«

»

Imprimer ce Article

Sincérité, humilité et simplicité, quel rapport ?

 jesuisD’une certaine manière, la simplicité serait l’expression d’une humilité bien vécue, mais cette dernière serait-elle possible sans la sincérité véritable ?

En effet, la sincérité n’est que la facette complémentaire de ce que l’on appelle le mensonge… Eh oui, il est difficile d’être sincère quand on baigne en plein mensonge …

Or, que faisons-nous au quotidien quand nous n’arrêtons pas de nous mentir à nous-même en refusant d’écouter les différents messages qui nous arrivent de notre corps et de notre cœur ?

Combien de fois mollissons-nous au titre d’une règle, d’une habitude de pensée, ou tout simplement par manque de courage à nous affronter nous-même ?

Nous désirons tous la paix, l’amour inconditionnel, et pourtant nous sommes les premiers à entretenir nos conflits intérieurs à tout instant de la journée. Comment la simplicité pourrait-elle prendre place dans notre vie quand nous nous la compliquons à chaque respiration ?

Constamment balloté entre l’extérieur et l’intérieur, nous nous laissons encore piéger par ce foutu paraître, car nous pensons que nous ne pouvons pas véritablement être nous-même sous peine d’être catalogué dans la catégorie des illuminés, des rêveurs ou des pas normaux…

Soyons donc sincère avec nous-même, et arrêtons de nous la jouer côté pile ou côté face selon les circonstances. L’unité, c’est d’abord d’être UN en comprenant que c’est au centre que tout est calme… C’est donc là qu’intervient la sincérité.

En effet, la sincérité, c’est afficher clairement que nous yoyotons du côté pile au côté face, parce que nous sommes encore à la recherche de notre centre, de notre identité première, de notre identité divine.

C’est donc tout à fait normal de yoyoter, alors pourquoi vouloir le cacher aux yeux des autres ? Si c’est le cas, cela veut dire très clairement que votre volonté de paraître est encore vivace…

La vraie sincérité, celle qui s’exprime en toute simplicité, en toute innocence, est un acte qui dit “regardez-moi tel que je suis” tout en disant “je veux être moi, je veux être transparent aux yeux de tous, car je suis enfant de l’Un et, à ce titre, j’affiche mes difficultés, j’affiche mon Je Suis encore tout timide.”

Cette simple attitude fera que l’on sentira une forme d’humilité qui fera que chacun des êtres vous entourant se sentira en confiance avec vous, car il pourra lire en vous et voir que vous êtes sur le chemin du retour à vous-même.

Ainsi, par l’exemple, vous donnerez probablement envie aux autres de faire de même, car, contrairement à ce que vous pensez, tout le monde en a marre de faire semblant afin d’être accepté.

D’où cette notion de l’amour inconditionnel que nous recherchons tous. Être aimé, être reconnu, et cela sans avoir à prouver quoi ce soit puisque notre état d’être suffira amplement à le démontrer.

Or, d’après vous, cela peut-il se faire seulement dans quelques occasions, ou au quotidien ? En clair, il est temps d’arrêter de se la jouer cool pendant quelques réunions fraternelles quand, de retour à la maison, vous levez la main ou le ton pour vous affirmer…

Eh oui, combien de fois ai-je vu des gens super bien dans leur peau tomber dans des basses vibrations parce que le conjoint ne lui a pas passé le torchon ou a oublié d’acheter du pain…

Observez-vous au quotidien, et vous verrez qu’il n’y a nul besoin d’aller loin pour savoir où on en est dans l’atteinte de son Je Suis véritable.

En clair, arrêtez toute tentative de distorsion de la vérité à propos de vous-même, car obligatoirement cela se verra tôt ou tard. En effet, combien de fois nous disons-nous que pour être cool on ne va pas dire à l’autre ce que l’on ressent véritablement.

