«

»

Imprimer ce Article

Serveur, Ancreur ou Eveilleur à la Lumière ?

 ancreurJuste pour faire suite à Travailleur, Artisan ou Guerrier de Lumière, qui a déclenché un nombre certain de commentaires, je vous propose de regarder sous un autre angle…

En effet, certains et certaines se sont offusqués de mes termes guerriers, sans parler des marchands du temple du bien-être qui probablement n’ont rien dit mais n’en pensent pas moins…

Je suis toujours aussi sidéré, pour ne pas dire consterné, que certain(e)s pensent que la dualité n’existera plus dans la 4D5D. Ils pensent que tout sera beau, que tout sera gentil, et que l’on sera dans le meilleur des mondes car nous baignerons dans une fraternité totale…

C’est super mais, comme toute rêverie, il y aura un retour à une certaine réalité qui dit que la dualité existera toujours sinon les mondes et la matière n’existeraient plus.

Le seul truc, c’est plutôt sous quel angle allons-nous regarder la dualité parce que la dualité (jour-nuit, blanc-noir, homme-femme, masculin-féminin, + et –) sera toujours là !

Combien faut-il être naïf pour croire qu’en l’espace d’un claquement de doigt, nous allons devenir des anges aussi propres que le jour de notre 1ère naissance ? Vraiment, c’est pas un peu gros comme illusion ?

Ce n’est pas parce que le jour d’une nouvelle ère se lève que, subitement, la nuit sera oubliée. Non, pas du tout, car ce ne sera que vers midi que l’on saura qu’une page vient d’être vraiment tournée.

Ce n’est pas dans un claquement de doigt, et parce qu’on le croit si fort, que l’ensemble de nos peurs, de nos vies antérieures et de toutes nos noirceurs passées vont se dissoudre dans le néant du rien du tout.

Bien au contraire, le jour qui vient va mettre en avant ce que nous n’osons voir maintenant. Le tapis de l’ignorance va être levé afin que nous puissions dépoussiérer l’ange que nous étions à l’origine.

Nous allons nous mettre à quatre pattes et, délicatement, nous allons regarder nos peurs une à une et détricoter toutes nos incompréhensions. Et c’est dans ce détricotage que nous allons trouver les trésors cachés pour nos nouvelles aventures.

C’est dans le style des romanciers qui se basent sur des faits réels pour écrire une fiction. Oui, nous allons devenir des romanciers de La Vie au service de La Vie.

Nous allons découvrir avec beaucoup de pincements au cœur, mais aussi de grosses larmes de compassion, combien nous avons été loin dans la séparation. Nous allons découvrir combien nous avons été des travailleurs, artisans ou guerriers de lumière.

Nous allons découvrir notre passé afin d’en tirer la quintessence. Alors, allons-nous baigner dans un nirvana cotonneux parce que l’on en a ras le cul de l’expérimentation Urantienne ?

Non, pas vraiment, car le naturel reviendra au galop tout naturellement. Car, je vous rappelle, on est des brûlés du bocal et des carbonisés du cœur. On ne change pas un kamikaze en agneau…

Il n’y a que ceux et celles qui se laissent bercer par les princes charmants les emmenant dans le château de leurs rêves et où ils/elles seront aimé(e)s pour l’éternité. C’est beau, c’est romantique, mais pas vraiment d’actualité.

Certes, on aura droit à quelques vacances pour nous retaper l’ADN, mais on ne pourra pas rester assis dans une chaise roulante ou alité pendant des éons parce que, tôt ou tard, on aura de nouveau le feu de l’exploration au derrière.

Voilà pourquoi, dans certaines canalisations, on parle de Serveur de Lumière (le bar à sourire), d’Ancreur de Lumière (les piliers de bar qui tiennent la causante) et d’Eveilleur de Lumière (celui qui tient la chandelle).

C’est vrai, c’est beaucoup plus gentil, et la condition principale est surtout de rester accroché au bar Urantien, car le commun des mortel se retrouve forcément toujours autour d’un verre ou d’une tasse de café.

Que l’on soit, selon les moments, un Travailleur, un Artisan ou un Guerrier de Lumière, cela n’empêche pas de tenir le verre de l’amitié et du partage avec les gens qui nous entourent. A ce titre, on peut prendre toutes les autres étiquettes plus gentilles…

Bref, vous l’aurez compris, tout cela n’est que des étiquettes mais, au fond, elles dégagent la mentalité qui nous anime. Baffer quelqu’un par notre enthousiasme, notre humour, mais aussi notre présence à nous-même, je ne vois pas en quoi c’est choquant.

J’en conclus donc que mon côté masculin (un brin pénétrant et tapageur certes) se trouve confronté à un côté féminin qui voudrait que les choses se fassent naturellement, qu’importe le temps que ça prendra.

Je voudrais néanmoins vous rappeler que nombre de canalisations indiquent clairement que nous ne sommes plus maîtres du tout de notre temps et que, maintenant, il nous faut suivre le tempo que l’on nous impose…

En effet, les Nouvelles Énergies se foutent de ce que vous pensez et des malaises que vous pouvez avoir. C’est l’heure du bain et vous pouvez crier aussi fort que vous voulez, vous allez de toute façon faire trempette.

