«

»

Imprimer ce Article

Quelle plateforme de blogging pour qui ?

blogging1 Dans le cadre de l’auto-marketing, le blog va prendre une part de plus en plus grandissante. Outre le contenu, vital pour son audience, la plateforme utilisée aura son importance, aussi bien dans le cadre du référencement que dans le cadre d’une pérennisation.

Il existe deux grandes possibilités : La première et la plus simple est de passer par un prestataire extérieur qui vous fournit une solution clé en main, et puis la seconde est que vous soyez totalement indépendant. Voyons les pour et les contre…

La solution de la plateforme clé en main

Pour les débutants, c’est la solution rêvée. Elle permet en effet, sans trop se prendre la tête techniquement ,de commencer à publier presque instantanément. Quelques paramétrages basiques (nom du blog, thème traité, auteur,…) et vous voilà dans la blogosphère quasi gratuitement sur les offres de premier niveau.

Cette solution est avantageuse pour tout ce qui concerne le privé ou les blogs n’ayant pas de véritables visées professionnelles. Le choix du prestataire se fera parmi les nombreux généralistes du marché et vous aurez l’humble avantage d’être noyé dans la masse.

Si, par contre, vous recherchez un job, les offres émanant des « blogemplois » comme CadreOnline ou tout autre prestataire de même nature seront beaucoup plus appropriées. Généralement, ces sites possèdent des plateformes de type TypePad où vous pourrez avoir, moyennant finance, des prestations beaucoup plus professionnelles.

Vous aurez alors des possibilités beaucoup plus étendues, non seulement pour les thèmes, mais sur la personnalisation proprement dite du blog. De nombreux « widgets », c’est-à-dire des petits programmes permettant d’ajouter des fonctionnalités feront que votre site se différenciera des autres assez facilement.

De plus, grâce à des accords de partenariats de haut niveau, vous bénéficierez en plus d’un référencement auprès des moteurs de recherche beaucoup plus performants. Et puis, le fait d’appartenir à leurs bases de données vous permettra d’être visité par les autres blogueurs fréquentant leur site.

C’est un très bon plan pour se faire la main techniquement mais aussi de bénéficier d’emblée d’une publicité totalement gratuite, surtout quand le prestataire envoie une newsletter régulièrement à tous ses blogueurs. En bref, c’est un véritable tremplin quand on part de zéro ou presque.

Les inconvénients viennent à partir du moment où vous désirez prendre le contrôle de votre blog, notamment à propos de l’adresse web que vous aurez. La personnalisation vous sera difficile, même si vous passez par la technique du mapping.

Cette dernière permet de faire croire à votre visiteur qu’il est sur votre nom de domaine (dupont.fr/xxx.htm par exemple) alors que physiquement les vrais chemins (url) seront du type « votrenom.nom_plateforme_prestataire.fr/xxx.htm ». A priori sans importance au début, cela se révèlera assez rapidement un inconvénient majeur.

La solution de la plateforme privée

Là, c’est un tout autre univers car vous devrez commencer à mettre la main dans le cambouis. Je veux dire qu’il vous faudra vous mettre à minima dans la technique informatique. Au début cela vous semblera assez flou mais rapidement, vous pourrez véritablement faire ce que vous voudrez.

Il n’y a pas beaucoup de solutions qui s’offrent à vous si vous désirez rester dans une quasi gratuité. La seule plateforme prévue à cet effet s’appelle WordPress. C’est une solution appartenant au logiciel libre, c’est-à-dire où les programmeurs sont des bénévoles offrant leur compétence sans demander d’argent.

Cela fait que le produit, WordPress en l’occurrence, est en perpétuel chantier mais que vous pouvez bénéficier de réelles innovations qui correspondent vraiment à vos besoins. Régulièrement mis à jour par des développeurs du monde entier, aucun logiciel propriétaire (appartenant à des entreprises privées) ne peut suivre la marche.

Des milliers de thèmes prêts à l’emploi ainsi que de nombreux plugins ou widgets font que vous pouvez vraiment construire le blog de vos rêves. C’est la porte ouverte à toutes les possibilités tout en gardant une liberté totale.

Dans le cas des prestataires extérieurs, vous êtes coincés par leur politique intérieure, leur stratégie, leurs investissements, leur hotline ainsi que l’utilisation de vos données personnelles. En gros, vous êtes libre dans le champ qu’ils auront délimité !

Dans l’autre cas, celle où vous hébergez votre propre blog, c’est véritablement vous qui êtes aux commandes. Vous utilisez votre propre nom de domaine qui vous appartient. Vous installez les plugins que vous aurez modifiés à votre convenance. Vous utiliserez un thème que vous pourrez bidouiller si vous désirez le faire. Enfin bref, la liberté totale sans que personne ne vous impose ou vous oblige à l’intérieur d’un cadre donné.

Comment s’y prendre ? Que faut-il faire ? Simplement savoir si vous désirez construire durablement ou tout simplement vous faire la main. Les deux solutions sont valables et elles ne font que correspondre à un besoin : celui du débutant ou celui du professionnel.

En gros, il existe plusieurs plateformes technologiques de blogging : TypePad et WordPress sont généralement cités parmi les meilleures mais il en existe quelques autres qui, comme d’habitude, peuvent jouir d’une réputation auprès d’un certain type de public. 

Ayant pratiqué TypePad pendant presque 1 an et demi, je peux dire que c’est un environnement avec lequel un débutant peut commencer et aller jusqu’à un niveau professionnel avancé. On la retrouve surtout chez des prestataires payants (avec gratuité à un niveau basique) alors que WordPress domine plutôt là où c’est gratuit tout le temps.

Si vous voulez être indépendant et jouer dans l’innovation, le sur-mesure, le foisonnement permanent, la bidouille alors WordPress sera l’outil de vos rêves, mais si vous préférez le sûr, le certain quitte à ne pas avoir le dernier cri alors prenez un abonnement chez un prestataire.

Laurent DUREAU

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 9 janvier 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 26 mars 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/quelle-plateforme-de-blogging-pour-qui/

«

»