«

»

Imprimer ce Article

Vivre de Lumière, version Prana et plus…

respirienJ’ai eu l’occasion d’en parler plus d’une fois autour de moi, et surtout lors de la projection du film Lumière dans un cinéma d’Angers en février 2011. Je me décide donc, cette fois-ci, à l’écrire pour bien me faire comprendre.

En effet, régulièrement, des personnes me demandent si je connais ce film parce qu’une envie de vivre uniquement de prana leur semble un truc super puisqu’un certain nombre d’entre nous marchent vers la Lumière.

Je tiens donc à souligner, avant de donner mon intime conviction, quelles sont les chausse-trappes principales qui vous attendent avant de découvrir à grands frais les séquelles physiques que vous allez vous infliger…

C’est à l’image des vaccins qui existent depuis presque 1 siècle et qui semblent la solution miraculeuse à toutes les maladies. C’est vrai que c’est super quand on était de l’époque d’avant Pasteur et que l’on savait à peine, ou pas du tout, ce qu’était un microbe ou un virus.

L’attraction vers cette “lumineuse” solution était très forte puisque tout le monde médical en parlait, et qu’en plus certains ont pu réchapper de la maladie définitivement. Cela semblait donc un remède miracle, pour ne pas dire descendu du ciel.

Cependant, en ce début du 21ème siècle, on découvre que les vaccins sont une méthode qui tue autant qu’elle semble vouloir réparer. Il suffit de regarder l’histoire récente du H1N1 pour découvrir une autre vérité qui contrebalance largement le côté positif du vaccin.

Dit autrement, les premiers vaccins, parce qu’ils étaient rudimentaires, ont en effet donné des résultats positifs tout en sachant que les conditions d’hygiène étaient à cette époque plus que déplorables. Mais aujourd’hui, l’environnement s’étant d’une certaine manière nettement assaini, parce que nous sommes au courant des microbes et des virus, la technique du vaccin devient obsolète, voire une aberration.

Il est donc des méthodes, des techniques, qui peuvent apparaitre comme des miracles à un moment donné pour ensuite devenir des poisons quand le milieu, aussi bien extérieur qu’intérieur, a changé.

Hé bien, c’est ce qui se passe actuellement avec l’envie de vivre uniquement de prana. C’était une voie super jusqu’à ces derniers temps, mais maintenant elle est “out of time”. Elle est plus mortelle que bénéfique globalement. La raison en est très simple : les Nouvelles Énergies sont arrivées, reléguant ainsi l’ancienne énergie du prana au placard.

En effet, les Nouvelles Énergies (les particules adamantines) sont une lumière composée de 6 prana et qui possède des particularités autrement plus balaises que le seul prana qui appartient à la 3D falsifiée.

Oui, vouloir respirer du prana aujourd’hui, c’est comme vouloir prendre une ancienne énergie (le super par exemple) et vouloir rouler avec son nouveau moteur qui roule au sans plomb 95 (SP 95). L’illusion du mot lumière prend donc toute son importance, au même titre que du Super et du SP95, ça appartient à la même famille appelée essence !

Sauf que plus vous roulerez au super et plus votre moteur au sans plomb va se faire “plomber” au point de casser tout simplement ! Oui, le prana est lumière mais il appartient aux anciennes énergies dans sa structure, il est donc devenu problématique avec votre moteur actuel qui désire rouler avec une énergie plus propre (non falsifiée) que sont les particules adamantines.

Votre réponse pourrait alors être “Alors respirons des particules adamantines”. Oui, ça serait logique, sauf que vos poumons (et le reste) ne sont pas étudiés pour ça ! En effet, les particules adamantines ont une structure plus grosse et en forme hexagonale incompatible avec le carburateur de votre corps “carboné”.

Ce n’est que lorsque notre corps deviendra “silicé” que les particules adamantines pourront vraiment être absorbées correctement. Pour l’instant, ces particules viennent seulement se coller sur notre carcasse carbonée, comme une trop grosse poussière ne pourrait rentrer dans le filtre à air prévu pour le prana.

Même Jasmuheen (la personne qui a fait connaitre à travers le monde cette technique qu’est le respiriannisme – ne vivre que par la respiration sans ingestion de quoi que ce soit d’autre, même de l’eau) a arrêté après presque 20 ans de démonstration !

Cette technique est donc du “has been” qui s’est vu mettre au devant de la scène médiatiquement aujourd’hui, mais c’est maintenant trop tard. Pendant toutes ces années, Jasmuheen s’est battue contre le mur du silence, au même titre que d’autres techniques que j’ai connues comme le SDH par exemple.

