«

»

Imprimer ce Article

Comment s’aimer encore plus fort ? (2)

aimer-2Nous avons vu, lors du précédent article, que tout est respiration dans l’univers. Cette fonction “respiratoire” est valable sur tous les plans, dans toutes les dimensions, dans tous les corps et pour toutes les formes de vie (même celles que l’on croit mortes !).

Inspirée par la question de sa propre découverte (le fameux qui suis-je), La Source commença donc à expirer de la matière afin de vivre physiquement ce qu’elle a ressenti en elle. C’est ainsi que commença La Création dont nous voyons une partie que nous nommons Univers.

Oui, tous ces soleils, galaxies et autres corps rayonnants sont en fait la partie matérielle (pour nous en 3D) de ses expirs successifs. Il y en eu plein, car chaque idée nouvelle vit apparaitre des possibilités supplémentaires, et c’est ce qui explique la graduation de l’infiniment grand à l’infiniment petit.

Un Super-Univers (un super et grandiose concept) se fractionna en plusieurs Univers (des grandes idées), qui, à leur tour, fabriquèrent autant de Galaxies (des idées spécifiques), qui ,à leur tour, se démultiplièrent en Soleils (des actions à mener), qui ensuite engendrèrent des Planètes (des actions à vivre et expérimenter).

Bref, comme vous pouvez le constater, à partir d’un inspir balaise, une succession d’expir (comme des petits tourbillons) engendrèrent une multitude de supports matériels pour arriver aux planètes. En effet, si on remonte en arrière, sans planète un soleil ne sert à rien. Puis sans soleil, la galaxie n’existerait pas. Sans galaxies, l’Univers serait vide et donc n’aurait aucune utilité, faisant que le Super-Univers resterait un truc complètement vaporeux !

Dit autrement, c’est sur les planètes que ça se passe vraiment ! C’est là que La Source peut véritablement vivre ce qu’elle a ressenti qu’elle devait vivre. En clair, ce sont les grouillots qui vivent sur les planètes tout comme nous qui sont La Source en action. Ce n’est donc pas une vue de l’esprit de dire que nous sommes vraiment un fragment de La Source en bout de chaîne !

A ce titre, cela nous donne pas mal d’avantages pour se la péter grave. Cependant, une planète n’est pas un soleil ! Ben oui, ça c’est sûr, parce que la principale différence c’est qu’un soleil, ça brille et ça donne sans se poser de questions, alors que la planète, elle, ne peut que recevoir… et être tributaire du rayonnement de son soleil…!

Dit autrement, une planète sans soleil ça n’existe pas, tout simplement ! En effet, c’est quand même le soleil qui a enfanté les planètes, et jusqu’à maintenant, on n’a pas encore vu une planète se la jouer solo et ne pas tourner autour de quelque chose. Même les comètes tournent autour de quelque chose !

En fait, nous verrons que les comètes sont des messagers qui distribuent comme les facteurs quelques recommandés selon un échéancier précis. Ben oui, il faut bien que le Soleil Central de notre galaxie (ou toute autre succursale agrémentée) nous refile des infos et veuille savoir si on est toujours en vie ! Donc cette année, on a un recommandé avec accusé de réception (Elénin) assez balaise parait-il (les impôts ? Mais moi, je dirais plutôt l’échéance du loyer… en tant que locataire !).

Bref, si on revient un peu aux nécessités des différents étages de la Création, l’Univers porte bien son nom : uni vers. C’est-à-dire que l’on va tous dans le même sens parce que c’est d’abord une grande idée ! Puis, les Galaxies sont des idées plus claires, et donc plus spécifiques à expérimenter. C’est donc là où on fait la fête, mais dit poliment, c’est un gala ! D’où ces formes majestueuses en forme de soucoupe volante. Ça tourne comme dans un bal et ça vous transporte…

Ensuite, on passe au stade des étoiles, et donc des soleils qui sont le passage à l’action de l’une des multiples idées de la Galaxie. Ça serait à l’image d’un couple sur la piste de danse du gala. D’ailleurs, à titre info, notre lampadaire principal est l’union parfaite d’Hélios et Vesta. Et, depuis quelques temps, ils ont d’ailleurs quelques amourettes magnétiques…

Je les comprends, car enfin, le dernier de la classe (nous) est en train de quitter la maternelle du bac à sable au CP (Cours Préparatoire) pour apprendre enfin à lire et à écrire dans les livres de l’UN. On peut comprendre qu’ils soient contents, parce que peut-être qu’ils pourront aller au cinoche pendant que l’on se prend en main !

