«

»

Imprimer ce Article

Service à Soi et Service à Autrui : Les 2 voies

Service_a-soiTout étant binaire, il va forcément se trouver 2 chemins possibles d’expérimentation quand nous sommes en incarnation, c’est-à-dire quand nous expérimentons le Sous-Sous-Logos. En effet, dans le Sous-Logos et le Logos lui-même, il n’y a pas cette séparation car tout est totalement unifié pour cause de non-matière, tout simplement.

Seul le Service à Autrui est présent puisque l’UN se met à son propre service, cependant le Service à Soi possède bien des avantages quand nous sommes en incarnation, car il pallie un effet indésirable du Service à Autrui. J’en ai déjà parlé lors de mes conférences, mais là maintenant je vais l’écrire afin que les choses soient claires pour tout le monde.

En effet, le Service à Autrui est par définition l’état où l’on ne désire qu’aider son prochain sous toutes les formes inimaginables puisque, par définition, l’autre c’est nous… Dit autrement, quand on est dans le Logos ou Sous-Logos (et donc que l’on n’a pas de corps physique fait de matière), il est impensable de penser pour Soi puisque nous ne sommes qu’UN !

Ainsi, par le fait de n’être qu’UN et en total accord avec toute la Création dans l’Eternel Présent (le Temps-Espace), il n’y a rien qui nous pousse au cul pour avancer puisqu’il n’y a pas de problème… Cela étant, vous pouvez imaginer que tout esprit qui nait (pour une expérimentation à vivre) se retrouve dans un milieu tellement cotonné et cotonneux qu’il n’en fait pas lourd pour avancer.

Dit autrement, pour passer d’une dimension à une autre (un éon), il met des éternités qui s’étirent tellement en longueur qu’à la fin, plus personne ne se rappelle pourquoi il est né !!! Ainsi dans cette atmosphère de douceur et de tendresse, il glande à mort car il ne voit pas pourquoi il faut qu’il se magne le cul… Dit autrement, l’Unité vécue n’a rien à battre du temps linéaire de l’incarnation, et les choses durent et durent jusqu’à ne plus bouger véritablement.

La maladie de l’Amour est donc fatalement frappée de l’endormissement, puisque personne ne viendra vous sonner pour vous faire une remontrance pour cause du respect total de votre libre-arbitre. En clair, le monde du Temps-Espace ressemble à du mou, de l’informe, et c’est surtout du changement minimal pour faire croire qu’on avance avec sa petite embarcation dans l’immensité de l’océan de la Création…

C’est bien tout ça, mais l’UN aimerait quand même se connaitre un peu plus vite. C’est donc la raison pour laquelle, outre la création matérielle, cet emprisonnement de La Source sur elle-même pour faire du “dur”, il se trouve comme un octaèdre au centre des pyramides Spatio-Temporelles. On l’a appelé le MOI, comprenant le Grand SOI et le petit Soi.

Ce MOI sonne donc un peu en opposition au NOUS, d’où notre notion d’individualité et donc de séparation. C’est ainsi que nous allons voir que l’Ascension d’un MOI va forcément passer par les 4 stades évolutifs en même temps, mais dans des proportions très différentes selon l’échelle moyenne du taux vibratoire de l’individu.

Je rappelle que nous vivons ces 4 stades simultanément, tout en sachant que leurs proportions respectives varieront selon notre état du moment présent. Tout est mouvement, au même titre que même lorsque que nous regardons un verre d’eau au repos, on croit que l’eau ne bouge pas, mais en fait il y a un éternel mouvement en son sein.

C’est ainsi que nous passons du Service à Soi au Service à Autrui comme lors de nos respirations “pulmonaires”. Entre l’expir et l’inspir, entre l’extérieur et l’intérieur, la peau de notre conscience enregistre tout. Voyons donc cela avec de beaux dessins.

Et_26

Télécharger la vidéo (fichier mp4) La vidéo à visionner dans votre navigateur Durée 9 mn

On voit que notre octaèdre délimitant notre Moi est bien enchâssé dans les pyramides Spatio-Temporelles. En ce sens, cet octaèdre constitue notre véhicule Spatio-Temporel aussi balaise que sera la Conscience qui l’habite et qui est la délimitation entre l’Extérieur et l’Intérieur. On comprend donc mieux que le Service à Autrui est celui qui vient en 1er, car constitué des 2 éléments vitaux primordiaux que sont La Source et la Matière (la pyramide du Temps et celle de l’Espace).