Cela a été des outils pour aider les “Artisans-Guerriers-Semeurs de Lumière” a acquérir la compréhension des nouvelles énergies qui venaient afin qu’ils fassent leur job maintenant, aujourd’hui, à cette période cruciale de l’Ascension. Ces outils étaient étudiés pour pousser la mécanique des corps carbonés dans certains de leurs retranchements afin de pouvoir muter plus vite en des corps silicés.

En clair, ces personnes, en suivant leur feeling, ont réussi à fixer plus facilement les quelques particules adamantines qui filtraient dans l’épais brouillard de la 3D falsifiée. Cela leur a donné une longueur d’avance suffisante pour qu’aujourd’hui, ces illuminés d’hier deviennent des lampadaires actifs pour éclairer et démontrer qu’un nouveau monde est en train de naitre.

Alors, si vous avez loupé le train du respiriannisme, ne vous culpabilisez pas pour ça car cela veut dire que ce n’était pas pour vous, tout simplement. Ne cherchez pas à vouloir rattraper le retard, car vous n’êtes pas en retard puisque vous lisez ce texte actuellement.

Ce n’est donc pas une raison de vouloir casser le nouveau moteur qui est en vous et qui est actuellement en cours de construction grâce aux Nouvelles Énergies et au changement vibratoire de la Terre, du Soleil et de tout ce qui nous entoure.

Le milieu a changé et nous avons déjà commencé à muter sérieusement, au point que l’ancienne technologie du prana devient de plus en plus un poison plutôt qu’une aubaine salvatrice.

Il ne faut donc pas rapprocher la diminution de votre appétit à celui de vouloir vivre de Lumière-prana, car effectivement votre corps de plus en plus silicé (moteur à particule adamantine) veut plutôt diminuer la quantité d’essence-super contenu dans la nourriture qui lui bouche les circuits.

Ce n’est donc pas le moment d’aller dans le sens contraire en voulant justement augmenter la quantité de prana en ne lui donnant plus que cela et sous une forme concentrée ! Ce n’est pas en vous vaccinant trois fois plus que vous aiderez le corps à fabriquer 3 fois plus d’anticorps. Au contraire, vous allez l’épuiser encore 3 fois plus vite !!!

Mais oui Laurent, tu nous racontes tout ça, mais qu’en sais-tu exactement ? La réponse est simple : j’ai été respirien total pendant 5 mois et demi. Oui, cela veut dire que je n’ai ni bu ni mangé quoi que ce soit pendant presque 6 mois, tout en maintenant une vie active comme tout le monde, et ceci sans voir le bout du nez du moindre toubib.

Oui, je sais ce dont je parle parce j’ai fait des séminaires et des retraites avec Jasmuheen pendant des années et elle me connait bien. Le seul truc, c’est que je n’ai jamais suivi son processus de 21 jours et qu’il m’a fallu presque 20 ans de jeûnes successifs (dont plusieurs fois 21, 30 et 40 jours) pour y arriver sans aucune contrepartie.

En effet, je suis devenu respirien juste en arrêtant de boire de l’eau et en pratiquant la respiration pranique selon les voies qui m’étaient propre. Cela a eu pour conséquence que je n’ai tout simplement pas dérayé énergétiquement comme 99% des gens qui sont devenus respiriens par leur “volonté”.

Oui, je suis devenu respirien sans vouloir le devenir. Ça c’est fait comme ça, comme une suite logique qui était déjà programmée depuis toujours. J’ai rencontré plusieurs centaines de respiriens (allant de quelques semaines à plusieurs années), et je puis vous dire que ceux qui ont tenu la route ne faisaient que suivre ce qui avait déjà été programmé en eux.

Par contre, tous ceux qui ont voulu le faire par leur volonté, parce qu’ils ont découvert le bouquin de Jasmuheen ou en ont entendu parler par la bande, ont tous eu de graves problèmes aussi bien énergétique, physique qu’émotionnel. Nombre de thérapeutes sont là pour vous affirmer que les respiriens sont presque tous des déséquilibrés énergétiques graves et difficilement récupérables…

Je dirais même que, bien souvent, j’ai été l’exception qui confirme la règle. En cela, je ne veux pas dire que je suis un surhomme mais seulement que cela m’a pris 20 ans en lieu et place de 21 jours !!! En effet, respirer du prana ce n’est pas seulement nourrir son corps physique, mais c’est aussi le nettoyage nécessaire de tous les autres corps qui nous constituent.

