«

»

Imprimer ce Article

Abandon et lâcher-prise…

 couragePar les temps qui courent, la confusion est grande entre lâcher prise et tout laisser tomber. C’est vrai que l’on en a tellement marre de la 3D que l’on est prêt à l’envoyer balader dans le premier trou noir rencontré…

J’en profite donc aussi pour discuter d’un autre mot qui commence à émerger dans le vocabulaire des postulants à l’ascension : l’abandon ou s’abandonner.

En effet, de plus en plus de personnes, au fur et à mesure de leur rapprochement des vibrations ascensionnelles, n’arrivent plus à discerner correctement la vraie signification de ce vocabulaire.

Alors, elles tranchent comme on tranche dans la dualité. Si c’est pas blanc alors c’est noir ! Eh bien, ce n’est pas comme cela que ça joue dans l’accès au Nouveau Monde.

Ce n’est pas le refus de la 3D qui vous fera passer dans la 4D5D.

En avoir de plus en plus marre de la 3D, c’est normal, car toutes les énergies nous poussent à le faire, mais il y a manière et manière !

En effet, ne plus être d’accord avec une philosophie de vie, un art de fonctionner, n’entraîne pas automatiquement que votre nouveau choix sera forcément plus élevé en terme vibrationnel.

Si, par exemple, vous n’êtes plus d’accord pour vivre dans un système capitaliste, vous pouvez opter pour son contraire, comme le communisme… Si vous ne désirez plus être catholique, vous pouvez vous convertir à n’importe quelle autre religion, mais cela va-t-il résoudre votre problème ?

Non, pas du tout, puisque vous resterez dans la même fréquence ! Alors, quand cela vous prend de tout envoyer balader parce que vous vous sentez attiré par la Lumière, c’est une bonne chose mais alors, attention à vos nouveaux choix.

C’est ainsi que je découvre derrière le mot « lâcher-prise » la facilité de dire « Je ne fais plus rien et après on verra » … c’est du tout vu d’avance ! En effet, le “réveil” nécessaire pour l’Ascension ne doit pas entraîner l’irresponsabilité, puisque c’est tout le contraire qui est demandé !

Reprendre sa divinité, autant cela semble facile dans le virtuel, dans la tête, dans le mental, autant ce n’est pas simple pour l’appliquer dans la vie de tous les jours.

Prendre conscience que vous ne voulez plus être un mouton ne veut pas dire que vous allez vous laisser mourir dans le champ avec l’espoir qu’un sauveur viendra régler tous vos problèmes existentiels juste par simple compassion.

Là, vous vous méprenez gravement sur les véritables intentions de nos aides, de nos guides, de nos sages-femmes angéliques. Ils-elles sont là pour nous donner un coup de main pour prendre nos vraies responsabilités en main !

Or, quelles sont nos vraies responsabilités ? Celles de reprendre notre pouvoir de Co-Créateur conscient de tous ses actes, pensées et paroles, et non d’envoyer tout balader et de ne plus participer à la Vie…

Vous êtes la Vie en action. Vous êtes le Sans Nom en action, alors comment pouvez-vous penser que vous pouvez démissionner devant l’expérience que vous avez vous-même demandé à faire ?

Lâcher prise consiste donc à se relâcher mentalement afin de laisser partir l’encombrant, l’inutile, l’accessoire qui encombre votre faculté à découvrir qui vous êtes.

On est bien clair que c’est bien un mode de pensée qu’il faut laisser tomber, alors ne tombez pas dans la dualité simpliste du mouton de service de la 3D. La 3D sera toujours là sur le plan matériel, sinon adieu l’incarnation et la vie dans un corps fait de matière !

Le voyage en 4D5D n’est pas l’abandon de la 3D, de la matière, mais plutôt sa maîtrise en réintégrant la voie du cœur et plus seulement celle de la tête comme on le fait depuis des milliers d’années.

C’est enfantin de croire qu’une maman cosmique ou galactique vienne régler nos problèmes quand il faut que nous apprenions à marcher tout seul. Elle est là attentive, rassurante et aimante, mais elle ne peut marcher pour nous.

L’ascension n’est donc pas l’abandon de la matière, du quotidien, mais celle de l’abandon de notre manière de penser, et donc d’agir.

L’agir, l’Etre, ne peut se vivre qu’au quotidien, dans la vie de tous les jours. C’est une présence à nous-même, une vigilance à notre propre êtreté, à notre propre conscience de ce que nous sommes à chaque instant.

C’est un changement d’attitude par rapport à nous-même et à ce qui nous entoure. Ce n’est pas une fuite en se disant que les anges vont arranger ça pour nous…

Laissons vraiment tomber cette conception totalement enfantine où l’on pense que nos conneries seront réparées par d’autres. L’heure est venue de se relever et de marcher seul, comme des grands !

Nous souffrons parce que nous avons voulu expérimenter cette voie, alors arrêtons de nous la jouer victime. Soyons enfin adulte et responsable. Arrêtons cette expérience en changeant tout simplement nos habitudes de penser.

En changeant notre vision sur nous-même et sur le monde, nous pouvons grâce à l’écoute du cœur reprendre tous nos pouvoirs de co-Créateur et donc changer le monde en un Nouveau Monde, une Nouvelle Terre !

Comprenons que fuir nos responsabilités dans la matière, c’est fuir notre véritable identité, notre véritable pouvoir de divinités incarnées.

Dit autrement, reprenez en main votre façon de voir les choses, et donc de penser. Ceci commence par le regard dont je parle tant et qui vous semble si lointain. Pourtant, c’est vraiment la clé d’entrée pour tout le reste.

