«

»

Imprimer ce Article

Soleil, qui es-tu vraiment et nous là-dedans ?

 soleil2Physiquement, nos nains de laboratoire nous disent que ce n’est que des gaz à très haute température, mais ils ne peuvent vraiment percevoir le pourquoi de ses éruptions solaires qui nous affectent tant.

A croire qu’un cadavre accroché à une croix est l’incarnation de l’amour christique, il en est de même pour le soleil. Il n’est absolument pas ce que l’on croit qu’il est ! D’après vous, si la croix est en bronze ou en bois, est-ce toujours le même amour ?

Partir de l’aspect physique d’une chose pour dire ce qu’elle est relève des gens de la mode où le paraître est archi-significatif et où l’intérieur ressemble forcément à l’extérieur.

Si c’était le cas, alors pourquoi voyons-nous défiler des sacs d’os, des top-models, dans les sociétés de l’abondance où l’obésité et les rondeurs sont monnaie courante ?

A ce jeu-là, le top-model des affamés du monde entier doit fortement ressembler à l’obèse bien rondouillarde trouvée dans une grotte des temps préhistoriques !

Bref, la température du soleil ne dépasse pas les 50 C° à sa surface intérieure. Par contre, son voile de protection (celui que l’on voit) n’est pas, non plus, à des millions de degrés, comme le disent nos chers scientifiques.

Ce qu’ils prennent pour des hautes températures ne s’applique pas à la matière, mais au corps spirituel. Prenez tout corps physique et exposez-le à 2000 C°, il se volatilisera sous forme de gaz, mais qu’est-ce qu’un gaz ?

C’est beaucoup de vide avec quelques atomes qui sont à 99,99% du vide ! Il faut donc alors parler d’énergie qui n’appartient plus au monde physique de la 3D.

Quand une haute entité dit qu’elle ne peut nous approcher trop près ou trop longtemps sous peine d’une mort certaine, cela veut dire que notre corps physique serait totalement vaporisé par son énergie de très haute fréquence.

Bref, si l’on envoie un bout de ferraille (un satellite) vers le soleil, sa matière se désintègrera, non pas à cause de la chaleur en millions de degrés, mais par l’énergie spirituelle qu’il ne peut intégrer.

Le résultat est le même, mais l’explication différente. Alors, que ressentez-vous quand vous êtes en joie : de la chaleur ou du froid ? D’ailleurs, pourquoi associe-t-on le froid à la mort ?

L’esprit est l’élément feu matérialisé mais qui ne peut s’exprimer qu’à travers les 3 autres éléments : l’air, l’eau et la terre. Il est donc clair que lorsqu’une matière se frotte à l’esprit, il y a une élévation de température…

Une matière ne peut être à des millions de degrés, mais un esprit peut être d’une fréquence d’amour incommensurable.

Dit autrement, notre soleil, comme toute étoile, est un esprit vivant qui se matérialise sous nos yeux sous une forme de lumière et de chaleur. La partie lumineuse est celle de l’essence masculine, tandis que la chaleur est son expression féminine.

L’une est sa pensée (et les informations qui vont avec), alors que l’autre est ce qui permet la vie matérielle (la matière).

Un soleil, c’est un esprit ayant une idée à explorer dans un monde de matière appelé système solaire.

Alors, comment se forme un soleil et pourquoi a-t-il des planètes qui gravitent autour de lui ? Tout d’abord, un soleil c’est un couple père-mère qui a l’objectif d’expérimenter une idée, et pour cela il fera des enfants (les planètes) selon les 7 vibrations de couleur universelles.

Mars est rouge tandis qu’Urantia est bleue. Est-ce une erreur ? Eh bien non, pas du tout ! Urantia est le rayon bleu de l’expérimentation de notre système solaire tout en sachant que sa surface est verte.

Le bleu c’est l’action dans la matière, mais aussi le verbe créateur (5ème chakra), tandis que le vert est l’amour (4ème chakra). L’eau c’est l’émotion, et nous sommes sur une planète d’eau, alors quelle est la finalité d’Urantia ?

Expérimenter l’amour émotion dans la matière. Comprenez-vous pourquoi nous sommes une vraie poubelle émotionnelle. Nos frères, les martiens, jupitériens, vénusiens, mercuriens et autres n’ont pas du tout notre problématique !

Si c’était le cas, on verrait leur planète aussi bleue que la nôtre et l’on ne se sentirait pas tout seul au monde, paumé dans cette immensité “froide” où brillent quelques luminaires très très lointain !