On se retranchera derrière des “Je ne veux pas le blesser” ou “Je suis trop nul pour ressentir cela alors je vais la boucler…” ou encore “Et puis, si je lui dis, il-elle va me plaquer et ne plus me donner cette sécurité ou amour dont j’ai tant besoin…”

Bref, comme vous pouvez le voir, la culpabilité ou la peur se cachent derrière nos “bonnes” intentions. Et puis après, on pleure que l’autre n’est pas sincère et qu’il joue avec nos sentiments, nos faiblesses, et je ne sais quoi encore.

Vous comprenez qu’établir une véritable communication avec les autres commence par l’établir avec nous-même, avec notre cœur, avec notre corps. C’est si simple, et pourtant cela nous semble si compliqué à mettre en œuvre !

Être soi-même commence donc à être sincère avec soi-même. Tout recul, tout pas arrière, toute tentative d’oubli ou de non reconnaissance des messages n’est que l’expression d’un manque de courage à affronter notre propre vérité, notre propre divinité, notre propre unicité.

Certes, tout n’est pas rose en nous, et alors? Qui a dit qu’il fallait qu’on soit des saints et des modèles de pureté ? Eh bien, ce sont tous ceux qui officient habillés de noir (les curés, les avocats, les juges,…) bref, tous les corbeaux, comme je les appelle.

Au lieu de vouloir seulement afficher votre blancheur, affichez aussi ouvertement votre grisaille et, quand vous faites dans la noirceur, préférez l’isolement pour vous décrotter avec douceur mais fermeté.

Aujourd’hui, on nous demande d’être ce que nous sommes, alors faisons-le avec confiance et foutons-nous de ce que en penseront les autres. ÊTRE demande de se foutre royalement du PARAITRE, alors soyez sans pitié et baffez tout ce qui touche au paraître.

Vous verrez, au début c’est un peu difficile, mais avec le temps on y prend un réel plaisir au point de devenir un pro, heureux de l’être. La sincérité est l’un des moteurs les plus efficaces pour avancer dans la voie de l’Etreté.

Les incrédules riront de vous en vous regardant comme un Don Quichotte guerroyant avec des moulins à vent imaginaires, mais, tôt ou tard, ils auront envie de faire comme vous, car vous aurez quelque chose qu’ils voudront avoir…

En effet, votre sourire permanent, votre légèreté, et surtout votre joie à être “simplet” (ou simple en esprit, si vous préférez) ou « guilleret » fera que votre amour inconditionnel les chahutera lourdement.

Tandis qu’eux, ils auront tous les problèmes du monde sur le dos, avec toutes les emmerdes associées parce que, eux, êtres pensants et responsables en pleine maîtrise de leur vie et donc plus intelligent que vous, n’arriveront plus à soutenir votre sourire permanent un brin tapageur…

Comme on dit, il vaut toujours mieux faire envie que pitié, alors soyez dans la joie, la légèreté de l’être, la sincérité, la simplicité, avec toute l’humilité d’être l’illuminé(e) de service qui ne comprend rien à rien du tout. Qui a dit qu’il fallait tout savoir et tout comprendre pour être heureux ?

En clair, pourquoi ne voulez-vous pas afficher ce que vous êtes réellement aux yeux de tous ?Qu’est-ce qui vous retient d’être vous-même ? Les autres ou vous-même… ? Avez-vous tant honte de vous-même ? L’image est-elle si sombre, si noire que ça ?

Allez, ouvrez les volets et osez afficher ce que vous êtes réellement, et laissez jaser tout autour de vous. Après tout, que préférez-vous : être un con heureux ou un con pas heureux ? Un illuminé en joie ou un intelligent éteint ?

Par les temps qui courent, on nous demande d’être dans la fluidité la plus totale. Alors, laissez-vous aller, et tout cela bien sûr dans le plein respect des autres. Point besoin d’aller les provoquer car cela signifierait que vous êtes encore en pleine dualité.

Faites votre vie, soyez égoïste dans tout ce qui concerne votre Êtreté, et laissez le reste à l’éternité. Ce n’est plus l’heure de tergiverser à ce propos, car les nouvelles énergies ne vous demanderont pas votre avis.

