«

»

Imprimer ceci Article

Que la richesse soit avec toi ! (5)

 rireAujourd’hui nous allons aborder la 5ème règle qui, elle aussi, est très importante pour votre avancée vers la richesse. Nul besoin d’être sorti des grandes écoles ou d’avoir une cérébralité hors pair.

Non, cette règle est valable pour tout être humain qui respire sur cette Terre. Personne n’est privilégié mais certains sauront l’exploiter tout naturellement, sans même s’en rendre compte. Tant mieux pour eux mais, si ce n’est pas encore le cas pour vous, voici cette fameuse 5ème règle.

5 – Soyez heureux d’être incarné sur Terre

En effet, si vous pensez que vous êtes une erreur née dans ce monde de dingue, alors la vie va vous être plus difficile que celle initialement prévue. N’avez-vous pas constaté que les bébés ont le sourire accroché aux lèvres d’une manière quasi anormale ?

La nature fait que tant qu’ils n’arrivent pas encore à parler avec les humains qui les entourent, ils sont encore conscients de ce qui se passe de l’autre côté du voile. Ils sont heureux d’être en ce monde, car ils ont tant attendu pour avoir cette chance d’avoir un corps et de pouvoir enfin s’amuser à expérimenter !

Pas possible me direz-vous? Eh bien si ! D’après vous, pourquoi dorment-ils autant ? C’est tout simplement parce qu’ils sont encore de l’autre côté et que leur corps n’est pas encore assez puissant pour contenir toute la puissance de leur âme.

Le seul truc qui les dérange, c’est qu’ils n’arrivent pas à communiquer télépathiquement avec ces humains complètement bouchés à l’émeri. Il leur faut donc apprendre à décoder ses sons gutturaux d’un autre âge…

Puis progressivement, plus ils communiqueront avec le verbe et plus ils endormiront leurs capacités télépathiques. Ils deviendront normaux par rapport aux humains et commenceront donc à expérimenter la douleur de ne plus être connecté.

Et puis, en passant, quand un bébé pleure toutes les nuits, c’est parce que la densité des pensées du milieu dans lequel il baigne est beaucoup trop basse pour lui. C’est quasiment du cauchemar en temps réel et il n’arrive à aller visiter ses copains de l’autre côté du voile. Alors il vocalise…

Donc, n’étant plus ou partiellement en contact avec l’autre côté, il vous faut développer à tout prix votre communication de ce côté-ci. Alors aimez la communication avec les autres de tout votre corps, de toute de votre âme et de toutes vos forces.

Pour cela, il vous faudra renoncer à juger les autres coûte que coûte. C’est presque une lapalissade. Vous ne pouvez aimer communiquer si vous êtes dans le jugement. L’autre le ressentira et inconsciemment refermera ses portes pour se protéger.

Sans pouvoir atteindre le coeur des gens, vous ne ferez que rester à la périphérie de leurs richesses intérieures. Le jugement est une plaie du mental, une plaie de l’ego qui veut exister. C’est une excroissance d’une chose que l’on nomme évaluation.

Pour survivre en ce monde, vous êtes en continuelle évaluation de toutes choses afin de prendre une décision. C’est le monde de la dualité et c’est parfaitement normal. Le problème, c’est quand vous commencez à comparer ce que vous voyez, entendez ou recevez avec des règles que vous vous appliquez à vous-même.

Par définition, nous sommes tous uniques et vouloir comparer les autres à soi est non-seulement une hérésie, un blasphème mais une idiotie de bas étage. C’est la marque d’une médiocrité dans la connaissance de l’humain.

Si quelqu’un voit le monde différemment de vous, alors c’est une richesse et profitez-en pour aiguiser votre curiosité. N’avez-vous pas constaté que, lorsque vous demandez à quelqu’un d’expliquer sa vision, il devient plus causant, plus rayonnant, plus divin.

Nous adorons tous parler de nous-même, de notre façon de vivre, de ce que nous aimons et n’aimons pas. Alors imaginez quand l’autre vous flingue avec un jugement de bas étage. Vous sentez-vous prêt à lui révèler vos secrets et à lui donner de l’amour-énergie ? Pas vraiment, n’est-ce pas !

Votre unicité est un joyau pour l’humanité, alors ne la gâchez pas en voulant être comme tous les autres. Vous pouvez bien sûr suivre quelques modes afin de rencontrer des gens et d’aller plus loin, mais ne vous noyez pas dans l’impersonnalité, l’ordinaire, le courant, le normal, car au bout du compte vous n’obtiendrez que la médiocrité et l’anonymat.

Soyez donc fier de ce que vous êtes, tout en sachant qu’il ne faut pas tomber dans l’égocentrisme et la fierté. Quelque part, nous sommes tous fiers d’être ce que nous sommes, et votre attitude en dira plus que tous les mots que vous utilisez pour convaincre.

