3D-5D, à chacun sa date anniversaire !

 29septembreEn effet, pour une certaine clique, il y a eu le 11 septembre 2001 afin d’asservir le monde sous le prétexte de la sécurité. Cette dernière ne peut être que de la pure 3D, car ce n’est que dans la peur que l’on recherche la sécurité.

Par contre, aujourd’hui, le 29 septembre 2010, c’est au tour des forces de la Lumière de faire sonner le clairon afin de raviver le courage des prétendants à l’ascension, et donc de l’accès à la 5D.

Le 911 parle en termes de sauvetage pour l’humanité au bénéfice d’une minorité qui veut avoir encore plus la main-mise sur le peuple de moutons qui bêlent dans les rues pour une retraite qu’ils n’auront jamais, tandis qu’une autre minorité relativement silencieuse œuvre individuellement afin qu’une nouvelle ère advienne sur Terre.

Les futurs livres d’histoire décriront ce jour comme le jour de l’an où la nouvelle humanité a pris son envol. Cela peut paraître très poétique de ma part, mais c’est souvent d’une manière presque invisible que la Lumière agit.

D’un côté, nous voyons que le monde s’enferme dans une logique de guerre et de maîtrise de la liberté des moutons, tandis que d’un autre côté, une partie de cette humanité commence à marcher selon ses propres visions.

Qui va gagner ? La réponse est simple : ceux qui ont l’espoir ! L’espoir peut tout, et même renverser les montagnes par la seule force de son intention véritable. Nul besoin de monter au créneau en brandissant des bannières ou en défilant dans les rues.

Le Nouveau Monde viendra par des êtres de paix, et non par des êtres de guerre. L’amour remportera de toute façon la partie car la séparation ne peut être que temporaire.

Tout ce qui EST n’est que mouvement rotatif et communication. En effet, toute rotation demande qu’il y ait un centre avec des trucs qui tournent autour. Cela s’appelle le pouvoir de l’amour.

Alors, qui peut résister à cette attraction ? Par principe, personne, et aucun objet dans l’univers. Même dans le vide intersidéral, il y a le mouvement et l’attraction vers quelque chose.

Il n’y a que quelques tondus qui s’amusent à casser ce jeu de l’amour. Sa forme la plus violente est celle de la fission de l’atome. Ce fameux nucléaire dont personne ne sait comment se débarrasser de ses déchets.

On planque tout dans des fosses ou mines souterraines en attendant qu’on trouve un jour la solution à ce poison extrêmement mortel. Bref, on fabrique la mort juste pour pouvoir éclairer les routes, les édifices religieux en rase campagne, les néons de centre ville et autres gadgets de notre civilisation.

Bref, aujourd’hui est le jour où la dernière signature “administrative” a été apposée par Mickaël sur le contrat d’expérimentation sur Urantia Gaia. Dit autrement, officiellement la fin du jeu a été prononcée.

Certes, sur Terre, nos manipulateurs ne voient surtout pas ça d’un bon œil mais ils savaient qu’un jour ou l’autre, le tocsin sonnerait pour eux. Ils se sont donc empressés de nous manipuler encore plus dans l’espoir que l’on n’y verrait rien.

Le problème, c’est que c’est devenu tellement gros (guerre d’Irak et d’Afghanistan, H1N1, 911, etc.) que maintenant, c’est l’inverse qui se produit ! Maintenant, les gens, les moutons commencent à se douter de la manip !

La résistance passive commence à se faire sentir et nous voyons qu’à chaque jour qui passe, il semblerait que le commun des mortels augmente sa vision sur ce qui se passe réellement.

Il faut dire que les énergies nous brassent comme jamais. Cette dernière pleine lune en a secoué plus d’un, surtout la nuit avec toutes ces insomnies à répétition. Le micro-onde cosmique déroule gentiment sa musique et nous, sur Terre, on cuit en cuicuitant… tant le corps et les neurones sont sonnés !

En ce jour, ce mercredi 29 septembre 2010, une signature Mickaëlangélique au bas d’une page d’un contrat visant à une expérimentation de séparation touche à son terme.

En cela, une page se tourne et une nouvelle page blanche va se découvrir à nous. Elle commencera par la rencontre programmée avec notre “double”, notre grand SOI, afin de repartir sur des bonnes bases : celle d’avoir retrouvé notre identité véritable.

