Argent : De quoi parle-t-on exactement ?

 argentL’argent n’est pas de l’or mais, quand on a de l’or, on a de l’argent. Énoncez la charade à un aborigène et vraiment, il aura du mal à capter de quoi vous parlez, surtout s’il est encore au stade de payer avec des coquillages ramassés sur la plage…

Le dieu “Argent” est dorénavant vénéré par tous les peuples de la terre car il rythme la vie de chacun d’entre nous au quotidien. Pourquoi, et surtout comment, en est-on arrivé là ?

L’argent en lui-même n’est qu’une énergie de transfert entre les individus et pourtant, nous en sommes arrivés à ce qu’il devienne un tyran de tous les jours. Certes pour quelques privilégiés, ce n’est pas un problème quotidien mais seulement mensuel voire annuel.

Tout le monde court après l’argent, veut en ramasser un max, même s’il faut vendre éventuellement son âme et son éthique au passage. Cela reste une option, bien sûr ! Au vu de cela, où est vraiment le démon dans cette histoire du dieu Argent ?

Juste pour en avoir et pour donner à manger à ses gosses, un individu est prêt à fabriquer des armes, à usiner des têtes d’obus, à inventer des mines anti-personnelles encore plus efficaces.

Je ne parle pas de ceux qui fabriquent les produits de beauté sur le dos des animaux et des plantes sans compter tous les fabricants de phytosanitaire pour le monde végétal.

Il y en a même qui font du phytosanitaire pour les con-sommateurs. Ils fabriquent des médica-ments avec des produits chimiques dont on tait largement les nuisances écologiques pour les obtenir.

C’est pas grave, c’est seulement pour gagner des sous ! Il y en a même qui sont à la recherche de place d’esclave pour en avoir. Ils se battent même à coup de grève pour en avoir. Bref, le démon n’est pas là où on le pense, mais comment se sortir d’un système totalement totalitaire ?

A part l’idée extrême de la disparition des institutions financières et de tout ce qui en dépend (c’est-à-dire toutes nos institutions et droits acquis), il n’est aujourd’hui pas possible d’y échapper sauf si on se fait coffrer pour perpète !

En effet, le Dieu Argent est si puissant qu’un simple braquage (pour avoir de cet argent) vous suffit à en prendre pour une durée suffisante où vous n’aurez pas besoin de travailler. Vous serez logé, nourris et blanchi aux frais de ceux qui veulent rester dans la légalité et bosser tous les jours ou presque.

Si vraiment vous voulez avoir un vrai CDI à la place d’un CDD, je vous conseille de le faire avec une bonne prise d’otage mais avec un flingue en plastique (petite prudence karmique en cas de dérapage…). Comme on dit, c’est l’intention qui compte alors ça paye cher !

Bref, outre cet exemple qui est loin d’être idiot, il faut comprendre que ce dieu Argent n’existe que parce qu’il y a eu corruption. Argent et corruption sont quasiment indissociables car même celui qui n’en n’a pas essaye de frauder le fisc quand même. Voyez, il n’y a pas d’exception.

Même le mendiant du coin essaiera de vous faucher quelque chose car la faim et la colère donnent assez d’élan pour franchir la ligne rouge où les mecs en képi bleu vous mettront la main dessus.

En clair, la corruption a transformé une énergie “normale” en un démon qui vous bouffera jusqu’au trognon. Alors comment faire pour s’en sortir à moindre mal pour ne pas dire à moindre frais ?

Pour cela, il faut comprendre sur quelle base s’est instaurée la corruption. Elle s’est développée sur l’humus de notre 3ème chakra : celui du pouvoir, là où siège notre mental-ego.

Ce dernier, toujours dans la comparaison et le paraître, n’apprécie pas d’être inférieur, alors tout naturellement il essaiera d’améliorer son “ordinaire”. Ça, c’est surtout valable quand vous avez déjà un minima : un toit, un lit et une assiette pleine.

Dans le cas contraire, vous allez cultiver la peur de mourir de faim avant de mourir de froid. Vous ferez donc tout ce qui est en votre pouvoir pour ne plus être dans le caniveau. Il est clair que rester “blanche comme une colombe” va être un enfer. Bref tout est là pour que vous soyez à la recherche d’un mieux-être matériel.

Ce n’est donc pas en vous donnant de l’argent que les institutions auront le contrôle sur vous, mais c’est en vous taxant par l’impôt (toujours injuste forcément) ou en vous emprisonnant qu’elles pourront vous maintenir dans cet état de dépendance et donc d’asservissement.

Quand le client est prêt, alors les banques pourront faire leur besogne en inventant toutes les méthodes inimaginables pour vous faire cracher au bassinet. Bien sûr, l’Etat est à minima garant grâce à une banque nationale qui a droit de faire tourner la planche à billet (sauf zone Euro depuis quelques années).