Sans changer votre regard (celui de la 3D), vous ne pourrez aucunement construire sur du solide. Vous pourrez toujours parler d’amour, d’amour inconditionnel et de toute autre chose, mais cela ne sera qu’illusion mentale.

Arroser le désert ne donnera jamais une forêt tropicale. Par contre, nous pouvons changer un champ devenu inculte en un paradis, à condition d’arrêter de l’arroser avec tous nos pesticides mentaux…

Soigner la maladie par des produits chimiques revient à dire qu’il faut tuer le mal par le mal. Et si on changeait en soignant la maladie par l’amour, puisque la maladie n’est que la manifestation du non-amour ?

Alors soignons nos irresponsabilités de 3D par nos responsabilités d’êtres conscients faisant appel à l’écoute du cœur plutôt qu’à l’écoute d’un mental baignant dans la peur permanente.

Ayons la foi, ayons confiance en notre petite voix du cœur. Faisons-la grandir par l’attention que nous lui portons, et aussi, surtout, par la mise en pratique de ce qu’elle nous dit de faire.

Écouter son cœur c’est bien et c’est une première étape, mais cela ne servira à quelque chose qu’à la seule condition d’aller à la seconde étape qui est celle de passer à l’action en faisant ce qu’elle nous demande de faire.

Oui, d’accord, ce n’est pas facile parce que ci ou parce que ça… Mais d’après vous, pourquoi êtes-vous sur Terre ? Pour trouver des excuses ou pour retrousser les manches ?

Êtes-vous venu pour vous les glander et attendre la mort ou pour vous frotter à vous-même ? La densité n’est pas là pour vous faire chier. Elle est là pour vous permettre de découvrir qui vous êtes !

Alors, pour une fois, soyez reconnaissant d’être dans ce merdier immonde qu’est notre monde d’aujourd’hui car nous avons trimé comme des bêtes pour avoir le ticket de la dernière représentation…

Nous sommes exactement là où nous avons toujours voulu être, sinon qu’est-ce qu’on fout là ? On s’est trimbalé des milliers d’incarnations avec toutes les crasses pas possibles pour démontrer qu’on est les meilleurs des meilleurs des meilleurs.

Alors, pensez-vous que cela vous fera plaisir, quand vous serez de l’autre côté du voile, de voir que vous avez plié du genou à la dernière représentation ? Surtout qu’en plus, cette représentation était unique et totalement exceptionnelle.

Par 2 fois, nous nous sommes auto-détruits au niveau de l’humanité, et maintenant on a une chance de montrer qu’on va s’en sortir. Certes, il y aura de la casse, il ne faut pas se masquer les yeux, mais je vous laisse imaginer comment seront accueillis ceux qui auront véritablement repris leur pouvoir de co-Créateur.

Loin de moi la rivalité et la compétition basique de la 3D, mais c’est au dernier coup de rein que souvent le plaisir est le plus grand… Alors n’abandonnez pas, ne lâchez pas prise au niveau de la matière car c’est votre bien le plus précieux.

Par contre, je vous encourage vivement à abandonner et lâcher prise sur toutes vos jérémiades, sur toutes vos envies de vous recroqueviller sur vous-même en espérant un éventuel sauveur. Il n’y en aura pas !

Personne ne viendra vous sauver pour cause de lâcheté. L’amour inconditionnel est loin d’être celui que l’on s’imagine en 3D. Il est beaucoup plus froid que ce que vous pensez, car lui ne baigne pas dans la sensiblerie, l’hyper-émotivité et tous ces trucs que nous avons explorés dans cette expérimentation sur Urantia.

La porte de sortie se fera qu’à la seule condition que nous retrouvions nos responsabilités vis-à-vis de la matière, sinon pourquoi serions-nous revenus en arrière (la chute). Étions-nous aussi cons que ça ?

C’est un acte d’amour vraiment inconditionnel que nous avons fait en venant nous incarner dans cette expérimentation. Nous sommes venus trouver le futur, et de ce fait, nous sommes le futur.

Nous sommes des conquérants de l’inconnu, et si tous les autres mondes nous regardent avec tant d’amour et de compassion, c’est qu’ils savent que quelques représentants de leur “civilisation” sont à l’œuvre ici et maintenant sur Urantia.

Alors, quelle que soit notre famille céleste d’origine, ayons au moins la fierté d’y mettre toutes nos tripes en écoutant notre cœur, car lui c’est le talkie-walkie d’une étoile qui est au-dessus de nos têtes, quelque part…

Pour eux, mais aussi pour tous nos ancêtres qui ont trimé pour notre génération, celle qui a la chance d’être arrivée à la fin des temps, soyons ancrés à Urantia comme jamais, car sans elle nous ne serions qu’un vague nuage énergétique flottant dans le rien du tout…

Respirez donc chaque instant comme une grâce et regardez avec les yeux du cœur, vous trouverez que le paradis est bien ici et qu’il est temps d’abandonner nos croyances limitatives pour retrouver notre véritable identité, celle d’un amour si immense que nous n’arrivons même pas à y croire nous-mêmes, et c’est bien là tout le problème !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 27 mai 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 15 septembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/abandon-et-lacher-prise/

(2 commentaires)

  1. françoise68

    voilà qui est CLAIR , alors au boulot et avec le sourire s’youplait 😀 . Mais est-ce un boulot ? :mrgreen: Non pas vraiment c’est juste l’attention à porter à l’instant présent dans le Joie et la sérénité 💡

  2. Marielle CUINET

    enfin un site qui répond de manière simple et sans fioriture aux questions que je me pose !
    Merci Laurent pour l’humour qui me rappelle mon incarnation que j’ai acceptée il y a bien longtemps et qui va m’aider à me transformer pour ….changer le monde !! 😉 OUAHOUHOU
    l

Les commentaires sont désactivés.

«

»