa manière de voir les choses.

C’est ainsi, avec toute innocence, que vous allez vraiment épouser les formes-pensées de l’autre personne. Il y a d’ailleurs un mot pour cela et ça s’appelle l’empathie.

Bref, une fois que vous avez épousé les formes-pensées et leur mode de fonctionnement, il vous suffira de prendre du recul en allant vous recroqueviller dans un coin peinard, loin de ladite personne…

C’est alors qu’après ingurgitation des formes, votre cœur viendra vous apporter sur un plateau où se situe ce qui cloche dans l’affaire. Fort de ces quelques indices, votre mental commencera à voir comment l’autre s’est fait avoir par son mental-ego !

C’est absolument génial de découvrir comment notre mental-ego est super doué pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes. L’approche peut être longue, car tout dépend en combien de temps tout cela s’est construit.

Chacun étant unique, chacun ayant eu ses propres expériences plus ou moins douloureuses par rapport à certaines de ses croyances que tous les cas inimaginables peuvent exister.

C’est ainsi que toute personne me parlant de maîtrise me fait mettre automatiquement le radar en route. Je deviens alors un buvard qui absorbe tout, le bon comme le moins bon.

En effet, en 3D, le mot maîtrise est rattaché au mot contrôle. Or, nous savons tous que ce qui trahit le mode de fonctionnement de notre mental-ego est justement le contrôle.

Il faut donc maquiller de toutes les manières possibles le fait que votre mental-ego vous mène par le bout du nez. Pour cela, il a différentes cordes à son arc. La 1ère, c’est que cela vous donne confiance en vous-même.

Même si cela est vrai, la véritable confiance est plutôt celle de votre mental-ego qui dit “Under control” ou autrement dit “la chose est bordée, tu peux avoir confiance et donc ne pas avoir peur” (et puis arrête de claquer des genoux sinon l’autre va le voir…).

Ce type de confiance a extérieurement le parfum de quelqu’un qui semble rigide dans ses idées et qui ne s’exprime que par des affirmations tellement appuyées par leur personnalité que vous n’osez même pas lever le doigt.

Si vous osez le faire, vous êtes assuré que vous allez vous prendre une volée d’arguments à vous couper le si peu de confiance que vous aviez en vos connaissances ou certitudes. Vous vous sentirez diminué au point d’en être dominé sur le moment !

Bref, quand un mental devient cinglant, c’est-à-dire dénué de douceur, vous êtes presque sûr que c’est l’ego qui tire les ficelles.

En effet, en 5D, le respect de l’unicité étant une chose acquise, personne ne va essayer de vous en imposer, à quelque niveau que ce soit. Il vous laissera vous exprimer, vous écoutera avec attention, puis verra ce qu’il en fera.

Si ça lui dit, il vous remerciera avec un élan du cœur. Et si ça ne lui dit pas, il vous remerciera de vous être exprimé car il aura appris où vous en êtes dans votre sphère évolutive. Il en profitera pour benner le tout dans les annales de l’oubli et poursuivra son chemin avec bonne humeur !

Hé oui, le mot maîtrise cache le mot maître en son sein, et c’est pour cela que l’ego apprécie toutes les étiquettes rattachées à ce truc. En pensant être le maître de sa vie, de son monde, de son environnement, en fait il se coupe du reste, soit de tout ce qu’il ne veut pas voir.

Le véritable contrôle n’est pas la connaissance parfaite d’un truc mais plutôt dans la capacité à garder ce qui est en accord avec sa fréquence et à benner instantanément tout ce qui ne l’est pas.

Ce n’est donc pas un attribut de la tête mais un attribut du cœur. Je rappelle la tête est construction, tandis que le cœur est vibration. Et, il n’est d’aucune utilité de construire quelque chose pour être puisque la simple loi de la résonance fait tout pour vous.

Si ça résonne, vous gardez et si ça raisonne vous bennez !

Si ça résonne, vous gardez et si ça résonne pas vous bennez !

Voyez où se situe la maîtrise et le contrôle ? Qui a dit que c’était compliqué ? Pensez-vous que La Source ait été incapable de nous fournir l’outil parfait pour ascensionner ?

Allez, soyons raisonnable et osons nous regarder dans la glace ! Nous sommes nos propres bourreaux, car plus nous essayons de contrôler et plus nous nous enfonçons dans notre misère intérieure.

