15 – 21 Comment améliorer son contact avec Eléa (1)

Elea_07Comme je l’ai indiqué dans mon dernier article, notre corps physique est l’instrument, le véhicule qui permet à notre étincelle de vie (ou particule d’Esprit) d’exprimer son Verbe Créateur tout autant que sa Pensée Créatrice. Or, ce véhicule est propriété totale d’Eléa et, en tant qu’incarnés, nous ne sommes que des locataires à titre provisoire. Il y a donc une histoire, un contrat, entre le Sans Nom et Eléa. Nous sommes donc en partie Le Pont, aussi bien en termes individuel que collectif appelé humanité.

Ainsi chaque préhumain est coincé entre le Ciel et la Terre et doit, d’une certaine manière, rendre des comptes. Ainsi comme je l’ai déjà décrit, notre particule d’esprit ira faire son rapport à notre esprit Directeur situé dans le Soleil à notre mort, tandis que nos incompréhensions et blocages émotionnels (en gros les énergies discordantes liées à notre expérimentation soit l’âme) resteront bloqués dans l’astral entourant la planète.

Nos formes-pensées autant que les égrégores émotionnels vont donc rester accrochés par effet gravitationnel et dimensionnel à ce globe que j’appelle le bac à sable. Or, ce bac à sable est prévu pour s’auto-nettoyer par recyclage et sous la responsabilité d’une entité ayant accepté de se faire envahir par des Créateurs en herbe. Normalement tout devrait jouer normal comme dans une maternelle, sauf que là, les chenapans ne sont pas des tendres et qu’ils l’ont assez mauvaise la majorité du temps.

Certes, ils ne sont pas totalement responsables, car justement le but du jeu c’était de voir qu’est-ce que cela donnait si on leur coupait presque tous les liens avec leur propre essence. En clair, les petiots sont devenus tellement ignorants qu’ils crèvent comme des mouches et se réincarnent dans des conditions de plus en plus difficiles, parce que justement ils préfèrent la mort physique au nettoyage de leurs merdes.

Le tas de merde devenant encore plus invivable, cela amène encore plus de mouches à y venir faire leurs petites courses et besoins à la fois. Certes, je trace un tableau un peu sombre parce que justement il est très sombre… et que tout balancer sur la faute à des illuminatis n’est pas une raison suffisante pour continuer à balancer ses sacs poubelles en pleine nature….

Je vous dis cela, car maman Eléa sait exactement combien il y a de mouches et surtout combien chacune d’elles génère de déchets quotidiennement. Hé oui, maman Eléa peut lire en vous tout ce qu’elle veut par différentes méthodes. D’abord, comme c’est une planète d’eau et que tout ce qui y vit ‘”matériellement parlant” est constitué d’eau, le simple fait d’aller pisser la renseigne.

Je vous rappelle que votre code génétique a son propre code barre et que tout ce que vous produisez est forcément encodé. Que ce soit du bon ou du mauvais, ce n’est pas grave puisque tout est signé d’office…. Je vous rappelle cela au cas où vous croyez que vous pouvez agir en sourdine en allant benner vos saloperies la nuit, hors de la vue de tous. D’abord tous les EDLN vous voient et maman Eléa aussi.

Bref, pour ceux qui ont peur d’être “pucés”, hé bien sachez que vous l’êtes depuis toujours et qu’il n’y a aucune façon de pouvoir supprimer la chose. Même la mort du corps physique n’est pas suffisante, car à chaque réincarnation on vous recolle le même matricule (celui de votre esprit directeur), même si c’est un nouveau véhicule. D’ailleurs vos affaires personnelles vous sont redonnées (votre âme) afin qu’inconsciemment vous repreniez le jeu là où vous l’aviez arrêté.

En ce sens, on est des taulards du bac à sable. Nous sommes esprit coincé dans un corps de matière, et nous ne pouvons pas y échapper puisqu’en fait nous avons tous signés pour fréquenter cette école si particulière. Donc maman Eléa est à la fois votre fournisseur de voiture, tout en étant celle qui voit dans quel état vous mettez son matériel. Elle fait donc des contrôles techniques régulièrement pour savoir où vous en êtes et faire quelques réparations sommaires pendant que vous dormez.

