«

»

Imprimer ce Article

14 – 11 : De l’huile de coude à l’huile de coeur…

coeur-resurrectionBien des personnes désirent se reconnecter au Divin, se reconnecter à La Source mais malgré de nombreux essais, de nombreuses méditations et demandes, de nombreuses accumulations de connaissances, il semblerait que ce soit là, à portée de main comme s’il était possible de cueillir une pomme dans un arbre. On regarde alors les étoiles et on se prendrait en flagrant délire de pouvoir aussi en cueillir une dans le creux de notre main…

Seulement voilà, le seul voyage possible est intérieur puisque l’extérieur n’est en soi qu’une illusion visuelle… Hé oui, et c’est là que l’on découvre que s’il faut un minima de savoir et de technologie pour concevoir une fusée, et par les essais successifs de la faire décoller, il en est de même intérieurement : Il nous faut un savoir minimal, une technologie “spirituelle” et ensuite de l’huile de cœur pour mettre tout ça en pratique…

Toujours simple à énoncer, il est toujours aussi difficile à le mettre en œuvre, car autant on peut “contrôler” l’usinage d’une pièce mécanique, autant il est impossible d’en avoir une même maîtrise dans le domaine intérieur où tout semble insaisissable, comme évanescent.

C’est vrai qu’autant il est facile d’appuyer sur l’accélérateur pour que le moteur de la voiture tourne plus vite (augmentant sa fréquence à son compte-tour), autant il est difficile de savoir ce qu’il faut faire pour augmenter sa fréquence (le compte-tour de notre véhicule de Lumière).

Mais, bon dans cet article, et en accord avec les informations collectées (aussi bien de monsieur Bleu que de 345D), je vous offre une petite vidéo qui vous permettra de faire le lien entre ce qu’il nous dit, son vocabulaire et ce que je vous ai transmis avec un autre vocabulaire. Vous allez voir que c’est époustouflant de voir combien nous parlons de la même chose mais avec un point de vue différent. Moi c’est de l’intérieur de la coquille, tandis que lui c’est de l’extérieur.

En effet, nombreux sont ceux et celles qui se sont dit que cet EDL y allait un peu fort quant à certaines affirmations qui ne semblaient vraiment pas s’appliquer à ma façon d’être. Certes, il y avait le côté provocateur pour voir comment j’allais y réagir mais quand même, cela justifiait-il des attaques aussi directes et personnelles ? C’est aussi cette interrogation qui a permis de mettre en avant la capacité de recul de chacun et donc, au final, faire une sorte de tri des lecteurs.

J’avouerai que de mon côté, je n’ai jamais songé faire une quelconque séparation de quoi que ce soit, et qu’en plus, cela m’était fort sympathique d’avoir une “famille” avec laquelle je pouvais communiquer. Certes, cela me prenait un temps certain de mon humble existence, mais au moins, ça remontait le moral par ces temps de changements.

Puis, cet EDL est venu. Ni lui, ni moi, n’avions prévu consciemment que nous allions nous retrouver à travailler ensemble, à l’image des nombreux associés avec qui j’ai monté une affaire. Il y avait toujours un PDG et moi, le bras droit. L’un tenait le haut du pavé, tandis que moi j’œuvrais à matérialiser autant que je pouvais, d’où une certaine habitude d’être en retrait et d’obéir à un “chef ».

Le simple fait d’écouter ma petite voix m’a naturellement amené à comprendre que j’étais les bras à qui on demandait d’avoir de la jugeote, de la débrouillardise et surtout de ne jamais lâcher le morceau, pendant qu’une instance supérieure donnait les ordres. C’est ainsi que je fus amené à vous transmettre des informations, et vous le savez bien tous, cela ne pouvait sortir de mes neurones. C’était bien trop au-delà d’une intelligence humaine.

Je vous offre donc une vidéo qui vous fera comprendre la jonction entre ce que l’on m’a demandé de vous transmettre et ce que dit monsieur Bleu. Vous verrez alors qu’il n’y avait nul lieu de prendre les paroles de cet EDL comme prétentieuses, car tout dépend selon quelle référence nous nous positionnons. Rappelez-vous que lorsque l’on sort des sentiers battus, il y aura toujours des gens qui seront contre vous, car d’abord ça les dérange de ne pas l’avoir fait, et secundo ça leur met les boules au cas où ça viendrait à mettre leurs concepts et modes de vie en l’air.

Dit autrement, vous verrez que sous des aspects de moqueries, voire de soi-disant bonnes intentions, il se cache derrière une peur réelle de voir remettre en question leur mode de pensée et donc de vie. En effet, si nous sommes dans ce bac à sable pour apprendre, alors pourquoi avoir peur de quelque chose puisque nous sommes constamment “assistés” par nos anges et Soi Supérieur. Bien sûr ceci est valable pour ceux et celles qui les écoutent, parce que pour les autres c’est du bidon, de l’irréel, de l’illusion…

Je vous offre donc cette vidéo, non pas pour me justifier mais pour vous démontrer que derrière les apparences, il y a toujours d’autres informations plus capitales qui ont fait que moi, Laurent DUREAU, ainsi que l’équipe au sol avons décidé individuellement, puis ensuite collectivement, de continuer notre mission en ce monde : aider au réveil de chacun de nos frères sur cette planète.

