«

»

Imprimer ce Article

Que la richesse soit avec toi ! (6)

 richesse-6Alors maintenant que vous savez que vous êtes au paradis en étant ici sur Terre, il ne reste plus qu’à trouver où se trouve le café du coin afin d’aller se faire un petit loto ou gratter 3 ou 4 petites grilles qui nous attendaient.

Comme ils disent dans leur slogan publicitaire, seuls les gagnants ont joué ! C’est une lapalissade qui fait mal, surtout pour ceux qui ne savent pas que le loto existe. Abordons donc la 6ème règle de notre épique voyage vers la richesse.

6 – Soyez insouciant d’où proviendra l’argent

Cette règle peut vraiment porter à sourire tant on nous rabâche le contraire. Pour devenir riche, il faut travailler dur, faire des études, ne pas prendre ses RTT, s’instruire pendant les vacances, et s’endetter auprès des banques…

Avec un peu de recul, on voit beaucoup de jeunes diplômés qui découvrent l’arnaque après s’être fait violence pendant des années. Pour les seniors, c’est encore plus cruel parce qu’ils ont passé 30 ans de leur vie à cravacher pour tout gentiment se faire renvoyer dans les cordes parce qu’ils sont jugés “usés”.

Alors, coincés entre ceux qui ont du peps mais pas d’expérience et ceux qui ont de l’expérience et normalement moins de peps, il ne faut pas s’étonner que ceux qui sont à la retraite vivent une espèce de paradis dont tout le monde rêve.

Quant à ceux qui ne sont plus jeunes mais pas encore assez vieux, ils se rendent compte qu’ils ne sont que des mules avec des charges de plus en plus lourdes et de moins en moins à manger dans l’auge. Le seul gain qu’ils ramassent dans l’histoire s’appelle le stress.

Alors, entre l’étudiant qui se force, le travailleur qui n’en peut plus, le senior qui fulmine et le retraité qui consomme, il reste peu de place pour s’enrichir. Alors que faut-il donc faire pour sortir du système tout en y étant un peu quand même ?

D’abord, c’est tout bête mais pas toujours évident : Appréciez les bienfaits de la nature. Nous sommes enfants de la Terre et notre corps appartient à 100% à la Terre. Nous ne l’emmènerons nulle part ailleurs et surtout pas là-haut.

La Nature, c’est tout simplement ce que la Terre, notre mère, met à notre disposition pour que l’on se sente bien et surtout que nous ayons tout ce qu’il faut pour vivre. Commencez donc à apprécier à sa juste valeur la Nature qui nous entoure.

Faites en sorte d’établir un véritable lien entre elle et vous. Quand vous êtes sur la plage, dites intérieurement merci au sable, à l’eau, à la mer, aux oiseaux, aux herbes, aux plantes, aux arbres.

Plus vous développerez votre connexion à la Terre via tous les différents règnes (cristaux, végétaux, animaux) et plus vous ressentirez cette énergie qui maintient votre corps en bonne santé.

Aux éternels voeux de nouvelle année, plein de gens vous souhaitent de tout mais surtout une bonne santé. En effet, sans elle, la vie devient plus difficile. Commencez donc par augmenter votre solde bancaire en termes de santé.

Attendez-vous à tous les possibles. Vous vous devez de rester ouvert à tout et à n’importe quoi, car derrière des signes anodins, nos anges gardiens nous guident. Ne soyez pas borné et faites que votre mental ne génère pas des pensées dures comme du calcaire.

C’est connu, le calcaire cela entartre surtout là où cela ne devrait pas. Alors soyez souple dans votre tête. Soyez ouvert à tout et puis après vous verrez bien ce qui se passera. Mais si d’emblée vous dites non, cela va être délicat pour améliorer l’ordinaire…

Il va s’en dire qu’avec une ouverture à 360°, les opportunités ne vont pas manquer à l’appel. Tout ne sera pas bon à prendre, mais quelques-unes seront des filons. Alors, le petit caillou banal sur votre chemin vous mènera peut-être vers l’extraction de tonnes.

Nos anges gardiens aiment nous donner des petits coups de pouce, surtout quand cela fait des années qu’on leur rabâche les mêmes prières. A la fin, ils sont énervés et désirant avoir la paix, ils vous donnent un petit coup de pouce.

Vous savez, les enfants utilisent cette technique avec beaucoup d’énergie et de constance. Et puis à la fin, ils gagnent, souvent parce que les parents n’en peuvent plus devant cette obstination qui semble sans fin. La persistance paye toujours, surtout quand on est dans la bonne direction…

Enfin, dernière petite recommandation et non des moindres : Vivez dans une certaine forme de luxe. La Nature a horreur des faux semblants. Cela sonne creux et produit une musique désagréable pour tout le monde.

Si pour vous le luxe, c’est d’être instruit, alors faites tout votre possible pour l’être. Mais pour cela, il vous faut ressentir que vous l’êtes déjà. Agir comme si déjà on possédait la chose permet de l’obtenir plus rapidement.

C’est une grande loi parmi celles de la réussite et du succès. Votre rêve ne doit pas seulement rester un rêve. En l’incarnant et en le vivant véritablement, vous attirerez irrémédiablement les énergies de mêmes fréquences.

Cela nous renvoie à cette 5ème règle : Ne vous souciez pas d’où proviendra l’argent ou l’énergie qui vous permettra d’atteindre ce que vous désirez. Ce n’est pas votre problème. C’est à l’image de l’email que vous envoyez à quelqu’un.

Vous ne savez même pas comment votre ordinateur fonctionne au niveau de l’électronique et comment sera acheminé votre message. Vous avez encore moins idée par quel chemin cela va transiter sur internet mais au final il sera correctement délivré.