Maman Eléa est donc fortement occupée à s’occuper de la marmaille qui braille dans tous les coins et qui casse tout selon leur volonté. Bref, nous ne sommes pas des tendres avec elle, puisque par définition on ignore carrément qu’on doit lui rendre des comptes !!! Dit autrement, nous sommes des prédateurs sans vergogne qui savent à peine la première lettre du mot merci. Alors, imaginez un peu avant que l’on arrive au mot gratitude….

Bien, maintenant que cette intro est faite et que vous êtes dans le bain, quelle serait l’attitude à avoir pour améliorer l’ordinaire avec votre bailleur de fonds ? En effet, tout spirituel qui se respecte enverra ses prières aux anges, parlera aux archanges, canalisera accessoirement quelques EDL en mal de pub et puis, en dernière roue du carrosse, osera peut-être dire qu’il faut sauver la planète.

Il mangera bio par conviction (et surtout pour vivre plus longtemps, instinct de survie oblige) mais au final, maman Urantia-Gaia (ou Eléa pour ceux qui sont à la page) ne recevra que des miettes de son immense amour qu’elle prodigue. Hé oui, maman Eléa est bien l’une des dernières avec laquelle on cause, bien qu’elle soit celle qui nous fournisse tous le matos.

Dans mon précédent article, je vous ai indiqué comment introduire une conversation quotidienne avec elle car, après tout, c’est quand même elle qui sait de quelle huile de vidange vous avez besoin pour tracer en toute tranquillité. C’est bien elle qui sait quelle fréquence elle doit vous fournir afin que vous soyez en accord avec la musique des sphères (ou le rythme des saisons si vous préférez).

Aussi, à l’image du garagiste, pensez-vous qu’il soit judicieux de cadenasser le capot, de recouvrir de goudron l’intégralité de tout ce que voyez au nom de la corrosion ? Pensez-vous que le garagiste va s’amuser à décrotter toutes vos merdes pour voir si le voyant d’huile est opérationnel ? Non, le garagiste jettera un coup d’œil général et si un voyant s’allume, il ne pourra le voir puisqu’il est recouvert de vos noirceurs…

Dit autrement, si le véhicule s’arrête en bord de route au pire moment, ou si ça fume très dur sous le capot sur lequel quelques œufs au plat sont en train de cuire, il ne faudra vous en prendre qu’à vous et seulement qu’à vous. Ainsi, bien que maman Eléa puisse avoir accès aux informations du véhicule tel un garagiste, généralement elle jette un coup d’œil lointain en se disant que de toute façon il est difficile de décrotter un indécrottable qui se plait dans son goudron égotique…

Par contre, si déjà vous mettez en œuvre ce que je vous ai dit concernant la dynamisation-bénédiction de ce qui vous rentre dans le tube digestif, vous pouvez être assuré que son œil s’attardera sur vous, puisque justement vous vous pointez quotidiennement devant son guichet. Développant ainsi une relation client-fournisseur de bon aloi, elle sera plus encline à vous regarder sous le capot.

Dit autrement, aucune entité ne peut venir voir sous votre capot, à moins que vous n’ayez expressément donné l’autorisation. Si le joueur ne désire pas montrer ses cartes, il ne sera pas obligé de le faire pour continuer le jeu. Par contre, celui qui montrera ses cartes au garagiste se verra attribuer des points supplémentaires, voire carrément quelques jokers qui remplaceront quelques cartes pourries.

En résumé, prendre contact avec maman Eléa tous les jours est déjà un grand pas, mais le second à faire sera de lui donner l’autorisation de visiter vos intérieurs. Ainsi en lui offrant votre transparence, elle verra encore plus là où ça coince et fera le nécessaire pour nettoyer, voire réparer pendant que vous dormez. Même plus, elle pourra voir, via la caméra intégrée qu’elle aura posée en vous, les dysfonctionnements pendant la journée quand vous êtes aux commandes.