Vous aurez deviné que nous ne travaillons pas pour nous, pas pour acquérir des avantages “personnels”, car si c’était le cas aucune entité ne pourrait nous approcher. Non, c’est parce qu’il y a un véritable sentiment d’aider son prochain (ce qui ne veut pas vouloir le sauver), parce que nous ressentons en notre for intérieur que c’est notre voie et la seule qui nous procure la volonté suffisante de continuer à avancer malgré tous les quolibets, les moqueries et les attaques personnelles.

Pourquoi croyez-vous que j’exhibe au monde entier mes forces mais aussi et surtout mes faiblesses et cela, sans fuir en quoi que ce soit ce monde ? C’est que parce je suis, ainsi des milliers voire des millions, un Serviteur du Plan Divin. A ce titre, je vous mettrai en ligne un livre qui décrit très précisément ce que cela veut dire et qui, croyez-moi (bien que je n’ai pas encore fini de lire), révèle sans ambigüité toutes les étapes suivies par une Âme incarnée afin d’accomplir sa mission sur Terre.

C’est vraiment impressionnant, et c’est seulement quand j’aurai fini de lire, et surtout de corriger le document Word initial qui m’a été transmis via internet. Comme d’habitude, je ne sais plus comment cela a atterri chez moi, mais, comme d’hab, c’est loin d’être un hasard. Et comme c’était un document Word vraiment mal mis en page, j’ai recadré tout ça afin d’économiser les imprimantes et je corrige tout ce que je peux comme fautes…

Allons, passons à la vidéo, car comme je vous l’avais promis sur 345D, je vais quand même continuer mon idée originale qui a toujours été celle de vous aider à vous reconnecter à La Source, au véritable Cœur dont j’ai parlé lors d’un article précédent (le 10). Voici donc la vidéo qui va vous réconcilier entre les messages de monsieur Bleu et tout ce que l’on m’a demandé de vous transmettre auparavant.

khub-LD_04

Télécharger la vidéo (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 49 mn
Transcription de la vidéo 103

Comme vous avez pu le constater, je n’ai fait que rassembler des éléments hyper connus afin que vous puissiez voir que du processus de l’Ascension (menant à vivre selon notre petite voix) soit l’étape n°1, nous sommes passés à celui du processus de la Résurrection qui est l’étape n°2 et donc celle de la préparation à la nuit de l’Âme.

Je rappelle que la vraie “nuit de l’Âme” correspond à la libération du poussin qui sort de la coquille du vrai égo et non du faux-égo. Cette opération a donc bien pour objectif de vous reconnecter au véritable Cœur qui est celui de la Création et non du cœur mentalisé appartenant à l’embryon. C’est ce changement d’échelle qu’il faut comprendre afin de ne pas rester bloqué dans le faux-égo.

Le second point est, comme vous avez pu le constater, la relation directe entre les poupées russes et les évolutions Ascensionnelles pour nous reconnecter définitivement à La Source. Alors, je vous pose une question : pensez-vous, lorsque j’ai commencé mes délires “techniques” il y a 5 ans, que j’allais être mis en contact avec un EDL  qui allait tout foutre en l’air ?

Non, le “pont de l’UN pensable” arrivait à sa fin afin qu’il puisse nous mener vers la seconde étape du processus ascensionnel et qui s’appelle la Résurrection. L’équipe au sol attendait donc le “futur chantier” et sincèrement, nous ne savions pas du tout de quoi il en retournerait. Le plan parfait du Créateur a été parfaitement mis en place, car chacune des personnes composant l’équipe au sol a suivi sa petite voix et donc les instructions qu’elle recevait.

Je vous dis cela afin que vous vous rendriez compte que vous aussi faites partie d’un plan parfait, et que celui-ci ne se réalisera qu’à la seule condition que vous écoutiez votre petite voix, que vous vous teniez droit dans vos bottes contre vents et marées (contre les émotions et les pensées négatives de vos opposants) parce que vous savez que vous êtes un enfant de l’UN qui a préféré écouter sa petite voix plutôt que celle de son faux-égo.

Dans mon prochain article, je vous parlerai plus précisément de la composition (dans sa structure) de la coquille de l’œuf, vous faisant ainsi comprendre qu’il est très difficile pour un poussin de casser sa coquille (sa bulle de vie) s’il n’a aucun contact avec ceux qui sont à l’extérieur qui n’attendent que leur éclosion afin qu’ils fassent partie définitivement de la Grande Famille et devenir à leur tour un membre respecté du collectif.

Il est donc normal que le libre arbitre que chacun dispose soit honoré. Certains opteront pour l’écoute indéfectible de leur petite voix, tandis que d’autres préfèreront l’écoute des conseils extérieurs (ou de leur mental-égo) afin de compenser le manque de foi qu’ils ont en eux-mêmes. Rassurez-vous, les couveuses (les 10 planètes) sont déjà opérationnelles et vous comprenez bien que si carrément on peut les éviter en nous préparant sans broncher et sans perdre de temps à la nuit de l’Âme, cette dernière sera d’autant plus proche.

Dans l’amour et la compréhension de ce que vous êtes, de vos droits et de vos différences, je vous bise avec un profond respect.

Laurent DUREAU

 

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/14-11-de-lhuile-de-coude-a-lhuile-de-coeur/

«

»