Bref, je ne vais pas vous faire un cours d’économie mais je crois que vous en connaissez suffisamment sur le sujet, sinon reportez-vous à la page vidéo sur l’argent. C’est très instructif, vous verrez.

Donc le problème n°1 à régler est notre 3ème chakra avec son mental-ego et les peurs associées. Pour régler cette dérivation anormale de son énergie masculine, il faut faire appel à l’énergie féminine située à l’étage juste au-dessus.

En effet, le 4ème chakra, celui du cœur, est aussi le siège de l’amour inconditionnel. Cet amour inconditionnel est en contact direct avec votre étincelle divine qui elle-même est en relation avec votre être essentiel.

Ce dernier vivant dans l’autre monde n’a aucun souci d’intendance, de maison, de taxes ou de règlement de copropriété. L’argent-monnaie lui est totalement inconnu puisqu’il n’y pas de matière de l’autre côté.

Par contre, il connait très bien l’argent-énergie et là, il peut vous en donner un max à la seule condition que vous le lui demandiez. Pour cela, et pour passer commande, il est bien d’avoir installé un téléphone intérieur.

Écouter sa petite voix veut dire que l’on a un appel, mais, passer un coup de fil n’est pas mal non plus. Mais quel est le numéro à composer puisqu’il n’y a pas de clavier mécanique ?

Votre clavier intérieur est purement vibratoire et il se fait via vos sentiments et émotions. Il faut donc apprendre à être pour pouvoir jouer sa petite symphonie comme dans rencontre du 3ème type (vous savez le clavier lumineux et sonore pour communiquer avec les ET).

Bon d’accord, vous allez me dire mais encore ? Pratiquement parlant, c’est en ayant confiance en votre intuition et en lui faisant totalement confiance que votre “Être essentiel” vous dira ce que vous avez à faire pour être dans le courant de l’aisance.

En effet, l’argent-énergie est comme un courant qui vous emmènera au bon moment, au bon endroit afin de rencontrer l’évènement qui résoudra votre problématique. Pour cela, vous comprenez qu’il est préférable d’avoir la foi car le moindre doute fait sauter la ligne téléphonique intérieure.

Bon, maintenant que vous avez pris connaissance du “courant de l’Aisance”, il faut attaquer la seconde face de la pièce de monnaie. En effet, une pièce de monnaie comporte toujours 2 faces distinctes où l’une représente une institution (la semeuse) tandis que l’autre a un chiffre, une quantité.

Cette seconde face correspond à ce que l’on appelle le “courant de la Suffisance”. C’est celui qui indique si vous êtes rassasiés selon vos besoins.

En effet, ce que j’ai oublié de dire, c’est que lorsque l’on est et vit dans son cœur, l’abondance se déverse dans tous vos corps aussi bien physique-énergétique (santé), qu’émotionnel, mental et spirituel.

Ceci est loin d’être le cas avec l’argent-monnaie des humains. Il y a des riches qui se suicident par manque de sentiment, par manque d’authenticité, par manque de connexion avec La Source ou par manque de vie tout simplement.

L’argent-monnaie est une représentation très riquiqui de ce qui se passe de l’autre côté du voile. Alors autant ce qui peut vous paraître absurde sur Terre dans la vie de tous les jours ne l’est pas pour le Ciel.

C’est en cela qu’il faut comprendre ce qu’est le courant de la suffisance. C’est celui qui vous demande combien vous avez besoin de nourriture pour manger, combien de m2 pour dormir, combien de sentiment pour être en joie, combien d’émotion pour être heureux et combien d’échange angélique pour se sentir frère avec le cosmos entier.

Cela peut paraitre vraiment absurde d’avoir à répondre à cela, et pourtant c’est nécessaire. Je vais donc vous aider à y répondre en commençant par le début, et qui correspond à vos besoins physiologiques primaires, et puis tout le reste viendra au fur et à mesure.

Pour ceux qui connaissent la pyramide de Maslow (pseudo-scientifique ayant tout simplement plagié la connaissance des initiés), il vous faut déterminer quel est le toit minima qu’il vous faut avoir pour être heureux.

Cela peut aller de la toile de tente 2 places à la super résidence de 500 m2 (comme nos ministres en pleine capitale). Puis ensuite d’exprimer quelle est votre demande en termes de nourriture : de la barquette de frites au banquet quotidien des anciens monarques.

Bref, tout est possible sauf que cela sera mis en rapport avec votre valeur ajoutée. En effet, tout étant en équilibre dans l’univers, il ne sera pas possible de livrer le banquet dans la résidence si tout simplement vous vous comportez comme un malfrat et un prêcheur du mental-ego.

Un mendiant à la table des dieux cela se remarque très vite, surtout au niveau des odeurs, du look et du parlé. C’est lui qui fait le plus de bruit même quand il a la bouche fermée !

