«

»

Imprimer ce Article

Vis-le et arrête de penser !

 diamantIl est vrai que j’aborde régulièrement des trucs qui font réfléchir, mais le but ultime n’est pas de réfléchir et de tomber dedans. Le but est de prendre conscience d’un aspect de votre vie afin de le changer si nécessaire.

Ce n’est pas en enfouissant ou en reniant une partie de nous-même (que l’on considère comme faisant partie de l’ombre) que nous allons progresser vers plus de lumière, car tout est équilibre.

Nous sommes comme un temple, une cathédrale qui matériellement par construction baigne dans la dualité. Il y aura donc toujours autant d’ombre que de lumière…

Dit autrement, en reniant la partie ombrageuse de vous-même, en voulant vous en séparer, vous ne faites qu’ignorer la moitié de vous-même en ne pensant qu’à la partie lumineuse.

Or justement, par effet résonance, la partie lumineuse s’améliorera forcément puisque, de toute façon, elle attire la Lumière à elle. Par contre, en ignorant le côté sombre, vous ne faites que renforcer votre ignorance, et cela vous alourdit d’autant et fait baisser votre vibration intérieure.

C’est donc en portant justement votre attention sur ce qui vous chagrine, et cela dans le non-jugement, que vous allez globalement élever votre vibration. En relevant la fréquence du côté sombre, vous ne pourrez que renforcer la blancheur de votre « grisaille ».

L’objectif est donc de regarder avec un regard bon enfant ce qui nous chagrine, de l’accepter, et d’une certaine façon de l’aimer en ne le jugeant pas. C’est ainsi que vous allez faire du vrai boulot.

Or, que fait-on de base quand on regarde un côté qui nous chagrine et que l’on n’aime pas vraiment ? On le juge, on le classe, et puis après on s’étonne que l’on n’avance pas à cause de celui-ci.

Aimez-le avec votre cœur et laissez votre côté sombre s’exprimer, car il a des choses à vous dire. Lui aussi fait partie de votre expérimentation à part entière, alors pourquoi le reniez-vous ?

Parce que vous avez peur de ne pas être à la hauteur pour le résoudre ! N’est-ce point là une attitude de 3D où le mental-ego veut régner en maître ? Pourquoi faut-il toujours vouloir comprendre pour vivre une chose ?

En 4D5D, on ne vous demande pas de penser. On ne vous demande pas d’être des tronches… On vous demande surtout de ne pas vous prendre la tête et de redevenir un enfant qui ne vit qu’une chose à la fois, ici et maintenant.

Je remarque que, régulièrement, on me parle de l’amour du cœur, mais qu’est-il en réalité ? Il n’est souvent qu’un concept mental basé sur des attentes que nous projetons… Ce serait de l’ordre du désir et de la croyance.

Or, le véritable amour n’est en aucun cas un souhait ou une volonté, aussi divin et bénéfique soit-il. Le véritable amour est tout simplement vibration et il ne peut être que vécu. Ça ne passe donc pas par la tête…

Ainsi, quand on aborde la partie sombre (et obligatoire de nous-même), ce n’est pas avec la tête qu’il faut le faire mais avec la Vibration, avec cette chose qui fait que tout devient simple et sans véritable importance.

Le jugement n’étant plus là, ce qui nous paraissait noir, glauque ou ténébreux, devient juste une chose comme une autre et on l’aborde ainsi calmement et sans a priori. On regarde ce qui est, tout simplement.

Ce n’est qu’après, suite à son écoute, que l’on fera notre choix par la voie du cœur. On choisira d’aller dans le même sens ou d’aller dans un autre sens. C’est ainsi que, morceau par morceau, pierre par pierre, nous pourrons revisiter notre temple qui deviendra alors, progressivement, une cathédrale.

En définitive, nous ne sommes que la somme de décisions que nous avons prises dans cette vie et dans nos vies antérieures. Ces côtés sombres ne sont que les résultats de nos choix quand nous étions en exploration de la densité.

En quoi devrions-nous les rejeter, car sans eux nous ne saurions pas ce qui est. En rejetant et en reniant ce qui nous a permis de prendre conscience de la lumière, nous nous privons de leurs côtés bénéfiques.

Qu’est-ce que l’humus, sinon la somme de tout ce qui s’est coupé de la vie, du vivant ? Grâce à cela et à la décomposition, ces choses sombres sont l’engrais qui fait que l’arbre poussera d’autant plus.

Nos côtés sombres sont de la Lumière qui a pris un chemin d’expérimentation suite à une décision pas forcément heureuse. Ils sont néanmoins lumière. Lumière sombre, mais lumière quand même.

Il faut donc seulement leur redonner de la lumière, de l’attention du cœur, et vous verrez alors que ce qui vous apparaissait comme repoussant vous apparaîtra comme étant le complémentaire nécessaire à votre propre croissance.