Soyez un et indivisible. Soyez l’unité en mouvement. Soyez un exemple en montrant l’acte et non la parole. Faites de votre mieux pour devenir ce que vous êtes véritablement. Exprimez votre unicité et votre unité calmement, sereinement mais avec détermination.

Cela motivera les autres à faire de même et à être plus ouverts à la discussion. Les gens sont curieux, surtout quand vous êtes différents des anonymes qui vous entourent, de cette masse informe qui claironne un art de vivre totalement surfait et d’une banalité à faire pleurer tous les crocodiles de la Terre.

Faites dans la simplicité, dans l’accueil, dans l’acceptation des différences, et n’hésitez pas à poser des questions pour casser la glace. Les gens ont peur de prendre des risques, alors faites le premier pas avec un grand sourire et le reste suivra naturellement.

Donner vous apprendra à recevoir. Alors, ne faites pas l’erreur classique d’attendre de recevoir pour donner. Quand on a la main ouverte, il est facile de donner et de prendre mais quand la main est fermée, rien ne se passe.

Soyez heureux d’être incarné, ici et maintenant dans cette vie et à chaque fois que quelque chose de pas facile vous tombe sur le nez, alors pensez à ceux qui ont moins que vous. Vous me répondez que vous êtes SDF et que vous couchez dans un dortoir.

Ok, pas de souci. Maintenant voyons si vous étiez un sans papier, unijambiste, ou un bras en moins, ou aveugle, ou ne sachant ni lire ou écrire, ou né en plein sahel d’une mère ayant le sida, ou.., ou…, etc.

Sur Terre, il y aura toujours quelqu’un qui sera en-dessous de vous, alors ce n’est pas une raison de baisser les bras. Car ceux qui sont en-dessous arrivent quand même à vivre. Certes, ils vivent peut être moins longtemps mais regardez-les bien dans les yeux.

Si vous êtes suffisamment ouvert et sans jugement (donc sans cette pitié héritée du catholicisme), vous découvrirez une autre vérité dont vous n’avez pas idée. Quand votre âme parle avec celle de l’autre, vous comprenez alors le pourquoi de cette situation.

J’ai vécu en Inde des expériences exceptionnelles avec des lépreux fortement handicapés (pas de mains, de bras, de jambes, etc.) et croyez-moi, ils m’en ont appris sur la vie plus que tous les bouquins que j’avais lus dans ma vie.

J’ai découvert ce que voulait dire le mot amour, le mot fraternité mais aussi l’humilité. Moi l’occidental qui avait le droit à tout (la santé, les sous, l’instruction, les voyages,…), je n’étais qu’un ignare parmi ceux qui vivaient l’amour-énergie dans un corps profondément mutilé. C’était vraiment le monde à l’envers !

Quels que soient les coups du sort, comme on dit, vous n’êtes pas nés par hasard n’importe où. Une leçon de vie vous attend et la meilleure manière de la réaliser est de commencer à accepter ce que vous êtes avec tout l’amour que vous êtes capable de vous donner.

Aimez-vous profondément, et vous découvrirez que vous serez capable d’un amour encore plus grand envers les autres. Alors, fini le jugement, finies les limitations, finies les frustrations, car vous aurez enfin découvert que vous êtes déjà au paradis, ici sur Terre.

En effet, au Ciel comme il n’y a pas de matière (puisque vous aurez quitté le monde de la densité), comment ferez-vous pour jouer au foot, au golf, aller à la pêche, manger, draguer, danser, bloguer et faire l’amour ? C’est ici bas que cela se passe, pas en haut !

Laurent DUREAU

Article suivant : Que la richesse soit avec toi ! (6)
Article précédent : Que la richesse soit avec toi ! (4)

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 8 août 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 21 mai 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/que-la-richesse-soit-avec-toi-5/

2 commentaires

  1. Nora

    Merci Laurent .

    Que la richesse… soit avec vous tous.

    J’adore la photo du bébé!!! pdr

  2. BlueCristal

    Dis Laurent ou quelqu’un d’autre : Je comprend l’importance d’être Heureux en tout temps et en tout lieu, Okay ! Mais y’a t’il un moment ou un autre, ou ça va partir, tu sais Partir quoi ? Le coeur tourne vite très vite, mais dans l’immobilité dans les rêves aussi sauf que je bouge, ici j’suis et je me sens immobile, mais je vibre c’est cool, j’reste zen parfois j’ai même l’impression de perde connaissance assise, mais moi je veux aussi pouvoir bouger, tu comprend ce que je veux dire … Là sortir s’extérioriser ces prendre des risques car à la Longue on r’perd tout lien avec notre Coeur, comme si je retombais dans l’oubli, dans l’endormissement, plus de carburant un peu ça, t’comprend ! :evil:

    Gros Bisous, en faites je sais c’est MENTAL comme question juste que je m’IMPATIENTE; :grin: :?:
    Comment j’aime, j’ai envie d’AIMER, mais je sais pas ou ! looool Ah oui à l’intérieur, mais même quoi chui MDR en écrivant cela. :idea: :?:

Les commentaires sont désactivés.

«

»