Ainsi “oppressé” par la constante du Don de Soi Inconditionnel vibratoire et le Don Inconditionnel de la Matière, notre MOI essaiera d’harmoniser son Soi Inférieur avec son Soi Supérieur afin de pouvoir passer dans le prochain Espace-Temps qu’est la 5D-6D, où il recommencera la même chose mais en plus facile puisqu’il n’aura plus le voile de l’oubli.

Dit autrement la 5D-6D ne durera pas aussi longtemps que la 3D-4D parce que notre Étincelle d’Esprit aura totalement pris le contrôle de tout, alors qu’en ce moment c’est plutôt notre mental qui rame un peu pour transpercer la chape de plomb du 1er voile de l’oubli. Si, par contre, il fait bon ménage avec son cœur, en se mettant à son service, alors la partie ira d’autant plus vite.

C’est donc là que les choses deviennent intéressantes, car on comprend de suite que plus l’octaèdre deviendra costaud et plus le processus de l’Ascension se fera vite. En effet, j’ai dit précédemment que le Service à autrui induit par sa propre constitution un étalement du temps assez considérable au point que l’endormissement, le nirvana dont lequel on a du mal à s’extraire, devient un inconvénient…

Le service à Soi est donc primordial pour booster l’affaire, surtout quand on a sciemment “chuté” dans la matière afin de trouver de nouvelles méthodes d’élévation vibratoire ainsi que du grain à moudre pour ensemencer le second cercle atomique. Il est donc fortement compréhensible que notre côté égotique soit si développé par rapport aux mondes de 3D qui ne sont pas falsifiés.

C’est à l’image d’un pécheur avec un canoë qui en temps normal devrait suivre le cours de la rivière hyper lente fabriquant ainsi des méandres si sinueux que, même si vous avez parcouru 50 km, en fait, vous n’avez pas vraiment avancé par rapport à la ligne d’arrivée. C’est la raison pour laquelle, histoire de voir, on s’est dit qu’on pourrait faire avancer le canoë plus vite en creusant directement des canaux entre chaque méandre.

Certes, pour la Nature c’est nettement plus destructif, mais notre mission consiste à vaincre d’une certaine manière le quasi surplace du courant de la rivière. En ce sens, on est vraiment des tarés de 1ère en voulant démontrer qu’il est possible de faire du canyoning comme en rivière de montagne. Cela explique grandement combien notre canoë (notre corps physique) est si amoché, que la pagaie de la raison est quasiment à l’agonie, et que le pécheur semble être devenu fou tant il s’est embarqué justement dans cette histoire de fou !

Nous nous sommes donc mis en mode survie en repassant dans le mode 3D, alors que nous étions, en tant qu’entité, à des vibrations au-delà de la 5D et plus. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois revenu en 4D au niveau de l’humanité, tout va s’accélérer brutalement puisqu’il nous faudra juste nous rappeler ce que l’on sait déjà plutôt que d’avoir à suivre les cours classiques des nouveaux où il faut tout apprendre.

C’est aussi la raison pour laquelle nos grands frères nous regardent avec de si grands yeux et avec ébahissement, car, comme on dit, on ne fait pas dans la dentelle en termes de courage et d’abnégation, même si dans la vie de tous les jours on brode comme des bêtes jusqu’à l’incompréhension totale. Vu de là-haut, on est des couturières et brodeuses en or au top de leur spécialité.

En effet, le Service à Soi étant un booster d’expérience, nous y sommes allés à fond avec, en prime, un 2ème voile de l’oubli inconnu au bataillon de l’évolution “normale”. Dit autrement, la pagaie est devenue une pelle et on ne sait même plus pourquoi on creuse ! Ce n’est que lorsqu’on arrivera en 4D que l’on réapprendra à se laisser porter par le courant d’eau et que creuser son trou comme un malade nous deviendra de plus en plus lointain.

