«

»

Imprimer ce Article

Quand l’amour vous fait signe, suivez-le …

 amourFacile à dire mais pas facile à faire quand on voit toutes les contraintes matérielles et culturelles qui nous lient aux autres et au monde. Pourtant notre coeur ne demande que cela : suivre ses élans quand cette énergie nous appelle.

Ce titre est tiré d’un excellent poème écrit par un auteur très hautement inspiré et qui m’inspire tout autant que des millions de gens. Cet homme, connu sous le nom de Khalil Gibran, fait partie de ceux qui ont su faire vibrer en moi des cordes que je ne me connaissais pas. Voici un petit extrait pour le week-end.

Alors Almitra dit, Parle-nous de l’Amour.
Et il leva la tête et regarda le peuple assemblé, et le calme s’étendit sur eux. Et d’une voix forte il dit :

Quand l’amour vous fait signe, suivez-le.
Bien que ses voies soient dures et rudes.

Et quand ses ailes vous enveloppent, cédez-lui.
Bien que la lame cachée parmi ses plumes puisse vous blesser.

Et quand il vous parle, croyez en lui.
Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste vos jardins.
Car de même que l’amour vous couronne, il doit vous crucifier.

De même qu’il vous fait croître, il vous élague.
De même qu’il s’élève à votre hauteur et caresse vos branches les plus délicates qui frémissent au soleil,
Ainsi il descendra jusqu’à vos racines et secouera leur emprise à la terre.
Comme des gerbes de blé, il vous rassemble en lui.

Il vous bat pour vous mettre à nu.
Il vous tamise pour vous libérer de votre écorce.
Il vous broie jusqu’à la blancheur.
Il vous pétrit jusqu’à vous rendre souple.
Et alors il vous expose à son feu sacré, afin que vous puissiez devenir le pain sacré du festin sacré de Dieu.

Toutes ces choses, l’amour l’accomplira sur vous afin que vous puissiez connaître les
secrets de votre cœur, et par cette connaissance devenir une parcelle du cœur de la Vie.
Mais si, dans votre appréhension, vous ne cherchez que la paix de l’amour et le plaisir de l’amour.
Alors il vaut mieux couvrir votre nudité et quitter le champ où l’amour vous moissonne,
Pour le monde sans saisons où vous rirez, mais point de tous vos rires, et vous pleurerez, mais point de toutes vos larmes.

L’amour ne donne que de lui-même, et ne prend que de lui-même.
L’amour ne possède pas, ni ne veut être possédé.
Car l’amour suffit à l’amour.

Quand vous aimez, vous ne devriez pas dire, « Dieu est dans mon cœur », mais plutôt, « Je suis dans le cœur de Dieu ».

Et ne pensez pas que vous pouvez infléchir le cours de l’amour car l’amour, s’il vous en trouve digne, dirige votre cours.

L’amour n’a d’autre désir que de s’accomplir.
Mais si vous aimez et que vos besoins doivent avoir des désirs, qu’ils soient ainsi :
Fondre et couler comme le ruisseau qui chante sa mélodie à la nuit.

Connaître la douleur de trop de tendresse.
Être blessé par votre propre compréhension de l’amour ;
Et en saigner volontiers et dans la joie.

Se réveiller à l’aube avec un cœur prêt à s’envoler et rendre grâce pour une nouvelle journée d’amour ;
Se reposer au milieu du jour et méditer sur l’extase de l’amour ;
Retourner en sa demeure au crépuscule avec gratitude ;
Et alors s’endormir avec une prière pour le bien-aimé dans votre cœur et un chant de louanges sur vos lèvres.

Il a tant de vérités dans ce poème que je pourrais en parler pendant longtemps. Je l’ai donc coupé selon ma vision des vérités qu’il énonce afin de mieux le comprendre et le faire comprendre.

N’hésitez pas à le relire en vous arrêtant à chaque strophe et en vous posant les questions qui surgissent en vous. Chaque strophe est là pour vous interpeller afin de vous faire réagir à son appel. C’est tout simplement magique !

Il y aura probablement d’autres billets de Khalil car vraiment c’est plus que de l’or en barre, c’est une barre de diamant qui illumine votre coeur et votre compréhension comme un soleil à midi en plein désert tant notre coeur en est assoiffé.

Laurent DUREAU

PS : Ce poème est extrait de son meilleur livre appelé “Le Prophète”.

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 3 octobre 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 13 juillet 2012.

En supplément, la version audio offerte en son temps par l’un des commentateurs de 4D5D.fr avec l’aimable autorisation des artistes.

 

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/quand-lamour-vous-fait-signe-suivez-le/

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. paulette

    merci pour ce magnifique poeme
    je ne manquerai pas de le relire
    vu qu’il va directe dans un folder
    merci encore
    Paulette ❓

  2. Coton La Brodeuse

    Suivez,Suivez, suivez…

    http://youtu.be/FIzddbBW8n0

  3. LUZILETTE

    QUE LE TEXTE , BIEN QUE CONNU , EST DOUX ET ENRICHISSANT A ECOUTER ! JE DEVRAIS DIRE A  »RECEVOIR » MERCI
    **LUZILETTE**

  4. DomiLuce

    Ben voilà le couronnement de mes réflexions du jou 😉 😉 !
    Cet extrait du merveilleux Prophète est tombé pilpoil pour répondre à l’une de mes questions… une fois de plus : il n’y a pas de hasard dans ma vie. N’en déplaise aux scientifiques pur sucre !

  5. SUZY.

    Car l’amour suffit à l’amour….
    Ce poème ne vieillira jamais car il est de toutes les couleurs, il monte sur les hauteurs là ou se trouve les anges qui doivent danser en l’écoutant. Merci pour ce sublime cadeau et bonnes fin d’années à tous Bisous.

Les commentaires sont désactivés.

«

»