«

»

Imprimer ce Article

Que la richesse soit avec toi ! (3)

 richesse-3Nous voici maintenant dans le 3ème volet de notre démarche vers la richesse. Alors, que peut-il donc venir après le second qui est comment trouver son but de vie ? Pas simple, pourtant c’est d’une logique déconcertante !

Trouver son but de vie, c’était déjà découvrir dans quelle direction vous vous devez d’aller afin de remplir votre chemin de vie. Maintenant que vous savez que vous devez marcher vers l’est, par exemple, alors c’est quoi la suite ?

La suite logique va donc être : A quoi vous attendez-vous ? En effet, si votre imaginaire vous amène à voir des images de désolation, de pénurie ou d’autres choses réjouissantes dont notre mental a tous les secrets, qu’allez-vous récolter d’après vous ?

En effet, comme je l’ai mentionné dans l’un de mes articles (l’ultime pouvoir de l’être humain), c’est en sorte vous-même qui projetez ce qui va se trouver devant. Le pouvoir de la foi est reconnu depuis l’aube de l’humanité mais depuis que les religions s’en sont emparées en le mystifiant au maximum, les gens le savent mais n’y croient plus vraiment.

En effet, faut-il devenir un saint pour finir finalement dans des conditions pas très sympathiques. L’histoire nous révèle qu’aucun saint n’est vraiment mort de mort naturelle et totalement en paix.

Les institutions du moment n’étaient pas vraiment d’accord de voir certains individus reprendre leur pouvoir. C’est seulement quand ils sont morts depuis un certain temps que l’église les canonisera. C’est plus sûr et cela dissuade tout le monde de se rebeller !

Alors, que projetez-vous ? Gagner au loto, avoir une grosse maison, un château, une piscine, 3 voitures, une femme top, un homme très riche, etc. Ou plutôt avoir une santé étincelante, des enfants extraordinaires, un compagnon idéal, une femme adorable ?

La liste est longue et se partage généralement en 3 parties. La première qui vient à l’esprit de tous est extérieure à nous-même et matérielle. J’appellerai cela les conditions matérielles de vie. C’est bien, mais cela n’apporte pas nécessairement le bonheur que l’on voudrait vivre.

La seconde partie, toujours extérieure à nous-même, touche les gens qui seront en relation avec nous-même. Cela va des amis, à la famille et enfin à notre cocon familial. C’est une autre richesse effectivement.

Enfin, j’aborde la troisième partie qui passe souvent à la trappe ou du moins en dernier dans notre esprit, est celle qui nous est propre et totalement intérieure. Quelles qualités, aptitudes ou enrichissement intérieurs aimeriez-vous avoir ?

Comme à l’accoutumée, l’être humain “normal” commencera toujours à l’envers. C’est tout simplement la voie de la facilité. Il cherchera à avoir des sous pour espérer avoir des amis et finalement peut-être se sentir bien. L’expérience nous montre que tout cela est faux car artificiel et basé sur des éléments incontrôlables car extérieur à nous-même.

Par contre, si l’on prend dans l’autre sens, cela sonne beaucoup plus juste mais beaucoup plus dur à faire. En effet, si vous êtes en paix avec vous-même et que vous vous aimez inconditionnellement, alors vous saurez quelles sont les bonnes personnes qu’il faut fréquenter.

Vous aurez donc plus de chance de rencontrer votre “âme-soeur” mais aussi de vrais amis. Cela entraînera obligatoirement une vie matérielle plus constructive car les autres vous aideront dans votre démarche de bien-être.

Là, vous pouvez objecter que cela n’est pas vrai ! Les gens ne désirent pas vous aider. Regardez-y bien et vous découvrirez qu’aider son prochain commence par ne pas l’agresser mais surtout par lui montrer par l’exemple que l’on peut être en paix et bénéficier d’un bonheur simple mais réel.

Parce qu’ils voudront vous ressembler, ils vous aideront à leur manière et selon leur possibilités. Je n’attends pas de la part d’un mendiant qu’il me propose un job surpayé mais bien souvent en discutant un peu, il vous dira vers quelle heure sort habituellement le grand patron de la boite du coin. Assis sur son trottoir, il voit bien des choses…

Quand on part de l’intérieur vers l’extérieur, on sait que l’on construit sur du dur, sur du durable, sur quelque chose que personne ne peut vous enlever.