C’est donc en établissant une liaison fiable et fidèle que vous obtiendrez un véhicule de plus en plus performant, dans le sens où la dégradation sera stoppée, puis arrivé un certain stade voire la retape carrément des pièces défectueuses. Oui, entretenir une relation avec maman Eléa c’est reprendre les rênes d’un véhicule plus apte à monter en fréquence, et donc à mieux ascensionner.

Or, qu’ai-je dit dans mon article précédent ? Nous sommes des Créateurs, et autant maman Eléa est le garagiste en chef, autant elle bénéficie de vos heures de conduite et du style de conduite que vous avez afin de peaufiner encore plus les réglages du véhicule qu’elle vous a prêté. Connaissant l’unicité de chacun, vous pouvez imaginer qu’il y a autant de manière de conduire, d’où le contrat initial entre le Sans Nom et Eléa : l’un expérimente son pouvoir Créateur tandis que l’autre en tire une expérience exceptionnelle.

Le contrat sur le papier était alléchant, bien que connaissant les risques. C’est donc en pleine responsabilité que maman Eléa poursuit son contrat vis-à-vis de nous, mais je vous assure qu’elle regarde avec beaucoup d’intérêt la date de fin de contrat car elle en a foutrement marre. Alors imaginez quand un chauffard décide d’aller au garage et de suivre ses consignes… Elle est aux anges, car enfin non seulement elle donnera le meilleur de son art mais aussi elle pourra bénéficier d’un retour d’expérience qu’elle attend depuis longtemps.

J’ai pris l’image du garagiste pour vous faire comprendre que maman Eléa est en profonde joie quand un de ses enfants vient faire toc-toc à la porte du garage désaffecté. Alors, si en tant que marcheur sur le chemin, vous avez compris que votre véhicule physique est inséparable de votre ascension, il est vivement conseillé d’aider le garagiste qui, lui aussi, désire donner le meilleur de ce qu’il est.

L’Ascension autant elle est individuelle (à chacun de pousser le compte tour à fond), autant elle est collective, aussi bien pour maman Eléa que pour l’humanité. En effet, plus il y aura de toc-toc à la porte du garagiste, et plus il y aura les moyens mis en œuvre pour répondre à la demande. Maman Eléa ne demande que cela car elle en a marre de glander et de constater chaque jour que l’humanité s’enfonce, alors qu’elle rêve d’emporter avec elle quelques chauffards patentés ayant réalisé que sans elle, ils ne pourront continuer la route avec elle.

Alors même si vous ne dynamisez pas encore votre nourriture avec sa bénédiction, cela n’empêche pas de faire toc-toc à sa porte via votre cœur, car cela fera en sorte de karchériser votre véhicule. En effet, il ne faut pas confondre nettoyage extérieur et intérieur, mais les deux vont de pair si l’on veut que le garagiste fasse du bon boulot.

Dépanner une épave propre mais poussive et crachotante ce n’est pas facile, disons que c’est facilitant. Dépanner une voiture totalement dégueulasse malgré son relatif bon fonctionnement n’est pas non plus le rêve. Alors imaginez quand vous vous pointez avec un véhicule qui crachotte bien et qui est propre comme un sous neuf ? D’après vous, combien sera le sourire et l’empressement du garagiste pour vous bichonner…

Alors ouvrez votre cœur à Eléa en lui donnant l’autorisation d’ouvrir toutes les portes qu’elle veut en vous. Fort de cela, elle s’empressera de vous faire un traitement de faveur car justement, cela démontrera que vous aurez compris les termes du contrat qui vous lie à elle. Elle vous offre une voiture et vous, vous lui offrez votre capacité de créateur afin qu’elle devienne elle aussi plus vibratoire que jamais afin d’aller encore plus haut dans nos ascensions respectives (tout en sachant que l’humanité entière en profite par ricochet !).

Laurent DUREAU

Cet article a été visité 8 464 fois.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/15-21-comment-ameliorer-son-contact-avec-elea-1/