Les 4 pôles du rayonnement personnel

 jacuzziC’est vrai, on est tous plus ou moins accro de spirituel, de développement personnel afin de rayonner ce que l’on est. On pourrait penser que c’est encore notre mental-ego qui veut se la faire belle, mais cela va beaucoup plus loin que cela.

Nous sommes intrinsèquement une étincelle divine en action dans une pleine sombritude expérimentale. En clair, on expérimente le sombre pour briller encore plus fort, et cela dépasse de loin notre “mental inférieur” (voir EGO, ce bienfaiteur que beaucoup voudraient tuer).

En effet, même le titre de ce blog (Booster votre influence) ne fait que dire que plus vous brillerez et plus vous aiderez les autres à prendre conscience qu’ils sont aussi des lumières.

Beaucoup en doutent, n’empêche que c’est la vérité. Nous avons tous en nous une folie furieuse qui nous dit “brille comme un soleil et fais-toi remarquer”, mais seulement voilà…

Voilà quoi ? Toute la culpabilité que des religieux nous ont mise sur le dos afin que l’on n’y arrive pas. En effet, quelles ont été les priorités des forces de l’ombre ? Vérifier que notre étincelle divine était suffisamment costaude pour continuer à briller quoiqu’il arrive….

Cela vous semble-t-il évident maintenant ? La noirceur ne peut qu’obliger la lumière à être encore plus lumière. Donc, plus c’est sombre et glauque, et plus l’effort pour être optimiste et joyeux doit être important !

Bon, c’est vrai que lorsque l’on regarde autour de nous, les résultats ne semblent pas très probants, mais je dirais que globalement les choses ont l’air de s’arranger.

En effet, plus l’atmosphère du temps est lourde et déprimante, et plus les positifs rayonnants se font remarquer.

C’est quand même sympa de voir que, même quand on broie du noir, on peut être une lumière pour quelqu’un d’autre !

C’est un peu comme des bulles d’air qui remontent à la surface. Au fin fond du trou, la pression est telle que la bulle d’air est très petite et puis, au fur et à mesure qu’elle lâche prise, elle s’élève vers la surface.

Ce faisant, la pression devenant moindre, elle s’expanse plus et devient de plus en plus visible. Montant vers le ciel, et donc vers la lumière, elle transmet un espoir qu’il est possible de se sortir de la densité des profondeurs.

Selon le cycle des jours en surface, elle montera plus vite quand le soleil sera au zénith tandis qu’en pleine nuit elle ressentira qu’elle fait du sur-place. En clair, même si vous êtes dans la bonne direction, il est parfaitement normal que votre progression marque des paliers.

Ce cycle d’élévation-stagnation correspond grandement aux paliers de décompression qu’empruntent les plongeurs afin que les pressions internes et externes s’équilibrent dans leur corps physique.

Sans cela, de graves problèmes peuvent apparaître et entraîner la mort. Eh bien, il en est de même pour le spirituel et l’envie de retrouver le Sans Nom. A vouloir aller trop vite, vous allez griller votre véhicule d’expérimentation qui est votre corps.

Donc, malgré votre volonté à vous “éthérer”, il est parfaitement normal d’avoir des périodes de doutes quant à votre “ascension”. Ce “sur-place” vous est bénéfique, autant que le jour à la nuit et réciproquement.

Grâce à ces paliers de décompression, vous êtes alors un lampadaire pour ceux qui sont en dessous de vous. Votre grandeur (la taille de la bulle) peut impressionner, mais en fait cela n’est dû qu’à votre altitude…

Vous n’êtes pas plus grand et plus fort mais seulement moins “con-primé” que les autres. Donc, quand il fait nuit là-haut, vous semblez comme scotché et en suspension entre deux eaux, mais quand le jour se lève, votre bulle (votre aura) vient à se réhausser de beaucoup de couleurs.

Les autres en dessous, étant plus loin, ne pourront recevoir autant de lumière et c’est ainsi que vous apparaissez comme des lampadaires du Divin. Puis au coucher du soleil, le processus s’inverse jusqu’à l’extinction des lumières, de la chaleur et du sentiment d’être connecté.