Hé oui, le passage en 4D est simplement la redécouverte que l’on est des marins et non plus des bouseux enfoncés dans la tourbe jusqu’au cou… La 4D lave et nettoie grâce à sa fluidité, et ce n’est que lorsque l’on arrive à se stabiliser en 4D+ que l’on envoie balader la pagaie, qu’on s’allonge peinard dans le canoë qui a retrouvé son étanchéité et qui saura nous mener à bon port en toute sécurité.

Le seul truc pour certains (comme moi), c’est que je me sers de la pagaie comme panneau indicateur pour montrer que ça flotte effectivement et que le sens du courant c’est par là. Je ne suis donc pas en conséquence à glander comme une marmotte au fond de mon canoë, bien que des fois je piquerais bien un roupillon nettement plus prolongé…

Cependant, ce qu’il faut aussi comprendre, c’est que certaines entités ont joué le turbo du Service à Soi à fond afin d’aller encore plus vite. Généralement on les associe totalement aux forces de l’Ombre, et donc à tous ceux qui pensent tellement pour leur gueule qu’ils en deviennent une bête noire pour ceux qui sont encore coincés dans le Service à autrui.

En effet, en 3D, on vous dit de ne pas être égoïste pour que, justement, vous soyez un max altruiste. Cela faisant, vous bossez comme des nègres, vous ramassez les quelques cacahuètes pour ne pas mourir de faim, et on vous démontre que la pauvreté bien vécue, style Mère Térésa et autres bonshommes normalement super spirituels, fera de vous un Saint tôt ou tard…

Si cela n’est pas prendre des vessies pour des lanternes, alors c’est quoi ? Bref, il est donc normal qu’en 3D+, les gens pensent d’abord à eux et à leur confort matériel qu’aux autres “Soi” qui sont en train de mourir de faim à chaque instant. On voit donc que l’altruisme dans sa vision matérielle doit fonctionner de pair avec la raison, le raisonnable, sous peine de voir des atrocités peu humaines.

On peut donc comprendre que la voie du cœur hurle à la raison, et que nombre d’êtres sensibles “souffrent” de cette inégalité. Mais s’ils souffrent, cela veut dire qu’ils sont encore dans la 3D+ où le mental-égo les fait souffrir car en 4D, là où se situe la Sagesse, la souffrance n’existe plus du tout.

En effet, si vous passez dans ce côté 4D (la pyramide de la Sagesse), c’est que vous avez traversé une partie du voile de l’oubli et que vous comprenez qu’il n’y a absolument aucun hasard, et que donc chaque entité vit ce qu’elle a décidé de vivre en plein accord avec son contrat de vie de pré-incarnation.

Hé oui, en tant qu’âme (ou Soi Supérieur), il faut vraiment qu’elle soit con comme un balai pour aller s’incarner dans une tribu de crève la faim alors qu’elle aurait envie de vivre l’opulence d’un occidental nanti. Ne pensez-vous pas être vraiment mené par le mental-égo quand vous reniez le principe même du libre arbitre et du plein respect pour chaque entité ?

Ainsi, quand quelqu’un commence à s’établir en 4D, voire 4D+, il ne possède plus ce regard sentimental et affectif décalé de 3D+ car il sait que tout est parfait. En effet, si nous parlions de karma, où voudriez vous qu’une âme s’incarne pour vivre l’extrême pauvreté quand dans une vie précédente il a été un opulent majeur ayant tué et pillé pour accumuler des richesses ?

Les entités qui ont décidé de suivre le Service à Soi d’une manière dure et irrévocable sont, en fait, la nuit qui permet de voir où se trouve le jour. Hé oui, notre logique de 3D nous incite à les haïr et pourtant, quand vous êtes en leur présence, vous leur faites des ronds de jambe… Quand un plein de fric hautement égotique vous regarde de sa hauteur méprisante, vous baissez la tête et vous bougonnez; mais s’il vous invite à sa table ou à son club de golf, soudainement vous le verrez en mécène et vous vous empresserez de lui être agréable, n’est-ce pas ?

Toute personne portant le nom des banquiers qui vous sucent depuis des siècles est accueilli à bras ouverts parce qu’il a du fric, alors qu’en fait c’est un vampire né de vampires. Alors dites-moi, pourquoi cette haine de l’Ombre alors qu’ils sont là afin que vous vous releviez et disiez “Je ne suis plus d’accord d’être un esclave à votre service”.

