«

»

Imprimer ce Article

Rester centré, késako ?

 galaxieNous savons que la loi de la force centrifuge s’exerce dès que l’on tourne autour d’un axe ou d’un centre. Il en est de même pour notre paix intérieure et donc notre sécurité en général.

La vie est un tourbillon qui ne demande qu’à nous déstabiliser. Le moindre doute, la moindre perturbation peut se révéler, après quelques tours, totalement fatale. De nombreuses cicatrices viennent témoigner de nos expériences pas toujours heureuses…

A l’image d’une galaxie, plus on s’éloigne du centre et plus on se disperse et meurt à la fois. Il en est ainsi dans l’univers et dans tous les systèmes ayant dépassé un certain seuil d’évolution. Heureusement, il n’en est pas de même pour les atomes sinon on serait vraiment mal barré…

Donc régulièrement, l’univers fait qu’un trou noir avale ce qui est dispersé pour le faire réapparaître ailleurs avec une densité plus grande. La seule chose qui ne change pas, c’est que c’est en rotation.

Un trou noir n’est donc qu’un recycleur permettant de changer de dimension spatio-temporelle. L’âme, n’étant pas constituée de matière, n’a donc rien à craindre de ce genre de phénomène.

C’est donc la raison principale qui fait qu’en temps de transition d’un monde vers un autre, il vaut mieux se fier à son âme plutôt qu’au toit de sa maison, à sa paye ou aux stocks à la cave !

Vous aurez compris que rester centré veut dire être au plus près de ce que l’on est véritablement. En effet, toutes nos constructions mentales, philosophiques, spirituelles et matérielles vont donc être appelées à des torsions spatio-temporelles, tôt ou tard, inéluctablement !

Alors concrètement, que doit-on faire pour être centré quand, globalement, on écoute plus volontiers la voix de notre mental, de nos tripes ou de nos peurs, plutôt que celle de notre cœur ?

La réponse est lâcher prise puis aimer ce que nous sommes in-con-di-tion-nelle-ment, c’est-à-dire sans aucune condition et donc aucun jugement. La partie n’est pas gagnée d’avance mais ce n’est pas impossible.

En effet, au fur et à mesure que le mouvement giratoire va prendre de l’ampleur, les éléments les plus extérieurs vont commencer à vouloir prendre la tangente. Votre rôle consistera donc à trancher les liens qui les unissent à vous.

Lâcher prise veut bien dire “couper le lien”, “laisser aller”, “renoncer” afin de s’alléger. En clair, c’est une cure d’amaigrissement mais sur tous les plans.

Cela peut être une émotion, un souvenir, une croyance, une peur mais aussi un job, une paye, une sécurité, son appart, sa maison, sa compagne, ses enfants, ses amis, ses honneurs, ses titres, ses idéaux, etc.

Bien que tous uniques, nous sommes bâtis avec les mêmes plans et donc grosso-modo avec les mêmes faiblesses et dérives avec quelques variantes. Cela nous donne donc quelques pistes “générales” où cela va barder !

Sur le plan matériel extérieur à nous-même, on va aller forcément vers une sorte de disette. Bref, on va perdre des kilos physiques surtout là où il y avait du gras accumulé au nom du “plaisir” et non au nom de la “sagesse”.

Le tourbillon ira ensuite taquiner la matière plus subtile de l’âme avec tous les surpoids émotionnels que nous lui connaissons. A ce niveau, il va falloir faire la paix en acceptant ce qui est, en supprimant toute sorte de jugement quel qu’il soit.

En clair, il va vous falloir comprendre que ce que vous êtes aujourd’hui n’est que le résultat de toutes vos décisions et expérimentations du passé. Vous ne pourrez les changer, ni les oublier alors autant les accepter pleinement en leur disant Merci de tout votre cœur.

Enfin, le tourbillon ira ensuite chatouiller l’énergie de votre mental qui sera littéralement tordu par l’ignorance régnante. Partout où il y a du vide d’ignorance, il y aura une prise aux forces de la vérité.

C’est alors que vous ferez le distingo assez rapidement entre votre ego et votre esprit. Vous verrez que le premier n’est que du carton pâte qui trompait son monde tandis que l’autre est de l’acier trempé.