Ainsi, pour prouver ce que j’avance, si vous désirez prendre plus de prana, vous n’avez qu’à augmenter le rythme de votre respiration pendant au moins 3 minutes et vous allez voir ce que veut dire être en hyper-ventilation. Alors, imaginez que vous faites cela 24h/24h et qu’en plus, vous quadruplez le rythme…

Oui, vivre de Lumière est un chemin d’éveil, seulement aujourd’hui ne pensez pas Lumière-prana mais Lumière-adamantine. Cette dernière n’étant pas assimilable directement par notre structure carbonée, faites seulement confiance à votre cœur, à votre Soi supérieur, qui sait comment faire pour gérer tout cela au mieux des énergies ambiantes et de votre carcasse.

Ainsi, sachez que si vous mangez moins, c’est parce que vous êtes en train progressivement de muter d’un corps carboné à un corps silicé. Le passage au corps silicé se fera définitivement et irrévocablement lors de la résurrection, soit l’étape qui vient après la crucifixion (Les 5 étapes de l’Ascension).

Tout ce qui est avant n’est que la préparation sous une forme de coffrage qui recevra alors le béton-silice en temps voulu. Oubliez donc le prana dans le sens amélioration de ce que vous êtes, car actuellement il n’est là que pour la survie de votre corps actuel qui disparaitra lors de la résurrection.

Oui, nous allons tous mourir, mais au lieu que ce soit d’un accident ou de vieillesse, ce sera par notre propre intention de dépasser l’illusion de la dualité de cette 3D totalement trafiquée. Certains d’entre nous ressusciteront dans un corps silicé sans perdre aucun souvenir de ce qui s’est passé, tandis que d’autres renaitront simplement plus tard mais avec le voile de l’oubli.

Que vous croyiez ou non à ce que je vous dis, sachez que je m’en fous. Je ne suis qu’un poteau indicateur et c’est à vous de prendre la route qui vous semble la plus juste. Suivez vos ressentis et vous serez forcément dans le juste, le vrai pour vous.

Enfin dernier petit détail, il y a quelques respiriens qui essaient de convaincre le peuple que l’on peut vivre seulement de prana. C’est leur droit et quand ils vous disent qu’en 21 jours vous allez toucher le jackpot, ça n’est pas vraiment la vérité. En effet, lors de ma dernière conférence, l’une des auditrices ayant juste fini ce stage a dit qu’ils buvaient de l’eau.

En effet, c’est actuellement impossible de ne pas boire pendant 21 jours d’affilé, car notre corps subit une telle transformation qu’il ne peut manquer d’eau. Ainsi ce stage de respirien n’est que l’accompagnement à un jeûne, tout simplement ! Cela n’a donc rien de “respirien”, sauf bien sûr la couleur des prospectus…

Je n’ai rien contre ces personnes parce que, d’une certaine manière, elles aident les aspirants à se décrasser et donc à évoluer (= positif) mais leur faire croire qu’elles sont devenues respiriennes relève purement du mensonge (= négatif).

Bref, mon conseil final est qu’aujourd’hui devenir respirien relève d’une projection “lumineuse” purement 3D, purement mentale. Cependant, sans aller dans cet extrême, cela ne vous empêche point de diminuer la taille et le nombre de vos repas, mais cela doit être fait suite à la demande de votre corps et uniquement de celui-ci.

N’essayez donc pas de changer la carburation de votre moteur mais donnez à ce dernier ce qu’il demande.
1 – S’il veut plus d’air, donnez lui en en changeant le filtre à particule (= arrêter de fumer, respirer mieux tout en choisissant un air moins pollué).
2 – S’il veut moins d’essence, serrez la vis d’alimentation du carburateur (= mangez moins, moins lourd et virez tout ce qui est viande et assimilé).
3 – S’il veut tourner au ralenti, mettez-vous en mode parking (= allez au lit et reposez vous).
4 – S’il veut que vous appuyiez sur l’accélérateur, allez faire du sport physique.

La vie est simple et elle est comme une route que nous parcourons. Ainsi, c’est selon la configuration du terrain que votre corps (votre moteur) vous demandera d’appuyer sur l’accélérateur quand il sent qu’il va caler dans la côte ou de freiner dans la descente parce qu’il sait quel est le meilleur régime pour lui et donc pour votre véhicule.

Ne cherchez donc pas à vouloir rouler selon le mode du toujours à fond car vous êtes pressé. C’est connu, ceux qui sont pressés sont souvent ceux qui rejoignent prématurément le ciel. Soyez en paix et ayez confiance en votre propre corps, car lui, il sait, il a sa propre intelligence et elle dépasse très largement ce que vous avez dans le bocal.

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 7 octobre 2011 et réactualisé sur le blog 345D le 31 août 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/vivre-de-lumiere-version-prana-et-plus/

«

»