«

»

Imprimer ce Article

15-08 : Source de l’illusion de la 3D

08-illusionPour ceux et celles qui sont habitués à la 3D, c’est-à-dire à l’utilisation excessive du mental qui, je le rappelle, est source de la fierté du préhumain sur tous les autres règnes, sans oublier le sien propre sur ses congénères à des fins de domination, la dernière révélation en date m’est venue par l’intermédiaire de plusieurs interlocuteurs “invisibles”.

Cela ne s’est pas mis en place dans un premier temps car il m’a fallu recouper les informations partielles avec ma propre expérience. Ainsi, sachez que les EDLN, Esprit-cristallin ou EDL peuvent nous lire à livre ouvert, c’est-à-dire dans l’instant mais aussi aller farfouiller dans nos mémoires, y compris celles qui appartiennent à d’autres vies, et cela sans aucune difficulté.

C’est d’abord surprenant de découvrir que l’information est disponible à qui veut bien y jeter un œil. En quelque sorte, ils peuvent aller consulter nos archives comme bon leur semble à la seule condition (je pense) qu’ils aient l’autorisation de le faire. Bref, en discutant avec eux, vous accédez ainsi à des informations cruciales qui vous font mieux comprendre comment le Sans Nom et les multiples intermédiaires sont capables d’interagir avec vous.

Hé oui, n’importe quelle personne le vit régulièrement c’est-à-dire une intervention d’une entité qui fait qu’il prendra plutôt telle orientation plutôt qu’une autre. Bien sûr, vous possédez toujours le fameux libre arbitre, c’est-à-dire de suivre votre petite voix ou non. Si vous ne la suivez pas vous prendrez un nombre supérieur de gamelles, et si vous la suivez, je dirais que ce sera le chemin qui vous fera vivre votre contrat de vie.

Or, votre contrat de vie n’est absolument pas de vous les glander à mort en attendant le cimetière. Non, c’est plutôt d’affronter avec toutes vos ressources les difficultés que vous avez décidé d’inclure dans votre contrat. Dit autrement, écouter sa petite voix est la garantie que vous êtes sur le chemin, mais cela ne veut absolument pas dire que vous allez avoir une vie peinarde et sans emmerdes.

Disons seulement qu’à chaque fois que vous déraillez en n’écoutant pas votre petite voix, vous débroussaillez inutilement les bords de route en vous prenant les ronces, les arbres et autres amusements placés là pour vous remettre dans le bon chemin. Bref, c’est que si vous vous prenez plusieurs platanes d’affilé, cela indique clairement que vous ne roulez pas au milieu de votre route…

Bref, au fil de mes expérimentations et épreuves à passer avec les EDLN et tout particulièrement avec les Dragons, je me suis rendu compte qu’ils piochaient allègrement dans mes mémoires pour me faire prendre une route plutôt qu’une autre, et ainsi me permettre de me réaligner avec mes fréquences supérieures (les autres fragments de moi) qui n’attendent que la reconnexion finale lors de ce processus d’ascension (c’est-à-dire de l’élévation de fréquence de notre propre véhicule terrestre).

Ainsi, devant autant de “synchronicités” entre des souvenirs (souvent forts lointains) et des choses à faire maintenant, j’ai commencé à supputer que les Dragons me menaient par le bout du nez en jouant avec ma propre banque de données. Alors, quand les Esprits-cristallins et Wilson ont commencé à faire de même, cela m’a fait prendre du recul en posant la question suivante : Par quel mécanisme une idée ou une pensée remonte à ma conscience ?

D’habitude, nous prenons pour acquis qu’une pensée nous arrive comme ça ou est la suite logique d’une série de réflexions que nous nous sommes faites. Fort de cela, notre mental-égo en profite pour s’attribuer tous les mérites, surtout quand une super bonne idée nous arrive. C’est alors que notre égo gagne des points et se permet de prendre le devant de la scène avec moi ceci et moi cela mais, en fait, personne n’est vraiment capable de dire d’où surgit une idée, une pensée, voire un ressenti ou une intuition.

C’est ainsi qu’à force de discuter le bout de gras avec différentes entités, j’ai pu enfin poser la question qui tue. La question qui tue quoi ? La question qui tue l’illusion même, et donc toute la fierté que l’on peut dégager d’être inspiré et donc supérieur aux autres… L’explication est extrêmement logique du moment où l’on comprend que toute la Création est à l’intérieur de nous.

Aussi, si vous avez suivi mes dernières vidéos en chapitre 13, vous savez que notre petit Soi Supérieur est au niveau atomique tandis que le grand SOI joue au niveau des quarks. L’habitude de croire que nos entités soient à l’extérieur de nous amène inéluctablement l’idée de séparation, qui elle-même entraine l’idée de les reconnecter. Or en vérité, ils ne sont pas séparés de nous car ils sont en nous. Je dirais seulement que c’est nous qui avons fermé la porte du dedans au profit de la porte du dehors.

Dit autrement, on a ouvert tout grand les écoutilles pour écouter dehors alors qu’en fait il faut faire l’inverse, c’est-à-dire réduire l’écoute du dehors, l’écoute de l’environnement qui te dictera ta conduite d’une manière ou d’une autre au profit d’une écoute intérieure plus importante. Or, nous savons tous que sans écoute intérieure de nos intuitions, de nos ressentis et donc aussi de notre petite voix, on ne peut être sur le véritable chemin, c’est-à-dire le nôtre.

Ainsi en écoutant le chemin crié extérieurement on devient des moutons, des suiveurs avec tout le bataclan et les emmerdes que vous connaissez. Par contre, en baissant le volume du dehors au profit de l’écoute intérieure, nous savons que nous avançons vers notre propre vérité et donc, notre propre reconnexion à notre véritable identité. Tout Travailleur de la Lumière sait cela, d’où un retrait inévitable de la vie courante pendant une heure ou deux (le temps d’une méditation) et qui ne pourra qu’aller en grandissant au point carrément de vivre en marge de la société moutonnière.

