«

»

Imprimer ce Article

Au loto de la vie, êtes-vous gagnant ?

 lotoC’est vrai que l’on peut se poser la question ! A écouter le quidam moyen, la vie ressemblerait à un espèce de loto où le hasard des choses se déroulerait dans toute sa magnificence.

C’est vrai, après tout, on n’aurait pas demandé à naître ici. C’est la faute à nos parents ! Surtout à papa qui n’a pas su se retenir… et que maman a laissé faire. Cela m’amène à une question inconsciemment lancinante : Sommes-nous le fruit de l’amour ou…

La conséquence d’un acte ras des pâquerettes. C’est vrai que cela aurait peut-être tout changé si, dès tout petit, nos parents nous avaient dit que nous étions absolument et tendrement désiré.

Face aux 7 milliards d’individus sur Terre, combien ont été vraiment attendus avec impatience ? C’est vrai que, depuis une génération et devant nombre de problèmes de fertilité dans les pays riches, il devrait, en pourcentage, y en avoir plus que dans toutes les autres générations confondues.

En revenant donc un fait initial, la vie commence-t-elle vraiment par un loto spermazoïdique dont nous serions l’heureux gagnant. Cette idée d’avoir été le gagnant est très bonne pour l’ego, mais elle ne répond pas si nos parents nous voulaient vraiment !

Dans cette ambigüité, entre ce hasard qui quelquefois tourne à notre avantage (sinon nous ne serions pas là pour en discuter), il semblerait, de toute apparence, que le monde tourne selon des lois qui nous dépassent un peu (beaucoup, passionnément,…).

Devant l’énormité de la chose, et notre ignorance à son propos, l’intelligence humaine a préféré se retrancher dans un fourre-tout appelé hasard. Donc, c’est par hasard que papa et maman se sont rencontrés, et heureusement ce n’est pas par hasard (du moins je l’espère) qu’ils ont fait l’amour !

Enfin, je parle de faire l’amour, alors qu’en fait, et dans beaucoup de générations précédentes, je crois que le mot copulation aurait été plus approprié. D’ailleurs, les religions font tout pour nous dire que c’est seulement pour les besoins de la reproduction et non pour le plaisir, n’est-ce pas ?

A voir comment le pape réagit à propos de la conception nous démontre que même au XXIème siècle on reste encore avec des concepts plus que moyen-âgeux. Pourtant, heureusement que la majorité fabrique encore quelques recrues pour monastère sinon le catholicisme romain serait mort depuis longtemps !

Alors fruit du hasard, quoique papa et maman aient pu faire, il semblerait que notre vie soit guidée non pas par le bon Dieu mais par une main invisible que nous nommons hasard. En effet, à force de nous rabâcher que les voies du Seigneurs sont impénétrables, on pourrait vraiment se dire que l’on est vraiment des ignorants amputés de la faculté de comprendre ce qui se passe.

En grande majorité, la vie va nous apporter les preuves que bien des choses nous dépassent et qu’en définitive nous ne sommes qu’un petit grain de sable dans l’immensité d’une plage appelée Terre.

Donc si quelquefois vous vous sentez oppressés, c’est que probablement il y a “quelqu’un” qui joue au volley sur la plage dans une autre dimension. Tout cela vous est invisible, sauf que vous ressentez quand même les coups.

Blague à part, notre vision extrêmement matérialiste fait que nous sommes coupés des autres plans d’expérimentations et que notre représentation du monde ressemble plus aux crachouillis d’une télé qui n’est plus branchée au câble de l’antenne ou qui n’est pas réglée.

C’est du pareil au même me direz-vous. Certes, mais moi, je vois plutôt cela comme un Canal+ où l’image est brouillée mais pas de n’importe quelle façon. Avec un brin de réflexion, et surtout d’écoute intérieure agrémentée d’études autres que théologiques, vous pouvez fabriquer un décodeur rudimentaire.

Ainsi, certains obtiennent le son mais toujours pas l’image. D’autres, ce sera l’inverse, l’image mais le son. D’autres auront les deux mais n’y comprendront rien car c’est une autre langue, etc. Il y a effectivement beaucoup de variables mais cela n’est pas impossible.

A travers certains de mes articles, je vous livre quelques clés de décodage mais tout le monde n’est pas forcément doué dans l’électronique biomécanique humaine. Tout cela dépend de notre propre récepteur qui a hérité de tous les bugs de nos ancêtres.

C’est surtout en cela que nous sommes uniques. Nous sommes tous des tarés ( tous les pros de l’ADN vous le confirmeront). Le seul truc c’est que la tare ne se révèlera que si l’autre conjoint possède la même.

On comprend donc l’interdiction de se marier entre frères et soeurs. Tous ceux qui ont fait l’essai en ont payé les frais. Néanmoins, certains ont quand même réussi à maintenir leur autorité auprès du peuple, mais sachez que ce ne sont pour la plupart que des coquilles vides. Excusez-moi, je veux dire qu’ils ont des cases en moins…

Alors, la vie est-elle un loto ? A notre niveau, globalement nous pouvons l’affirmer, mais à un autre niveau tout semblerait être magnifiquement orchestré. A entendre tous les “inch allah”, “que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel”, etc. nous prouveraient que nous ne sommes que des pions.

Alors, notre destin est-il tracé pour autant ? D’une certaine manière je le crois, car sur l’échiquier du niveau au-dessus, la durée d’une vie semble à peine plus longue que la durée d’un coup ou de la partie.