Vous ne savez pas quel logiciel de messagerie, quel ordinateur utilise votre destinataire. Vous savez seulement qu’il lira votre email. Certains se plaisent à dire que les voies du Seigneur sont impénétrables mais croyez-moi, elles le sont mais il n’est pas nécessaire de le savoir pour que cela marche !

Restez seulement ouvert et vigilant, et cette énergie dont vous avez besoin viendra à vous de la meilleure manière possible mais rarement selon vos attentes.

L’être humain est beaucoup trop imbu de lui-même pour croire qu’il peut commander selon ses voies.

Sortez de cette mentalité, et vos richesses s’accumuleront là où vous en avez véritablement besoin. Par exemple, prenons un jeune homme qui désire fonder une famille avec la fille de ses rêves (une poupée Barbie qui cause pas trop et qui sera économe).

Il commence donc à bosser comme un fou afin d’acheter une voiture qui attirera les belles filles comme des mouches. Totalement obsédé par son objectif, il en vient à négliger un peu les autres.

Puis après quelques années de jeune cadre dynamique toujours célibataire, il se rend compte que cela ne fonctionne pas vraiment. Il décide donc de se faire les boites de nuit, le verre à la main. Quelques temps plus tard, le bilan reste toujours aussi maigre.

Vexé comme pas deux, il commence à hurler comme un loup solitaire un peu aigri devant son insuccès permanent. Puis un jour au détour d’un caddie, il semble reconnaître une copine de classe. Il est mal fringué, pas très présentable et le contenu du caddie indique sans équivoque que la cuisine ce n’est pas son truc (un célibataire quoi !).

La conversation s’engage banalement et de fil en aiguille, ledit loup aigri se sent très confortable avec la dame. C’est pas la poupée Barbie mais elle ne cause pas beaucoup, mange comme un moineau (ligne oblige…) et, somme toute, n’est pas si mal que ça.

Le caddie débarrassé des quelques boites de conserves et plats préparés en tous genres, il découvre que ladite demoiselle vit dans le même immeuble que lui à 200m du supermarché. L’histoire nous dit qu’ils se marièrent et firent des petits pieds (forcément happy end, n’est-ce pas !).

Elle était là, juste à côté (donc aucune nécessité de voiture décapotable) et ne fréquentait pas les boites de nuit (trop de fumée, trop de bruit et surtout trop de mecs qui se la jouent). Elle, elle attendait, tout simplement, car elle savait qu’elle rencontrerait tôt ou tard quelqu’un. Elle avait confiance et a saisi l’opportunité…

Cette histoire semble idiote et banale. Pourtant, la majorité des gens qui ont fondé une famille se sont rencontrés dans des lieux ordinaires, tout simplement, et souvent sans tout le chichi des idées reçues.

La richesse vous attend, alors arrêtez de courir dans tous les sens. Ne forcez pas la main du destin par des actes basés sur des principes totalement surfaits. Soyez simplement vous-même et la vie viendra naturellement vous donner ce dont vous avez véritablement besoin pour grandir.

Ayez la foi et tout le reste vous sera donné par surcroit. Vous savez tout comme moi que l’on donne aux riches et que l’on prend aux pauvres, alors :

  • Soyez riche de vous-même, de votre unicité.
  • Soyez riche de votre sourire et de votre gaieté
  • Soyez riche de votre intelligence et de vos compréhensions
  • Soyez riche de votre corps et de votre santé
  • Soyez riche de votre amour pour vous et pour les autres

Vous recevrez encore plus de dons, de sourire, de gaieté, de compréhension, de santé et d’amour pour toute forme de vie. Si après tout cela, vous sentez que vous êtes encore pauvre, alors allez de ce pas combler ce vide qui appelle le vide.

Remerciez alors la vie pour vous avoir montré où se trouvait votre pauvreté. Elle vous fait savoir quel est la clé qui vous manque afin de pouvoir un jour ouvrir le coffre d’abondance qui vous attend. C’est simple, mais surtout n’oubliez pas de dire merci !

En effet, donneriez-vous des infos à quelqu’un si ce dernier n’en fait rien ? Non, la prochaine fois vous passerez votre chemin et ferez simplement un sourire à ce mendiant qui hurle à la porte de la banque universelle.

Pour entendre quelque chose, il faut d’abord faire le silence, puis ensuite écouter ce que notre petite voix nous raconte. Aux forts en gueule, aux vantards est réservée la pauvreté, mais aux humbles on leur donnera tout.

Cette dernière phrase n’est qu’une traduction dans le verbe d’aujourd’hui d’une poussée de fièvre d’un grand homme qui, il y a 2000 ans déjà, disait la même chose. Même les miracles qu’il a fait n’ont pas suffi, alors ne venez pas imaginer l’impact de cet humble article sur la communauté mondiale…

Laurent DUREAU

Article suivant : Que la richesse soit avec toi ! (7)
Article précédent : Que la richesse soit avec toi ! (5)

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 15 août 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 22 mai 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/que-la-richesse-soit-avec-toi-6/

(2 commentaires)

  1. Beatrice

    La richesse est en soi.Une force tranquille et détachée.Cette marche une fois atteinte, on ne peut que s’aimer davantage et aimer les autres et il n’y a plus d’escaliers, de montagnes mais un envol.Il est cependant si facile d’oublier l’essentiel et lorsque l’on est sensible, l’extérieur demeure une menace.Vos articles ressourcent. Merci

  2. Nora

    BONJOURS et GRAND MERCIS A VOUS TOUS 😳 😆 💡

Les commentaires sont désactivés.

«

»