La question est donc: d’où vient notre soleil ? Il vient d’un autre soleil qui lui a dit “mon enfant, va expérimenter cela car j’ai besoin de savoir “. Un soleil est donc un maillon d’une chaine qui part de La Source.

C’est à l’image d’un collier qui, partant d’un cercle initial, va se démultiplier à l’infini dans toutes les directions. C’est comme une sorte de broderie qui, partant d’un point central, va s’expanser vers des cercles de plus en plus larges vers l’extérieur (voir Autres révélations sur le Cercle Atomique de Vie).

Sans tomber dans le détail, notre système solaire est raccroché à l’une des mailles de cette broderie. Le but de cette broderie est que le Sans Nom puisse découvrir qui il est, et cela, dans toutes les directions possibles.

Chaque soleil est une maille d’expérimentation matérialisée. Il y a donc un mouvement d’expulsion, de séparation dans un premier temps, et ensuite un mouvement inverse de retour au bercail afin de rapporter les infos à celui-là même qui a été à l’origine du mouvement.

Cette expulsion ne se fait pas dans le désordre et suit des règles bien précises. Ces règles “cosmiques et divines” sont inscrites dans notre étincelle de vie , cette particule d’esprit qui est logée dans notre coeur physique.

Au passage, si vous pensez que votre esprit est dans votre tête, alors rectifiez cette croyance car c’est celle qu’utilise votre ego-mental pour vous dominer. Votre cerveau est un ordinateur, mais pas celui qui pianote sur le clavier ! (voir Ego, ce bienfaiteur que beaucoup voudraient tuer!)

Cette particule “sans air”, comme il est souvent mentionné dans les canalisations, est sans air car elle ne peut être oxydée par l’oxygène. En effet, le feu contenu dans l’air est précisément ce que nous appelons l’oxygène.

En clair, votre particule d’esprit ne peut être brûlée puisqu’elle est la flamme elle-même ! Quand vous verrez le feu bruler le feu, je vous conseille lourdement d’aller vous coucher pour dessaouler ou faire que les vapeurs du joint se dissipent !

Cette particule d’esprit qui est en chacun de nous n’est qu’une petite partie de notre esprit, car avant de s’incarner dans la densité, dans le noir, on a pris des précautions, sinon l’expérience humaine serait terminée depuis longtemps !

Afin de vous expliquer le fonctionnement réel, il nous faut faire un peu d’histoire pour bien comprendre. Quand nos grands-parents (le couple parental de notre soleil) décidèrent qu’il fallait aller expérimenter une couleur précise de leur propre histoire d’amour, ils conçurent notre soleil physiquement parlant.

Ce fœtus cosmique appela donc “une entité volontaire et autorisée” à venir l’habiter. Cette entité est représentée par le couple “Hélios et Vesta”. En effet, petite précision, toute entité Père-Mère est forcément un couple masculin-féminin ayant réalisé l’unité.

Vous comprenez pourquoi, à notre petit niveau humain, nous cherchons toujours une autre moitié afin de faire des petits. C’est idem à l’intérieur de nous, en unissant notre polarité masculine et féminine.

J’en profite au passage pour dire que la notion de “fusion” préhumaine n’est pas le mélange pour ne fabriquer qu’une seule matière (et donc une perte d’identité), mais plutôt la collaboration extrêmement fine de deux polarités complémentaires.

Bref, une fois le couple père-mère (Hélios-Vesta) incarné dans notre soleil, il leur a fallu sélectionner les “entités” qui seraient à la hauteur de l’expérimentation. Suite à pub cosmique, plein de prétendants se sont pointés avec leur CV angélique afin d’avoir un job (enfin de quoi s’occuper !).

Au bout d’un certain temps, la sélection fut close. Helios et Vesta avaient donc un régiment de volontaires suffisant pour démarrer l’expérience dont ils avaient pris la responsabilité.

Pour bien nous reconnaître, chaque entité volontaire (un esprit directeur) se vit remettre la tenue de combat spécifique à ce régiment afin de ne pas être confondue avec les autres entités extraterrestres qui viendraient visiter les futures planètes du système solaire. Ce costume, on l’a appelé l’Humanité.

Ces veinards sont tous des esprits directeurs venant de toutes les galaxies existant dans le 7ème Super–Univers. En effet, un esprit qui part de la Source va commencer à faire ses classes dans le 1er Super-Univers, puis passera dans le second, et ainsi de suite.