Elles, elles arrivent, et elles sont ce qu’elles sont. Vous avez donc intérêt à jouer dans la même cour en respectant pleinement ce que vous êtes. Vous serez donc sur la même longueur d’onde et ça, ça vaut de l’or !

En ouvrant votre cœur et en écoutant ce qu’il vous dit, vous allez découvrir que la vie est beaucoup plus simple que prévue grâce à des tas de synchronicités et de “chances” en tous genres.

C’est connu, les “simplets” ont nettement plus de chance, et pour cause, puisqu’ils ne sont pas assez intelligents pour voir toutes les emmerdes à venir. Ce faisant, et comme tout bipède co-Créateur de sa réalité, ils n’amplifient donc pas les mauvais côtés…

En clair, plus vous vous la jouerez simple, plus ça sera facile de suivre les consignes données par votre cœur. Secundo, plus vous serez sincère avec vous-même et plus les gens développeront une certaine sympathie pour vous.

En effet, ils voudront tellement être comme vous qu’à la fin vous pourrez leur parler de ce qui vous fait mettre autant en joie. Soyez donc assez intelligent pour, de temps en temps, placer quelques mots-clés dans vos conversations courantes…

Un petit 3D par ci, un petit 2012 par là, et vous découvrirez que la pimbêche du palier d’en face est une férue du Nouveau Monde. On se sent si seul quand on n’extériorise pas ce que l’on désire vivre…

Dépassez votre peur du ridicule en affichant, avec simplicité mais fermeté, ce que vous êtes. Ne faites pas dans l’exubérance pour montrer votre différence, car cela reviendrait à être dans le paraitre.

Soyez humblement ce que vous êtes, sans pour cela chercher la bagarre. N’essayez pas d’imposer ou de convaincre car cela indiquerait que vous êtes encore en pleine dualité.

Être ne demande pas d’imposer sa personnalité quand quelqu’un vous marche sur les pieds ou que vous considérez qu’il marche dans votre pré carré. Observez-vous et vous verrez combien on monte facilement au créneau… Sachez alors que c’est votre ego qui vous mène par le bout du nez…

Bref, observez-vous au quotidien et vous verrez qu’il n’y a pas à aller loin pour voir qu’en fait, nous sommes en guerre permanente avec nous-même d’abord, et ce n’est qu’ensuite, par extension, qu’on l’est avec les autres.

Alors, comment voulez-vous que cela s’améliore autour de vous ? Soyez donc égoïste en réglant vos problèmes avec vous-même et vous verrez que le Nouveau Monde s’installera automatiquement en vous.

La Paix du dehors sera à l’image de votre Paix intérieure.
L’amour que vous recevrez sera à l’image de l’amour que vous vous porterez.
Votre joie de vivre sera à l’image de votre façon d’écouter votre cœur.
La reconnaissance de votre unicité parmi le peuple sera à l’image du courage que vous assumerez à vivre votre Je Suis.

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 18 mai 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 29 septembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/sincerite-humilite-et-simplicite-quel-rapport/

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Nicole.A

    Bingo ! Merci Laurent, c’est exactement ça.

  2. Micheline T.

     »En clair, arrêtez toute tentative de distorsion de la vérité à propos de vous-même, car obligatoirement cela se verra tôt ou tard. En effet, combien de fois nous disons-nous que pour être cool on ne va pas dire à l’autre ce que l’on ressent véritablement.
    On se retranchera derrière des “Je ne veux pas le blesser” »

    C’était tout à fait moi çà car en n’aimant pas blesser, je ne prenais pas ma place. Heureusement, j’ai appris depuis lors à dire les vraies choses et ne plus dire pour paraître. Cependant il m’arrive encore parfois de ne pas dire tout de suite sur le coup ce que je ressens mais je le fais aussitôt que je le peux. Je comprend et comme je recherche encore plus la transparence vis-à-vis les uns les autres cet article me donne le courage d,affronter la blessure ou le courroux de l’autre. Je sais que je ne dis pas pour blesser et je le fais avec Amour quand je le fais alors je ne tomberai sûrement pas si je fais plus à fond n’est-ce pas!… Une belle façon pour moi de m’élever davantage…

    Merci Laurent,
    Micheline

  3. Alcanthe

    Merci
    synchronicité parfaite en ce jour de séparation conjugal

    encore Merci Laurent

  4. Nora

    Bonjour L or rent .