La grande majorité d’entre nous sont dans le Service à Autrui car c’est le courant porteur dans toute la création, cependant en 3D4D (et presque plus en 5D6D), le service à Soi est une épine dans le pied pour accélérer l’expérience de tous. D’ailleurs, pour se reconnaitre entre eux, les virulents du Service à Soi à fond aiment mettre en évidence un symbole, une bague, ou tout autre artéfact pour dire de quelle “loge” ils font partie.

En résumé tout individu est obligé de passer du Service à Autrui au Service à Soi, pour ensuite repasser au Service à Autrui; néanmoins certains essaieront de pousser le Service à Soi dans des extrêmes (pour eux d’abord), mais ensuite pour pousser les autres à bouger leur cul d’esclave à être libre. Non pas en coupant les têtes comme en 1789 mais en se redressant intérieurement et en disant non tout simplement.

Tout le monde se plaint d’être dans des camps de concentration à suivre des règles pas si humaines que ça, mais personne n’ose se lever et prendre la direction intérieure qui le libèrera de ce mauvais rêve. Non, on préfère causer, hurler et gémir sur les misères du camp avec leurs méchants soldats et dictateurs, alors qu’en fait il suffirait tout simplement de changer de dimension…

Bref, j’espère que vous avez compris que si il y a des méchants, c’est parce qu’il existe beaucoup trop de gentils. Alors, quand les gentils le seront moins, les méchants disparaitront comme par magie. C’est donc un équilibre à trouver entre aider quelqu’un avec raison et sagesse et se faire exploiter par manque de raison et de sagesse.

On assimile souvent les “illuminés” à des gentils, alors on leur fout la paix comme par hasard. Alors que si vous essayez d’être normal, vous vous ferez matraquer un max de tous les côtés. En effet, tant que vous resterez dans la logique 3D-3D+, ce sera une guerre permanente tandis que si vous passez en 4D-4D+, c’est marrant de voir que, d’un seul coup, tout se calme et devient tranquille.

C’est sûr que la transition de l’un à l’autre ne se fait pas d’un claquement de doigt, mais un coup de pagaie donné dans le sens du courant vous propulsera plus vite et plus loin qu’un coup de pagaie donné à contre-sens. Hors, comme vous le savez aujourd’hui, les vannes du barrage ont été ouvertes, alors mieux vaut aller dans le sens du courant que de vouloir remonter ledit courant…

De toute façon, tout le monde viendra à s’écouler dans le sens du courant (la Lumière authentique déversée par La Source), sauf que plus vous résisterez et plus vous serez broyé. Il est donc inutile de vouloir casser “de l’Ombre” (qu’elle soit en vous ou à l’extérieur de vous) car de toute façon elle va se faire éclaircir le teint quoiqu’elle fasse. Le Service à Autrui est la seule chose qui se déverse du barrage, alors toute autre forme de point de vue se fera balayée tôt ou tard.

Ce n’est qu’une histoire de temps; néanmoins, il vous faudra quand même passer par un minima de Service à Soi pour passer dans la pyramide du Temps-Espace car si vous passez votre temps à vous négliger, votre canoë coulera dès les premières montées d’eau. Alors commencez à réparer en vous aimant et puis en bennant tout l’inutile qui l’alourdit. Il parait que ça flottera nettement mieux !

Laurent DUREAU

Pour l’explication du Autour-Sur-Dedans de l’image, relisez l’Axiome 2.

Article suivant : Quand les Dimensions s’interpénètrent
Article précédent : Quand le Quantique s’associe au Spatio-Temporel

Vos questions techniques
Si vous avez des soucis pour visionner les vidéos, trouvez des réponses sur cette page ou posez-y vos questions.

Article paru à l’origine sur le blog 5D6D le 27 avril 2012 et réactualisé sur le blog 345D le 21 novembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/service-a-soi-et-service-a-autrui-les-2-voies/

(1 commentaire)

  1. Coton La Brodeuse

    Top ton article Laurent, SUPER TOP, pour commencer ce 21.11.12.
    Merci.

Les commentaires sont désactivés.

«

»