En clair, les esprits directeurs embauchés dans le régiment Humanité sont les meilleurs mercenaires et casse-cou de tous les temps. En effet, la mission de l’Humanité a été d’aller dans la plus profonde de toutes les densités jamais connues de tous les temps.

Des précautions furent donc prises pour éviter d’envoyer à une mort certaine les meilleurs des meilleurs des meilleurs. Cela consista à “couper” le soldat initial en plusieurs morceaux. Vous savez, en esprit on peut tout faire !

Il fut donc décrété que l’esprit directeur du soldat resterait sur le soleil, tandis que certaines parties de lui iraient expérimenter. Pour éviter tout problème d’équilibrage cosmique, l’esprit directeur envoya une moitié de lui-même vers La Source que l’on appela l’esprit descendant.

Pourquoi l’esprit descendant ? Pour la simple et bonne raison c’est qu’il va descendre de la montagne, tandis que l’autre va s’envoler vers l’inconnu. Il n’aura donc pas de corps, pas de timing, mais devra se rapprocher autant de La Source que l’autre (l’esprit ascendant) va s’en éloigner.

En effet, d’après vous, pourquoi sommes-nous à la recherche de la lumière dans notre noirceur quotidienne ? Qu’est-ce qui nous pousse à cela ? Eh bien maintenant vous avez la réponse : il y a le frérot au talkie-walkie !

Eh oui, nous les préposés à l’ascension, nous sommes en liaison permanente avec notre moitié spirituelle qui fait de son mieux pour nous rappeler à nous-même quand nous sommes au fond du gouffre, au fond du non-amour, au fond des ténèbres, au fond de la pire noirceur !

Le seul truc, c’est que notre frère, “l’esprit descendant”, n’est pas mortel puisqu’il n’a pas de corps dans la matière. C’est nous qui sommes venus expérimenter cette matière et d’une certaine façon de la spiritualiser en élevant sa vibration.

Le temps étant compté (mouvement des astres oblige), notre esprit ascendant peut s’incarner dans 8 corps à la fois, et cela sur n’importe quelle planète de notre système solaire, voire ailleurs si nécessaire.

En effet, à chaque fois que l’on meurt, notre Étincelle d’esprit retourne au soleil rendre des comptes à notre esprit directeur qui pilote l’équipe. En effet, il a d’un côté celui qui flotte en direction de La Source et qui risque de roupiller, et de l’autre côté 8 petits soldats en pleine mouise…

Donc à chaque fois que l’on revient du front (nous les esprits ascendants), on fait un rapport détaillé de ce que l’on a compris, mais aussi de tout ce que l’on a foiré. Suite au débriefing, de nouvelles missions sont élaborées en accord avec les autres esprits directeurs.

En effet, faisant tous partie du régiment, chaque esprit directeur se doit à son tour d’en référer à Hélios et Vesta. Ainsi, au fil des incarnations, nos chefs ayant toute la responsabilité de l’expérimentation solaire vont orienter les actions à mener.

C’est ainsi que naquirent tour à tour les planètes. En effet, au fur et à mesure de l’expérimentation d’une couleur, il a fallu donner un support pour les couleurs suivantes.

Donc, notre Étincelle de vie n’est que la partie qui nous maintient en contact avec notre frère descendant. Et puis, ce n’est qu’à notre mort que l’on rencontre notre sergent qu’est notre esprit directeur (lui-même aux ordres du général !).

Tout ceci était un bon plan, mais comme d’hab quand on s’aventure en milieu inconnu, il y a forcément des imprévus. Le premier fût qu’à suivre les axes déterminés d’avance, eh bien on se plantait lourdement, car on revenait avec rien de nouveau.

Il fut donc décidé de changer les règles du jeu et d’y aller au culot et selon les humeurs du moment. On appela cela la “Chute”. En clair, on a sauté du haut de la falaise de l’amour sans aucun parachute en se disant que le Sans Nom avait forcément prévu un matelas en bas…. puisqu’il est amour inconditionnel total !

Et c’est là que l’on a déchanté puisque l’on s’est écrasé comme des œufs crus sur du granit. Notre Étincelle de vie, n’appartenant pas à la densité, a pu chaque fois revenir à la maison (heureusement) pour faire son petit rapport…

Par contre en bas, l’omelette est devenue costaude au point qu’elle eut sa propre vie. On l’appela “Âme”. Depuis ce jour, chaque Étincelle de vie qui s’incarne est obligée de s’engluer dans l’âme, car sans elle, elle ne peut plus atteindre la matière-densité directement.