L’augmentation du mouvement rotatif va donc vous faire découvrir de quoi vous êtes fait. Vous saurez alors séparer le bon grain de l’ivraie en étant vrai et sincère par rapport à vous-même.

Rester centré consiste donc à faire un ménage intérieur sérieux grâce au mouvement centrifuge et centripète. Cet apport extérieur d’énergie révèlera votre véritable force et constitution.

Il est évident que le “paraître” va voler en éclat pour laisser à nu l’être. C’est le but de la manœuvre me direz-vous, mais cette fois-ci cela ne se fera pas avec notre consentement sinon nous serions déjà tous des saints, n’est-ce pas !

Certains seront brillants et bien bâtis tandis que d’autres ressembleront plutôt à des œuvres d’art en ferraille totalement écorchées comme on voit souvent sur les places publiques.

Le siècle dernier a vu quelques “artistes” exprimer leur nature tordue et maintenant cela se vend des millions d’euro ! Ce qui me chagrine, c’est que beaucoup y voient du génie alors que ce n’est que du chaos, mais on ne peut aller à l’encontre de l’effet miroir !

Rester centré implique une aptitude à rester au centre de l’œil du cyclone afin de ressentir la paix, une pression presque nulle ainsi qu’une protection maximale car rien n’y entre mais tout peut en sortir.

La sécurité et la paix se trouvent donc au centre mais ce dernier bouge avec le cyclone lui-même. Donc pas question de se caler une fois pour toute et croire que tout sera ok. Non, il va falloir en permanence suivre le mouvement pour ne pas se faire happer. la vigilance extrême est donc de mise.

Lâcher-prise veut bien dire abandonner ce qui est inutile mais pas du tout laisser tout tomber et de ne plus rien faire. Bien au contraire, lâcher-prise est une conscience en mouvement qui prend conscience d’elle-même.

Vu d’une autre façon, il va falloir démontrer notre “verticalité” puisque c’est normalement ce qui nous différencie des animaux qui, eux, font dans l’horizontalité. Eux, n’ont pas de gras à tous les niveaux sauf pour les toutous à Mamie un peu trop cajolés.

Voyons donc cela avec quelques dessins à l’appui pour ensuite le recouper avec d’autres enseignements qui traînent sur ce blog. Dans un article, j’ai énoncé que le but de l’homme est de fusionner les contraires en redécouvrant son Unité première (celle de Dieu).

condo Physiquement, cela peut être représenté par un condensateur à plaques où la polarité de chaque plaque change en fonction du courant appliqué. Si ce dernier devient alternatif et si l’objet (vous) n’est pas parfaitement au centre (ligne pointillée verte), il va aller d’une plaque à l’autre et sera donc en mouvement.

L’objectif consiste donc à pouvoir rester stable malgré les changements de polarité. Donc si vous êtes dans le jugement, vous exprimez forcément un point de vue polarisé + ou – et donc, dès que la tension augmente, vous vous rapprocherez dangereusement d’une plaque.

Puis, à la première inversion du courant, vous allez vous retrouver projeté avec violence sur la plaque d’en face. En clair, si vous voulez arrêter le yoyo, il vous faut rester au centre en étant le plus neutre possible.

La neutralité ne veut pas dire que vous ne pensez rien, mais plutôt que vous regardez ce qui se passe sans pour cela vous sentir impliqué. Vous serez ni le moins, ni le plus mais vous verrez la danse en restant dans votre Unité.

Rester centré veut donc dire être au centre de tout et ne plus avoir prise avec la polarité dans votre état d’être bien que vous soyez une particule matérielle en plein milieu.

Ceci reste raisonnable quand il n’y a qu’une dimension (1 plan) mais comme nous évoluons dans un monde de 3D (3ième dimension) nous nous trouvons coincés entre 3 condensateurs, l’un en X, l’autre en Y et le dernier en Z.

Ces 3 dimensions spatiales correspondent aux 3 forces principales auxquelles nous sommes soumis et aux 3 corps principaux qui nous composent. Le signe positif (énergie féminine) est représenté par le symbole Yin tandis que les énergies masculines le sont par le symbole Yang.

cube1

Une fois l’ensemble recomposé spatialement, nous pouvons constater que, si l’on se place à un angle du cube, nous pouvons construire un trigramme selon le schéma classique corps-âme-esprit.

cube2

L’ensemble des combinaisons “énergétiques” donne 64 hexagrammes, ce qui représente les 64 états qu’un individu peut prendre. Or, s’il devient centré sur les 3 axes, alors il n’a plus rien à faire dans ce modèle de 3D. Il peut donc ascensionner vers un système dit de 5D.