Alors, pourquoi encore croire que vous êtes libre de ce que vous raconte votre petite voix ? Quand elle vous dit de plaquer votre mec, faites-le vous illico presto ou trouvez-vous toutes les excuses du monde pour sauver votre couple ?

Allez, soyez honnête avec vous-même et regardez en face que, quel que soit l’amour que vous donnerez à votre mec, il ne comprendra la musique qu’une fois que vous aurez pris les voiles, et pas avant.

C’est toujours la théorie du perdant au casino qui veut toujours se refaire au dernier tour. Vous y laisserez vos énergies, et surtout votre santé. Le temps n’est plus aux ronds de jambes mais à l’action prompte et efficace.

Quelle que soit l’étiquette de “Lumière” que vous vous collerez, vous aurez des choix à faire parmi l’océan de peurs dans lequel vous baignez. Ne vous illusionnez pas en pensant que le Nouveau Monde sera top.

Des histoires de Nouveau Monde, il y en a eu des tas dans l’histoire de l’humanité et, à chaque fois, cela s’est toujours terminé de la même façon : cela deviendra identique au merdier que l’on a quitté !

L’espoir fait bouger des montagnes mais cela ne nettoie en aucune manière les saletés que nous nous trimballons dans notre ADN. Eh oui, une fois dans la 4D5D, il va falloir laver notre linge génétique pour retrouver notre lumière originelle.

Ne croyez-pas que ce sont les anges qui vont le faire, puisque personne ne peut vous changer sinon vous-même. Personne ne viendra s’ingérer dans votre bordel pour y mettre de l’ordre.

On aura droit à quelques conseillers extérieurs qui répondront à nos questions, mais à part corriger quelques anomalies de fonctionnement au niveau du corps, c’est chacun de nous qui va faire sa propre lessive.

Alors, si vous pensez qu’en devenant évanescent vos soucis disparaîtront, je peux vous garantir qu’ils vous attendront patiemment quand vous vous réveillerez lors d’une prochaine baffe cosmique.

Ayez donc la certitude que dans le Nouveau Monde, rien ne sera planqué puisque l’on sera dans la Lumière.

Dit autrement, on va passer notre temps dans la blanchisserie, et ce ne sont que les prochaines générations qui vont vraiment commencer à avoir le goût d’un autre chose et de nettement plus fraternel.

D’ici là, les vieux routiers que nous sommes vont devoir s’affairer à devenir plus lumineux en commençant par ne plus se raconter de bobards. Ensuite, selon la vitesse de l’essorage cosmique, on deviendra plus ou moins présentable rapidement.

Comme vous le savez déjà, tout est en équilibre dans l’univers, alors n’espérez pas vous faire pistonner pour échapper à la corvée de vaisselle. Urantia a scrupuleusement inventorié la vaisselle que nous avons cassée.

On va donc y aller à la colle de l’amour, à la patience des anciens, et tout cela dans la joie et la bonne humeur. On va devenir des archéologues de nos expériences passées et ça va être passionnant !

Imaginez que nous avons participé au plus grand polar de tous les univers ! Nous y avons joué tous les rôles, du plus gentil au plus méchant, et du simplet au plus rusé, et ça dans les 2 sexes…

Vivement que l’on fasse le débriefing (le compte-rendu) car vraiment on va se surprendre nous-mêmes. Je pense que cela nous donnera le recul suffisant pour en rire, même si on a pleuré comme des madeleines pendant des vies entières.

On verra combien on s’est pris la tête pour des conneries sans intérêts alors que les choses essentielles passaient à la trappe carrément.

On verra combien on s’est fait avoir comme des débutants au nom de l’espoir, de la foi et de l’amour.

On verra combien on a fait de saloperies au nom du bien d’autrui, au nom d’une fraternité, d’une communauté ou d’un peuple.

On verra combien nous avons été rêveurs dans une expérimentation où la dualité s’en est donné à cœur joie.

On verra combien, malgré tout ça, nous sommes restés accrochés à cette petite lumière si vacillante en notre petit cœur…

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog 4D5D le 2 août 2010 et réactualisé sur le blog 345D le 4 septembre 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/serveur-ancreur-ou-eveilleur-a-la-lumiere/

(2 commentaires)

  1. Nicole.A

    Et voilà, encore un fois merci Laurent.
    Tu remets toujours les pendules à l’heure.

    C’est génial. Un message capital pour nager dans le courant de la vie qui vient devant nous.

  2. Fabienne

    😛 😛 😛 Bonsoir, Ahhhhhhh mais quesque je me régale à vous lire hi hi hi vraiment merci beaucoup pour cet humour cosmique je vous embrasse bien fort de partout lol et vive l’Amour/Lumière il n’y à que ça de Vrai ❓ (((((((* <3 )))))))) Fa

Les commentaires sont désactivés.

«

»