Reste donc à savoir qui joue avec nos vies ? Là, ça se corse un peu car les écritures nous disent que c’est nous-mêmes ! Cela serait comme notre grand Soi qui détacherait un petit morceau de lui (le petit Soi) afin d’expérimenter si sa stratégie est gagnante.

C’est super fort, sauf qu’apparemment, il y a l’air d’avoir un paquet d’apprentis au niveau au-dessus ! Car à regarder toutes les conneries que nous faisons, il y a de quoi logiquement se poser la question !

Faut-il donc suivre ce que nous raconte notre petite voix aveuglément ? Pour moi, la réponse est oui sans ambigüité car c’est la moins pire des solutions !

En effet, à chaque fois que vous allez faire à votre tête, vous n’allez que complexifier la problématique et ce qui devait être un coup gagnant se révèle être, à terme, une catastrophe. Les idées qui me viennent à la tête sont tellement nombreuses qu’il est difficile de toutes les citer, mais il suffit de regarder simplement ce que nous faisons à la Terre pour donner l’étendue de notre savoir-faire.

Par exemple, vous trouvez que vous êtes trop squelettique. Vous allez donc entreprendre de gagner de la masse, quitte à vous bourrer le coffre de toutes les protéines animales que vous pourrez ingurgiter, sans compter tous les compléments alimentaires plus ou moins trafiqués par la technologie humaine.

Le résultat sera probablement au rendez-vous et puis, une fois l’objectif atteint, l’exercice n’étant plus nécessaire, vous allez vous prendre un retour de bâton à un tel point que vous serez entre les mains des docteurs et chirurgiens.

Parce que vous pensiez qu’il fallait un peu plus de viande sur les côtes, vous avez machinalement cassé votre mécanique originelle. Enfin bref, c’est une sorte de suicide convenu qui n’était pas forcément prévu par votre patron…

En résumé, à vouloir prendre sa vie en main, la probabilité de se planter relève du même pourcentage que celui de gagner au loto: Beaucoup de joueurs et peu d’élus. Tiens, cela me rappelle quelque chose à propos de la bible…

Voici pourquoi, entre autres, je ne joue pas au loto: C’est pour éviter d’avoir à changer de train de vie au cas où je gagnerais. En effet, il y a de fortes chances que je dévie de ma route initiale et ce faisant, cela m’apporterait encore plus de bordel qu’avant.

La seconde raison est que, lorsqu’on joue au loto, on dit tout bonnement à son inconscient : “T’es tellement nul que je me repose sur le hasard pour gagner ma vie”. Par expérience, je peux vous dire qu’il n’apprécie guère ce genre de langage et qu’il fera tout ce qui est possible pour se retirer de l’affaire.

En cela, je veux dire que la formidable machinerie qui se cache en vous ne pourra se révéler au grand jour. En jouant des jeux d’argent, vous ne faites que blasphémer tout simplement. Rien de grave, cela ne tue personne me direz-vous !

Eh bien détrompez-vous, car cela tue ce qui aurait pu sortir de vous. En jouant, vous affirmez dans la matière que vous reniez votre partie divine, celle qui guide votre vie afin que votre âme éprouve les émotions qu’elle a le désir d’expérimenter.

Par un grattage quelconque, par une grille de loto, vous ne faites que vous suicider d’une manière totalement inconsciente au même titre que lorsque vous ingurgitez physiquement des denrées pas réputées pour donner une bonne santé (bien que les pubs disent tout le contraire).

Ne vous mentez pas à vous-même en disant que c’est juste un jeu, car votre vie est déjà un jeu où se cachent des enjeux dont vous n’avez pas idée. Soyez scotché au plus près de votre petite voix, et quoiqu’il arrive, bénissez-la qu’elle vous parle encore !

Il vous sera rendu largement, mais pas forcément en devises étrangères dans un compte Suisse. L’argent universel s’exprime en énergie et il y a tant d’expressions différentes de cette énergie que nous l’appelons tout bêtement Dieu.

Soyez un gagnant, un vrai, et non un perdant qui essaye de gagner au loto.

Le loto, c’est le jeu des perdants qui, même lorsqu’ils gagnent , seront assurés de perdre tout ce qu’ils avaient de plus chers et dont ils étaient inconscients. En bref,

1 – Si vous jouez et que vous gagnez , vous allez tout perdre.
2 – Si vous jouez et que vous perdez, vous avez non seulement perdu ce que vous avez joué mais vous allez en perdre plus.
3 – La meilleure façon de ne rien perdre, et d’avoir tout à gagner, c’est de ne pas jouer aux jeux d’argent.

La vie est déjà un jeu compliqué, alors ne la compliquez pas plus en essayant de faire vos petites combines, surtout sur des jeux de hasard. Car au plan supérieur, le hasard n’existe pas puisque l’ignorance n’existe pas !

Par contre, l’expérimentation leur manque et c’est pourquoi ils décident de s’incarner pour voir toutes les choses qui peuvent tourner de travers. Vous savez, tout comme moi, que vivre dans un monde de poisse amènera toujours ce qui ne devait pas arriver.

Et c’est ça le plaisir des Dieux ! Se faire peur et expérimenter ce qui n’était pas prévu. Le seul hic, c’est lorsque le bordel croît plus vite que la musique prévue. Tout le monde est un petit peu débordé, d’où ma recommandation initiale : N’en rajoutez pas et les choses n’en deviendront que plus claires !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 23 juillet 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 18 mai 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/au-loto-de-la-vie-etes-vous-gagnant/

«

»