C’est alors dans cette période qu’il faut faire appel à votre foi, car vous savez qu’un nouveau jour viendra aussi sûrement que d’habitude. Alors au lieu de regarder vers le haut, tournez votre regard vers le bas, et grâce à votre légèreté, votre joie, donnez un coup de main à ceux qui sont en dessous de vous.

Ils ne sont inférieurs en rien car le Sans Nom a simplement mis en place un processus temporel faisant que chacun d’entre nous, à la place qu’il occupe, forme une chaîne continue entre les profondeurs et la surface.

Est-ce qu’un élève de collège est supérieur à celui du primaire ? Non, il est seulement plus avancé temporellement, c’est tout. Car, peut-être, celui du primaire aura de meilleures notes quand il sera dans la même classe.

En comprenant que personne n’est supérieur à personne puisque nous sommes tous une étincelle de vie remontant à la surface, il faut comprendre que la vitesse ascensionnelle de chacun est directement proportionnelle à sa capacité de lâcher prise à ce qui l’entoure.

Plus on se perd et plus on se trouve.

En relâchant l’inutile autant que le pompeux, nous voulons tous “briller” car, au fond de nous, une force invisible mais très palpable nous pousse à nous expanser. C’est très naturel mais, bien sûr, cela a été rageusement récupéré par le mental-ego de ceux qui voulaient nous manipuler.

Dénigrer votre envie de briller, c’est dénigrer votre étincelle divine tout simplement.

Or comme celle-ci se trouve engluée dans votre âme, qui elle-même est prisonnière du corps physique, il n’y avait pas 2 pas à faire pour dénigrer notre corps (il est pas beau, pas bien foutu, etc.) et notre âme (la réincarnation n’existe pas, je n’ai rien demandé, je ne sais pas pourquoi je suis né, etc.).

Suite à cela, il est clair que, tant qu’une personne ne réintégrera pas la notion de réincarnation, elle végétera dans sa strate d’être irresponsable, dans les grandes profondeurs de l’ignorance où la peur règne en maître.

Une fois que l’individu aura reconnu qu’il n’est que la suite d’une très très longue série d’interprétations multiples et variées, il lui faudra ensuite apprendre à aimer son corps physique et tout ce qu’il y a dedans…

C’est alors qu’à chaque peur affrontée et acceptée, il lâchera du lest et fera comme une montgolfière, il s’élèvera tranquillement grâce au feu de l’amour inconditionnel.

La toile toute fripée et sans vie se gonflera progressivement pour se montrer aux yeux de tous, comme une bulle de couleur qui monte au ciel…. Qui a dit que lorsqu’on allume la lampe, ce n’est pas pour la cacher sous le boisseau ?

Plus on se perd dans le partenariat avec la Vie, et plus on retrouve l’Être que nous étions à l’origine de notre création.

Pour arriver à cette élévation quelle que soit notre croyance, notre spiritualité, notre religion ou toute autre philosophie, voici les 4 éléments ou pôles pour augmenter votre rayonnement.

Ces 4 pôles ont bien sûr une polarité que je vais vous indiquer selon le schéma de l’apprentissage mentionné dans L’Éducation et le chiffre 4, un hasard ?

1 – La Lumière – YANG masculin
Ceci correspond à ce qui va dissoudre l’ignorance car c’est son contraire, son opposé. Le savoir, l’accès à l’information entraînera obligatoirement un allègement dans la compréhension de notre monde et de ce que nous sommes.

Par l’accès à cette lumière, nous découvrons qu’il n’y a qu’une seule direction qui peut nous mener à nous-même : rompre la chaîne de l’ignorance qui, telle une ancre, nous tire vers le fond.

Fort de cette certitude, nous pouvons passer au second pôle du rayonnement.

2 – La Paix – YANG féminin
Appelée paix de l’Esprit, cette connaissance est issue de la compréhension que nous avons une âme et que, donc, nous avons quelques sacs bien remplis d’expérimentations plutôt toxiques.

A ce stade, on reconnaît que nous sommes au milieu d’un marécage dont nous sommes l’auteur avec les myriades de moustiques et bestioles en tous genres qui nous bouffent la Vie.

Par la compréhension (ce côté féminin), vous allez méthodiquement commencer à assécher quelques flaques d’eau par-ci par-là puis carrément quelques étangs et ainsi de suite.

Chaque flaque, étang ou lac, ne représente que les énergies émotionnelles mal digérées où croupissent plein de ressentiments, de peurs et autres saloperies que nous avons invité à nous visiter.