Se prendre en main, veut dire devenir enfin responsable de nos agissements et de nos pensées. Bref, un parfait petit écolier qui va tout seul aux cours cosmiques et qui ne couine plus le cul par terre pour avoir son verre de lait ! C’est vrai que nos colères émotionnelles commencent à les agacer un peu et qu’ils aspirent à un peu de détente et de tranquillité !

D’ailleurs, par ironie, quand nous parlons de “cosmos” nous oublions que cela veut dire Unité. Si j’en faisais une autre traduction, je dirais plutôt le cause-moi… C’est sûr qu’on avancerait un peu plus vite mais bon, maintenant ce n’est plus qu’une question de quelques mois puisque nos frères ET commencent à se montrer de plus en plus !

Donc, nous, les parasites de surface, nous sommes ceux qui sont dédiés à vivre et à expérimenter les joies de l’incarnation. Normalement tout devrait baigner mais apparemment ce n’est pas vraiment le cas. Je dirais que ça baigne pour certains (une petite minorité qui veut que ça dure), pendant que la majorité marne comme pas possible.

Les choses vont changer parait-il, car il semblerait que l’heure soit arrivée de se lever et d’aller frapper à la porte de notre cœur plutôt qu’à celle de l’église du coin. Y’a donc du progrès et pour cela, j’aimerais vous parler de ce que nous sommes vraiment en train de faire en ce moment chacun de notre côté.

En effet, à l’image des Planètes, Soleils, Galaxies, Univers et Super-Univers, qui sont les supports matériels – le côté masculin -, il faut comprendre que le côté féminin subit la même chose. Ce dernier correspond à moult vocabulaire comme l’Âme par exemple, mais on pourrait prendre d’autres terminologies. Bref, ce côté féminin passe par le cœur et pas ailleurs…

C’est donc une autre forme d’intelligence qui, originellement, devrait être celle qui est aux commandes du taxi incarné sur Terre. Mais bon, le chauffeur (notre mental) a, au fil du temps, oublié qu’il était aux ordres de sa cliente appelée Âme… En clair, aujourd’hui, la majorité des préhumains sont des taxis fous qui s’affolent pour n’importe quoi et qui veulent tout prévoir afin de ne pas plier la tôle.

Bien heureusement, un nombre de plus en plus important de taxi-man ont découvert que le GPS du cœur était nettement plus viable que toutes les racontades du mental-égo. Ils se sont donc progressivement retirés des autoroutes de la pensée unique pour prendre les petits chemins touristiques, car ils ont découvert que le temps n’est plus de l’argent.

Alors, au lieu de faire des courses comme des livreurs déjantés pour gagner leur vie et peut-être prendre des vacances, nous sommes de plus en plus nombreux à avoir découvert que les vacances, ça commence d’abord par nous vider la tête des croyances et de se la jouer cool dans l’instant présent. Bref, on fait du tourisme intérieur, et ça vaut largement plus que tous les monuments historiques de dehors !

En soi, on est plus que tous les monuments historiques faits de pierre, car en nous se cache une bibliothèque énorme qui justement n’est pas faite de pierres mortes. Je dirais plutôt de cristaux remplis d’énergie justement, christique. Alors pourquoi se faire du cinéma dans notre tête en espérant prendre des congés pour monuments historiques quand on peut vivre la simplicité et la joie dans l’instant sans pour cela faire appel à un neurone ?

Mais bon, ce n’est qu’une histoire de temps pour que nos frères et sœurs de 3D comprennent que le temple sera reconstruit en 3 jours. Quand on y sera, certains comprendront et d’autres détaleront. C’est ce qui fait la différence entre un taxi fou (je dirais plutôt une voiture folle, puisque le chauffeur n’a pas compris qu’il est un taxi) et un taxi cool.

Bref, en revenant à cette partie féminine collée à la démultiplication matérielle que sont les Univers, Galaxies, Soleils, Planètes et corps physique du lambda que nous sommes, nous pouvons comprendre que notre Esprit (qui est Un à l’origine) se retrouve éparpillé partout ! Ainsi, c’est en découvrant la loi de l’UN et de ses multiples applications au quotidien que nous arriverons à retrouver ce que nous sommes véritablement.

En effet, nous n’avons pas à découvrir par extension ce que nous sommes (ça, c’est la voie du mental), nous n’avons qu’à nous rappeler de ce que nous sommes (ça, c’est la voie du cœur). Nous rappeler passera donc par les mémoires qui nous habitent; or, où se trouvent-elles ? Dans notre tête? Non ! Dans nos cellules? Ouiiiii !