On ne vous demande que de changer votre regard et de vivre la chose tout simplement. Est-ce si difficile ? Est-ce inhumain de regarder justement ce qui vous semble inhumain ?

Ayez du cœur à l’ouvrage, de l’enthousiasme à découvrir benoitement chaque pierre qui vous compose. Non pas d’une manière méthodique et ordonnée comme le suggère votre mental, mais au fil de l’eau et des circonstances.

La Vie vous mettra sous le nez ce que vous avez besoin de regarder à chaque instant afin que vous puissiez faire votre job, c’est-à-dire celui de choisir entre un chemin ou un autre.

Laissez-vous porter en toute confiance, et ainsi vous ne vous embourberez pas dans les méandres du mental qui veut tout contrôler. Acceptez ce qui vient à vous et faites usage de votre discernement pour aller dans la direction que vous souhaitez.

D’une certaine manière, on est tous des paumés du cœur, des paumés en pleine densité, des paumés endoloris par un nombre incalculable de décisions arbitraires mais cela était volontaire.

Nous avons voulu découvrir ce qu’était la séparation de La Source, la séparation de la Vibration, la séparation d’avec notre véritable identité divine, alors pourquoi nous cracher dessus à coup de jugement et de dénis ?

Nous avons été des charbonniers dans les mines de la densité, de la dualité, avec la pioche du jugement, le brouette du déni de soi et sous le commandement autoritaire du mental-ego.

Nous avons été des kamikazes de la séparation, des brûlés de la croyance, des calcinés du karma, et pourtant nous sourions de tous nos chicots. La larme à l’oeil, le coeur gros comme ça, notre visage porte la trace des rivières d’espoir qui ont coulé le long de nos joues.

Oui, c’est vrai, on ne fait pas dans la blancheur mais au fond de la mine, sous des tonnes et des tonnes de noirceur, nous avons extrait le plus pur de tous les diamants. Nous y avons trouvé l’amour du Sans Nom…

Ainsi nous avons prouvé aux yeux de toutes les entités des univers et même plus, que l’amour du Sans Nom se trouve partout, absolument partout, et qu’en définitive on ne peut y échapper.

Nous avons prouvé que, même coupé consciemment du lien à notre étincelle divine, il est encore possible d’être. Il est encore possible de sourire et d’avoir l’espoir de retourner à la maison…

Chaque côté sombre que nous regardons avec la Vibration du cœur n’est qu’un morceau de charbon qui se transmute en diamant. Ainsi, peu à peu, notre manteau de noirceur redeviendra l’habit de lumière qu’il a toujours été.

Chaque morceau d’ignorance, chaque morceau de croyance, chaque morceau de non-soi n’est qu’un diamant en potentiel. Soyons donc le joailler qui saura assembler tous ses joyaux sur la couronne de la compréhension.

Nous sommes l’orfèvre de nous-même, alors ne balançons pas nos pierres précieuses sous couvert qu’elles sont sombres. Bien au contraire, apportons- leur cette lumière qui fera qu’elles vaudront vraiment de l’or sur le marché des maîtres ascensionnés.

Ben oui, nous sommes des maîtres en tout : en conneries, en ignorance, en ego et en reniement de soi, mais je peux vous dire que celui qui revient de l’enfer de l’émotion, de l’affect et de la souffrance sera beaucoup plus reconnu que celui qui n’est jamais allé au charbon dans la mine de l’oubli.

L’ascension n’est que prendre l’ascenseur qui nous mènera à l’étage supérieur où nous pourrons enfin prendre une bonne douche de lumière, une rasade de bien-être et une tenue de maître couronné.

Après ça, on passera dans le bureau du Sans Nom pour prendre notre paye et aller au casino étoilé du prochain super-Univers où on pourra tout claquer avec une joie indicible.

Juste pour rappel, pour ceux qui ont oublié, les petites coupures en vigueur dans les super-Univers et imprimées au lieu-dit La Source sont de l’amour pur garanti 100%, indestructibles et sans date de validité…

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 14juillet 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 29 septembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/vis-le-et-arrete-de-penser/

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lucette LISON

    Waouhhhhh merci Laurent, ça fait du bien !!! 💡

  2. Nicole.A

    Merci encore Laurent,

    Quand je te lit je n’ai que ce mot à la bouche et au cœur, MERCI.

  3. LINDA PQ

    ❓ MERCI LAURENT POUR CE MERVEILLEUX MESSAGE, C’EST COMME UN BAUME À MON COEUR. ET J’EN AVAIS BIEN BESOIN… MILLE MERCI D’ÊTRE L’ÊTRE MERVEILLEUX ET AUTHENTIQUE QUE TU ES. 🙂

  4. M

    Je ris je pleure je suis en vie et mon cœur bat tout entier ! Merci
    J aime je vous aime

Les commentaires sont désactivés.

«

»