On a donc créé ce qui n’existait nulle part ailleurs : l’omelette. Cette nouvelle entité garde donc toutes les mémoires karmiques car, incidemment, à cause ou grâce à cet étouffement, nous fûmes tellement séparés de l’amour divin que notre armure densifiée s’est mise à rouiller.

En clair, la maladie est apparue et donc, in fine, la mort. Enfin, on avait créé quelque chose qui n’existait pas ! C’est vrai que ce n’est pas du jeu d’être immortel sur un champ de bataille.

A la longue, on a vraiment envie de se prendre une vraie raclée pour savoir ce que cela veut dire ! Jouer pour de vrai dans une vraie « réalité ». C’est vrai qu’il y en avait marre de dire à l’autre qui t’a coupé la tête que c’était pour du beurre !

Fort de cette nouvelle forme d’expérimentation de l’amour, notre père-mère décida de créer quelques planètes complémentaires pour expérimenter certaines facettes fort passionnantes. La plus balaise et la plus excitante fût celle de l’émotion.

En effet, les Martiens cognaient dur, mais ils ne sentaient rien (style les Normands dans Astérix). Et puis, certains mortels commencèrent à gémir, à se plaindre, à pleurer, à souffrir. Cette forme de non-amour sembla être totalement nouvelle, alors il fût décidé de faire un bac à sable spécifique.

Il se trouve que c’est là où nous sommes actuellement. Imaginez, nous pouvons vivre la passion, le déchirement, l’extase, mais aussi la dépression totale. Wooaaa! On est là où il y a du fun, où il y a les trucs les plus déjantés et on s’éclate !

On peut dire qu’à ce titre, on est des fêtards hautement qualifiés et que l’on nous envie un peu… mais bon, comme à toute bringue, il faut bien que cela se termine un jour, sinon le mal de crâne est terrible sans compter les jérémiades et les regrets !

Donc, en revenant au Soleil, c’est en fait le QG qui nous envoie les provisions et les directives tandis que notre cœur, où se situe notre Étincelle de vie, sert de talkie-walkie avec notre frère qui se rapproche de La Source et qui doit quand même forcer un peu pour nous laisser l’espoir de regarder vers un meilleur monde.

Sans lui, on serait vraiment des zombies, d’où cette absolue nécessité d’écouter notre cœur. Sans ça, c’est forcément la conduite de nuit sans phare dans une jungle non éclairée et en sens interdit…

En résumé, ce que nous appelons Humanité n’est qu’un regroupement de volontaires, d’esprits directeurs qui travaillent pour la même cause : aller creuser l’idée à expérimenter du « trouve ce qui n’existe pas »….

Cet exercice nous a amenés à créer, malgré nous, l’âme (aussi bien celle des animaux que de nous-mêmes). C’est seulement en tant que préhumain que nous avons un champ limité d’action dans l’âme.

C’est à l’image du soldat qui possède une mini liberté d’action pour sauver sa peau malgré tous les règlements. Donc, arrêtez de croire que votre âme vous appartient, car en fait vous n’êtes que ponctuellement responsable d’une toute partie de l’omelette.

En tant que petits soldats individualisés, nous portons en nous quelques cicatrices spécifiques, mais elles sont vraiment du pipi de chat par rapport au tableau global. Imaginez, c’est comme se sentir coupable d’avoir tué un “ennemi” (qui n’est qu’une partie de vous-même en tant qu’humanité) lors d’un combat où les morts se comptent en milliards….

Tous ceux qui ont suffisamment gratté le nettoyage de leur karma personnel arrivent un jour ou l’autre à devenir des maîtres parce qu’ils ont découvert qu’il était tout simplement impossible de nettoyer l’omelette globale.

On peut ôter la pellicule “égotique” de notre karma dans cette vie, mais, croyez-moi, arrêtez de croire que vous pourrez nettoyer votre karma. C’est tout simplement impossible, puisque cela reviendrait à dire que nous devrions tuer l’âme, c’est-à-dire notre propre création et chef d’œuvre !

Qui voudrait tuer son gosse unique au titre qu’il est indigne d’être un parent ? Vous êtes parents, et le Sans Nom vous l’a demandé de l’être, et vous y êtes allé de tout votre cœur et de toute votre dévotion à son amour.