Oui, c’est dans notre ADN (et pas seulement dans le bout de truc torsadé des scientifiques) que les souvenirs de nos origines sont stockés. Alors, qu’avons-nous à faire pour y accéder ? Rien de mental, sinon à tout simplement ressentir ce que nos cellules nous disent.

Oui, la voie de l’éveil est d’abord un réveil à notre propre vibration intérieure. Le reste, c’est que du pipeau ! Ainsi, si vous vous sentez attiré par des techniques de reprogrammation de l’ADN, faites un pas en arrière et regardez bien ce qui vous demande de faire cela ? Ce sera forcément votre mental qui veut corriger selon ses voies et projections, car être dans le ressenti ne demande aucune correction en quoi que ce soit !

En effet, si vous désirez corriger un truc, c’est que vous êtes dans la dualité. Je suis désolé de dire ça, mais il a été dit qu’il y aura beaucoup de faux prophètes en ces temps d’ascension. Sachez donc discerner qui est aux commandes derrière toutes vos tentatives d’amélioration : est-ce un appel réel de vos ressentis ou est-ce encore une éternelle manipulation de votre mental-égo ?

Sachez, en tout cas, que le mental-égo saura toujours détourner une intention véridique pour la travestir selon ses voies. Soyez donc sincère et objectif par rapport à vous-même car, de toute façon, la seule personne concernée par votre analyse est vous-même. Je n’ai donc rien à faire de vos réflexions à ce propos. Cela ne concerne que vous-même et si vous sentez de la virulence venir en vous, commencez à vous demander ce qui crée ça en vous et vous aurez la réponse assurément !

Commencer à s’aimer soi-même encore plus fort, c’est commencer à rétablir la communication qu’il y a entre votre mental et vous-même. Il y a ce que vous pensez être. Il y a vos croyances, vos concepts et il y a ce qui est dans votre ADN. Allez-vous donc suivre votre mental ou faire confiance en vos ressentis ? Qui va prendre la main ? Le formaté ou le naturel ? Le penser ou l’être ?

En effet, selon la voie que vous choisirez, vous découvrirez soit la souffrance et toutes les incompréhensions amenant les peurs et les doutes et toutes les complications mentales associées, soit la joie sincère d’être soi sans jugement, sans doute et cela en toute simplicité. Nous voyons donc que c’est bien une affaire de choix, et vous seul pouvez décider pour vous-même !

Ainsi, élever sa vibration va d’abord consister à savoir si on écoute notre cœur/corps ou notre mental. De là découlera le mensonge que vous vous ferez à vous-même. L’un est un menteur-manipulateur de première, tandis que l’autre est un enfant sans aucun neurone. Lequel a plus de chance de dire votre vérité ? Celui qui a été formaté depuis votre naissance ou celui qui perdure depuis des millénaires ?

Oui, votre ADN (ce qui le compose avec toute la mémoire de vos ancêtres) est aussi vieux que le monde, tandis que votre mental-égo est vraiment né de la dernière pluie (ou incarnation). En effet, si nous sommes l’UN en action, peut-il y avoir séparation entre les précédents acteurs et vous-même ? Non, cela ne peut être, comme forcément l’atome sur Terre appartient de droit au Soleil, à la Galaxie, l’Univers et Super-Univers !

Vous n’êtes et nous ne sommes séparés en rien du tout, alors croire que votre ADN est unique est une aberration totale. Ce qui est unique, c’est que votre corps n’utilise qu’une partie de celui-ci afin de vous servir dans votre rôle d’aujourd’hui. Dit autrement, nous avons tous dans les mains le même manuel qui possède toutes les pièces de théâtre de l’Univers, seulement dans cette vie nous ne lisons que la partie qui nous est utile pour jouer la partition prévue.

Dit autrement, en nous rappelant la loi de l’UN, nous redécouvrons que ce sont nos cellules, via notre ADN, qui nous aident à nous reconnecter à notre véritable identité qui n’est que celle de La Source ! Excusez du peu, oui je dis bien de La Source, et non pas d’un tartempion quelconque jouant dans une pièce de théâtre dans un univers falsifié et sur des planches pourries.

Bref, je vous laisse méditer sur ces quelques mots dans l’attente de la suite du comment s’aimer encore plus fort pour enfin redécouvrir notre véritable identité céleste.

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 3 juin 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 2 octobre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/comment-saimer-encore-plus-fort-2/

«

»