Tag: langage

14 – 02 : Préparation au voyage pour marcheurs ayant décidé de mettre le turbo

Il y a tant de choses à voir, et surtout à dire, que je ne sais pas vraiment par quel bout je vais commencer. En effet, pour comprendre les messages de cet EDL, il y a plusieurs façons de procéder afin que d’un côté, la logique de ce que nous avons abordé sur 345D soit respectée d’une certaine façon, et la logique du cœur qui résonne.

Eh oui, le fameux test que nous avons subi était avant tout de rester centré. Ceux et celles qui n’ont pas réussi à le faire ont alors glissé vers le jugement, entrainant inexorablement les émotions. La forme (l’extérieur) prit donc une ampleur insoupçonnable au point de ne voir que de l’ombre partout. Cela amena forcément de passer totalement à côté du fond. Continue reading

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/14-02-preparation-au-voyage-pour-marcheurs-ayant-decide-de-mettre-le-turbo/

Oui, mon frère, mon ami, t’as raison !

raison02Derrière cette simple phrase, il se trouve une grande libération pour obtenir la paix de l’esprit, car vouloir avoir raison n’est que le combat d’un égo qui ne veut pas accepter une autre version que la sienne.

En effet, regardez bien combien de fois, au cours de votre quotidien, vous montez au créneau pour tout simplement affirmer votre point de vue. Ça sent vraiment l’égo à plein nez tout ça ! Continue reading

4

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/oui-mon-frere-mon-ami-tas-raison/

Etes-vous un déviant positif ?

 deviant-positifJ’apprécie comment les anciens sont capables d’inventer des nouveaux mots pour discuter de sujets qui fâchent sans pour cela perdre la face. C’est comme s’asperger de parfum pour tuer les odeurs qui suintent de partout.

Comme en France, on adore intellectualiser un maximum pour véritablement ne rien faire, on peut comprendre que le verbe ait son importance. Ça cocoricote un max afin de faire oublier qu’on a les pieds dans la mouise…

Alors, au pays des “droits de l’homme” mais aussi de la révolution de 1789 qui coupa toutes les têtes afin de mieux y voir, les mots comme anarchiste, révolutionnaire, anormaux, secte ou tout autre vocable associé est plutôt mal vécu politiquement.

J’ai donc gloussé à l’envie quand j’ai découvert la terminologie du déviant. Vous savez, celui qui dévie de la trajectoire et qui normalement devrait se prendre un mur, un fossé, un précipice ou une borne de radar à défaut d’une fourgonnette bleue… Continue reading

1

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/etes-vous-un-deviant-positif/