La joie n’est que le parfum de celui ou celle qui ne se prend pas au sérieux. Alors, si vous commencez à sentir une “sérieusité” chez votre interlocuteur (ou chez vous), vous saurez qu’il a encore quelque chose qui lui colle au mental-ego !

La vraie connaissance est vibration du cœur et pas une activité cérébrale exacerbée. Quel que soit ce que vous avez dans le crâne, cela ne restera que de la brillance égotique et ne sera jamais La Vérité.

Ainsi je souris quand je vois le nombre de vidéos “scientifiques” qui s’essaient à expliquer le monde, l’univers et la spiritualité. A les écouter c’est merveilleux, mais en prenant un brin de recul on découvre qu’avec de la merde on ne peut fabriquer du diamant !

En effet, nous savons tous que nous sommes dans une matrice 3D qui a été complément trafiquée. Alors, dites-moi comment on peut créer à partir d’éléments faussés une vérité vraie et indéboulonnable ?

Arrêtez donc de vous flasher les neurones avec toutes ces sciences qui semblent être aussi près de la vérité. Et puis, pas la peine de venir me parler de mécanique quantique, car c’est pas mieux !

La science n’est qu’une religion parmi les autres. En vous faisant croire que seule la matière fait foi dans la compréhension du monde, elle vous dit exactement la même chose que les religions qui parlent d’un dieu unique et de votre âme de pécheur à sauver.

Toutes les religions, y compris la science, ne sont là que pour vous séparer de vous-même. Elles ne sont là que pour vous diviser intérieurement afin que vous ne trouviez pas votre véritable unité intérieure.

Alors, que faire de la maîtrise, du mot maîtrise et de tout le chapelet égotique qui va avec ? Je crois que vous avez compris que quand on vous parle d’humilité on ne parle pas de roupie de sansonnet !

Il n’y a que le cœur qui vous amènera à la vérité des mondes Unifiés car lui, il ne raisonne pas. Il ne fait que résonner à ce qui est. C’est ainsi que l’on peut véritablement déjouer les finesses d’un mental dans ses manipulations.

Dit autrement, moins vous essaierez d’apprendre et plus facilement vous ascensionnerez ! C’est-y pas une bonne nouvelle ça !

Dépasser l’illusion ne peut se faire qu’en sortant de l’illusion elle-même. Sortez de la piste de danse du mental-ego, même si c’est un plancher idéal et top pour danser. Le simple fait de vouloir vous améliorer est déjà un renforcement de cette illusion !

Soyez tout simplement vous, en toute simplicité, en toute humilité, et laissez les autres vous dire que vous êtes un con, que vous êtes ceci ou cela, car eux forcément ils ont une opinion sur vous !

Vous, par contre, n’ayez pas d’opinion sur eux mais seulement un regard de douceur, un regard d’amour, un regard de compassion bienheureux. A ce jeu-là, et par les temps qui courent, croyez-moi ils seront surpris de votre béatitude quand le chaos de la translation dimensionnelle se fera.

Heureux les pauvres en esprit… car ils hériteront de la Terre. J’vous jure que ce n’est pas de moi !

Là où est votre véritable service à l’humanité c’est d’être vous-même, ni plus ni moins. Il n’est pas dans les mots, il n’est pas dans les reproches, il n’est pas dans les combats, il est simplement dans l’acquiescement à votre propre Lumière, à votre propre maîtrise, à votre propre Dimension.

Avancez en paix et en sérénité car un de ces jours, Urantia Gaia donnera l’autorisation pour que votre Soi, votre corps d’êtreté, votre frère atomique, vienne enfin vous chercher.

Soyez dans la patience, dans l’attente que ce jour viendra, et arrêtez de vouloir maîtriser votre vie et réguler par la même celle des autres. Soyez l’innocent qui lâche toutes les valises du soi-disant contrôle qui font de vous un préhumain.

Marchez. Soyez simple.
Souriez beaucoup et ne froncez pas des sourcils.
Pensez moins aux bribes de la vie et pensez plus à l’entièreté de la vie.
Ignorez ce que le monde dit être sensé pour vous apporter le bonheur.
Faites ce qui vous procure le bonheur et distribuez le bonheur.

Voici quelques petites phrases que j’ai empruntées à une canalisation afin que vous puissiez partir aujourd’hui d’un bon pied bonheuristique ! Pas bon-heuristique mais bonheur-is-tic, et tac !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 26 novembre 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 9 octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/les-pieges-de-la-maitrise-toujours-et-encore/

«

»