Bref, comprenez-vous pourquoi il nous est demandé d’aimer inconditionnellement, les autres, nous, notre vie, notre corps, nos expériences, nos souffrances et notre karma.

Quand vous cesserez d’être en opposition avec votre propre création, alors vous aurez la possibilité de vous élever au-dessus pour comprendre qu’un gosse même turbulent est quand même la Vie dans son expression créative.

Arrêtons de nous juger et nous cesserons de juger les autres. Rien que cela vous permettra de pouvoir rester centré, car regardez bien autour de vous. La déconstruction est aussi importante que la construction.

Arrêtez donc de pleurer sur votre sort, votre vie, votre corps, votre karma, car en fait, c’est toute la richesse que les autres nous envient. Vous, qui croyez n’être qu’un grain de sable dans une broyeuse, n’êtes en fait que le Sans Nom en action tout simplement !

C’est grâce à l’amour colossal que nous avions pour le Sans Nom que nous nous sommes engagés dans cette expérimentation unique. Soyez fier d’être ce que vous êtes, car des milliards et des milliards d’entités de tous les univers auraient voulu être à votre place.

Ascensionnons, et vous verrez enfin la VRAIE vérité de ce que vous êtes, et vous comprendrez vraiment que les autres sont véritablement nos miroirs, car nous faisons tous partie du même régiment en pleine omelette, baveuse à souhait !

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 24 septembre 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 6 août 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/soleil-qui-es-tu-vraiment-et-nous-la-dedans/

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. paulette

    ❓ bon article merci
    G: day
    Paulette 🙄

  2. CHANTAL

    😛 Merci Laurent!! Coucou à toi et toute l’équipe ainsi qu’à tous ceux et celles qui sont en résonance avec ce forum.Super votre idée de remanier » les supports et techniques 345D…
    Comme dab,ton langage pour expliquer est clair,simple,joyeux,évident!
    Comme quoi… une fois qu’on a compris,qui,quoi,où,pourquoi etc(soleils,planétes,galaxies,Esp-Dr,Ext-d’Esp,globales,souches,source….)..on ai tous choisi de revenir dans cet espace en étant conscients d’être et d’avançer en collectif,en équipe, honorables et créateurs issus du coeur de Dieu, de la source,du Sans Nom,peu importe le nom qu’on lui donne!
    Nous pouvons demander sans protocole de communiquer et communier directement avec l’Esprit,en communion et communication avec notre Esprit Directeur etc…merci de donner Laurent cette façon d’enseigner quantiquement, qui nous prouve bien que dés lors que l’on pense et ressent de façon sphérique,l’on a accés véritablement à notre Soi,Présent et Unifié et l’on communique consciemment avec notre meilleur futur créé,par toutes nos extensions d’esprit,ou Directeur etc.mais je ne comprend pas tout, 😉 car je lâche tout le connu..parfois j’en ai le tourni! tant c’est vaste et fabuleux,tant je suis en gratitude d’être incarnée manifestant la lumière que je suis,l’Amour que nous sommes tous, je vous embrasse de tout coeur fréres et soeurs des étoiles et d’ailleurs!

  3. backingtracks84

    Merci Laurent ! C’est toujours un grand bonheur de te lire !
    Comme tu proposes dans ton dernier article 5D6D,je te signale une erreur dans la phrase suivante :

    -Qui voudrait tuer son gosse unique au titre qu’il est indigne d’être parent?Vous êtes parents ,et le Sans Nom vous l’a demandé de l’être….
    Il faudrait : ….. »et le Sans Nom vous a demandé de l’être… »

    Cordialement à toute l’équipe. ❓

  4. gillet

    Bonjour tous et toutes,j’ai découvert le site de Laurent par l’intermédiaire d’une personne qui sachant que je m’interressais à l’ouverture de la conscience ,spiritualitée ct…..ma donc transféré quelques messages
    Et je peux dire que de tous ce que j’ai pu lire pratiqué pendant 20 ans avec un Maître indien
    ce qui m’a beaucoup (aidé ) n’expliquait pas vraiment notre parcours ,car trop spirituel pas assez terrien
    Je me suis réveillé à 50 ans Il n’y a pas d’âge bien sur ,enfin tout ça pour dire merci à Laurent car vraiment j’ai de vraies explications sur le pourquoi de notre venue sur ce plan terrestre
    Et le message avec les schémas pour la 5ème dimension formidable
    Nous somme 5 femmes à nous réunir et cela va nous faire de

Les commentaires sont désactivés.

«

»