    Encore merci

  5. flo

    Merci pour ce rappel si important en ce moment

  6. DomiLuce

    Ca ne pouvait pas tomber mieux ! C’est une véritable synchro avec mes pensées du moment ! MERCI…. 😛

  7. Armelle78

    Waouw je n’ai pas encore lu cet article que je suis completement bluffée par le titre et les quelques mots lus en diagonal car en total synchronocité avec ma pensée du jour : à savoir comment penser juste quand on est en permanence tiraillé par un virus mentalo égotique (aussitôt anihilé par un « je m’en fout » mais du coup c’est le bordel!!!) Merci Laurent !!!

  8. Frédéric

    Bonjour Laurent,

    Tout est dit ! Bien sur que c’est ça. Mais le fait de savoir et de comprendre ne suffit pas toujours à rester en paix dans l’instant. Mais c’est pas un pb, j’y travaille avec « obstination ».

    Merci,

    Frédéric

  9. Luc

    Je peux aussi être sincère dans ma malhonnêteté, mais cela ne veut pas dire que je suis honnête. ➡

    1. Laurent

      Etre honnête ou pas est un jugement et donc discutable à l’image d’un employé qui vole son patron parce que ce dernier l’a escroqué sans scrupule. Ce qui compte, c’est comment tu vis ta sincérité. C’est donc un problème entre toi et toi, entre ton mental et ton coeur… 💡

      1. Luc

        Très bien, merci Laurent.

  10. ninie

    ça tombe pile pour moi aussi, j’ai envie de dire… comme d’habitude !! ➡ 😀 merci !!

  11. Cassandre

    Synchronicité parfaite en ce lendemain de grand déballage sincère entre amies !
    Alors pour continuer sur cette lancée je viens d’écrire ce que j’ai sur le coeur à l’Homme qui me néglige depuis une semaine !! Il est prévenu : s’il reste de nouveau sans répondre, il aura une scène !!!
    Mais je suis quand même affreusement triste et déçue, 2012 était si belle, je voudrais passer directement en 2014 ! 😥
    Alea jacta est !

  12. marie cécile

    😉 😀
    ça fait toujours du bien, merci
    Marie-Cécile

  13. Frédérique 83

    Merci Laurent pour cette parfaite synchronicité , à croire que tu devines tous les nettoyages qu’on n’a pas osé faire et qui se rappellent à nous en ces temps particuliers .
    J’ai encore du boulot mais je vais enfin « oser » car je ne peux plus continuer à travailler dans un contexte et avec des gens avec lesquels je suis en désaccord . Jusque là, on pouvait encore composer et évoluer dans un monde qui ne nous correspondait pas, tout en en restant détaché mais il me semble que maintenant c’est devenu impossible, on doit choisir entre notre éthique ou ce monde qui est encore bien 3D, on doit trancher dans le vif, on ne peut plus faire le grand écart .
    Je vais donc lâcher mon boulot, et faire le grand saut (retraite sensée être dans 18 ans !), sans revenus, mais je serai au moins en accord avec moi même .
    Papa Laurent et Maman Brigitte, et les tites soeurs : merci d’être là !