C’est sûr que cela va bien changer des choses et, il est possible que cette rencontre ait lieu avant le 28 octobre 2011. En clair, dans l’année qui vient, l’an précédent la nouvelle ère du Verseau, on va naître à nous-mêmes !

Puis entre novembre 2011 et décembre 2012, on va nous couper le cordon ombilical de la 3D afin d’être celui que l’on a toujours rêvé d’être. Et tel un petit Jésus, nous aborderons l’an Zéro en 2013 en pleine 5D.

En effet, seules les personnes prêtes à recevoir les rayons du Soleil Central d’Alcyone pourront mettre en œuvre ce fameux Nouveau Monde dont je parle. Pour les autres qui n’auront pas voulu naître à la 5D, ils continueront dans un autre placenta de 3D sur une autre planète.

Alors chassez vos peurs et ne cherchez pas à faire naître les fœtus qui ne sont pas prêts. Il y aura, bien sûr, quelques prématurés de dernière minute mais tout le monde ne pourra raisonnablement aller dans ce Nouveau Monde.

C’est à l’image de la petite histoire (donnée lors d’un commentaire par similoki) qui en dit suffisamment long à lui tout seul.

La vie existe-t-elle après l’accouchement ? Par Anne Bélanger

Dialogue amniotique dans le ventre d’une femme enceinte où se trouvent 2 embryons. L’un est croyant, l’autre non-croyant :

* Le petit non–croyant : Comment quelqu’un peut-il croire à la vie après l’accouchement ?

+ Le petit croyant : Mais naturellement. Il n’y a aucun doute qu’il y ait une vie après l’accouchement. Notre vie ici n’a de sens que parce que l’on grandit pour nous préparer à la vie après l’accouchement. Nous devons ici prendre de la force pour ce qui nous attend plus tard.

* Le petit non–croyant : Cela n’a aucun sens. Il n’existe pas de vie après l’accouchement. Quelle forme peut avoir une telle vie ?

+ Le petit croyant : Ça, je ne peux pas le savoir exactement. Ce qui est sûr c’est qu’il y a plus de lumière qu’ici. Et peut-être pourrons-nous manger avec notre bouche, courir avec nos jambes et …

* Le petit non–croyant : Arrête un peu avec ces sornettes. Courir ? Ce n’est pas possible. Et une bouche qui mange est une image ridicule. Et pourquoi ? Nous avons notre cordon ombilical qui nous nourrit. Et c’est évident que le cordon ombilical ne peut nous conduire nulle part tellement il est court.

+ Le petit croyant : Pourtant ce doit être sûrement possible et ce sera sûrement totalement différent quand nous nous y serons habitués.

* Le petit non–croyant : Personne n’en est jamais revenu. Compris ? Avec l’accouchement finit la vie. C’est aussi simple que cela. Et surtout, la vie n’est rien de plus qu’une grande plaie dans le noir.

+ Le petit croyant : Oui, je suis d’accord que nous n’avons aucune représentation de la vie après l’accouchement. Dans tous les cas, nous verrons enfin notre maman. Et elle prendra soin de nous.

* Le petit non–croyant : Maman ? Tu crois à une maman ? Et qui est-elle ?

+ Le petit croyant : Elle est tout autour de nous. Nous vivons en elle et par elle. Sans elle, nous n’existerions pas.

* Le petit non–croyant : C’est le top de la confusion. Je n’ai pas vu le moindre bout de maman ici. La conclusion finale est qu’il n’y en a pas !

+ Le petit croyant : Quelquefois, quand un calme bienfaisant apparaît, nous pouvons percevoir son chant. Nous pouvons aussi sentir comment elle caresse notre monde. C’est pourquoi je suis sûr que c’est alors que la vraie vie commence.

Quelle belle discussion n’est-ce pas ? Merci de tout mon cœur à Anne et à Similoki de me l’avoir fait connaître.

Bon, sur ce, je vous en dirai plus long et temps et en heure car moi aussi, je suis dans le micro-ondes et j’ai les synapses qui font dans l’élongation.

Bonne journée à vous toutes et tous !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 29 septembre 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 5 septembre 2012.

Cet article a été visité 6 557 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/3d-5d-a-chacun-sa-date-anniversaire/

(1 commentaire)

    • Nicole.A on 6 septembre 2012 at 18 h 26 min

    Merci Laurent pour ce beau message.

Les commentaires sont désactivés.