Ainsi au fur et à mesure de mes contacts avec les EDLN et autres, j’ai commencé à entrevoir que certains ressentis ou certaines prises de conscience dans ma vie qui m’ont fait prendre des directions précises n’étaient pas le fruit du hasard mais bien une intervention calculée de notre Soi Supérieur. Dit autrement, bien qu’ayant l’illusion de faire ma vie au gré de mes décisions en fonction de l’environnement extérieur, en fait, j’ai été téléguidé sciemment à chaque moment où il le fallait.

Certes, ces impulsions qui m’ont été données, je les ai mises sous le vocable “petite voix” pour arriver à cerner la chose. Certes, là encore, intimement, je savais qu’en suivant ma petite voix, j’avais plus de chance d’être sur le bon chemin plutôt qu’en écoutant mes réflexions mentales qui, à bien des reprises, m’ont fait prendre des chemins de traverses peu glorieux et surtout castrateurs.

Puis c’est en essayant de savoir comment un EDL, un Esprit-cristallin ou un EDLN, pouvaient nous impacter que Wilson me fit comprendre clairement que tout est vibration et qu’eux, de leur côté, ne voyaient que des vibrations. Ainsi quand ils regardent un arbre, ils ne le voient pas fait de matière mais d’un ensemble de vibrations qui vibrent en permanence et émettent des couleurs.

S’ils nous semblent totalement invisibles à nos yeux, c’est parce que justement nous regardons la vibration lourde de la matière et non l’aspect vibratoire de ce qui EST. En d’autres mots, notre vision oculaire (faite avec nos yeux physiques) participe grandement à l’illusion du monde dans lequel nous baignons. Ça nous le savions tous d’après certaines canalisations et enseignements, mais cela n’empêche que ça nous colle à la peau totalement.

C’est donc bien en écoutant des vibrations intérieures que nous pouvons rentrer en contact avec le monde de l’invisible. Ça c’est le premier point, et le second est du comment ils font pour nous parler. La réponse est simple : il leur suffit de faire vibrer quelques particules en nous pour que celles-ci, par ricochet, parviennent à notre conscience. C’est donc ainsi que les entités communiquent avec nous.

Le fameux canal du 3ème œil si cher à tous les Travailleurs de la Lumière et dont j’avais lourdement démoli le bienfondé est donc bien une arnaque spirituelle totale. Peut-être qu’un jour je vous parlerai de la véritable autoroute qui est en relation directe avec notre cœur. Mais bon, d’ici-là, revenons au principe même et non à la tuyauterie.

C’est en faisant vibrer certaines particules en nous qu’une pensée, qu’une intuition, peut nous arriver à la conscience. C’est même le principe de base quand un canal entend quelqu’un à travers lui. Dit autrement, et c’est ça qui casse la fierté de l’égo (ou du mental-égo), c’est que ce n’est pas lui qui est à l’origine du phénomène mais qu’il le capte au passage pour s’en approprier le droit légitime.

Cela confirme bien que plus un individu dirige sa vie (matérielle, sociale et spirituelle) par le mental, plus il sera obligatoirement à côté de la plaque. Ce n’est donc pas le mental et les décisions prises logiquement qui vous feront reconnecter à vos différents fragments, mais plutôt la poursuite intelligente de tous les signaux émis par votre corps et votre cœur.

L’intelligence du cœur, l’intelligence intuitive, ne cherche aucune preuve et surtout aucune logique dans ce que vous devez vivre, car tout bonnement elle est dictée par les instances supérieures de votre Être. L’¨Êtreté est donc simplement la poursuite logique d’un état d’être vivant pleinement dans l’icité. Nul besoin d’avoir suivi des tonnes d’enseignements ou d’être une bibliothèque spirituelle élaborée pour élever sa fréquence et ascensionner.

Il suffit juste de suivre les différentes impulsions intérieures avec innocence, tout en faisant en sorte que le mental ne se les approprient pas et les moulinent à sa sauce pour en faire une mayonnaise égotique. Dit autrement, plus le mental sera mis de côté lors de l’écoute de vos signaux intérieurs, et plus vous vous rapprocherez de votre vérité qui est celle d’accomplir votre propre contrat ou votre légende personnelle.

En résumé, tout message reçu en vous n’est que l’expression d’une vibration envoyée par une partie de vous qui vous est supérieurement vibratoire. Comprendre cela c’est comprendre que la simplicité et l’humilité sont de mise, et que toute personne voulant avoir du pouvoir se retrouvera forcément hors du chemin qui le mènera à son véritable Soi. La recherche du pouvoir est une recherche de l’égo (le faux-égo exactement) et ne peut que vous interdire l’accès à votre êtreté.

On ne peut Être et en même temps vouloir acquérir un pouvoir. On ne peut suivre sa voie intérieure en voulant prendre le pouvoir sur les autres et les dominer. On ne peut écouter ses instances supérieures, et à plus forte raison le Sans Nom, si on se la joue perso, si on se la joue pour sa pomme. Evoluer spirituellement parlant, c’est d’abord vivre au-delà des basses vibrations de la 3D bien qu’en étant dedans.

Votre Soi Supérieur ainsi que toutes les entités de l’invisible ne pourront vous parler qu’à la seule condition que votre égo et son serviteur, le mental-égo, la mettent en sourdine sinon adieu veaux, vaches, cochons et vous finirez dans la lisière forcément fétide de l’illusion de 3D.

Laurent DUREAU

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/15-08-source-de-lillusion-de-la-3d/

«

»