Dit autrement, pour bénéficier des courants de Suffisance et d’Abondance, il faut commencer par être très modeste et surtout très humble. Ensuite, c’est en astiquant votre lumière intérieure et en la faisant grandir en équité, en volonté et en éthique que vous pourrez vous faire inviter à passer des commandes plus en rapport avec ce que vous êtes.

Plein d’anges sont à nos côtés pour répondre à nos besoins, mais pour cela il faut arriver à se mettre en résonance avec eux. Or, avez-vous vu un tas de fumier résonner avec la blancheur immaculée et le parfum de la lavande ?

On ne peut résonner avec quelque chose que si nous possédons déjà une petite partie de ce quelque chose.

1 gramme d’or pourra appeler la réserve centrale, mais vous ne pourrez “transporter” dans votre connexion qu’un poids identique ou légèrement supérieur.

En clair, si vous voulez une résidence de 500 m2, il va falloir franchement relever les manches et avoir une foi inébranlable dans la télétransportation industrielle de vos qualités divines.

Soyez raisonnables sans être trop minimalistes et vous verrez que cela fonctionne à merveille. En effet, par la loi de la gratitude, vous recevrez toujours plus, alors partez petit et faites que votre volonté ne faiblisse pas.

Vous verrez que l’essentiel vous sera prodigué et que, parallèlement, les autres parties de vous-même seront remplies par l’abondance du bien-être intérieur.

Vous aurez de plus en plus de sentiments “porteurs”, beaucoup plus d’émotions gratifiantes, beaucoup plus de pensées justes, beaucoup plus d’intelligence pour discerner le bon du moins bon, et surtout un sentiment de connexion de plus en plus intense qui vous apportera véritablement la paix intérieure.

Une fois atteint un certain seuil de paix intérieure, vous verrez votre vie sous un tout autre angle et vous vous ficherez du paraître car vous serez votre JE SUIS à chaque respiration. C’est alors que la simplicité marchera à vos côtés.

Tout vous semblera de plus en plus simple, évident, facile, fluide car vous serez porté par ces deux courants qui déterminent votre valeur véritable : celle que vous aurez déterminée et acceptée.

Ressentir sa beauté naturelle, son aisance et surtout notre innocence, fera que vous pourrez marcher dans les immondices terriennes sans vous soucier de la moindre pollution quant à votre essence même.

La finance, les sous, les taxes et tout cela vous semblera dérisoire à côté du sentiment de liberté et d’appartenance à l’humanité, à la Terre, au soleil et à tous les univers.

La liberté n’a pas de prix car elle ne peut être achetée ou vendue. Quand cela se fait, cela veut dire que vous êtes dans les couches de très basse densité où pullulent les vers et les asticots.

Alors faites comme le lotus, épanouissez-vous et exprimez votre beauté intérieure même si vous avez les pieds dans la mouise et la boue de ce monde. Car sachez que de toute façon, vous ne pouvez faire autrement sinon cela veut dire que vous êtes mort…

Portez donc votre attention sur vos véritables besoins intérieurs et vibrez-les avec sincérité dans votre cœur afin que les anges comprennent parfaitement votre message.

Croyez-moi, vous serez entendu mais il vous faut avoir la foi.

L’abondance se vit à chaque instant, dans l’instant présent, car le courant de la Suffisance y pourvoit. Là où il y a du courant, il ne peut y avoir d’accumulation, alors voyagez léger et vous arriverez toujours en première position sur la to-do-list des anges.

L’accumulation est basée sur la peur, le doute, le futur et n’est donc pas compatible avec les lois divines. SOYEZ et vous aurez tôt ou tard car les anges en ont marre de ne pas recevoir de commandes. Les seules commandes qu’ils peuvent entendre ne peuvent venir qu’uniquement à travers votre cœur, alors arrêtez de prier avec votre tête.

Eux, ils ne peuvent pas résonner avec votre cerveau car ils n’en ont pas ! Vous saviez déjà qu’ils n’avaient pas de sexe puisqu’ils n’ont pas de corps. Et s’ils n’ont pas de corps, ils ne peuvent avoir de cerveau !

C’est d’une évidence, et pourtant cela n’empêche pas les 7 milliards d’humains à continuer à marmonner de l’inaudible… dans toutes les langues du monde alors qu’il n’existe qu’un seul langage : celui du cœur !

Bref, il faut vraiment nourrir un sentiment que l’impossible est forcément possible pour tenter de montrer un autre chemin à cette humanité qui tarde à prendre conscience de son propre état de déchéance angélique.

Mais, rassurez-vous, plus l’humus ou le fumier est costaud et plus les plantes seront magnifiques et rayonnantes. Il suffit maintenant d’arrêter de produire de l’humus pour enfin laisser la graine qui est en notre cœur de s’éclater sous le soleil de notre attention bienveillante. C’est maintenant !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 10 juin 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 17 juillet 2012.

Cet article a été visité 5 539 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/argent-de-quoi-parle-t-on-exactement/