Transformé en épurateur de marécage, vous savez que vous ne ferez pas tout dans cette vie, mais vous savez que chaque flaque que vous rencontrerez sera gérée au mieux de vos possibilités du moment.

Si certaines flaques costaudes (lac ou étang) sont trop grandes pour être asséchées, alors vous irez à la pêche avec sandwich et parasol en vous disant que le coin n’est pas mal.

Accepter votre géographie intérieure et faire au mieux avec, dénote que vous avez pris pleinement conscience de l’ampleur du travail. Cela vous amènera inévitablement au stade suivant.

3 – L’amour – YIN féminin
En effet, devant l’étendue du marécage intérieur (qui se projette forcément à l’extérieur), vous savez qu’aimer inconditionnellement est votre seule et unique parade.

Si une flaque d’eau vous barre le chemin, vous savez qu’il ne sert à rien de vociférer, de crier au loup, de hurler à la mort afin qu’elle disparaisse, car vous savez que vous en êtes l’auteur.

Vous savez alors que ce n’est que par l’acceptation totale, et donc par une communication optimale avec cette flaque émotionnelle, que vous pourrez comprendre ce qu’elle a à vous dire.

C’est alors que vous pourrez passer au 4ème pôle.

4 – La simplicité – YIN masculin
Par la chaleur de votre cœur et par la lumière de votre compréhension, cette flaque s’évaporera doucettement en vous laissant les messages qu’elle contenait (les petits poissons frétillants).

Fort de la récolte, vous déciderez alors quoi faire de la friture. Si, par contre, la flaque est un peu costaude pour la faire s’évaporer directement, alors vous ferez quelques petits travaux de canalisation dans le style marais salants…

En effet, par la simplicité, vous vous empêchez de construire des plans sur la comète et ainsi de sortir de votre responsabilité véritable. Vous êtes ce que vous êtes et il ne vous sert à rien de vouloir paraître propre quand en fait tout fourmille de bestioles marécageuses.

L’effet camping paradisiaque, parfait et sans problème, n’existe que dans les brochures publicitaires. Dans la réalité, il y a toujours quelque chose qui coince mais bon, il faudra faire avec !

La simplicité est donc d’accepter ce que l’on est avec le monde qui est, mais cela ne veut pas dire ne rien faire !

Accepter de creuser une rigole autour de la tente s’il y a des orages dans l’air, de la planter sous un arbre si le soleil tape de trop, de s’éloigner des bornes lumineuses si vous voulez dormir dans le noir, de mettre des parfums spécifiques pour faire fuir les moustiques, etc, etc.

Voici donc les 4 règles principales qui vous permettront de rayonner à votre juste valeur. Alors, rappelez-vous que le fait de savoir que vous êtes une étincelle de vie oppressée dans un monde d’ignorance cherchant à ascensionner dans un monde meilleur, ne dit en rien que vous devez refuser les pestilences émotionnelles qui se trouvent à l’intérieur de la bulle.

Vous ne pourrez pas changer l’océan du monde de la 3D, mais vous pouvez largement l’aérer en montrant l’exemple à toutes les autres “glo-bulles” qui sont autour de vous.

Transformons l’océan en jacuzzi et je vous promets que les anges viendront s’y baigner, non pas pour aseptiser l’eau, mais pour avoir à son contact toutes ces expériences qu’ils ne peuvent pas vivre directement.

Si vous appréciez le jacuzzi, vous comprendrez bien cette comparaison. C’est vraiment un délice, surtout si l’eau est à bonne température ! Eh bien maintenant, vous savez que le réchauffement climatique n’est pas dû aux pets automobiles mais bien à nos anges qui veulent se prendre un bain.

Eux, de l’autre côté, n’attendent que cela et ils se disent vivement la 4D5D, car ils commencent à en avoir marre d’attendre que le bain d’amour ne soit pas encore à la bonne température.

Allez, encore un petit effort, et on va pouvoir enfin taquiner le cuir de ces entités et profiter de leurs bonnes énergies. Wooaa, ça va être angéliquement fusionnel, c’est moi qui vous le dis !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 4 septembre 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 1er août 2012.

Cet article a été visité 8 201 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/les-4-poles-du-rayonnement-personnel/