En clair, l’évolution de la conscience suit une mathématique qui est relative à l’espace dans lequel elle vit. Alors si vous êtes centré dans votre corps, dans votre âme et dans votre esprit, le cube peut être soumis à toutes les tensions ou toutes les cabrioles possibles, vous ne risquez rien du tout.

On appelle cela un centre de gravité, tout comme la Terre a le sien ainsi que le soleil et toutes les autres planètes. Même en rotation, chaque planète suit son orbite selon des lois très précises. Il en est de même pour l’homme.

Plus tard, je reviendrai plus en détail sur la relation des plans d’harmonisation avec les centres énergétiques ainsi que la relation avec la MerKaBa et les différentes religions du monde.

C’est très instructif car tout le monde dit la même chose mais selon un angle différent. Comme il y a 8 sommets dans un cube, il est aisé de comprendre que chaque point de vue a raison mais pas complètement quand il est seul.

Et dire que l’on s’est étripé pendant des millénaires alors que l’on disait la même chose ! Il faut être passablement “humain” et ignorant pour en être arrivé à ce point.

Pour les puristes qui osent imaginer qu’il y a une 4ème dimension qu’ils appelleraient “le temps”, je peux leur dire déjà qu’ils ont raison sauf que ce dernier n’est en aucun cas relié à l’espace et à la matière.

Le jour où l’on arrêtera de croire que le temps est rivé à la matière, nous pourrons aller voyager où l’on veut à n’importe quel endroit de la galaxie en l’espace d’une pensée.

Quand vous êtes en méditation, c’est ce que l’on fait et pourtant notre derrière ne décolle pas d’un centimètre. C’est la raison pour laquelle la 4D (4ème dimension) ne reste qu’une dimension transitoire uniquement alors que la 5D est, quant à elle, beaucoup plus palpable et durable.

Dans les prochains articles, je vous en dirai plus long et vous découvrirez ainsi que votre corps est un véhicule multidimensionnel dont vous n’avez pas vraiment idée.

Mais pour faire qu’il fonctionne correctement, un petit nettoyage de printemps (après 26.000 ans de fonctionnement et d’encrassage) cela va lui faire du bien. De toute façon, que vous soyez d’accord, ou pas, ne changera pas le cours des choses !

C’est l’heure de passer au garage pour la révision “zodiacale” puisque nous avons traversé les 12 signes depuis notre dernière révision. Restez donc centré sur votre voie sinon c’est soit le fossé qui vous attend ou soit l’automobile qui vient en face de vous.

Et puis comme les montées et les descentes vont être de plus en plus rapprochées et raides, vous abandonnerez d’abord le surplus dans la caravane, puis la caravane elle-même, puis ce qu’il y a sur le toit, dans le coffre pour arriver gentiment dans la tenue du strict minimum.

Alors plus tôt vous lâcherez les choses, moins vous consommerez et donc plus de patate vous aurez pour grimper les prochaines collines. Ah, dernier détail, dans notre tour de conscience, on attaque les Alpes, alors apprenez à bien respirer et arrêtez de juger sinon vous allez vous essouffler !

Laurent DUREAU

PS – A ceux qui sont curieux du pourquoi on monte vers le Ciel, c’est parce que nous avons commencé à descendre dans la matière en se disant que c’était plus cool. Ça sprintait dur au début car en un coup d’incarnation, ça allait vite (malgré toutes les sorties de route) mais maintenant qu’il faut remonter après tous les efforts que l’on a fait, on va sentir si on a encore du jus et du courage pour le faire…

Bref, au prochain cycle, on choisira peut être de commencer par des étapes sur du plat ou soit d’attaquer la montagne tout de suite pour finir en descente un peu plus peinard ! On en recause dans quelques millénaires…

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 6 avril 2009 et réactualisé sur le blog 345D le 11 juillet 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/rester-centre-kesako/

«

»