  14. Nora

    😳

  15. BlueCristal

    En plein dedans, peur de vexer, peur de faire mal ! J’ai tellement moi-même souffert au plexus solaire et encore même aujourd’hui à cause de Mots dits, prononcés que du coup j’ose plus rien dire, par peur que cela me revienne comme un boomerang. Pourtant c’est une véritable libération de dire ce que l’on pense à l’autre même si … Et puis la peur du paraître, d’être vu comme la personne qui critique, le bourreau quoi . Et dans l’autre sens dans les sentiments « amoureux », ça fais monter les larmes, ou dans le pardon face à face ça fais « mal » aussi car ça monte à la gorge, j’aime pas, et puis ça appuie sur le Coeur etc .. Alors je le fais toute seule, en m’adressant à l’autre parce que quelque part « on m’entend », c’est plus facile. Trop sensible je suis. 😆 En faites, je fais tout pour ne plus rien ressentir au plexus solaire, c’est une phobie quitte à prendre des médicaments qui endors cette partie, je préfère car c’est quelque chose de trop douloureux, je crois que ici dans ce centre se cache, toutes les vexations, blessures, honte et tous les trucs qui font mal en faites. Je les prend un par un en les reconnaissant, acceptant et aimé mais y’en à trop, j’en vois pas le bout. Et puis, être moi-même trop dur dans ce monde, je ne peux pas travailler, ni faire des trucs 3D, papier rdv administratif sinon même quand je prend médicament ça arrive à me tenailler le plexus un ENFER depuis ma naissance. Sauf quand c’est mon âme ou mon soi-supérieur qui le décide, là c’est cool ! Mais l’entourage fais chier, ceux et celles qui n’ont pas eu d’éveil. Alors comme j’en ai marre d’expliquer ou autre bah je mens, mais dans tous les cas, ont me croient pas non plus ! 😀 cela rend malade.
    Depuis quelques temps, ont m’écoutent un peu plus certains commencent à ressentir aussi cela et puis j’ose aussi dire tout simplement : je n’arrive pas à me forcer à faire ceci ou cela je le ferais quand je le ferais, j’suis super lente à faire quand il s’agit de truc de la société … C’est sur que l’on peut pas compter sur Moi. Bah ouai j’ai du travail, pourtant moi j’ai bien l’impression de travailler déjà ?! 😀 y’en qui travaillent pour ce qu’on appelle l’Ombre, et puis d’autre qui travail pour rien, ça fais un tout et puis ça r’met de l’équilibre.
    Et je suis payé aussi, mais on veut pas me croire et puis ce n’est pas palpable…. 😆

    Merci à vous tous et toutes ❓
    Bisous

    1. BlueCristal

      En faites je porte ou supporte la souffrance de ce Monde, tous les trucs qui bloquent l’énergie du Divin circuler librement ! Les synchronicités y’a pas, car nous mettons tous en case, tout est prévu même les comptes en banques, la Magie doit s’installer mais ce n’est pas simple au vu du travail et surtout bordel, rien est adapté pour cela. Donc le truc est de créer quelque chose à côté ou au-dessus et puis c’est aux autres de rejoindre, cela inclue pas mal de changement ! Vivre dans ce Monde « physiquement », mais en faites être connecté ailleurs c’est encore en construction d’autres Ouvriers ou ières, des petites mains sont les bienvenus . Malgré tout ça, je garde toujours le sourire, car je suis dans un état d’émerveillement en même temps. Tapis Rouge, champagne et brosse a dent, après c’est du grand Luxe, mais beaucoup n’ont plus ce regard, beaucoup dans la possession ! Mais pas grave, y’a quand même déjà « du monde », je suis pas seule. 😀

  16. marina

    Salut à tous !!
    Ah, pas facile de s’aimer ! En ce qui me concerne, ça été mon énooorme problème !!!! Aujourd’hui, chaque jour je m’observe et apprécie les actes que je fais et que mon coeur me dicte !! Bon, euh parfois je culpabilise. Par exemple à l’heure où j’écris, je suis dans la culpabilité ou moins maintenant grâce à ton article, Laurent !!
    Mon coeur n’a pas apprécié le comportement de personnes envers une autre personne et je n’ai pu m’empêcher de leur dire !! Pourtant, je les apprécie !! Bon, maintenant c’est dit et je verrai ce qu’il adviendra dans les jours à venir !!
    Je vous souhaite à tous un bel éclairage sur le chemin de l’éveil !
    des bisous 🙂

Les commentaires sont désactivés.

«

»