Même votre banquier ne peut rien faire et c’est tout dire ! Alors en revenant à nos moutons, qu’attendez-vous réellement ? En effet, il faut d’abord aller au-delà de l’argent facile, des clichés qui dissimulent mal la désillusion intérieure. Que voulez-vous réellement ?

Sans projection de quelques idées claires et précises, comment voulez-vous que le ciel vous amène tout cela ? En fait, à bien y regarder, votre demande est souvent informe, peu consistante et probablement à côté de la plaque.

Je vous conseille donc d’éclaircir vos véritables demandes et enfin de les mettre en ordre afin de pouvoir répondre à la question suivante : Quels sont les 3 souhaits que vous aimeriez se voir réaliser ?

Imaginez que vous n’ayez droit qu’à 3 souhaits car un bon génie, en vous, attend que vous les formuliez afin de les exaucer. Ne répondez pas trop vite… car un souhait possède toujours un double tranchant. Souvent on n’en voit qu’un et puis, plus tard, le second vous viendra en pleine figure.

Un souhait profondément ressenti dans votre être et dans votre âme équivaut à un vrai bon de commande divin. L’intention est votre arme absolue mais il faudra un peu de temps pour que cela se matérialise. Je vous renvoie encore vers mon article sur l’ultime pouvoir.

Néanmoins, il reste encore un petit problème et loin d’être négligeable : vos arrière-pensées. En effet, là encore dans d’autres articles j’ai abordé cela sous le vocable de la pensée racine. C’est-à-dire de la pensée derrière la pensée.

Si vous faites le souhait de devenir riche et que tous les jours vous priez à ce sujet, sachez que votre prière ne fera que vous appauvrir de plus en plus. C’est illogique me direz-vous et pourtant nous en avons la preuve tous les jours.

Des millions de gens tous les jours demandent la paix, la justice, l’équité, un meilleur pouvoir d’achat, etc. et c’est tout l’inverse qui se produit ! En effet, le mécanisme est simple car en affirmant vouloir la paix, ils crient en fait qu’ils en ont marre de la guerre.

Leur pensée racine est la guerre, l’injustice, l’iniquité, des fins de mois difficiles, etc. Ils réagissent avec émotion et de toute leur puissance émotionnelle disponible en rejet à quelque chose qu’ils détestent. Il est donc évident qu’ils reçoivent en retour ce qu’ils expriment le plus fort !

L’émotion remportera toujours sur la raison car elle est le carburant qui entraînera la réalisation dans la matière. Le mental n’est là que pour donner la direction. Alors au lieu d’aller manifester dans la rue pour la paix, vous feriez mieux d’abord d’être en paix.

Dans le premier cas vous ne faites qu’augmenter l’émotion négative, alors que dans le second cas vous l’éradiquez. En étant en paix, vous propagerez la paix alors que lorsque vous êtes en guerre contre la guerre vous ne faites que promouvoir la guerre !

Il en est de même pour votre richesse. En proclamant vouloir avoir plein de sous sur votre compte en banque, vous ne faites que dire ” je suis en manque d’argent ” et plus vous y penserez avec émotion et plus votre compte en banque va souffrir !

Méfiez-vous donc de vos pensées racines, de vos arrière-pensées car ce sont elles qui font et défont tous les espoirs et toutes les espérances d’un être humain.

C’est pourquoi je vous recommande de bien considérer vos demandes. Votre génie intérieur attend vos souhaits depuis longtemps, alors ne chômez pas mais n’allez pas trop vite. Hâtez-vous lentement…

Laurent DUREAU

Article suivant : Que la richesse soit avec toi ! (4)
Article précédent : Que la richesse soit avec toi ! (2)

Article paru à l’origine sur le blog Booster Votre Influence le 25 juillet 2008 et réactualisé sur le blog 345D le 29 mai 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://345d.fr/que-la-richesse-soit-avec-toi-3/

«

»